AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mer 4 Jan - 17:02
you and I are we
Anders et Grace


Elle ne pouvait pas le laisser sans explication.
Il méritait mieux qu'un geste de recul et l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Il méritait tout ce qu'elle pouvait lui offrir de bien et non pas cette peur irrationnelle. Pourtant, elle l'aimait mais la raison comme le sentiment n'étaient pas suffisants pour chasser ses démons, pas encore même si les bras d'Anders y contribuaient.

Elle s'y blottissait avec force et désespoir. Il la réconfortait et la rassurait par sa simple présence et elle se rendait bien compte de la chance qu'était la sienne. Ils avaient réussi à se comprendre et se connaître alors que le passé aurait pu être une barrière. Elle était chaque jour reconnaissante à ce coup du sort. Encore plus quand elle pouvait se sentir autant en sécurité dans ses bras. Elle se serra contre son corps. L'action prenait un tout autre sens que le précédent. C'était plus tendre, plus simple et cela lui ressemblait presque plus que le reste. Grace aimait cette douceur. Elle aimait prendre le temps d'un simple câlin et de gestes chaleureux. Les mains qu'elle sentait contre elle la calmait. Le regard qu'elle surprenait ne lui plaisait pourtant pas et elle tenta de détendre l'atmosphère d'une faible réplique. Elle n'aimait pas le voir inquiet, encore moins pour elle même si ça la touchait. Encore à cet instant, il montrait qu'il faisait passer ses sentiments à elle avant les siens alors qu'elle-même pensait à faire passer ceux d'Anders en premier. Il devait y avoir quelqu'un pour prendre soin de lui comme il prenait soin de ceux qu'il aimait. Elle voulait être cette personne.

A sa proposition, elle réussit alors à sourire et embrasser doucement sa joue avant de coller son front contre son visage avec une paix retrouvée. Ce n'était pas une seule chose mais plusieurs qu'il avançait. La distraction, le réconfort, l'amour, la compréhension et sa simple présence étaient déjà beaucoup. Elle ne demandait pas plus, pas autre chose mais il le lui offrait quand même.

- Tant qu'on peut rester comme ça, on peut regarder tout ce que tu veux. Déclara-t-elle sans avoir d'autre envie que celle d'être dans ses bras. Je veux juste que tu saches que tu es la personne en qui j'ai le plus confiance et qu'il n'y a qu'à toi que je pourrai vouloir parler. Je pensais avoir passé ce cap quand je me suis rendue compte que j'étais tombée amoureuse mais je crois que je n'arriverai jamais à me débarrasser totalement de ces images. Mais pour l'instant, tout ce que je veux c'est en créer de nouvelles, bien plus belles vers lesquelles diriger mes pensées quand ça ne va pas. Une image comme maintenant, nous deux là...

Elle décolla son front pour approcher ses lèvres et les déposer à la commissure des siennes.

- Alors, qu'est-ce qu'on regarde ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 5 Jan - 22:02
you and I are we
Anders et Grace

Les sentiments.
Les habitudes avaient la vie dure. Il n'arrivait pas à s'exprimer tout de suite ce qui l'énervait et il pensait que c'était un problème parce que l'autre ne pouvait pas comprendre... Sauf que Grace n'était pas une autre, pas n'importe qui et elle savait pourquoi il avait du mal à se confier aux gens, il avait toujours écouté les autres avant de s'écouter lui-même. Il savait qu'elle allait l'aider et qu'il allait lui dire certaines choses dont il n'avait jamais essayé de déterrer depuis l'événement. Rien qu'à cette idée il frissonna et comprit Grace. Il comprit pourquoi elle ne voulait rien dire, du moins pas tout de suite parce que cela prenait le temps et ce n'était pas un simple traumatisme. Elle pouvait penser qu'il était compréhensif, qu'il était un homme en or avec ce qu'il venait de proposer pour se changer les idées et se réconforter devant un bon film, tout en étant avec elle. Jamais il ne voudrait la quitter et il était là pour elle, tout comme elle était là pour lui. Il ne se sentait pas prêt pour ça pour le moment et tout ce qu'il voulait: la même chose qu'elle. Rester avec elle, se changer les idées et surtout créer de bons souvenirs pour balayer les mauvais.

Il aimait ce contact avec elle, cette chaleur réconfortante. Il sourit légèrement aux paroles et profitant de respirer son odeur qui lui était propre, il savait qu'il saurait la reconnaître à partir de cela ... Même à partir de sa peau, sa voix, son sourire. Anders avait tout mémorisé d'elle et n'allait jamais l'oublier, elle était devenue sa drogue en quelque sorte, cette drogue qu'il ne voudrait jamais oublier. Les souvenirs qu'ils allaient créer allaient surtout ajouter une image en plus, une pensée agréable en plus et qui leur permettrait à eux deux d'oublier leur traumatisme. Il était plus que d'accord et cela se sentit par son doux geste où il lui caressait le bras avec un petit sourire.

- Ahah... fit-il en haussant les sourcils avec cet air taquin, mais son regard le trahissait, il était vraiment amoureux d'elle. Tu le sauras super vite quand je mettrais la cassette. Je l'ai récupérée avant de quitter la maison, je ne pensais pas qu'on l'avait nous. Il vit son regard et eut un petit sourire fier puis de ricaner un peu avant de l'embrasser sur les lèvres. Vraiment. Tu vas adorer et promis, ce n'est pas la suite d'Aliens. fit-il contre ses lèvres avec un petit sourire avant de croiser son regard... Non aucun risque qu'elle confonde Dirty Dancing à Aliens... Finalement il se perdit complètement dans son regard et son sourire disparut petit à petit. Tu sais Grace ... J'ai mis du temps à réaliser que je suis tombé amoureux de toi... J'ai dû le réaliser après t'avoir inondé de sms et essayé de t'appeler cette nuit-là. Je suis sûr que toute la conversation où j'ai parlé de toi avec Ivan, complètement ivre, c'était sincère. Je refusais de le réaliser et j'ai préféré fermer les yeux et faire comme si rien n'était... Que de toute façon, je n'aurai jamais de meilleures pensées et que dans le fond, tout ce qui nous arrive, on le mérite... Tout ça pour dire, le traumatisme, ça ne s'en ira jamais comme ça. Même en cherchant à ne plus y penser, ça reviendra toujours un moment ou un autre... Et je sais de quoi je parle. Alors oui, la meilleure arme pour battre cela, c'est de créer de meilleurs souvenirs et de vivre en tournant la page, c'est ce que tu comptes faire... Avec moi. Et c'est ce que je compte faire aussi, avec toi.

Et de ces mots, il lui caressa le front avant de l'embrasser doucement.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 8 Jan - 15:58
you and I are we
Anders et Grace


L'arrêt soudain.
Elle craignait plus que légèrement pour ne pas dire fortement qu'arrêter leurs ébats en pleine montée provoque une réaction extrême mais si son corps laissait doucement tomber la pression tout comme celui d'Anders, il n'en était rien. Il était le plus compréhensif des hommes et elle ne dirait jamais assez à quel point elle était reconnaissante de l'avoir dans sa vie aujourd'hui.

Elle avait sans aucun doute besoin de se changer les idées mais elle pensa très rapidement que tout ce qui était vraiment utile serait de rester près de lui. Il était une distraction et tellement plus. Elle se perdait bien plus dans son regard qu'elle pourrait se perdre devant un écran de télévision.

Cela ne l'empêcha cependant pas de réagir à la réponse d'Anders. Elle prit son air le plus suspicieux quand il refusa de donner le nom du film en question. Que pouvait-il avoir en réserve ? Elle n'en avait aucune idée mais avait hâte de le découvrir. Elle se plaisait à apprendre de lui et était toujours curieuse. Et puis, son enthousiasme était communicatif. Tout était communicatif chez lui... Si bien que quand il ne cessa de la regarder, elle fut incapable de faire autrement elle-même et tomba une fois de plus amoureuse de son regard brun et profond.

Elle l'écouta parler, le cœur au bord des lèvres. Avait-il seulement idée de la vague de sentiments qui déferlait en elle ? Il lui disait cela avec ses émotions affichées. Il la confrontait à la réalité mais lui montrait qu'elle n'était pas seule et elle n'avait vraiment besoin de rien de plus pour libérer quelques larmes qui coulèrent sur ses joues alors qu'il l'embrassa. C'était un geste doux, si différent de la passion qui savait les animer mais cela reflétait au moins autant leurs sentiments. Ce qu'elle éprouvait débordait de toute part et elle l'embrassa à nouveau quand il rompit le premier baiser sans retenir un faible sanglot qui joignait douleur passée et bonheur présent.

- Ce jour où tu es venu me chercher à l'aéroport, je te trouvais déjà très séduisant mais c'est si peu important en comparaison de ce que je ressens maintenant. Je ne suis même pas sûre que les mots suffisent mais je suis tombée amoureuse de la personne la plus improbable qui soit et la plus incroyablement bornée ! Tu es l'inattendu dans ma vie... Dit-elle encore avec un léger sourire moqueur à la mention de son esprit de tête de mule.

Elle l'embrassa une troisième fois, doucement et affectueusement, une main contre sa joue et l'autre sur son torse. Elle se sentait en sécurité et à sa place. Elle était tout bonnement heureuse malgré sa panique passée et c'était un sentiment parfois si éphémère qu'elle essaya d'en ressentir chaque seconde.

Elle avait pourtant conscience que si on la laissait faire, elle embrassait Anders tout le restant de la nuit et malgré cette envie puissante, elle était curieuse de savoir quel film il avait choisi. Mais avant ça, elle réalisa un peu plus ce qu'elle avait stoppé par son angoisse quand elle se colla un peu plus contre lui et sentit autre chose que sa peau. Elle se mordit légèrement la lèvre avant de retrouver son regard et glisser une main caressante le long de son flanc.

- Ne t'enflamme pas mais...

Elle déplaça sa main jusqu'à son entrejambe et s'en voulut un peu de ne pas avoir été capable d'aller jusqu'au bout. Elle se promit que, peu importe quand, elle se rattraperait et, délicatement, retira le préservatif. Elle essayait de toucher le moins de peau possible en sachant que cette zone sensible pouvait lui provoquer une réaction trop forte et quand il fut libéré du latex, elle lui sourit doucement.

- Maintenant, j'ai le droit de savoir le titre de ce film ? Demanda-t-elle avec ce qui pouvait s'approcher de petits yeux de chien battu.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 8 Jan - 19:06
you and I are we
Anders et Grace


Un autre baiser.
Il appréciait tellement ce contact qu'il en sourit, il avait posé la main sur sa joue pour balayer ses larmes. Il savait qu'il venait vraiment de détruire ses dernières barrières, il en avait le coeur qui battait la chamade et elle pouvait le sentir. Il avait fermé les yeux pour mieux ressentir tout cela, mieux entendre et ne put empêcher un sourire se former quand il l'entendit parler.

- J'ai vraiment gâché l'effet en te renversant le café... pouffa-t-il de rire contre ses lèvres qu'il voulait retrouver.

Oh oui, il se rappellera forcément de cette scène, mais surtout de l'audace de Grace quant à se changer tranquillement pendant que lui conduisait. Il ne l'avait jamais avoué mais elle l'avait complètement perturbé à ce moment-là et il ne savait pas comment il avait fait pour se contrôler et réussir à conduire malgré tout. La main toujours sur sa joue et l'autre sur sa taille pour s'approcher davantage contre elle, la sentir encore, il retrouvait ses lèvres comme si c'était la première fois et c'était tout un autre genre de baiser. Rien à voir avec ce qui avait été échangé tout à l'heure. C'était impressionnant, ils pouvaient être pleins de choses à chaque fois, être complètement différents et se découvrir encore.

Il pouvait sentir sa main passer de son torse jusqu'à son flanc, il recula légèrement la tête pour retrouver son regard et il n'eut pas le temps de répondre, sachant très bien où est ce qu'elle voulait en venir aussi par s'enflammer. Il se rendait compte que quand même, cet arrêt brutal l'avait frustré, c'était sûr et il se serait énervé dans un premier temps s'il n'avait pas vu que Grace paniquait et n'était plus capable de respirer. Il aurait grogné et râlé s'il ne s'était pas inquiété tout de suite et encore moins quand il essayait de comprendre ce qui se passait. Alors la sentir frôler le tendit, la sentir le toucher et essayer d'enlever la protection c'était autre chose, il essayait de garder le contrôle pendant qu'elle le retirait délicatement. Il lui caressa la hanche après avoir lâché un gros soupir. Il ouvrit les yeux dont il se souvint même pas de les avoir fermé et haussa les sourcils surpris par ce qu'elle demandait. Avec un petit sourire, il l'embrassa tendrement, mais un peu trop rapidement à l'idée qu'il devait se lever pour chercher la cassette et allumer la télé. Rien que d'y imaginer, il avait un peu la flemme...

- Mh ... Non. répondit-il quand il se sépara de ses lèvres avec un léger sourire et essaya de prendre un peu la distance.

Il le lui fit comprendre par une moue qu'il devait se séparer d'elle bien qu'il pouvait la sentir le retenir. Il s'était attendu à cela qu'il fit un petit coup fourbe en la chatouillant sur les côtes avec un léger rire avant d'en profiter pour se redresser avec un long soupir.

- Désolé de ne pas être désolé hum. marmonna-t-il avec un léger sourire avant de se lever finalement.

Être dans le noir ça aidait un peu pour ne pas être vu par les voisins via les fenêtres. Heureusement que Grace avait fermé les rideaux plus tôt et qu'il avait une bonne mémoire visuelle pour savoir où il avait mit son sac...

Ou presque puisqu'on entendait un petit choc et un grognement de douleur.

Il revint vers elle après avoir allumé la télé et mis la cassette en veillant bien à cacher le titre. Il l'embrassa sur le bras, puis le cou pour ensuite retrouver la chaleur de son corps, alors qu'il avait bravé le froid ambiant de l'appartement. Il lui murmura à l'oreille avec un petit sourire.

- Les deux mots commencent par un D.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 8 Jan - 22:05
you and I are we
Anders et Grace


Gâcher l'effet...
Elle ne dirait pas ça. Même si elle avait continué de le trouver particulièrement exaspérant, cela avait sans doute contribué à leur histoire. Cela lui avait donné l'occasion de tester les nerfs du jeune homme et peut-être remarquer qu'il était sensible à tout corps féminin. Ce n'était peut-être pas ainsi qu'elle avait voulu procéder en premier lieu mais elle se souvenait nettement avoir voulu simplement embêter celui qui se présentait comme un vieil ennemi. Et maintenant, elle ne voulait pas le voir s'éloigner comme quoi, l'avenir était vraiment imprévisible !

- Je ne trouve pas qu'il ait gâché quoique ce soit, au contraire même. Répondit-elle amusée en l'embrassant encore.

Parler était bien mais s'embrasser était mieux. Ils arrivaient à garder une douceur presque incompréhensible, surtout quand elle sentait sa peau contre la sienne mais elle se concentrait sur les sensations et le doux plaisir de partager ses sentiments. Elle entendait souvent dire de Sasha que celle-ci ne sortait qu'avec des hommes qu'elle connaissait mais Grace était maintenant certaine que le mot connaître n'était pas le bon. Son amie ne les connaissait, pas comme elle connaissait Anders. Elle partageait cette connaissance avec lui. Une connaissance du corps mais aussi de l'esprit. Il y avait une compréhension que Sasha ne pouvait pas avoir avec des hommes qui n'étaient que de passage. Son amie manquait des choses extraordinaire mais Grace n'allait certainement pas s'en priver. Maintenant qu'elle avait trouvé un homme avec qui vivre pleinement, elle n'allait surtout pas le laisser partir.

Elle s'en voulait malgré tout pour ne pas avoir su aller jusqu'au bout et se promettait d'y remédier plus tard. Pour l'instant, ce qu'elle sentait était le latex sans doute désagréable qui le gardait prisonnier. Elle était un peu étonnée de parvenir à garder son calme et contrôle alors qu'ils n'avaient tous les deux aucun vêtement mais cela faisait sans doute partie de leur relation, être capable d'être avec l'autre, simplement satisfait de la présence aimée et aimante. Cela lui prit d'ailleurs tout son contrôle pour ne pas insister et l'aider à se soulager, au moins en remboursement de la frustration qu'elle lui avait fait subir.

C'était plutôt l'heure du film et elle chercha à en savoir plus d'un petit regard suppliant, ce qui n'eut malheureusement pas l'effet escompté. Elle grommela quelque chose comme "méchant !" avant de le voir tenter de s'éloigner. C'en était hors de question ! Elle avait déjà froid rien qu'à la pensée qu'il puisse se lever et la laisser seule, totalement nue, sur le fauteuil. Elle le retint du mieux qu'elle put mais ne fit malheureusement pas le poids quand il commença à la chatouiller, la faisant pouffer légèrement.

Elle grogna d'autant plus lorsqu'il profita de sa lutte pour se relever tout en la narguant. Si elle n'avait pas peur qu'il ne la voit pas, elle aurait nettement pu lui tirer la langue. Au lieu de ça, elle saisit l'occasion pour l'observer sans gêne et décider qu'à partir de maintenant, il devrait se balader ainsi dès qu'ils ne seraient que tous les deux. Les muscles saillants de son dos étaient visibles malgré la pénombre et son postérieur... et bien, il attirait son regard. Elle était si concentrée dans son observation que le léger son étouffé d'une protestation lui parvint à retardement et la fit pouffer à nouveau.

- Ça va ? Demanda-t-elle néanmoins en le voyant revenir.

Une réponse ne tarda pas à revenir sous l'apparence de lèvres contre son cou et elle ferma les yeux d'un bien-être retrouvé. Elle l'accueillit vite contre elle mais décida tout aussi rapidement que se retourner dos à lui serait préférable pour voir le film. Cela l'incita à se coller contre lui de tout son long et entremêler leurs jambes. Elle le poussa tout autant à l'entourer de ses bras et se blottit entièrement contre lui. Elle tourna légèrement la tête vers le plafond, assez pour le voir du coin de l’œil et lui offrir un grand sourire en essayant de deviner le titre du film.

- Est-ce que je connais ? Demanda-t-elle tout en réfléchissant... Deux D... Oh oh, je sais !... Non en fait non... Oh... ça y est je l'ai ! Déclara-t-elle après un faux espoir. Si j'ai bon, est-ce que je gagne quelque chose ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 8 Jan - 22:39
you and I are we
Anders et Grace


La retrouver.
Anders aimait ce moment où il se mettait contre elle, cela avait immédiatement pour effet d'oublier sa douleur qui fourmillait sur son pied, il s'était sûrement cogné contre une chaise ou un meuble mais voilà. C'était peut-être dangereux de se balader tout nu comme cela, surtout s'il se cognait facilement. Mais dans tous les cas, cela ne l'avait pas gêné et même, il appréciait ça, il pouvait même sentir Grace contre lui et la chaleur se transmettait mieux ainsi.

Il la laissa se retourner pour qu'il retrouve son dos, forcément elle avait besoin de voir le film sinon ce n'était pas drôle bien que ... Oh non, il n'allait pas ne rien faire ! Il bougea un peu en même temps qu'elle pour trouver la position parfaite, sans vouloir se détacher d'elle et entra dans son jeu de jambe, il remarquait qu'elle avait de plus petits pieds et qu'ils étaient un peu gelé. Il ne put s'empêcher de lui embrasser l'épaule et maintint sa tête avec sa main de libre, tandis que l'autre l'entourait et tenait la main de sa partenaire.

Partenaire ? Alors ils étaient ainsi ? Partenaires de crime. Partenaire amoureux. Partenaires linguiste et avocat. Ils étaient eux, un nous et il n'était plus quelqu'un d'un je ni d'un tu. Ils étaient plus que ça, ils étaient au delà de tout cela et Anders avait conscience que Grace n'était pas comme les autres femmes de passage qu'il avait rencontré. C'était très différent, même plus puissant de ce qu'il avait ressenti avec Laura et ça, jamais il ne voudra le dire, ni comparer. Il effaça vite cela de son esprit.

Anders était suffisamment redressé pour la voir, la télé allumée lui permettait de mieux la voir et il lui sourit tendrement, amusé de ce qui allait être un jeu. Il lui caressa passivement la jambe du pied alors qu'il serrait sa main. Il haussa les sourcils avec un air d'acquiescer. Oh oui, elle connaissait, elle en avait même parlé s'il se souvenait bien.

- Tu gagneras tout ce que tu veux. Alors, c'est quoi le film ? demanda-t-il curieux et amusé.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 9 Jan - 16:48
you and I are we
Anders et Grace


Leurs mains liées.
Elle les observa de longues secondes avec un léger sourire en coin. Tout ça était parfait, presque trop pour être vrai et pourtant, elle était certaine de ne pas rêver. Anders était bien derrière elle et ils avaient bien franchi ce cap dans leur relation. Ils avaient admis des sentiments qui avaient été repoussés un moment et ils avaient pu les explorer depuis qu'il était venu la retrouver. Tout était à sa place, imbriqué au bon endroit et elle laissa simplement la légèreté du moment guider leurs paroles.

Deviner le titre d'un film n'était pas forcément évident mais puisqu'il semblait certain que ça allait lui plaire, c'était qu'elle connaissait. Elle décréta qu'elle avait dû lui en parler et chercha dans sa mémoire. Finalement, un nom s'imposa à son esprit et elle retint un sourire un peu machiavélique quand il lui répondit qu'elle aurait le droit à ce qu'elle voulait. Et Grace voulait peu de choses. Tout ce qu'elle pouvait demander, elle venait de le trouver.

- Dirty Dancing ? Je suis presque sûre que c'est ça. Déjà parce que c'est à peu près le seul que je connaisse avec deux D dans le titre mais aussi parce que j'ai dû t'en parler. Et puis aussi parce que tu as mal caché le titre. Se permit-elle de pouffer enfin avant de porter le dos de sa main à ses lèvres et y déposer un baiser rapide. Je n'oublierai pas que j'ai gagné ce que je voulais ! Glissa-t-elle avant que le film commence.

Ils restèrent sage le temps que cela dura ou presque. Grace s'autorisa quelques mouvements précis du bassin et continua à jouer des jambes contre les siennes. Elle attira peut-être aussi, cette fois-ci moins volontairement, leurs mains jusqu'à sa poitrine alors qu'elle les plaçait à la hauteur de sa tête pour pouvoir la mettre sur leurs mains jointes. Mais, pour le reste, ils avaient su se tenir et surtout parler tranquillement de ce qui passait à l'écran.

Cela étant dit et le film fini, Grace ronchonna à l'idée de devoir se relever mais face à la volonté de fer de son petit-ami, elle se retrouva tirée debout et contre lui très rapidement. Cela sembla remettre ses idées en place puisque, à la suite d'un baiser long et amoureux, elle décida que la chambre serait leur prochain arrêt. Il était nettement l'heure de dormir, sans aucun doute mais c'était autre chose qui se glissait dans son esprit lorsqu'elle le poussa doucement sur le lit pour qu'il s'y assoit. Elle se l'était promis, elle avait une chose à se faire pardonner et elle était bien décidé à garder le contrôle. Cela se voyait dans son regard alors qu'elle se justifia par ces mots :

- Tout ce que je veux... J'ai gagné et je te veux toi.

Elle se pencha pour l'embrasser et se coller contre lui en s'arrangeant à passer entre ses jambes. Mais elle ne s'arrêta pas là. Au lieu de cela, elle montra une assurance nouvelle quand elle laissa ses lèvres dévier jusqu'à sa carotide, sa pomme d'Adam puis son torse. Elle se retrouva rapidement à genoux alors que ses mains commençait à explorer son entre-jambe. Cette fois-ci, elle ne le frustrerait pas et elle n'arrêterait rien. Elle était heureuse de le voir si décontracté. Son bonheur ne dépendait que du sien et quand elle posa ses lèvres sur sa base, elle ne put que relever le regard en quête d'une autorisation qu'il lui donna à sa façon. Elle prit ensuite son temps pour le réveiller et s'assurer qu'il soit le plus réceptif possible. Quand elle surprit des sons provenant d'Anders, elle décida de passer à l'étape suivante. Doucement, elle le libéra de ses lèvres et remonta à sa bouche qu'elle embrassa tendrement.

Si elle avait paru hâtive d'arriver dans la chambre c'était parce qu'elle avait besoin de prouver son assurance mais maintenant alors qu'elle le voyait et se rassurait continuellement qu'il était acquis à sa cause, elle pouvait prendre le temps de l'embrasser et le pousser à s'allonger. Elle pouvait passer la nuit à saisir ses lèvres et sentir sa barbe chatouiller ses joues. Et littéralement, elle était capable de prendre tout le plaisir du monde par le simple fait de l'embrasser.
Il fallut que ses lèvres soient presque brûlées de ces baisers pour qu'elle tende le bras et trouver les protections qu'il avait laissé sur la table de nuit. Elle fut installée sur lui et se redressa pour se concentrer sur sa tâche. Elle ne savait pas faire de nombreuses choses mais cela, elle s'en souvenait au moins plutôt bien. Assise sur ses cuisses, elle réussit à ouvrir le sachet et retrouva le regard d'Anders. Elle chercha son accord avant de continuer et accepta l'aide quand elle tenta de mettre en place ce détail pourtant important. Elle fut très vite penchée à nouveau sur lui, leurs lèvres proches et le regard dans le sien alors qu'elle lui demanda expressément :

- Est-ce que... c'est bon comme ça ?

Elle avait l'assurance du contrôle mais aussi de ne pas se sentir encore surplombée par une force qu'elle ne pouvait pas contrôler. Même si ce n'était qu'une fois, elle voulait que cette fois-ci se passe sans encombre et que la soirée finisse par un acte d'amour. Se glisser sur sa longueur fut la chose suivante à faire et elle dut se redresser entièrement pour être certaine d'y parvenir. Elle ne lâcha pas son regard et le laissa au moins un peu décider d'un rythme et du reste. Elle fut malgré tout participante active et se demanda un instant si ce serait toujours ainsi et si elle pourrait se passer de lui.

C'est sur ces pensées qu'elle perdit tout contrôle pour laisser place au plaisir. Elle sentait la chaleur irradier son corps et ses lèvres s'ouvrirent pour laisser échapper des sons qu'elle ne pouvait pas contrôler. Il lui parut urgent de l'embrasser à nouveau quand une vague la submergea entièrement et qu'elle se figea contre lui en le laissant atteindre sa propre délivrance. Ils étaient peut-être essoufflés et moites d'ébats libérateurs mais Grace ne chercha pas à bouger. En réalité, elle eut à peine la force de se décoller de lui pour s'allonger à ses côtés, le laisser prendre soin de disposer de la protection dans un coin et les recouvrir d'une couverture avant de se blottir contre lui et fermer les yeux.

Si d'autres mots furent échangés, ils se perdirent dans son demi-sommeil et elle n'eut conscience de s'être endormie que quand elle se réveilla le lendemain pour le trouver contre elle. Grace ne mit pas longtemps à convenir que l'observer se réveiller doucement était un spectacle qu'elle ne voulait pas manquer. Aussi, avec quelques baisers contre son épaule, elle lui laissa tout le temps du monde pour émerger. Elle n'esquissa pas un seul autre geste et ne le lâcha pas du regard jusqu'à croiser le sien et lui sourire tendrement :

- Bonjour. Fatigué ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 16 Jan - 15:51
you and I are we
Anders et Grace


Dirty Dancing.
A entendre le titre venant de Grace, Anders ne put empêcher un léger regard surpris, parce qu'elle avait trouvé du premier coup ! Il s'était demandé sur le moment si elle était en train de lire ses pensées ou c'était si évident que ça ? Il ne tardera pas à savoir la réponse de toute manière, parce que oui... Grace lui en avait parlé et pas qu'une fois. Elle regrettait de ne pas avoir la cassette et pensait même aller en louer dans le magasin du coin quand il était là pour quelques jours à New York. En fait, à y penser, il était resté une semaine quand même. Il lui avait dit que si elle avait juste, elle aurait ce qu'elle voulait. Anders lâcha un léger soupir frustré par le fait qu'il avait facilité la devinette, malgré son petit sourire attendri.

- Je te le rappellerai si tu oublies. fit-il en lui faisant un bisou dans ses cheveux alors que le film allait commencer.

Il y colla sa joue contre ses cheveux avec un petit sourire, il n'était pas dérangé de devoir regarder le film dans cette position, il était plus focalisé sur Grace que sur le film en lui-même et essayait de rester sage au mieux bien qu'il avait envie de l'embêter un petit peu. Elle était quand même concentrée sur ce film jusqu'à ... Un mouvement de bassin le fit bouger un petit peu, il se pinça la lèvre pour réprimer un sourire et fit une petite frappe sur la fesse de sa main libre, lui intimant à regarder le film, tout à fait concentré. Alors c'était peut-être pour cela qu'elle continua avec les jambes et il entra dans son jeu, avant de se retrouver tous les deux avec les jambes coincés. Il n'avait plus envie de bouger non plus s'il voulait rester sage...

Quand le film fut terminé, ni l'un ni l'autre n'avait eu le courage d'aller jusqu'à la télé pour l'éteindre... Elle finira par s'éteindre toute seule et encore, il leur fallait se relever, ce qui semblait être une tâche ardue. Anders réussit à se motiver, ne voulant pas rester sur le canapé pour le reste de la nuit, aussi confortable qu'il soit. Il réussit à libérer les jambes de celles de Grace et se redressa pour ensuite se relever. Il la tira vite contre lui, pour qu'elle arrête de ronchonner et aussi parce qu'il voulait aussi sa chaleur, la sentir contre lui. Il voulait ses lèvres surtout. Ils avaient fait quelques pas en direction de la chambre où le lit serait nettement plus confortable.

Ils étaient à mi-chemin quand ils ne résistèrent plus pour un baiser et ils bougèrent après quelques minutes d'un long baiser ... Minutes ? Étaient-ce des minutes ? Anders n'avait pas vraiment la notion du temps parce qu'elle lui semblait tellement futile, le plus important c'était de profiter du moment comme si c'était le dernier, comme s'il était amené à oublier tout de suite les sentiments, la sensation que tout cela, tout ce qui définissait Grace, lui procurait.

Il ne se rendit pas compte qu'il avait aussi perdu toute notion de l'espace aussi, parce qu'il ne savait pas comment il avait déjà atterri dans la chambre de Grace, déjà assis sur le lit poussée par cette dernière. Elle était plus grande que lui maintenant et il dut lever la tête pour observer ses traits malgré la pénombre qui régnait dans cette chambre. Il posa la main sur sa cuisse comme pour l'inciter à se rapprocher de lui avant de l'entendre dire ces mots. Ces mots là laissaient Anders sans voix, surpris et enivré par l'effet de sa voie, encore une fois elle l'aurait dit, il savait qu'il ne serait pas tout simplement enivré.

Alors oui, il la fit approcher, il fit remonter les mains sur ses cuisses, jusqu'aux extrémités de ses fesses alors qu'il retrouvait ses lèvres. Cependant, il grogna quand elle baissa ses lèvres autre part ailleurs que les siennes, mais l'encouragea tout de même par de douces caresses dans son dos. Seulement, Anders était un peu surpris par l'assurance que Grace faisait preuve, elle n'était plus vraiment la même personne à ce moment-là, du moins, pas celle qui hésitait et qui ne se faisait pas confiance au début. L'évolution était grande et cela ne déplaisait pas à Anders qui savait malgré tout, qu'il avait des choses à lui apprendre, des choses qui leur ferait plaisir à eux deux mais pour cela, il préférait attendre, la mettre à l'aise et instaurer une grande confiance pour ce genre de chose.

Sa respiration se coupa instantanément quand il sentit ses mains sur lui, il se pinça légèrement la lèvre et ferma les yeux pour ensuite lâcher un gros soupir par la suite. Il savait qu'elle se débrouillait bien et il lui faisait totalement confiance, il savait qu'il pouvait lui dire tout de suite si elle lui faisait mal ou quoi, mais jusque là, tout était parfait. Grace était parfaite même dans son imperfection. Anders avait du mal à respirer, mais c'était la respiration du plaisir, les caresses trop passives et douces, mais c'était de l'encouragement.

Oh oui, elle avait gagné, elle l'avait totalement à sa merci quand elle posa ses lèvres sur sa partie sensible. Les papillons circulaient partout en lui et cela avait un grand effet sur lui où il posa la main dans ses cheveux, il lui suffisait un regard pour qu'elle comprenne qu'il le voulait. Oh Il leva un peu la tête, ayant du mal à garder sa respiration silencieuse, sa tête tournait et il dut poser une main sur le lit pour serrer les draps qui y étaient. Elle avait pris son temps, le temps que cela soit prêt, qu'il soit suffisamment bien réceptif au plaisir, à la vague de plaisir qui allait bientôt venir. Il trembla d'excitation quand il y pensa. Elle aurait réussi sa tâche si elle avait continué jusqu'au bout mais il comprenait que ce n'était pas ce dont ils avaient besoin eux, il avait de plus en plus envie d'être en elle. Vraiment d'être en elle.

Quand il fut prêt et qu'il l'avait fait comprendre à Grace, elle ne perdit en rien son assurance et continua. Il retrouva ses lèvres, à nouveau, il la mordit durant le baiser, joua avec la langue ensuite. Il prenait vraiment du plaisir à ça. Franchement, elle avait gagné, mais il n'avait pas l'impression d'avoir perdu ... Enfin si, il avait perdu, mais qu'est-ce qu'il aimerait perdre comme ça en fait !

Il s'allongea tout en l'emportant avec lui, il pouvait sentir sa poitrine contre la sienne, il pouvait la sentir tout contre lui. Tout. Il aimait cette sensation, tout cela et il pouvait continuer pour toute la nuit si seulement ses lèvres ne lui faisaient pas mal, si seulement il n'était pas trop excité et pourtant, ça lui demandait de l'énergie pour contrôler ses pulsions. Il aimait cette séances de baisers, de caresses, de câlins, d'être contre soi... Il pouvait toujours continuer si seulement il n'avait pas senti le mouvement de bras venant de sa bien-aimée, comme si elle essayait d'attraper quelque chose. Il tourna un peu le regard et ne put s'empêcher de sourire quand il comprit ce qu'elle avait attrapé.

Il se redressa un peu sur ses bras en même temps qu'elle, bien qu'il était totalement dans l'impossibilité de bouger. Il sourit en la regardant faire, plaçant une main sur sa cuisse pour l'encourager, tandis qu'il se tenait de l'autre afin de l'aider, ne voulant pas la laisser seule face à cela, mais elle se débrouillait vraiment bien.

Grace était unique, c'était un rêve inespéré d'être tombée sur elle, étant donné leur passé. Ils se détestaient et pourtant, les voilà presque sur le point de former une personne. Non, Anders savait qu'il ne connaissait pas toutes les facettes de la personnalité de Grace, il avait tant à découvrir d'elle et il y prenait du plaisir. Plus il en découvrait, plus il l'aimait ou soit vivait avec si c'était un défaut. Il savait que les qualités surpassaient de loin cela.

- Mmmh... T'es parfaite tu le sais ... ? murmura-t-il avant de retrouver ses lèvres quand ses lèvres furent proches des siennes.

L'excitation était à son comble et il trépignait d'impatience d'être en elle, surtout après l'avoir réveillé comme ça. Il était complètement à sa merci et ne comptait pas changer la donne d'ailleurs. Il aimait ce que Grace faisait, il en profitait et aimait cela. Tout était parfait jusqu'ici, il la voulait intensément et voilà qu'elle dut se redresser à nouveau, bougeant pour l'accueillir. Anders plaça les mains sur ses cuisses, allongé de dos sur le lit. Il ne put retenir un son de plaisir, presque étouffé quand il était en elle. Il soutint son regard et esquissa un léger sourire avant d'instaurer un mouvement du bassin, lui donnant un rythme lent au début avant d'accélérer petit à petit. Il ne fut pas capable de retenir des soupirs de plaisirs, prononcer son prénom. Peut-être qu'il avait un peu le contrôle pour qu'ils le fassent tous les deux, mais c'était Grace qui l'avait pleinement et elle le faisait bien. Vraiment bien.

La chaleur montait, la transpiration était de plus en plus présente, il se sentit perdre le contrôle. C'était pas possible d'être capable de se retenir, mais absolument pas possible. Il ne pouvait pas contrôler tout ce qu'il ressentait, ces frissons, ces papillons de plaisir, sa tête qui tournait et il avait l'impression de planer, mais surtout que quelque chose d'énorme se préparait et était sur le point de céder. Ce quelque chose qui se fragilisait et qui se rompit dans un cri qu'il étouffa dans un baiser, juste après Grace, juste après l'avoir sentie rompre à l'intérieur, juste quand il vint retrouver ses lèvres. Il s'agrippa à elle, comme s'il ne voulait pas la perdre, définitivement, il était là ... Perdu et surtout dans le plein grand bonheur indescriptible. Il ne pouvait pas la lâcher... Il s'en retrouvait incapable bien qu'il essayait de reprendre son souffle.

- Oh ... Grace ... Tu es vraiment ... merveilleuse. lâcha-t-il essouflé.

Il était sûr qu'il ne pourrait pas se passer d'elle et n'avait pas la moindre idée de comment faire, en fait, il n'avait pas envie de chercher parce qu'il voulait profiter du moment, mais aussi parce qu'il ne voulait qu'elle, elle était irremplaçable. Il n'avait pas connu autant de choses comme ça, tout d'un coup, jamais. Ses mains continuaient à se balader sur le corps de la femme qu'il avait sur lui. Il se sentait terriblement fatigué tout d'un coup, fatigué dans le bon sens d'ailleurs et il aimait terminer cette soirée sur cette note positive. Encore mieux que regarder Dirty Dancing d'ailleurs...! Ils restèrent un moment comme ça, le temps de récupérer leur souffle avant qu'ils ne décident qu'il était temps de se quitter, il aida un peu Grace à le faire et qu'elle s'allonge à côté de lui. Anders lâcha un léger soupir fatigué et fut celui qui bougea beaucoup sur le lit, déjà pour se débarrasser de la protection, se couvrir tous les deux dans la couverture, la retrouver et la laisser se blottir contre lui. Tout bonnement heureux, il posa le menton contre son front, les yeux fermés et l'entoura de son bras. Son autre main tenait celle de Grace, il avait un petit sourire aux lèvres et ne put s'empêcher de lui murmurer encore des mots, dès qu'il pouvait pour lui dire ô combien elle était extraordinaire et qu'il se retrouvait être l'homme le plus chanceux de la Terre pour l'avoir connue, mais surtout pour être son homme.

Il était sûr que ces ébats, que ces moments passés ensemble l'avaient fatigué. Anders avait vraiment bien dormi, se rassurant d'une présence contre lui et il aurait pu continuer à dormir encore s'il n'avait pas senti un léger mouvement, puis plusieurs avant de comprendre que c'étaient des lèvres sur son épaule. Il fronça à peine les sourcils et émergea doucement, ayant du mal à ouvrir les yeux. Quand il les ouvrit, c'était pour retrouver une Grace souriante, en face de lui, il la tenait toujours dans ses bras, tous nus dans le lit. Si c'était comme ça tous les matins, il ne dirait pas non du tout, il aimait cette sensation de se réveiller avec quelqu'un, un lit chaud, l'avoir contre lui. Rien qu'à cette réalisation, Anders se mit à sourire un peu ayant toujours du mal à émerger, parce qu'il ne répondit pas tout de suite à la question et à son bonjour. Quand il le réalisa, il secoua légèrement la tête et cligna les yeux pour se réveiller vraiment.

- Désolé... Je me suis perdu sur ton visage.
Une pause, avant de reprendre, il avait plus ou moins répondu à la question quant à son sujet de fatigué : toujours pas réveillé comme d'habitude, il avait du mal à s'activer... Il vit l'heure sur le réveil et sourit à la pensée qu'il avait réussi à l'empêcher d'aller en cours, une petite fierté personnelle qu'il gardera bien pour lui pour l'instant.

- ... Un joli visage au réveil... Bonjour. ponctua-t-il avec un baiser long et tendre, bougeant un peu pour être au dessus d'elle.



oups oups :
 

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 2 Fév - 20:42
you and I are we
Anders et Grace


Elle ne s'était jamais senti autant à sa place.
Elle n'avait jamais ressenti ce sentiment qui la submergeait. Son regard lui disait tout ce qu'elle aurait pu avoir besoin de savoir. Elle ne pensait pas possible de se sentir désirée de la sorte ni d'entendre de tels mots de la part de qui que ce soit. Ces mots lui apparaissaient si intenses et précieux. Cet amour dirigé vers elle la submergeait totalement. Les émotions rendaient ses yeux humides et elle intensifia tout contact. Elle l'aimait que ça pouvait en être douloureux mais, à cet instant, ce n'était que merveilleux.

Allongée à ses côtés, elle ne put que se serrer contre lui, caressant son torse encore et encore dans un élan de douceur après la passion qui les avait habité. Elle ferma progressivement les yeux, bercée par sa voix et décidée à l'idée que ce week-end resterait à jamais comme l'un des meilleurs moments de sa vie. Elle ne comprenait pas par quel miracle cet homme l'aimait mais elle en prenait conscience et ne pouvait que souffrir de cette maladie qu'était l'amour. Elle était désespérément et irrévocablement amoureuse d'Anders et ce fut sur cette note qu'elle trouva le sommeil.

Lorsqu'elle se réveilla, il était là, à ses côtés. Quelle vision magnifique que celle-ci au petite matin. Pourtant à en juger par le soleil qui perçait par les rideaux, il était déjà tard mais elle ne songea pas un instant à quitter la chaleur de son corps contre le sien. Et il fallait qu'en plus il la fasse craquer avec sa phrase. Elle se mordilla la lèvre pour résister à l'envie de le dévorer mais ne se retint absolument pas quand il initia un baiser heureux.

Immédiatement, elle passa les bras autour de son cou pour le coller à elle et laisser le temps passer au rythme de baisers toujours aussi aimants. Elle pouvait passer sa vie à l'embrasser et elle comptait bien s'y appliquer les prochaines heures.

- Je pourrais dire la même chose. Marmonna-t-elle en l'embrassant encore.

Pourtant tout aussi soudainement que ça avait commencé, elle s'arrêta pour le regarder fixement puis plisser les yeux en direction du réveil.

- Je suis en retard ! Lança-t-elle un peu alarmée. Comment j'ai pu être aussi distraite ?!

Et cela ne fit que lui tirer un sourire presque fataliste.

- C'est entièrement de ta faute ! L'accusa-t-elle avec un nouveau baiser. Tu... Quand tu as fait tout ça, comment tu savais ? Enfin non, c'est pas ma question mais je me demande... Tu en as connu beaucoup ? Des filles ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 2 Fév - 21:59
you and I are we
Anders et Grace


L'embrasser.
C'était devenu une sorte de rituel du matin maintenant, il aimait cette sensation de se réveiller à ses côtés et qu'elle soit le premier visage qu'il voyait pour la journée. Cela le mettait inexplicablement de bonne humeur et il était heureux de la situation actuelle. Il l'aimait, c'était indescriptible, c'était plus qu'une simple attirance, c'était la réalité et c'était vrai. Ils pouvaient passer la journée au lit, il n'avait pas faim pour le moment et préférait passer du bon temps avec elle, profiter d'elle tant qu'il en avait l'occasion.

Cela commençait par les inombrables baisers, rester l'un contre l'autre dans ce lit. A profiter d'être rien que tous les deux, pas de Sasha, pas de famille Moore, encore moins de Weiss. Juste eux. Il sourit contre ses lèvres quand elle retourna le compliment, il s'approcha davantage d'elle durant leur échange avant de prendre un peu de la distance pour qu'elle regarde le réveil. Anders ne put s'empêcher de ricaner, fier de son coup et ne culpabilisant pas du tout d'avoir empêché Grace d'aller en cours.

- Mh voyons. Je ne vois pas comment tu as pu être distraite. marmonna-t-il avec un sourire fier, tout en regardant l'heure avant d'être faussement surpris par l'accusation de sa bien-aimée. Pardon ? Ce n'était pas moi qui devait activer l'alarme.

Mais il était celui qui lui avait fait oublié d'activer l'alarme. Oups. Enfin, il ne s'en sentait pas trop coupable parce que cela voulait dire qu'il l'avait pour toute la journée et c'était tant mieux ! Il retrouvait avec joie ses lèvres avant de prendre un peu de la distance, les sourcils froncés comme s'il n'était pas sûr d'avoir compris sa question.

- Comment ça ? Il cligna les yeux, toujours un peu perdu avant de comprendre ce qu'elle voulait exactement dire par là. Oh. Oh oui, oh. Il détourna le regard juste quelques secondes, le temps de compter et il grimaça légèrement. Euh ... Mh ... Mouais.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 2 Fév - 23:17
you and I are we
Anders et Grace


Il ne voyait pas comment ?
Elle, elle voyait très bien. Par un regard, par des lèvres, des mains, un corps, des paroles. Tant de choses avaient su si bien la distraire et elles appartenaient toutes à une seule et même personne : Anders Weiss. Elle glissa sa jambe contre la sienne, les emmêlant pour être certaine de le garder dans ses filets.

- Non mais puisque je ne l'oublie jamais mis à part ce matin et que tu es le seul facteur nouveau à tout ceci, je te considère néanmoins comme responsable ! Rit-elle contre ses lèvres.

Il avait un effet hypnotique. Elle se sentait ivre d'amour et heureuse à cette place. Il avait des capacités insoupçonnées pour la rendre simplement folle. Les sentiments en étaient responsables bien sûr mais le sexe en faisait aussi partie. La question qui lui vint paru alors légitime. Il savait des choses dont elle n'avait même pas conscience sur son propre corps. Il avait de l'expérience, elle n'avait simplement pas réalisé le nombre.

A sa réponse un peu hésitante, elle arqua un sourcil et se redressa légèrement en appuyant les mains sur ses épaules pour l'éloigner un peu.

- Combien ? Demanda-t-elle sans véritable gêne. C'est vrai, toi tu sais pour moi. En même temps, il n'y a pas grand chose à savoir alors, combien ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 3 Fév - 0:00
you and I are we
Anders et Grace


- Ça reste quand même pas de ma faute que tu te fasses aussi facilement perturber rien que par ma présence... continua-t-il avec un sourire moqueur, mais heureux à la fois avant de reprendre possession ses lèvres pour la faire taire. Ils étaient partis pour la joute " à qui la faute incombe "

Il fit un léger mouvement à la jambe pour la laisser glisser contre la sienne, sans hésiter à poser la main sur sa côte et fit un léger caresse tandis qu'il l'embrassait avant que Grace lui pose la question sur son expérience. Anders ne savait pas si c'était une bonne idée d'en parler tout simplement avec le nombre de filles qu'il avait en tête. Il y en avait qui pouvaient être jalouses, mais Grace semblait nullement être gênée. Avec un autre petit soupir, il s'éloigna d'elle tout en se redressant, les avant-bras sur le matelas.

- Mmh... Il lâcha un soupir et énuméra les prénoms qu'il avait en tête. La première fois, c'était avec Meghan. Je ne sais pas si tu te rappelles d'elle au lycée... En même temps t'étais pas en allemand. Enfin bref, Meghan après la fête chez Tim. Puis après ce sont des filles que tu ne connais pas en dehors de Judith et Callie. Comment faisait-il pour se souvenir des prénoms ? Il n'en savait trop rien, mais cela l'étonna qu'il se mit à compter mentalement. Je me suis arrêté à huit. Nooon... Neuf en fait. Il lâcha un gros soupir, montrant à quel point il n'en savait trop rien avant de la regarder dans les yeux, avec un léger sourire.

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 3 Fév - 1:55
you and I are we
Anders et Grace


Elle pouvait jouer à ce jeu toute la journée.
Ce qui était très nettement ce qui pouvait arriver s'il continuait de la distraire. Ils en avaient pour la journée et ce n'était pas pour la déranger. Mais avant ça, des questions se devaient d'obtenir des réponses. Elle était curieuse et peut-être un peu envieuse de ces filles qui avaient pu le toucher même si maintenant c'était elle qu'il touchait.

Elle attendait alors sa réponse avec un air interrogatif et se surprit à détester la réponse. Elle ne se rappelait pas beaucoup de Meghan. Elle savait qu'elle était jolie. Elle savait aussi qu'elle était tout ce que Grace n'était pas. Mais à ce moment-là, la jeune fille ne pensait qu'à Thomas, ses études et ses quelques amies dont Chloé. Et puis il y avait eu d'autres filles... Judith ? Elle était plus ouverte qu'elle. Elles ne se ressemblaient en rien quant à Laura, pour le coup, elle était heureuse de ne pas lui ressembler. Quoiqu'il en soit, Grace continuait à se remettre en question et se demander pourquoi il se trouvait avec elle aujourd'hui quant il avait eu autant de jolies jeunes femmes dans sa vie. Cela lui faisait aussi peur de n'être que la numéro dix sur sa liste...

Ce manque de confiance lui ressemblait peu en règle général mais puisqu'elle se trouvait quelque peu handicapée sur le plan sentimental, cela semblait impossible à éviter.

- Neuf... Et tu sais tout ça parce que tu l'as fait comme ça avec elles ? Neuf... Tu les revois parfois, à part Judith ? Se sentit-elle inexplicablement obligée de demander, un désagréable sentiment prenant place.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 3 Fév - 10:39
you and I are we
Anders et Grace


Un petit sourire.
Anders ne savait franchement pas si c'était une bonne idée d'en parler, mais en même temps il ne voulait rien cacher à Grace. Il voulait lui faire confiance et lui montrer que peu importe les filles qu'il avait eu avant, il ne les reverrait pas à l'exception de Judith et des fois Meghan si elle revenait à Chicago. Bon, aux dernières nouvelles, cette dernière avait déjà quelqu'un et avait tourné la page.

Il la regarda et fronça à peine les sourcils quand elle lui posa ces questions. Il passa doucement la main sur son front pour lui dégager les quelques mèches de cheveux, petit à petit prenant son air sérieux. Il n'avait jamais aimé parler des filles qu'il avait eu avant et il était reconnaissant que Grace ne lui demande pas pour Laura. Il n'avait pas envie d'en parler.

- Juste Judith et Meghan, bien qu'elle, je ne l'ai pas revue depuis deux ans je crois. Il la regarda et avait l'impression que quelque chose de désagréable s'installait entre eux, il pouvait le sentir étrangement. Eh Grace. Il n'y a jamais rien eu de sérieux avec ces filles. La majorité d'entre elles ne sont juste des rencontres d'une soirée... Enfin, pour Judith, il va falloir que je lui explique que ce ne sera plus possible. Elle et moi sommes juste des amis, sans avoir une seule intention d'aller plus loin. On s'appelait les "dégoûtés des relations sérieuses."  parce que nous avions eu une mauvaise expérience avec quelqu'un où c'était sérieux. On était là l'un pour l'autre quand ça n'allait pas trop.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 3 Fév - 13:05
you and I are we
Anders et Grace


C'était étrange.
Elle n'avait aucune envie de dire quoique ce soit sur le fait qu'il voyait toujours Judith mais le fait est qu'elle se trouvait incroyablement jalouse. Elle était presque certaine qu'il y avait encore quelque chose de spécial entre eux quand elle les avait vu ensemble et elle ne pouvait pas dissimuler le fait que ça ne lui plaisait pas.

Même si un simple geste la rassurait et la faisait frissonner, elle ne pouvait pas chasser de ses pensées que lui et Judith avaient partagé quelque chose. Elle n'aimait pas ce sentiment si bien qu'à la question qui quitta ses lèvres, elle se sentit un peu idiote.

- Et maintenant ? C'est fini ? Je veux dire : vous n'allez plus vous voir de cette façon là ?

Et si c'était possible, elle se serait cachée sous le drap pour cette drôle de question. Elle ne pouvait empêcher une insécurité de venir frapper à la porte. Elle n'avait ni le caractère, ni l'apparence, ni l'expérience des autres filles avec qui il avait été. Elle avait beaucoup de mal à comprendre comment elle pouvait avoir cette chance et comment un homme comme lui pouvait s'intéresser elle. Les interrogations la rendaient mal assurée et inquiète de le perdre alors qu'elle l'avait à peine trouvé.

- Judith est vraiment très belle et intéressante. Remarqua-t-elle avec un léger sourire qui se voulait honnête bien qu'un peu fade.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister
Revenir en haut Aller en bas

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: New-York-