AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 23 Déc - 14:03
you and I are we
Anders et Grace


Elle avait gagné.
Anders s'en fichait de toute façon qu'elle ait gagné, parce qu'il ne pouvait plus tenir, elle l'avait cherché et elle le trouvait. Elle l'avait rendu fou en faisant plusieurs tentatives, elle ne l'avait pas laissé indifférent et l'avait mis dans un état d'esprit où perdre, gagner, ça n'avait plus aucun sens pour lui. Il voulait juste la retrouver, la prendre dans ses bras, la sentir contre lui, partager encore des moments avec elle ... Sans se rendre compte que c'était la troisième fois qu'il cédait face à elle et que son séjour ne faisait que de commencer. Anders était toutefois créatif pour trouver des occupations qui les ferait rester assez longtemps ici, sans avoir besoin de sortir, si ce n'est seulement pour prendre l'air peut-être.

Là, pour le moment, il préférait avoir la main sur la situation et en profiter, en faire que cela soit bénéfique pour eux deux. C'était une partie de plaisir où il se sentait vraiment accro, il ne se sentait pas coupable de ressentir tout cela, encore moins d'être celui qui fasse découvrir les nouvelles choses du sexe à Grace, il n'était pas gêné du tout. Il était en confiance en réalité. Cela faisait trop longtemps qu'il ne s'était pas senti comme ça, senti si bien et si heureux. Grace semblait être la seule personne qui était capable de le rendre totalement heureux et qui saurait le motiver à se lever chaque matin dans l'espoir de la retrouver à ses côtés.

Alors qu'il avait la main sur elle, ses lèvres sur elle, son torse contre elle. Il pouvait l'entendre parler, lui répondre et il comprit qu'elle était la voix de la raison. Les protections ! Anders avait failli les oublier tellement il était perdu dans ses pensées, dans l'envie de l'avoir contre lui. Il prit un peu la distance avec cet éclair de réalisation dans son regard avant de retrouver ses lèvres. Il devait y aller avant qu'elle ne soit plus capable de se séparer de lui, elle avait raison, mais le problème pour lui... C'était qu'il n'était actuellement pas capable de prendre les distances, surtout pas avec cette main qui était coincée dans cette intimité. Il pouvait la sentir qu'elle était au bord de la rupture, elle y montrait toute sa sensibilité et Anders le comprenait, il ne voulait pas retirer la main... Oh non, il ne voulait pas et ça l'embêtait assez. Il bougea un peu la main à l'intérieur d'elle, dans une caresse tandis qu'il l'embrassait encore, sûrement en train de se dire que c'était un dernier avant d'essayer de partir, retrouver et frôler le froid de l'appartement, laisser Grace toute seule dans le noir, dans le froid.

- Je ne peux pas partir ... avoua-t-il dans un murmure, accompagné d'une moue presque amusée. Je n'y arrive pas... et il l'embrassa encore une fois, se disant que c'était la dernière.

Il lui avait fallu du temps, beaucoup de baisers pour réussir à prendre la distance, à retirer la main doucement et ce, pas comme un voleur. Il lui avait fallu le temps pour reprendre les esprits et trouver la force, le courage d'aller chercher au moins deux protections, juste par précautions, en laissant ce qui restait sur la table de nuit. Anders ne voulut pas prendre tout son temps pour faire patienter Grace dans le froid, dans l'absence du contact, mais surtout parce qu'il était indéniablement en manque, vraiment... Il forca un peu le pas pour la rejoindre, trouvant que la distance était trop longue pour lui. Décidément...! Anders la retrouva allongée, gardant dans sa main les protections, il se retrouva vite au dessus d'elle, posant fièvreusement ses lèvres sur les siennes, comme si cela avait duré une éternité entre la dernière fois qu'il les avait touchés.

- Mh ... Dis-moi...? Qu'est ce que tu sais sur le plaisir féminin...? murmura-t-il entre deux baisers sur son cou.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 24 Déc - 11:54
you and I are we
Anders et Grace


Pragmatisme.
Elle ne voulait pas qu'il s'éloigne ni rompre le contact mais c'était mieux qu'au dernier moment quand se retenir serait douloureux. Il valait mieux prendre un peu plus de temps maintenant plutôt que de risquer un incident plus tard. C'est ce qu'elle se dit alors que son corps entier réclamait l'attention d'Anders. Surtout alors qu'elle tremblait sous une caresse qu'elle pouvait qualifier d'experte et face à ses baisers demandeurs. Il semblait ne pas avoir suffisamment mangé et c'était peut-être son cas aussi. Elle répondit à ses lèvres, attirant sa langue pour un ballet improvisé. Il n'arrivait pas à s'éloigner et elle ne parvenait pas à le laisser partir. Il le fallait pourtant et c'est ce pourquoi, elle parvint à desserrer la prise qu'elle avait sur sa main d'un faible mouvement de jambe en espérant qu'il ne la rende pas encore plus faible qu'elle l'était d'un autre geste. Elle ne cacha pas son léger gémissement de protestation quand il s'éloigna finalement en la laissant bouillonnante au milieu du salon. A cet instant, elle était vraiment heureuse que Sasha ait prolongé ses vacances !

Elle obtempéra alors à ce qu'Anders lui avait demandé et s'allongea , très alerte quant au fait qu'elle n'avait plus aucun vêtement. Elle était consciente de son corps et n'avait jamais été particulièrement à l'aise avec celui-ci. Certes, elle était à l'aise avec elle-même mais ce n'était pas pour autant qu'elle se sentait attirante aux yeux d'un homme. Anders changeait cela un peu plus à chaque instant, chaque regard et chaque baiser. Elle n'en restait pas moins entourée de froid dès l'instant où il quitta la pièce et se redressa sur les coudes pour rester attentive à son retour et lui sourire comme s'il la sauvait au moment où il réapparut.

Tu m'as manqué. Aurait-elle pu facilement dire quand il posa à nouveau les lèvres sur les siennes. De toute évidence, il devait suivre le même cheminement de pensées et elle se fondit dans ce nouveau baiser en évitant de noter trop fortement sa vue trouble qui comptait deux protections. Quelqu'un semblait avoir de très bonnes idées ! Cela ne l'empêcha pas d'afficher la surprise et l'interrogation lorsqu'un question la sortit de cette transe bienfaitrice à laquelle il l'exposait par des baiser sur sa peau.

- Comment ça ? Demanda-t-elle incertaine en sachant qu'une rougeur prenait place sur son visage au sujet abordé. Je... Je sais ce que je ressens quand on... le fait et quand tu me touches... Finit-elle par répondre sans avoir le courage de dire les mots, les yeux fuyants.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 24 Déc - 14:49
you and I are we
Anders et Grace


Cette question.
Elle pouvait être sortie de nulle part, complètement inattendue et même Anders ne s'y attendait pas du tout à cela ! En fait, ça lui avait échappé et il ne le regrettait pas, s'il avait senti son coeur arrêter de battre à la réaction surprise de Grace. Il avait touché une corde sensible ? Il allait se heurter à un mur ? Il se rendit compte à ce moment-là comment il avait parlé, comment il avait posé la question qu'il se figea un peu dans les baisers pour relever la tête vers elle, histoire de la voir droit dans les yeux. Il ne la voyait pas totalement rougir à cause de l'obscurité, mais il pouvait l'imaginer et il dut se battre pour ne pas sourire nerveusement au sujet qu'il venait d'aborder.

- Oh.

En fait, elle ne savait pas grand chose ou juste qu'elle était trop gênée pour aborder ce sujet, il comprenait qu'elle n'aimait pas trop dire ces mots-là non plus parce que lui non plus n'aimait pas ça. Anders fut un moment silencieux, en train de réfléchir à toute vitesse alors qu'il reprenait au mieux la respiration qui manquait. Elle ne savait vraiment rien en réalité, il se mordit la lèvre inférieure, hésitant vraiment à aller jusqu'au bout, après tout, il pouvait lui faire découvrir de nouvelles choses qu'elle n'avait jamais exploré jusqu'ici. Il voulait lui faire plaisir en tout premier lieu avant de se faire plaisir, elle l'avait fait pour lui tout à l'heure dans la douche et avait compris qu'elle avait bien aimé. Mais ça, il n'y avait pas moyen qu'elle déteste ça, la gêne n'avait pas à être là. Et franchement, s'il s'entendait penser là, à ce moment-là, s'il n'était pas trop enivré par le désir, il aurait vite arrêté de parler de ça et passé à autre chose...

- Je vois.

Sauf que là, il n'avait pas envie de passer à autre chose. Il lui caressa la joue avant de retrouver ses lèvres, y introduisant à nouveau sa langue dans ce petit bal. Il laissa les protections juste à côté d'eux, à portée de main quand ils en auraient envie, quand ce sera plus fort qu'eux et qu'ils en auront vraiment besoin. Il se colla un peu à elle, son torse contre sa poitrine à la recherche d'un peu de chaleur.

- Est-ce que ça te dit que je te fasse découvrir d'autres sensations ? murmura-t-il quand il sépara de ses lèvres pour respirer un peu, mais aussi pour lui faire cette proposition.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 24 Déc - 16:20
you and I are we
Anders et Grace


La gêne.
Elle apparaissait lorsqu'il s'agissait de parler d'un sujet qu'elle ne maîtrisait pas en plus de trouver cela toujours trop... quelque chose pour l'aborder. C'était quelque chose de plutôt tabou dans la famille. Bien sûr, il n'y avait aucun doute que tout le monde savait comment naissait les enfants mais quant à avoir des relations pour le simple plaisir d'aimer quelqu'un, c'était bien plus compliqué. Le mariage avant tout clamait encore Mamilou mais de toute évidence, entre elle et Thomas, elle avait revu ses exigences à la baisse. Mais cela n'avait pas empêché Grace d'intégrer profondément la notion d'honte sur ce sujet précis. Pourtant, c'était loin d'être une honte d'avoir envie de quelque chose, elle le réalisait maintenant. Elle n'avait pas honte d'être avec Anders. Elle était plutôt fière de dire qu'il était son petit-ami et de pouvoir l'embrasser. Mais il n'en restait pas moins que l'acte en lui-même lui semblait plus facile à faire qu'à commenter. Elle pouvait néanmoins toujours apprendre. Elle était volontaire.

Elle ferma brièvement les paupières quand il revint vers ses lèvres avec une certaine douceur. Elle fit preuve d'autant de tendresse avant de passer les bras dans son dos et le caresser doucement en se surprenant à chaque fois qu'il ait une peau si agréable et addictive. Elle saisit sa question avec une seconde de réflexion. Voulait-elle ? Elle voulait qu'il lui fasse découvrir tout ce qui était possible. Elle voulait apprendre de lui et pas seulement dans un seul domaine. Elle voulait tout savoir. Elle était de celles qui aimaient tout connaître et cela ne devait pas faire exception. Un petit sourire finit alors par se dessiner sur son visage et elle déposa les lèvres contre son cou, embrassant les pulsations qu'elle sentait avant de répondre :

- Tout Anders, je veux tout faire avec toi... J'ai confiance en toi. Trouva-t-elle bon de préciser, peut-être plus pour elle que pour lui. Je... Je ne sais juste pas ce que je peux ressentir. Je ne veux pas que tu te sentes mal si je ne suis pas normale...


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 24 Déc - 17:08
you and I are we
Anders et Grace


Tout faire.
Ils pouvaient tout faire quand ils étaient ensemble, quand ils étaient tous les deux. Ils pouvaient tous faire et rien ne les arrêterait, pas une personne, pas une force invisible parce qu'ils étaient ensemble et ils étaient forts tous les deux, ils commençaient à se connaître davantage au fur et à mesure que les minutes passaient. Anders était conscient qu'il allait partager tout ses secrets, tout ce qui faisait sa personne avec elle, il savait qu'elle le ferait aussi, il appréhendait un petit peu ses réactions, ses discussions et quelque part, il ne se sentait pas prêt... En même temps qu'il l'était.

Il frissonna à ces caresses alors qu'il l'embrassait, appréciant ces contacts et se perdre avec elle. Il aimait ces moments-là où il se sentait complètement à l'aise et complètement lui-même. Il avait envie de partager des choses avec elle et il voulait vraiment s'assurer encore une fois qu'elle le voulait, elle lui exprima après avoir déposé un baiser dans son cou qu'elle lui faisait confiance et qu'elle voulait tout faire avec lui. Il voulait tout faire avec elle et cela leur permettait de faire les choses ensemble, sans que rien ne soit capable de les arrêter.

- Ca va aller. Tu as juste une chose à faire, c'est me faire confiance et te laisser aller ... la rassura-t-il en l'embrassant sur les lèvres avec un petit sourire Je t'aime comme tu es Grace.

Il était vraiment sincère et il sourit un petit peu à cette phrase tandis qu'il glissa doucement la main sur sa poitrine pour y pincer. Il pouvait l'avoir surprise à ce moment-là et reprenant à peine sa respiration, Anders reprit possession de ses lèvres avec une passion qu'il avait presque réussi à refréner jusque là. Il les descendit à son menton, avant de les faire parcourir sur son cou, non sans laisser des baisers alors que sa main descendait encore au même rythme que ses lèvres, abandonnant la poitrine. Seulement il reprit la relève avec sa bouche pour la mordiller au bout alors que sa main retrouvait sa place qu'il avait laissé tout à l'heure. Oh, il lui fallait laisser le temps, prendre le temps avant de passer à l'autre étape. Une étape dont elle s'attendra sûrement pas et qu'elle ne connaissait pas, mais dont il était sûr que cela allait lui plaire.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 25 Déc - 2:26
you and I are we
Anders et Grace


Le prévenir.
C'était plus fort qu'elle. Ce n'était pas un défaut de confiance envers lui mais plutôt envers elle-même. Elle avait peur de ne pas être réceptive à tout et de le décevoir. Cela et aussi le blesser dans son ego parce qu'il mettait du coeur à l'ouvrage et pourrait mal le prendre de ne pas obtenir une certaine réaction. Elle ignorait encore un tas de choses impressionnantes à propos de tout cela. Elle était de celles qui se bouchaient littéralement les oreilles pour ne pas entendre des mots trop choquants dans des conversations trop ouvertes. Et puis, niveau relationnel, elle avait été plutôt solitaire. La douleur était la seule chose qu'elle avait expérimenté en dernier et heureusement, elle se sentait chanceuse d'avoir pu courir pour fuir parce qu'il ne faisait aucun doute qu'elle n'aurait pas pu vivre comme Chloé devait vivre chaque jour : avec le souvenir gravé de cette soirée de juin.

Mais ce n'était pas une chose à laquelle elle voulait penser maintenant et Grace faisait vraiment son maximum pour que ça ne lui revienne pas à l'esprit alors qu'il déplaçait ses mains et la laissait lâcher un souffle surpris quand il arrive à sa poitrine. Elle réagit contre ses lèvres avant que celles-ci aussi l'abandonnent pour se plier aux sensations. Il avait réussi de quelques mots, à briser ses dernières résistances. Il lui était impossible de mettre des mots sur ce qu'elle ressentait pour cet homme qui la comprenait et l'acceptait telle qu'elle était. Son cœur ne semblait plus connaître de limite et débordait d'un sentiment qui se conjugua très vite au contact d'une bouche sur sa poitrine et d'une main stratégiquement placée. Elle se tendit et amena involontairement son corps un peu plus à la rencontre de ses lèvres. Elle ne savait pas où placer ses mains et elles trouvèrent un endroit sûr entre les mèches folles de son petit-ami.

Petit-ami... Ce mot sembla tout à coup ne pas suffisamment bien qualifier Anders. C'était un terme qui passait presque pour éphémère et il était tout sauf éphémère. Un sentiment pareil ne pouvait pas l'être. Un amour qui s'assumait enfin n'en était pas pour autant nouveau et durerait encore. Alors petit-ami paraissait loin de la vérité. Partenaire ne laissait pas imaginer l'ampleur des sentiments. Compagnon désignait à peine un couple. Il n'y avait pas de mot assez fort pour les qualifier. Tout ce qu'elle savait à cette seconde c'était qu'elle lui était totalement dévouée et elle ne se refuserait pas à lui appartenir s'il le lui demandait. D'une même façon était-il "à elle". Ce concept de propriété lui plaisait autant qu'il lui déplaisait mais c'était le plus proche de ce à quoi elle voulait arriver. Anders : son homme. C'était une vérité qui se glissait si facilement dans son esprit qu'elle l'adopta muettement alors que son corps réagissait de lui-même aux agréables attentions.

Sa poitrine ne semblait jamais avoir été aussi sensible et elle était certaine qu'un simple autre mouvement suffirait pour qu'un son quitte des lèvres. Grace faisait son possible pour rester silencieuse ou contrôler ses cordes vocales mais il ne lui facilitait vraiment pas la tâche. Comme prédit, ses doigts s'emmêlèrent doucement avec son cuir chevelu et elle chercha à décoller son dos du coussin lorsqu'il bougea à nouveau. Elle était fébrile et les sons faciles.

- Trop... Trop sensible... Avertit-elle en restant malgré tout une poupée de chiffon entre ses lèvres et ses mains sans se rendre compte que ses muscles réagissait à une chose instinctive et que ses jambes libérèrent de l'espace entre elles pour accueillir la chaleur de ses doigts.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 25 Déc - 10:52
you and I are we
Anders et Grace


Les sons.
C'était indicateur pour Anders qui le prenait bien, qui comprenait que Grace appréciait cela et qu'elle prenait son pied. Elle réagissait normalement pour lui et elle le guidait dans ce qu'il faisait, même si c'était involontaire, parce qu'elle n'était pas capable de contrôler. Il souriait intérieurement pour cela, il appréciait l'effet qu'il lui faisait et le fait qu'il avait le contrôle de la situation, le fait qu'elle lui fasse confiance et que tout cela se passe bien jusqu'ici. Il pouvait comprendre qu'elle était complètement sensible et c'était un bon point, mais il n'était pas sûr qu'elle saura retenir ses gémissements. Cela montrait qu'elle ne connaissait pas encore toutes ces sensations et qu'elle n'avait pas pu avoir l'occasion de les explorer davantage, alors il voulait lui faire ce cadeau-là.

Il sentit la pression dans ses cheveux et le frisson lui parcourut le long de son dos, il aimait quand elle passait ses doigts dans ses cheveux, il aimait la sensation que cela produisait. Anders était vraiment heureux à ce moment-là et ce n'était pas seulement du sexe entre eux. Ce n'était pas du pur et simple partie entre eux, il y avait bien quelque chose derrière, bien que c'était largement différent des deux baisers volés dans l'avion. Anders aimait vraiment Grace, c'était vraiment sincère ce qu'il avait dit, il n'avait pas mâché les mots, il n'avait pas menti juste pour l'avoir rien que pour lui et profiter d'elle pour la rejeter plus tard. Non, réellement, il l'avait dit sans être à la légère. Il ne savait pas ce qu'ils étaient vraiment, quel mot qui pourrait les définir, mais il s'en fichait un peu parce que tout ce qu'il lui compte, c'était être ensemble, et être ensemble, c'était tout partager.

- Mh ...

Elle était trop sensible à ce point-là ? Cela n'allait pas s'arranger pour elle alors quand il y pensait ...! Il abandonna vite sa poitrine pour son ventre, tout en maintenant son geste, toujours en train de tourner doucement mais il commençait à arrêter ça quand ses lèvres étaient sur son bas ventre. Il voulait profiter le fait qu'elle avait écarté ses jambes, qu'il avait de l'espace pour déposer doucement ses lèvres, lui laisser le temps de réaliser ce qu'il était en train de faire, il l'embrassa doucement, sachant que c'était une partie très sensible chez les femmes et qu'il ne fallait pas sous estimer la puissance de ce membre souvent négligé. Il enchaîna ensuite avec la langue et commença la danse alors que ses mains se posaient sur ses cuisses pour la maintenir, pour empêcher le moindre mouvement brutal involontaire à son encontre. Il avait eu envie de faire ça depuis tout à l'heure, depuis qu'elle avait réveillé ce désir en lui. Il aimait comment elle réagissait, comment elle se tendait, comment elle lui tenait les cheveux. Il faisait attention à ne pas la faire mal et continuait ce qu'il faisait jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus être capable de retenir ne serait-ce un son de ses gémissements qui prenaient de plus en plus d'ampleur au fur et à mesure qu'il intensifiait son geste. Son rythme cardiaque à lui s'accélérait, il avait la tête qui tournait et avait l'impression d'être complètement enivré par ce qui se passait. Il n'avait plus trop le contrôle de lui-même quelque part, il ne savait pas trop... Il se sentait vraiment rougir quand il faisait ça. Il n'arrêta pas brutalement quand il l'entendit et la sentit atteindre le septième ciel, il souriait pour cela , il était content et heureux qu'elle ait pu l'atteindre.

Au fur et à mesure, qu'il arrêta, il revint vite au dessus d'elle, toujours sans vouloir poser la question qui lui brûlait les lèvres : cette cicatrice qu'il avait senti lorsqu'il lui tenait les jambes, comment elle s'était fait ? Il savait que ce n'était pas une chose qu'elle voulait en parler ouvertement et il lui fallait de la patience pour ça. Il l'embrassa délicatement ses lèvres, sachant qu'elle était en train de se remettre de ces émotions.

- Ça va ? voulut-il s'assurer à sa manière.




hrp : pas pu me relire totalement, plus de batterie sur l'ordi on m'a volé le chargeur cette nuit -_-

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 27 Déc - 14:34
you and I are we
Anders et Grace


Trop sensible.
Elle avait l'impression que son cœur allait s'arrêter, incapable de soutenir ce qui la submergeait. Ce n'était pas toujours ainsi, ce n'était même pas souvent qu'elle ressentait cela de cette manière. Cela n'avait pas été aussi intense dans la chambre mais c'était peut-être parce qu'elle avait été stressé alors que maintenant, elle se détendait totalement en plus de relâcher la tension qui demeurait. Son corps brûlait déjà avant même qu'il la touche alors ses lèvres au contact de sa poitrine ne faisait que mettre à sa merci. Elle était tendue et n'avait aucune idée qu'elle pouvait ressentir ça. Elle se prenait à apprécier ce qu'il faisait et ses lèvres se retenir d'appeler pour un peu plus de contact. Elle savait sa poitrine être une zone érogène mais jamais à ce point. Elle ne pensait pas pouvoir aimer autant qu'il y mette sa bouche et en redemander. Son dos se décollait presque du coussin pour sentir un peu plus ses lèvres se refermer autour d'elle. Son bas-ventre tremblait d'impatience et elle était sûre de pouvoir atteindre la libération s'il continuait simplement la mordiller ainsi, entre autres choses.

Mais elle aurait pu le deviner, il n'en resterait pas là et surprit sa décente avec un frisson d'anticipation. Elle avait encore le souvenir fugace d'une simple seconde de sa bouche contre son intimité et se tendit immédiatement en comprenant qu'il se dirigeait ainsi à la hauteur de l'intérieur de ses cuisses. Elle rougit sans aucun doute jusqu'à son décolleté tellement elle ne pensait pas que qui que ce soit la voit ainsi d'aussi près... La poitrine avait toujours éveillé un intérêt chez les hommes, c'était bien connu mais l'intimité féminine semblait plus... et bien, semblait plus intime.
Et puis, il y eut deux lèvres contre elle. Ses jambes tremblèrent jusqu'à ce que deux mains se posent sur celles-ci, amenant une caresse qui la rassura immédiatement. Elle le laissa agir sans cacher sa surprise. Est-ce qu'elle appréciait ? Son corps le lui indiquait et elle sentait le plaisir monter à chaque passage des lèvres d'Anders. Elle sentait le désir contre son intimité mais ne semblait plus avoir honte de se montrer ainsi faible devant lui. Il n'y avait aucun moyen qu'il ne voit pas l'effet qu'il avait sur elle mais surtout le plaisir qu'elle prenait. Elle ne contrôlait plus rien, ni sa voix, ni son corps. Elle n'aurait jamais imaginé que cela soit possible et qu'elle puisse prendre autant de plaisir qu'en le sentant à l'intérieur d'elle. Grace n'aurait pu plus se douter que cela se faisait de cette manière mais elle ne pensa plus à rien quand elle sentit sa langue s'activer sur le centre de son plaisir. L'une de ses mains alla attraper le tissu sous elle avec force alors que l'autre s'agrippait à ses cheveux. Son corps trembla et elle s'arqua sous le coup du plaisir. Elle jura avoir perdu connaissance un instant lorsqu'elle atteignit le point de non-retour en gémissant son prénom.

Elle redescendit lentement sur Terre, les muscles de sa main endoloris par sa prise et le corps encore agité de soubresauts divins. Sa respiration était forte et saccadée. Son cœur battait avec force dans sa poitrine et elle réalisa avoir fermé les yeux quand elle fut incapable de voir autre chose que l'obscurité. Son regard eut du mal à se concentrer sur quelque chose. Elle voyait littéralement des étoiles mais aussi un peu flou. Cela ne dura qu'une seconde ou deux mais ça lui parut bien plus long. Elle répondit à peine à son baiser lorsqu'il la recouvrit à nouveau de son corps et chercha la force pour passer un bras autour de lui.

Elle le serra contre elle comme si sa vie en dépendait avant que son autre main quitte ses cheveux pour sa joue où elle le regarda avec luxure et adoration. A sa question, elle ne put que reprendre ses lèvres. Elle grogna légèrement en surprenant le changement de saveur de ce baiser. Il y avait quelque chose de différent mais ça ne l'empêcha pas de l'embrasser avec passion.

- Je pourrais être jalouse mais à cette seconde, je crois que je bénis ton expérience. Dit-elle encore en pleine extase avant un nouveau baiser. Comment tu peux être si merveilleux et... exaspérant en même temps.

Elle le taquina un peu avant de trouver la force de bouger l'un de ses genoux contre son petit-ami, le remontant pour trouver son membre et le titiller un peu.

- Est-ce que je t'ai déjà dit que j'avais un faible pour les barbes ?

Et si le petit sourire encore affamé et séducteur qui flottait sur son visage était un indice, cet attribut avait joué une grande part dans le plaisir qu'elle avait pris. Elle y amena ses lèvres, le caressant doucement avant d'atteindre son oreille.

- Tu me fais ressentir des choses impossible à définir... Termina-t-elle d'une voix à la fois un peu timide mais séductrice tout en continuant à bouger lentement son genou et ses lèvres contre son oreille qu'elle mordilla. J'ai besoin de toi...

Cette phrase sembla ronronner dans sa gorge et sortir comme la supplique pour joindre leur corps mais elle avait aussi une profondeur dont elle prenait conscience à chaque seconde. Elle avait besoin de lui comme elle n'avait jamais eu besoin de quelqu'un d'autre dans sa vie.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 27 Déc - 19:01
you and I are we
Anders et Grace


S'assurer.
Il voyait qu'elle avait du mal à atterrir dans le monde réel, cela pouvait se sentir au baiser et c'était pour ça qu'il avait demandé si cela allait. C'était la première chose qu'Anders voulait faire, il voulait s'assurer si Grace allait bien après ce moment de plaisir intense. Pourtant il la sentit bouger et comprit ce qu'elle voulait, alors il se reposa un peu sur elle, son torse venant trouver sa poitrine, elle ne voulait pas le quitter, ça tombait bien, lui non plus. Il ne l'avait pas fait mal jusque là, c'était sûr, sinon elle l'aurait dit ou bougé les jambes. Il voulait savoir si cela lui avait plu, si elle arrivait à se remettre de ses émotions, de son ascenseur émotionnel. Tout cela pouvait être trop pour elle et il pourrait être allé trop loin, il avait besoin de savoir.

Il avait la réponse à peine qu'il lui avait demandé si elle allait bien, c'était ses lèvres sur les siennes, il lui aspira la lèvre supérieure, sachant qu'il avait un goût différent et se surprit à savoir que cela ne la dérangeait pas. Il sourit un peu contre ses lèvres et répondit à son baiser avec la même passion, la main se mêlant dans ses cheveux, le pouce caressant sa tempe. Anders était heureux à ce moment-là et se fondit dans son baiser qu'il grogna légèrement quand elle voulut se séparer pour reprendre la respiration peut-être, mais c'était plus pour parler.

- C'est un secret que je possède moi-même mh... répondit-il amusé tout en lui caressant les cheveux avec un regard qui exprimait tout ce qu'il ressentait à son égard.

Oh, il était vraiment amoureux d'elle et voulait vraiment la rendre heureux, la voir ainsi le rendait heureux. Tout allait bien pour eux à ce moment-là. Anders figea la main qui caressait Grace quand il sentit un genou baladeur contre lui, qui lui mettait un petit écart entre lui et elle. Il avait la respiration qui se bloquait à cette réalisation et se mordit la lèvre avec un petit sourire, quand il se rendit compte qu'elle pouvait comprendre qu'il avait toujours envie d'elle même après cette petite partie de plaisir. Il lâcha un long soupir d'aise, surtout destiné à l'encourager.

- Je l'ai deviné... Tu m'aurais confisqué le rasoir si tu en voyais un à la main et tu aurais bien fait... Comme toujours.

Face à tous ces gestes et ses réponses, Anders avait la réponse que Grace avait vraiment aimé ce qu'elle avait ressenti et en demandait encore plus. Cela tombait bien pour lui, parce que peut-être qu'il avait moins faim, il avait toujours envie de l'avoir contre lui, de la sentir alors il ferait tout pour. Il ferma les yeux sentant les sensations de plaisir parcourir dans son corps. Il était presque paralysé face aux lèvres attentionnées de Grace qui le caressait et rien que sa voix le mettait presque dans tous ses états. Doucement, avec la main libre, il chercha à l'aveuglette la protection à insérer, sachant très bien ce qui allait se dérouler par la suite.

- Grace ... murmura-t-il avant de lâcher un soupir de plaisir.

Il pouvait sentir ces sensations l'animer et c'était impressionnant que cela continue, qu'elle continue toujours à lui faire ressentir des choses comme elle l'avait si bien défini : indéfinissable. Il comprit qu'elle avait besoin de lui, de façon assez explicite, mais il pouvait comprendre autrement parce qu'il savait qu'elle aurait pu le dire autrement. Le disait-elle sincèrement ? Avait-elle vraiment besoin de lui pour la vie ?

- Je serai là ... Toujours. murmura-t-il alors qu'il réussit enfin à attraper la protection.

Il aurait pu se séparer d'elle, prendre la protection, mais il ne voulait pas qu'elle stoppe ce qu'elle était en train de faire. Anders plongea le nez dans son cou pour embrasser cette peau qui n'aura jamais cessé de le lasser. Il continua à l'embrasser jusqu'à son épaule en étant de plus en plus excité et désireux de la sentir, l'attente commençait à être trop longue pour lui. Il finit par prendre les distances pour enlever son sous-vêtement, pour ensuite mettre la protection. Il ne sentait pas bien les doigts, fourmillé dans le plaisir, l'anticipation du désir. Il pouvait se tendre à son contact, un peu fébrile. Il ne voulut pas mettre trop de temps, mais il préféra le prendre ainsi pour ne pas rater la protection et il s'en voudrait s'il avait pas été à la hauteur pour ça. Il n'était pas prêt pour un enfant, elle non plus.

- Je n'aime pas trop être séparé de toi comme ça... Tu te rends compte de l'effet que tu as sur moi ...? murmura-t-il à son oreille alors qu'il vint la retrouver.

Il se positionna, posant les doigts sur son intimité, attendant le souffle court, qu'elle le guide. Ils allaient le faire à nouveau, encore et encore, jamais ils ne se lasseraient, parce que ce sera toujours comme la première fois. Toujours. A chaque fois qu'il le faisait avec elle, c'était toujours nouveau.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 31 Déc - 14:36
you and I are we
Anders et Grace


Elle aurait bien fait, comme toujours.
Cette réplique lui tira un petit sourire fier. Il admettait qu'elle avait souvent raison et sa petite fierté s'afficha grandement avant qu'elle s'intéresse à nouveau à ses lèvres et cette barbe qui avait tout autant gagné son cœur que l'homme qui la portait. Elle aimait l'entendre dire son prénom de cette voix un peu rauque et désireuse. Elle n'avait de cesse que de le lui faire dire. Jamais son prénom n'avait paru plus important que maintenant. Dès qu'il le prononçait, quelque chose se réveillait et provoquait des émotions qu'aucune autre personne n'avait pu susciter avant. Elle était à sa merci et pourtant, il semblait bien plus près de la rupture qu'elle si bien qu'elle n'hésita pas à ajouter un genou aventurier à leur moment.

Son corps avait peut-être connu un instant de soulagement de cette tension impossible mais elle n'en restait pas moins tremblante d'un désir renouvelé pour Anders. Cela lui ressemblait peu de ne pas être capable de se contrôler. C'était aussi la preuve qu'elle pouvait se sentir à l'aise avec lui et à sa place. C'était la preuve qu'elle avait besoin de lui pour être elle-même et pour avoir une confiance retrouvée. Elle avait besoin de lui dans sa vie, de lui dans son lit, de lui à côté d'elle, de ses paroles et de ses gestes. Elle avait simplement besoin de sa présence. Grace n'aurait jamais imaginé vivre cela et encore moins avec Anders mais finalement, c'était peut-être ça le plus beau. Peut-être que c'était destiné à être tout simplement. Peut-être qu'il avait fallu des années à subir chacun un comportement désagréable pour en arriver à quelque chose de beau. Le pire, c'était que maintenant qu'elle reconnaissait être amoureuse, elle se rendait compte que c'était arrivé très rapidement. Elle ne l'avait pas admis, elle avait refusé l'évidence mais c'était là. Elle ne saurait pas dire quand exactement. Peut-être dès l'instant où elle l'avait vu à l'aéroport, bien que ça faisait cliché ou alors après cette bataille de boule de neige. Il lui était difficile de définir quand précisément mais le résultat était là, au dessus d'elle. Son coup de cœur d'enfant était devenu l'un des deux hommes les plus importants de sa vie aujourd'hui.

Et la réponse qu'il donna à sa petite déclaration ne put que l'émouvoir au point où son souffle se bloqua. C'était une autre forme d'un je t'aime qui pouvait presque finir banal et cela lui indiquait bien plus que ce à quoi elle aurait pu s'attendre. Elle sentit ses yeux s'humidifier et l'embrassa avec passion sans trouver quoi dire de plus. Elle continua à joueur du genou en frissonnant du contact de ses lèvres sur sa peau. Elle aurait pu chercher d'une main les protections qu'il avait amené près d'eux mais elle avait peur de ne pas être capable de le lui mettre sans trembler. Pourtant, elle savait comment le faire, cela au moins, elle le savait grâce à ces cours d'éducation sexuelle au lycée mais elle le lui laissa sans pour autant retenir un ronchonnement quand sa chaleur s'éloigna un peu d'elle. Elle prit le temps de l'observer jusqu'à ce qu'il reporte son regard sur elle, lui tirant un grand sourire.

- J'en ai une plutôt bonne idée. Taquina-t-elle juste avant de perdre l'usage de la parole quand elle sentit ses doigts.

Elle l'encouragea de deux bas autour de son cou et d'une jambe qu'elle remonta contre son dos. Elle appuya du talon pour le rapprocher d'elle et l'inciter à ne faire qu'un. Elle ferma les yeux en reprenant ses lèvres et étouffer le son d'une union attendue.

Ce moment où elle le sentait, où il devenait une part d'elle n'avait aucun synonyme ni aucun adjectif assez fort pour qualifier ce qu'elle pouvait ressentir. C'était une sensation dont elle pourrait vite devenir accro. Et tant pis si cela minimisait tout le reste. Elle oubliait tout. Son esprit occultait tout ce qui n'était pas lui et malheureusement, si ça devait l'être, ce serait fatal. De ses yeux fermés, le sentiment d'oppression apparut comme le mal sur cette Terre, avec une facilité déconcertante. La main qui la touchait perdit de sa chaleur alors qu'elle serra les paupières. La panique se joignit au plaisir et elle s'agrippa à Anders en perdant peu à peu le rapport à la réalité. Elle n'entendait plus le souffle d'Anders mais celui bien plus nauséabonde d'une personne qui avait changé sa vie et celle de Chloé de manière inimaginable. Elle s'accrocha à la dernière part rassurante de son petit-ami avec l'énergie du désespoir et trembla d'une appréhension incontrôlable.

- S'il te plait... Je ne peux pas... Commença-t-elle à pleurer en plaçant les mains sur ses épaules dans la vague optique de l'éloigner.

Elle se sentait nauséeuse et même si elle avait conscience qu'Anders était là, elle ne pouvait pas s'empêcher d'agir comme si son cauchemar reprenait vie et surtout, restait incapable d'ouvrir les yeux.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 2 Jan - 11:07
you and I are we
Anders et Grace


Ils ne faisaient plus qu'un.
Anders ne put contenir le son de leur union, contre les lèvres de Grace qu'il embrassait. Cette chaleur était très accueillante et l'incitait à commencer, il avait cette impression qu'ils étaient vraiment fait pour être un. Il avait cette sensation de bien-être et du bonheur qui était complètement indescriptible et il savait ce que cela allait être quand ils atteindront tous les deux l'apogée. Il commençait doucement, quittant ses lèvres pour trouver son cou et l'embrasser, respirer sur elle, la main se baladait sur elle, remontant sa côte et ils étaient dans une sorte de danse tous les deux. Il la sentait s'aggriper à lui, sans comprendre dans le souffle de Grace était un mélange de plaisir et de la panique, il n'avait pas saisi la différence. Ils auraient pu continuer encore, aller plus loin si seulement Anders n'avait pas senti que quelque chose n'allait pas quand elle avait stoppé. Il l'entendait presque pleurer, ses mots qui étaient paniqué.

Il ne comprit pas ce qui se passait en réalité. Il sentit ses mains sur les épaules, en train de le pousser légèrement. Qu'avait-il fait ? Que se passait-il ? Il se retira doucement d'elle, presque à contrecoeur, mais il le faisait quand même pour elle parce qu'elle ne pouvait pas. Pourquoi d'ailleurs elle ne pouvait pas ? Il avait trop fait ? C'était trop pour elle ? Elle s'était forcée ? Il ne voyait pas très bien dans le noir, mais il comprenait au moins qu'elle pleurait.

- Grace ? Que se passe-t-il ? demanda-t-il, complètement perdu et un peu dépassé par ce qui se passait.

Son instinct lui disait de placer la main sur son visage et c'était là qu'il avait senti les larmes. Le coeur d'Anders fit un bond à cette réalisation alors qu'il était toujours au dessus d'elle.

- Hey, Grace... ? fit-il d'une voix qui se voulait être rassurante, montrant qu'il n'était pas offusqué qu'elle ait interrompu leur bon moment à eux.



_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 2 Jan - 13:18
you and I are we
Anders et Grace


Le souvenir.
Un élément incontrôlable tout autant que ses cauchemars. Elle n'aurait jamais pensé que cet instant de bonheur puisse devenir ce qu'il était à cette seconde. Elle avait confiance au très fond d'elle, qu'elle était en sécurité dans les bras de l'homme qu'elle aimait. Elle savait que personne ne lui ferait de mal mais le fait est que ses yeux fermés produisaient des mirages dont elle ne savait se défaire. Elle pouvait presque entendre sa voix à son oreille l'effrayer autant qu'auparavant. Elle avait l'impression que sa jambe était douloureuse et encore à vif.

Elle trembla et pleura sans vraiment en avoir décidé ainsi. Elle était paniquée parce qu'elle continait à ressentir et ce qui continuait à lui faire peur. Elle était aussi désolée de ce qu'elle déclenchait. Anders ne méritait pas ça et il revint à son esprit quand il lui parla et la toucha. Elle eut un sursaut pour écarter son visage mais s'en voulut immédiatement. Personne d'autre ne pouvait la toucher de cette façon, avec douceur et inquiétude. Il ne pouvait s'agir que d'Anders et elle passait pour un monstre. Elle le repoussait alors qu'il était là pour elle. Mais ce n'était pas volontaire. Elle ne voulait pas l'éloigner, pas lui. C'était ce souvenir et il décidait pour elle de sa réaction.

Elle l'avait senti se retirer sans même le retenir. Le poids diminuait et elle précipita sa main pour rattraper la sienne et la ramener contre elle. Elle ne pouvait pas lui laisser penser qu'il était responsable de quoique ce soit. Elle en avait envie au moins autant que lui et son corps semblait le savoir mais son esprit ne pouvait cacher sa peur. Ce n'était pas contrôlé et elle se sentit nauséeuse. Elle plaça ses propres bras entre eux comme une protection alors qu'elle tenait encore sa main. Elle savait que c'était lui mais elle ne parvenait pas à ouvrir les yeux pour le confirmer. Son estomac se contracta et elle sembla devenir une poupée de chiffon, repliée sur elle-même sous un homme inquiet. Elle passa l'autre main devant ses yeux pour se cacher le visage, oubliant l'obscurité et surtout maîtriser ses larmes.

- Ce n'est pas toi... C-C'est moi. J'ai cru... Je suis désolée. Je t'avais prévenu que je n'étais pas... Tenta-t-elle de parler sans véritablement parvenir à un résultat.

Elle continua à pleurer de culpabilité et de la peur de ne jamais être normale... Elle ne savait même pas comment le dire à Anders. Elle amena sa main à ses lèvres pour l'embrasser doucement et réaliser qu'il était bien celui au dessus d'elle. Elle se blottit contre lui en passant le bras qui demeurait sur son visage dans son dos afin de le garder contre elle.

- Je sais que c'est toi. Je suis désolée... Je sais que c'est toi mais j'ai cru... Je sais que c'est fou et je deviens complètement folle. J'ai cru qu'il y avait quelqu'un d'autre... et que ce n'était plus toi. Je me sens mal... Respira-t-elle un peu difficilement, la nausée bien présente mais le cœur également palpitant toujours d'un souvenir terrifiant.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 2 Jan - 14:14
you and I are we
Anders et Grace


La panique.
A ce geste, Anders sentit Grace le repousser, il voyait plutôt là un réflexe qu'autre chose. Il ne comprenait pas ce qui se passait, qu'est-ce qui avait déclenché à ce qui ressemblait à une crise de panique. Il avait compris que c'était presque la même situation qu'ils avaient vécu au centre commercial, que c'était produit par cette même peur et il ne savait toujours pas quoi. Il cherchait dans le noir la solution alors qu'il essayait de la rassurer en vain. Elle chercha sa main et elle la trouva. Anders ne résista pas à cela et la serra un peu, pour lui dire qu'il était là, il essayait de garder l'équilibre en restant au dessus d'elle bien qu'il avait une main en moins. Cette main que Grace plaça contre elle, dans ses bras qui étaient une barrière entre leurs poitrines.

- Grace ... ? murmura-t-il.

Il l'entendait pleurer et très franchement, il hésitait à l'embrasser ne serait-ce sur son front. Il ferait tout pour qu'elle arrête d'être comme ça, qu'elle soit heureuse et surtout, qu'elle ouvre les yeux qu'il savait fermé malgré l'obscurité. C'était même ce moment-là qu'Anders voulait allumer la lumière, mais il connaissait déjà cet appartement et l'interrupteur se trouvait assez éloigné du canapé.

- Quoi donc ?

Ce n'était pas de sa faute ? Mais celle de Grace finalement ? Anders ne comprenait pas grand chose et fronça les sourcils, comment est-ce que cela pouvait être la faute à Grace ? Elle n'était pas habituée à cela ? Elle n'était pas quoi ? Cette phrase en suspend l'inquiéta. Il murmura à peine une série de ok, presque paniqué lui aussi, bougeant un peu pour essayer de s'écarter d'elle, mais il arrêta tout geste quand elle bougea la main jusqu'à ses lèvres pour l'embrasser et c'était là qu'il réalisa la chose. Elle ne voulait pas qu'il parte, elle voulait qu'il reste, et elle était certainement paniqué par une chose.

- Quelqu'un d'autre ? Qu'est-ce que tu veux di...

Mais finalement il ne termina pas la question, il ne dit plus rien et la regarda malgré l'obscurité, l'air soucieux. Il ne savait pas ce qu'il était en train de penser, mais il n'osait finalement pas le dire. Elle l'avait pris pour quelqu'un d'autre ? Il était au dessus d'elle, ils étaient en train de faire l'amour et elle l'avait pris pour quelqu'un d'autre ? Avait-elle eu quelqu'un d'autre en dehors de lui, de Thomas ? Bastian ? Non... Quelque chose de grave, à ce point-là s'était passé ? Cela avait-il un rapport avec la cicatrice à la jambe ? Anders se posait toutes ces questions à ne plus en finir et il se faisait tous les films. Sans dire un mot, il la laissa garder la main dans la sienne, alors qu'il la lui caressa du pouce, il se décida de bouger un peu, sans pour autant se libérer de la prise de Grace. Il s'allongea sur le côté et posa la main sur son épaule dans une douce carresse, l'invitant à se bottir contre lui, sans dire un mot.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 2 Jan - 17:08
you and I are we
Anders et Grace


Des précisions.
Elle savait qu'une explication devrait être donné. Elle ne voulait pas cacher cela à Anders mais elle était incapable de le dire. Elle se trouvait muette et paniquée à l'idée de devoir parler. Pourtant, ça ne pouvait pas lui faire de mal. Elle avait appris cela de ses séances avec le psy. En plus, ce serait une autre façon de casser le rempart qu'elle dressait entre elle et le reste du monde. Si Anders partageait son secret -bien que ce ne soit pas vraiment le sien- il n'y aurait plus de frontière entre eux. Elle ne parvenait simplement pas à se libérer de ce souvenir. Elle avait plutôt l'impression que plus elle en parlait, plus elle y revenait. Mais c'était peut-être l'inverse... Moins elle en parlait et plus elle essayait de faire comme si rien de tout cela était arrivé et plus les choses revenaient. Elle avait cru pouvoir passer à autre chose et vivre son idylle avec Anders sans avoir à ressentir aucun effet de ce changement radical dans sa vie.

Malgré la confiance qu'elle avait en lui, elle devait se rendre à l'évidence, elle manquait de confiance envers ses propres capacités et envers elle-même. Découvrir un monde entier là où elle pensait toucher à la fin du premier pouvait faire peur. Même si elle ne le ressentait pas consciemment, Grace avait peur. Anders était sa plus belle aventure depuis les événements. Il était tellement réel... Et pourtant, il lui était difficile de croire que cela se passait vraiment. Il lui était difficile de se persuader qu'il s'agissait de la réalité et qu'elle pouvait encore ressentir tout ça après la peur suprême. Certainement que cela aurait été pire si c'était possible si Chloé n'avait pas été la première cible d'elles deux mais elle ne le voyait pas vraiment comme ça. Pour elle, tout ce qui comptait était de réaliser qu'elle pouvait continuer à vivre. Anders était là. Elle voulait vivre avec lui mais elle avait peur.

Tout ce en quoi elle fondait ses croyances et son assurance avait disparu cinq ans plus tôt. Elle ne savait plus donner l'illusion malgré ce bonheur retrouvé. Et quand ses yeux s'ouvrirent à une question interrompue, elle ne put réaliser sa bêtise. Comment pouvait-elle ne serait-ce que croire que ce regard soucieux puisse appartenir à ce démon ? Comment avait-elle pu imaginer que ses mains rassurantes appartenaient à un monstre ?

Elle suivit son mouvement avec inquiétude et fut presque surprise de ne pas le voir plus s'éloigner d'elle. Au contraire, il l'incita à rester contre lui et elle accepta de bonne grâce. Elle se rassura de sa chaleur et de ses gestes. Il ne lui en voulait pas ou plutôt, l'aimait assez pour faire passer en premier les émotions complexes qu'elle ressentait.

- Merci... Murmura-t-elle en cachant son visage contre son cou en essayant de calmer larmes et tremblements. Ce sont des images... Quand je ferme les yeux, je le vois et j'ai l'impression d'y être. Réussit-elle seulement à dire.

Pourtant, elle ne continua pas plus. Elle était simplement muette et se contenta de respirer une odeur apaisante et retrouver une respiration convenable. Elle détestait se sentir aussi ridicule et faible. Elle avait l'impression que plus elle laissait Anders entrer plus elle ne faisait que lui montrer ses pires côtés.

Une fois calmée et revenue entièrement à la réalité, elle réalisa pleinement ce qui venait de se produire et ce qu'elle lui faisait subir. Elle s'en sentait plus que coupable et s'éloigna légèrement de lui pour trouver son regard qu'elle réussit à détailler dans la pénombre.

- Est-ce que... ça va aller ? J'ai un talent inné pour ruiner l'ambiance on dirait...

_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 2 Jan - 19:40
you and I are we
Anders et Grace


Il avait du mal.
Être comparé à quelqu'un d'autre qui lui faisait peur, Anders ne savait pas trop comment le prendre. Il lui rappelait une personne qui lui faisait peur et cela pouvait expliquer ses crises de panique qu'elle semblait avoir en sa présence, dans le centre commercial, les cauchemars durant leur séjour au Canada, puis là maintenant. Pourtant, tout était réel, qu'elle ressente des sentiments pour lui, c'était réel. Qu'elle veuille qu'ils soient plus qu'ensemble, c'était réel. Elle ne mentait pas et ne pouvait pas faire semblant... Alors oui, il avait du mal à savoir où se placer face à tout cela et surtout comprendre. Il savait qu'elle parlait d'une personne qui lui avait fait du mal, c'était évident et il lui ressemblait ? Non, il n'était pas sûr de comprendre les choses et n'était pas sûr de vouloir là maintenant, parce qu'il devait la rassurer, lui faire comprendre qu'il était là. Il l'avait invitée à se blotter contre lui, ne voulant pas l'imposer de lui-même.

Elle vint contre lui, le remerciant et en calant son visage contre son cou. Anders posa doucement son menton barbu contre sa joue et passa la main dans son dos pour une étreinte.

Oh. pensa-t-il quand Grace parla à nouveau, précisant ce qui lui arrivait. Elle était traumatisée, elle était dans un traumatisme... Et rien que cette pensée-là, Anders manqua un battement dans son coeur. Il espérait que cette personne n'était plus là et qu'elle avait eu tout ce qu'il méritait. Il se sentait en colère pour ce qui lui était arrivé, surtout parce que Grace ne méritait pas ça en réalité. Il regardait dans le vide, dans le noir, alors qu'il pouvait sentir sa respiration contre lui, sa peau contre la sienne. Il respirait calmement bien qu'il était énervé dans le fond, dans l'espoir que ça puisse aider Grace à reprendre son calme et à faire passer sa crise de panique. Il lui caressa les cheveux et ferma les yeux un moment.

Il restait comme ça pendant un moment jusqu'à qu'il sentit Grace bouger et ouvrit les yeux pour l'observer. Il la regarda avec inquiétude et se pinça la lèvre. Il venait juste de remarquer qu'en effet l'ambiance n'était plus la même et que oui, malgré tout, ça allait. Il redressa la tête, maintenu par son bras dont il avait réussi à libérer la main.

- Ne t'inquiète pas. Tu ne pouvais pas contrôler ça. fit-il avec un léger sourire et en lui caressant encore les cheveux. J'avoue que tu m'as fait peur et que je ne m'y attendais pas... Je ... Est-ce que ... ? Cette question le démangeait et franchement, il pouvait toujours la poser mais il ne le fit pas finalement, esquivant avec une autre question ... Peut-être que tu considères avoir un talent inné pour ruiner l'ambiance, mais tu as ce talent pour en créer une. Est-ce que ça te dit qu'on se regarde un film ? C'est un bon moyen pour se changer les idées et oublier cette crise. Et euh ... Tu sais que, si tu n'arrives pas à garder cela pour toi ... Je suis là.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: New-York-