AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 12 Déc - 23:28
you and I are we
Anders et Grace


Il savait.
Anders connaissait suffisamment Grace pour qu'elle sache se défendre comme il faut. S'il avait la viande avec lui, il ne ferait pas le poids par la suite et encore, même si l'idée de pouvoir enlever lui-même la nourriture qui était sur elle lui semblait être bonne, ils auraient à nettoyer la cuisine et ce n'était pas ce qu'il voulait. Surtout qu'elle tenait l'huile pas loin d'elle, ce truc était un vrai danger pour l'avoir expérimenté lui-même...! Dans tous les cas, Anders n'allait pas commencer les hostilités, mais il n'allait pas les éviter non plus si Grace se mettait à lui lancer quelque chose.

Mais non, ils se concentrèrent plutôt sur la cuisine, avec la tension qui était bien présente. Il faisait tout pour occuper son attention et y parvint très bien en repensant à sa discussion avec Sonja qui avait vite appris la vérité. C'était quelque chose qu'il ne pouvait pas cacher à Grace, il voulait faire moins de secret possible et cela commençait par ça. Si Grace continuait à mentir à sa famille, sur leur origine de leur relation ou que lui continue à mentir à sa mère, ce serait une complication. A la réaction de Grace, Anders grimaça un petit peu en se mordant intérieurement la lèvre, avec un air presque coupable.

- On parle de ma soeur... se justifia-t-il, sans se douter qu'il était complètement tombé dans le panneau.

Oui forcément, Grace qui lui demandait s'il ne savait plus garder un secret comme ça, c'était un risque à prendre qu'elle ne le prenne pas bien, même si dans le fond, il était presque surpris avant de voir son petit sourire. Anders détourna le regard presque blasé en même temps qu'il était soulagé, néanmoins, il se mit à l'écouter tout en regardant un peu l'eau des pates bouillir. Il retourna son regard vers elle après avoir senti sa main sur la sienne qu'il caressa distraitement la paume du pouce avec un léger sourire avant de lâcher un soupir.

- Je devrais. Mais le moment est mal placé pour ça, je sais qu'il faut pas que je traine aussi... Je ne vais pas lui mentir indéfiniment non plus, pas avec Sonja qui connaît la vérité. Je trouverai bien comment le lui annoncer, puis je pense que peu importe comment je vais lui expliquer tout ça, elle sera ravie à l'idée qu'on est toujours ensemble. Il la regarda avec un petit sourire et surtout, il se retenait de l'embrasser, c'était peut-être mieux s'ils ne voulaient pas leur repas cramé pour ce soir et possiblement la cuisine. Alors, avant d'être perturbé, il reprit immédiatement. Je ne suis pas véritablement surpris pour Ivan, j'ai aussi cette sensation qu'il a un peu compris la situation. On est pas doué pour mentir quand il s'agit de frère/soeur. Sonja me connait trop bien que je ne saurai pas mentir face à elle... Je crois qu'elle l'a peut-être deviné à notre sortie au centre commercial, mais ne l'a jamais dit.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mer 14 Déc - 13:09
you and I are we
Anders et Grace


Elle eut pitié.
Il semblait croire qu'elle puisse lui en vouloir d'avoir révélé la vérité et elle aurait pu continuer à en jouer si elle s'était retrouvée incapable de garder son sérieux devant sa mine un peu contrite. Elle n'avait qu'une envie : chasser son air coupable d'un baiser mais se contenta d'un sourire pour lui faire comprendre qu'elle s'était jouée de lui et que c'était loin de la déranger. La vérité devrait bien sortir un jour et puisqu'elle ne comptait pas mentir à sa famille jusqu'à la fin des temps ni plus que quitter Anders dans les prochaines étapes de sa vie, c'était la seule solution. Ce serait trop dur de vivre dans le mensonge. Elle avait presque envie d'appeler Mamilou à cet instant précis pour lui annoncer qu'elle était maintenant avec Anders et surtout qu'elle en était amoureuse. Mais c'était uniquement parce qu'elle avait envie que sa famille se réjouisse avec elle. En vérité, à cette seconde, elle préférait profiter de cette journée avec lui et même de cette petite semaine où il ne la quitterait pas.

Elle comprenait qu'il ne le dise pas immédiatement à sa mère, ils avaient bien d'autres soucis. Cela viendrait en temps et en heure. Ce qui comptait plus que de l'annoncer était de le vivre maintenant. Ils étaient ensemble et c'était la seule chose essentielle à l'instant. Ils auraient tout le temps du monde pour en parler à leur famille respective.

- Je ne sais pas si c'est que nous ne sommes pas doués pour mentir ou pas doués pour cacher ce qu'on ressent. Après tout, Ivan a compris avant moi... J'étais sûre que si je décidais de ne pas tomber amoureuse ça fonctionnerait. C'était vraiment idiot et même si j'ai l'impression d'avoir tout à apprendre, je ne voudrais pas changer ce que je ressens.

Elle l'embrassa rapidement avant de retourner à la cuisine et aux oignons qu'elle regarda d'un œil hésitant. Il allait falloir les couper et pleurer...

- Sonja a dû voir ce jour-là que nous n'étions pas particulièrement à l'aise lors des essayages ce qui semble impossible si on entretenait une relation. Ceci dit le bikini ne semblait pas te déranger. Lui lança-t-elle une mimique moqueuse avant de commencer à s'occuper de l'oignon. Diminue l'eau s'il te plait. Il vaut mieux faire chauffer la viande doucement puis la sauce. On en a pour un moment. On fera les pâtes en dernier. Je pense que tu peux même éteindre et mettre le couvercle dessus que ça garde la chaleur.

Elle ne tarda pas à renifler face au résultat de l'oignon qui la rendait presque aveugle de larmes et pour ne pas être seule dans son malheur, elle lui présenta l'oignon sous le nez avec un ricanement.

- Oh tu pleures ? Fit-elle mine de s'étonner, moqueuse, en coupant l'herbacé en fins morceaux avant de les mettre dans un bol et le verser sur la viande tout en remuant doucement.



Spoiler:
 

_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 16 Déc - 20:40
you and I are we
Anders et Grace


Tout à apprendre.
Il n'y avait pas que Grace qui avait tout à apprendre sur comment tomber amoureuse, pas qu'elle qui voulait que rien ne change. Anders était exactement comme elle, il ne voudrait rien changer au monde ce qu'ils étaient maintenant et regrettait d'être idiot pour se dire qu'il ne tomberait jamais amoureux tant qu'il ne l'aurait pas décidé depuis ce qui lui était arrivé avec Laura. Cela venait tout seul et sans crier gare, il ne pouvait rien contre cela, il ne pouvait pas contrôler ses sentiments et franchement, il était vraiment amoureux d'elle et ne voudrait pas changer ça. Rien qu'un rapide baiser, ça lui donnait envie de l'attraper à nouveau, se mettre derrière elle pendant qu'elle cuisine mais avait vite changé d'avis quand il avait vu les oignons qu'elle s'apprêtait à éplucher. Tout cela, mais pas avec les oignons, ce n'était pas envisageable ! Il voudrait lui répondre qu'elle n'était pas la seule à penser, mais elle enchaina sur autre chose.

Sur cet autre chose qu'Anders répondit par une légère moue innocente accompagné de cet air au visage, les yeux au ciel comme s'il ne voyait pas du tout de quoi elle parlait bien qu'il marmonnait un petit touché en mettant sa main au dessus de son coeur. En même temps, il ne s'était tellement pas focalisé sur comment Grace était habillée parce qu'elle était en pleine crise de panique et que tout s'était passé tellement vite. Il ne s'était pas rendu compte de la cicatrice qui était sur la jambe jusqu'à tout à l'heure, ce tout à l'heure où il n'avait pas osé lui demandé, ne s'était ni arrêté, ni focalisé trop longtemps. Il avait juste continué, apprécié sa chaleur, son toucher, sa voix. Il avait tout aimé cela et ça lui manquait trop. Enfin, il était juste à côté d'elle, il lui avait juste à faire quelques pas pour l'embrasser dans le cou, entourer son ventre de ses bras et la serrer contre lui.

- D'accord.

Il s'exécuta en remettant le couvercle et en éteignant le feu alors qu'il fermait un oeil, gêné par les picotements qui avaient lieux à cause de ces satanés oignons. Il regarda finalement Grace avant de se retrouver avec l'oignon sous le nez.

- EH ! fit-il en s'éloignant de suite de l'oignon tout en passant la main sur son oeil qui pleurait.

Et elle se moqua de lui, alors qu'il ressortit son côté grincheux et à moitié boudeur quand elle lui demanda s'il pleurait. Non, il pleurait pas ...! Enfin si, il se frottait les yeux et ça n'arrangeait pas les choses, au contraire, cela les empirait en fait ! Mais elle avait décidé ainsi.

- Oui, je pleure, parce que je suis touché par ta fourberie. Mais tu déterres la hache de guerre de la NNWEAEG, tu vas le regretter... fit-il tout boudeur en s'approchant d'elle pour voir ce qu'elle faisait, mais aussi c'était une manière à lui de la soutenir dans cette tâche difficile pour faire les satanés oignons.

Un moment donné, durant la préparation, il ne put s'empêcher de prendre la sauce et de la mettre sur la joue de Grace assez intentionnellement. Il ricana en la voyant ainsi et trouvait ça drôle, il haussa les épaules avec un air innocent et l'air de lui dire qu'elle l'avait bien cherché ! Elle l'avait bien cherché avec l'oignon, il répliquait avec la sauce tomate. Bon, il essayait de se faire pardonner en l'embrassant à la joue, dégustant la sauce tomate par la même occasion. Il prenait son temps sur le coup, vraiment son temps en fait ...

- Mh t'es bonne. marmonna-t-il, souriant contre sa joue et ne put s'empêcher de l'embrasser encore avant de se séparer d'elle définitivement parce que oui, ils cuisinaient et ce n'était pas raisonnable de faire ça, ils avaient faim mais dans le sens de manger, vraiment... On devrait cuisiner. On devrait cuisiner... répéta-t-il plus pour lui-même comme s'il essayait de se reprendre alors qu'il était sur le point de céder à nouveau : Anders était faible.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 16 Déc - 22:12
you and I are we
Anders et Grace


Le taquiner.
C'était aussi agréable que de le voir ronchonner. Elle ne lui dirait peut-être pas mais il était adorable lorsqu'il agissait ainsi. Il paraissait presque revenir en enfance avec ce visage boudeur et mécontent. Elle aurait d'ailleurs bien aimé embrasser ces lèvres axées vers le bas si elle n'était pas suffisamment occupée avec l'oignon. Elle arqua cependant un sourcil amusé aux nombreuses initiales qu'il aligna en espérant qu'elle puisse y comprendre quelque chose.

- La quoi tu dis ? Je suis presque sûre que ça finissait par quelque chose comme "Anders et Grace" mais si tu veux insinuer "la bataille de nourriture que Grace va forcément remporter" alors tu as tout à fait raison. Ricana-t-elle sans relever le regard.

Elle avait plutôt confiance en ce simple fait : tant qu'elle aurait une potentielle arme en main, il ne tenterait rien. Elle tenta donc de reculer au maximum le moment où elle délaisserait le couteau pour la cuillère en bois. Finalement entrain de sortir la sauce pour la mettre dans un autre contenant, elle surprit le mouvement d'Anders trop tard !

- EEH ! Le mima-t-elle en s'éloignant de lui avec un regard d'avertissement.

Elle était choquée qu'il ose mais surtout amusée de cet instant d'enfantillage. Et si elle n'était pas si occupée à s'assurer du bon sens de la cuisson, elle aurait pu répliquer.

- La sauce c'est dans le bol ou la casserole à la limite, mais pas sur moi ! Fit-elle mine de se plaindre.

Son sourire démontrait l'inverse de l'exaspération et avec un regard amusé, elle chercha une serviette. C'était sans compter sur deux lèvres qui se posèrent contre sa joue et la figèrent très perceptiblement. Son cœur fit une embardée et elle lui offrit un meilleur accès sans même le vouloir véritablement. Les mains ballantes, elle le laissa l'embrasser pour ce qui aurait pu être un chaste baiser s'il n'avait pas insisté pour retirer la sauce par la même occasion. Elle sentit un son coincé dans sa gorge alors qu'il marmonnait quelques mots qui la rendirent fébriles. Il ne pouvait pas avoir tant d'effets !... Elle ne pouvait pas sentir son bas-ventre remuer et papillonner alors qu'il ne faisait que dire deux ou trois petits mots. Son corps tout entier était penché vers lui et n'attendait plus qu'un geste pour se perdre contre le sien. Mais il s'éloigna alors qu'elle cherchait ses lèvres, sans lui laisser le temps de réagir. Elle battit un instant des paupières comme si elle revenait à la réalité et réalisa qu'il avait joué avec elle. Anders essayait de se montrer sage mais il avait suffit qu'il pose ses lèvres sur sa joue pour qu'une électricité parcourt son corps et soit impossible à enfermer.

Sans un mot, elle le frôla pour atteindre la gazinière et mettre le feu au minimum. A cette vitesse, la nourriture pouvait bien cuire pendant plusieurs heures avant d'être chaude ! Et en accrochant son regard, Grace prit un peu de sauce du doigt qu'elle appliqua sur et entre ses lèvres avant de déclarer :

- Dis-moi, tu parlais bien de la sauce parce que je crois que j'en ai mis ailleurs... Je dois être distraite...

Et d'une main, elle le tira doucement vers elle, un sourire un peu plus assuré qu'elle l'était en réalité sur le visage.

- Je pensais aussi que je pourrais avoir besoin d'une douche pendant que ça chauffe. Tu resterais ici pour surveiller ? Demanda-t-elle presque avec innocence, espérant tout de même qu'il l'y entraîne dès maintenant en oubliant momentanément ce qui chauffait doucement.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 17 Déc - 0:44
you and I are we
Anders et Grace


- Pfffff... N'importe quoi, tu ne peux pas toujours gagner ... ronchonna-t-il encore un peu en la regardant ce qu'elle faisait.

Il surveillait surtout ce qu'elle avait en main, il n'avait pas envie de se blesser et encore moins être désavantagé aussi. Grace était plutôt douée à ça en réalité, elle savait faire des coups fourbes, à des moments où personne ne s'y attend, spécialement Anders. Il ne s'était pas attendu au coup de l'oignon alors qu'il pleurait déjà presque sans avoir cela sous son nez !

De toute façon elle allait voir ! Il allait lui donner un défi et voir comment elle allait résister ou tout simplement se prendre à ce jeu qu'il allait faire. Cela commençait à partir de la sauce tomate sur la joue, il ne put pas s'empêcher d'être amusé à voir la tête faussement scandalisé de Grace avant de passer à l'étape deux du plan.

Sauf qu'il se retrouvait lui-même piégé quand il posa ses lèvres sur sa joue, quand il goûta cette sauce et qu'il ne put s'empêcher lui prononcer cette phrase. Il s'était surpris parce qu'il ne pensait pas être le genre à dire une telle chose, mais en même temps il n'en était pas choqué, il l'assumait et appréciait l'effet qu'il lui faisait. Cependant, il comprenait que ce n'était pas raisonnable du tout, ce n'était pas possible alors qu'ils étaient censé cuisiner ...

Mais allaient-ils y arriver ? Il sentit Grace presque sur le point de céder et elle était complètement ailleurs. Anders fit un petit sourire amusé à la voir battre les paupières, revenant dans la réalité, comme si c'était tout d'un coup trop dur pour elle qu'il s'arrête là alors qu'il aurait pu continuer davantage, il aurait pu lui mettre la sauce partout mais elle ne l'aurait pas laissé faire, c'était sûr. Il se pinça légèrement la lèvre, avec cet air innocent qu'il s'affichait sur le visage. Ils allaient réussir à manger oui hein ?

Anders avait immédiatement la réponse en sentant Grace le frôler, juste pour mettre le feu au minimum, il plissa légèrement les yeux et comprit ce qui allait se passer. Elle n'avait pas tenu longtemps finalement et elle ne s'était probablement pas attendu à ça. Il en était plutôt fier, mais il ne le montrait pas, il n'en avait pas eu l'occasion quand il entrouvrit les lèvres en la voyant prendre la sauce du doigt pour la mettre sur ses lèvres. Il n'attendit pas plus longtemps pour sourire un petit peu et s'approcher d'elle, il mit les mains sur ses hanches

- Je dois être pour quelque chose... Mais ça en fait des tâches mh ... fit-il d'une voix légèrement taquine.

Il disait tout cela bien sûr, avant que ... Tout se fige.

En fait, il crut avoir mal entendu quand elle lui annonça qu'elle allait prendre sa douche, mais que lui, il devrait surveiller le repas. Comment le prendre autrement ? Il savait ce qu'elle voulait faire et il le voulait aussi. Doucement, il descendit les mains encore plus bas et approcha son visage pour lui prendre sa lèvre supérieure et la sucer. Forcément, en faisant cela, il se retrouvait lui aussi avec un peu de la sauce tomate mais il pouvait compter sur elle pour cela, parce qu'il n'avait pas l'intention de rompre cet échange et encore moins prendre la distance alors qu'il se collait vraiment contre elle, à un point qu'ils s'appuyaient un peu contre le comptoir de la cuisine. C'était difficile sur le coup de prendre la distance et malgré les baisers volés par ici et par là, ils avaient bien tenu ... Juste ... Quelques ... MInutes ?

- Va... Prendre ... Ta ... Douche ... fit=il entre quelques baisers parce qu'il ne pouvait pas s'empêcher de vouloir redécouvrir ses lèvres.

Bien sûr, il jouait au petit fourbe en faisant comme s'il n'était pas invité et voulut lui faire croire cela juste quelques secondes au moins parce qu'il ne pouvait pas s'empêcher de visualiser la douche, rien que ça, ça l'excitait et pouvait sentir son corps s'emballer.

- La cuisine n'a pas besoin d'être surveillée... Et j'ai aussi besoin de cette douche....


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 17 Déc - 4:38
you and I are we
Anders et Grace


Il avait commencé.
Elle était prête à manger et se tenir sagement à ses côtés mais il avait su titiller ses sens au point de non-retour. Il lui en fallait peu et elle aurait pu rougir de son incapacité à se retenir mais il ne semblait pas s'en plaindre. Son regard alors qu'il regardait ses lèvres lui en disait suffisamment pour qu'elle l'attende et accueille ses baisers avec passion. Elle le plaqua contre elle lorsqu'il aspira sa lèvre et qu'elle put laisser sa langue jouer sa propre danse contre les dents d'Anders. Elle loupa une respiration lorsqu'elle sentit le comptoir derrière elle mais continua à agripper son cou en s'évertuant à ne laisser plus aucune trace de cette sauce sur leur visage. Elle se sentait comme une droguée, du moins elle l'imaginait. Elle n'avait jamais expérimenté l'addiction avant aujourd'hui et si c'était ne pas pouvoir se passer d'un senteur, d'une sensation ou d'un simple regard alors elle était foutue ! Mais ce qu'il y avait de bien, c'était qu'elle ne voulait rien changer.

Elle en avait oublié ses mots précédents mais Anders les lui renvoya entre deux baisers ce qui la fit ronchonner de mécontentement. Mais s'il voulait qu'elle s'en aille dans la pièce d'à côté, elle irait... C'était nécessaire pour garder le contrôle ! Mais quelle importance de contrôler quoique ce soit quand elle pouvait le contenir contre elle ?! Par contre, elle ne mentait pas en parlant d'une bonne douche qu'elle sentait nécessaire pour lui éclaircir les idées. Il n'en restait pas moins le bienvenu... Elle ne savait pas vraiment si elle devait le lui demander clairement ou simplement partir si bien qu'elle resta une seconde immobile, les bras appuyés contre le comptoir pour la maintenir debout. Allez Grace ! Elle pouvait bien s'éloigner de lui quelques minutes... Ils avaient d'autres journées à venir et d'autres douches si ce n'était pas celle-ci si bien qu'avec une maîtrise difficilement retrouvée, elle commença à faire un pas en direction de la salle d'eau.

C'était sans compter sur Anders qui compléta sa tirade, un peu à retardement et la fit se retourner avec étonnement, contentement et amusement. Elle prit une seconde pour l'observer de haut en bas avant d'arquer un sourcil :

- Vraiment ? Je n'aurai pas pu le deviner. La taquina-t-elle avant de tendre la main dans sa direction.

Elle attendit qu'il la saisisse pour faire quelques pas en arrière et l'attirer à elle pour l'embrasser à nouveau. L'appartement n'était pas si grand et elle eut à peine le temps de prendre ses lèvres que la porte de la salle de bain entra dans son champ de vision. Difficilement, elle trouva une main pour l'ouvrir. Elle s'écarta un peu de lui mais ne lâcha pas sa main avant d'entrer dans la pièce. Il pouvait bien refermer la porte, son attention fut à nouveau toute focalisée sur lui et sa présence à ses côtés.

Elle s'approcha à nouveau avec un nouveau sentiment : la douceur. Elle tira sur les pans du t-shirt qu'il avait enfilé pour le lui retirer. Mais son regard ne se posa pas immédiatement sur ce qui venait d'être révélé. Elle continua de le regarder et posa une main tendre sur sa joue, incapable de prononcer un mot mais faisant passer une myriade d'émotions par un simple regard. Elle chercha une simple étreinte où elle ferma brièvement les yeux avant de laisser ses lèvres parcourir son cou. Sa seconde de sentimentalisme était finie. Elle gardait place au fond d'elle bien évidemment mais le désir réémergea aussitôt qu'elle le sentit contre son bas-ventre et que sa présence eut survolté tous ses sens.

- Il ne faudrait pas qu'on en oublie le repas ! Déclara-t-elle dans un dernier élan raisonnable.

Cela ne l'empêcha pas, aussitôt après, de faire glisser les mains le long du dos d'Anders pour rejoindre l'élastique d'un sous-vêtement qu'elle baissa lentement jusqu'à ce qu'il chute, ses lèvres continuant, elles, de s'attaquer à la peau tendre de son cou. Plus les secondes passaient et plus elle le poussait lentement en direction de la douche dans laquelle il arriva sans vraiment y faire attention ou alors il s'en moquait. Quoiqu'il en soit, il n'en fallut pas plus pour qu'elle ouvre l'eau et s'éloigne avec un petit rire en sentant le froid de celle-ci.

- Oups. S'alarma-t-elle faussement en essayant de maîtriser son rire.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 17 Déc - 11:40
you and I are we
Anders et Grace


Besoin.
Il en avait besoin mine de rien. Anders avait besoin de cette douche, surtout pour la prendre avec elle et il lui avait laissé croire qu'elle devait le prendre toute seule juste pour l'embêter un peu, lui faire croire sur le moment qu'il était capable de se reprendre. Mais ce n'était pas possible, parce que Grace elle-même était une drogue et était instoppable. Anders ne pouvait pas s'empêcher de lui dire de petites choses, de faire des petites choses et tous les deux craquaient immédiatement, surtout Grace en premier. Il savait néanmoins qu'elle lui rendrait la pareille où lui ne serait pas capable de résister, où il serait dans une position de faiblesse et il allait étrangement l'adorer quelque part. Oh oui, il allait passer une très bonne semaine en sa compagnie et rien que pour ça, il était heureux.

- Mh mh... fit-il, pas convaincu par la véracité des propos de Grace avec un sourcil arqué.

Il lui prit la main et essaya de s'approcher davantage d'elle pour lui saisir les lèvres, mais il dut faire rapidement les pas pour la rejoindre alors qu'ils traversaient la pièce. Il retrouva ses lèvres et eut un léger soupir de contentement, c'était pas possible qu'elle soit aussi attirante comme ça et qu'il lui donnait envie de rester avec elle, pour tout oublier autour de lui, ses obligations, son rêve juste pour rester avec elle. C'était tellement beau, bon, enivrant. Il ne voudrait rien quitter et posa ses mains sur elle, pour la toucher encore comme si c'était la première fois. Il la découvrait tout le temps, c'était vraiment addictif et il ne saurait pas expliquer cela. C'était la première fois qu'il agissait ainsi. Il la poussa doucement en direction de la salle de bain, mais surtout pour chercher à se coller à elle. Il grogna un peu quand elle s'écarta juste pour ouvrir la porte, c'était juste quelques secondes, mais c'étaient des secondes en trop.

Il fut celui qui referma la porte quand ils entrèrent dans la salle de bain, sans perdre le contact de l'un et l'autre. Ils étaient toujours là. Aussi proches, aussi désireux de l'un et l'autre mais surtout, sûrement, excité par la nouvelle expérience que la douche allait leur offrir. Il sourit et continua à l'embrasser sur le front, sur la joue quand elle se rapprocha de lui, il posa les mains sur elle, légèrement gêné par le vêtement qu'elle portait. Cependant, elle fut la première à vouloir lui retirer le tee-shirt et il l'y aida.

Pourtant, ils furent resté là, tous les deux debout, dans un silence à se regarder sans rien se dire. Enfin voyons, ils se disaient des choses par le regard, tout simplement les gens autour d'eux ne comprendraient pas ce qu'ils se diraient, mais ils se regardaient et passaient tous leur sentiment par ce biais. Ils s'aimaient c'était sûr, il y avait cette douceur qui était là et qui sera toujours là. Anders comprenait ce qu'elle voulait dire par ce regard, mais ne put pas tout capter, mais il comprenait l'ensemble parce que c'était exactement ce qu'il ressentait. Il ne se lassait pas de regarder son visage, mais surtout ses yeux bruns. Etrangement, à ce moment-là, il avait eu une envie qui n'avait rien à voir avec tout le reste, la prendre en photo par lui-même. Dans cette étreinte, il glissa la main dans son tee-shirt, pour lui caresser le dos et sentir cette peau tout en l'imaginant, il pouvait sentir sa poitrine contre son torse mais il se dit qu'il devrait attendre pour retirer ce tee-shirt qui était vraiment une barrière, car étrangement, il s'attendait à ce que quelque chose se passe. Il trouvait que cela n'était pas à son avantage, parce qu'elle l'embrassait au cou, l'empêchant de bouger ou de poser ses lèvres quelques part, malgré lui, il lui en laissa l'accès aussi. Il lâcha des légers soupir, tout en l'encourageant par des caresses, dont les mains descendirent plus bas avant de tout stopper quand elle reprit la parole.

- Nos estomacs le rappelleront, ne t'inquiète pas... répondit-il dans une légère moue moqueuse en lui remettant la mèche derrière l'oreille.

Ils pouvaient toujours essayer d'être raisonnable, mais c'était trop tard, il était déjà au bord de ses fesses tandis que Grace lui fit glisser son sous-vêtement qui ne tint pas très longtemps et qui se trouva vite par terre. Anders l'embrassa sur sa tempe, lui laissant l'accès à son cou. Il partait vraiment dans son monde, sans se rendre compte ce qui se passait réellement, il lui faisait confiance dans la direction où ils allaient, sur le chemin, il plongea ses mains dans ses fesses, jouant encore avec son sous-vêtement qu'il commença à abaisser doucement, pour le laisser tomber. Il avait dû sentir la cicatrice, mais ne s'était pas du tout attardé sur cela.

Enfin, oui, il était dans son monde avec elle et il était bien. Trop bien avant qu'un jet d'eau froid, trop froide le fasse revenir à la réalité.

- ARGH !! hurla-t-il en réaction à l'eau qui était trop froide qu'il essaya de s'éloigner par réflexe. GRACE ! râla-t-il encore une fois de plus en la voyant son faux air désolée.

Purée, il avait froid sur le coup et en la voyant se retenir de rire, Anders eut ce regard qui n'annonçait rien de bon, exactement le même genre de regard qu'à la plage. Il ne prit pas plus de temps pour réfléchir qu'il décida de sortir un moment de la douche pour lui attraper le bras et la tirer contre lui, la maintenir contre lui pour l'emmener dans la douche et tant pis pour son tee-shirt. Dans tous les cas, Grace ne faisait pas le poids contre lui et Anders ne put pas s'empêcher de rire en la voyant essayer de se débattre alors qu'il la mettait sous la douche ... Moins froide que tout à l'heure, mais froide quand même ! Il la regarda se tremper malheureusement, le tissu du tee-shirt qui collait à la peau, montrant distinctivement ses jolies courbes. Il s'était complètement calmé à cette image qui s'offrait devant lui, son sourire avait même disparu.

- ...

Il était sans mot en réalité, son regard traduisait toute les émotions qui passaient et qui faisait qu'il la trouvait belle, qu'il l'aimait tellement à un point qu'il ne saurait pas décrire ce qu'il ressentait. Il lui fit un petit sourire, en portant les mains sur ses cheveux pour les mettre derrière ses oreilles. Il l'embrassa sur ses lèvres, avant de descendre à son cou, descendant la main jusqu'aux pans de ce tee-shirt, rejoint par l'autre pour le retirer.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 18 Déc - 14:56
you and I are we
Anders et Grace


C'était loin d'être une attitude responsable.
Abandonner la cuisine pour la salle de bain en compagnie d'Anders était la dernière chose à faire quand un estomac grognait. Ceci dit, il y avait aussi une autre faim à être assouvie et celle-ci ne pouvait pas attendre. Et puis, il y avait cette vague de sentiment qui venait quand elle s'y attendait le moins et emportait chacune des parcelles de sa raison restante. Alors, elle ne pouvait que le regarder, l'avoir contre elle et lui assurer d'un regard qu'elle ne lui ferait pas de mal, jamais. C'était une promesse intérieure et pourtant bien visible. Elle lui offrait tout ce qu'elle pouvait avoir sans réserve.

Ces actes de douceur de la part d'Anders, ces gestes aussi simples que de remettre une mèche derrière l'oreille faisait bondir son estomac et le laissait être envahi parce qui devait être des papillons. L'image était encore la meilleure qu'elle puisse trouver pour exprimer l'effet qu'un simple geste avait sur elle. Grace aimait aussi l'effet que ses lèvres produisaient alors qu'elle les posait sur son cou et sut qu'il se livrait autant à elle qu'elle à lui. Il avait laissé tomber la garde et elle se promit de protéger et aimer cet homme. Elle se promit d'être là pour lui et de lui offrir la joie et le bonheur. Elle ne voulait voir aucun autre sentiment sur son visage que celui d'un homme heureux de vivre et elle ferait tout pour ça.

Elle fut déconcentrée dans ses actions par deux mains qui s'activaient dans son dos et sur ses fesses, la libérant d'un vêtement de trop. Elle soupira légèrement et se rapprocha de lui pour le sentir contre elle, une dernière barrière l'empêchant d'être toute contre sa peau. Ce fut alors qu'elle décida qu'activer le jet d'eau serait une bonne idée, autant pour l'embêter que pour avoir le dernier mot. Pourtant, ce n'était pas un douche froide qu'elle voulait lui offrir. Elle ne voulait pas calmer ses ardeurs mais ne put s'empêcher de se pincer les lèvres pour ne pas rire en voyant son visage surprit. Cela ne dura pas que son regard voyagea sur son corps visible et une toute autre expression l'envahit alors qu'elle suivait le parcourt de l'eau sur chacun de ses muscles. Elle voyageait de ses épaules à son torse, descendaient jusqu'à ses reins et la force qui pulsait entre ses jambes. Il n'y avait pas de doute qu'elle aimait ce qu'elle voyait et encore moins que cela l'avait suffisamment distraite pour qu'elle ne puisse pas échapper à son petit-ami lorsqu'il la saisit pour la mettre sous l'eau.

- Anders ! Non, nooon !

Mais l'eau la mouillait déjà. C'était froid mais elle était certaine qu'au contact de sa peau, presque fiévreuse, l'eau se mettait à bouillir. Finalement, elle cessa de se battre en lui jetant un regard faussement courroucé et respira profondément en sentant l'eau s'insinuer dans ses vêtements. Son corps réagissait malgré elle et un frisson la parcourut qui n'avait pourtant rien à voir avec l'eau. Cela avait plutôt tout à voir avec le regard d'Anders. Elle ne voyait plus que lui et ne fut incapable de réagir à ce que ses yeux traduisaient. Elle en avait le souffle coupé et l'accueillit près d'elle avec un léger sourire encourageant. Ses paupières se fermèrent le temps d'une caresse de ses doigts pour remettre une mèche et ses lèvres participèrent tendrement à un nouveau baiser.

Mais ce baiser ne s'arrêta pas là lorsqu'elle le sentit dériver dans son cou et son corps tout entier trembler du contact de ses mains et de ses lèvres. Elle l'aida à peine, levant les bras pour retirer son dernier rempart avant d'être offerte à sa vue. Elle chercha à nouveau ses lèvres alors qu'elle lui donnait un meilleur accès à sa gorge et l'embrassa plus passionnément. Elle se colla contre lui, sa poitrine compressée contre son torse et le membre puissant d'Anders entre leur ventres. L'eau accompagnait chacun de leurs baisers et pouvait à peine se glisser entre eux tant Grace avait annihiler l'espace qui les séparait. Ses mains voyagèrent dans ses cheveux. Elle y crocheta ses doigts une fois qu'elle fut satisfaite de les avoir assez mouillés et continua ses baisers. Elle laissa leur langues jouer ensemble et aspira avec entrain la lèvre inférieure d'Anders en relevant le regard vers lui. Elle ne faisait plus que jouer de ce qui était simple avant de s'éloigner lentement et à regret. Mais il y avait une chose qu'elle avait terriblement envie de faire et elle se tourna rapidement pour saisir le gel douche et en mettre dans ses mains. Grace lui fit à nouveau face et laissa quelques doigts monter à son visage.

- Ferme les yeux. Demanda-t-elle dans un souffle.

Elle appliqua un peu du gel douche sur ses joues avant de passer à son cou et laisser ses mains suivre la trace des lèvre qu'elle posa en même temps sur sa peau. Elle fut collée à lui pour passer les mains dans son dos et sur ses bras. Elle le caressait en étalant le savon qui se dissipait rapidement à l'aide de l'eau qui continuait de couler. Ses lèvres, elles, continuèrent à embrasser son cou et sa gorge. Elle s'éloigna presque à regret lorsqu'elle atteint ses fesses mais le regarda sans gêne, impatiente de poser les mains sur son torse. Elle reprit du savon avant de commencer à parcourir son corps de nouveau. Elle observait chacune de ses réactions et se moqua soudainement qu'il garde les yeux fermés ou non. Il y avait bien trop de choses à savourer de cette seconde pour qu'elle y accorde un instant de son attention. Elle frissonnait du contact et laissa ses mains descendre jusqu'à la limite de ses reins. Elle procédait lentement et le caressait doucement. Elle le lavait à sa façon et ne pouvait empêcher un vague sentiment, peut-être déplacé, de fierté en voyant l'effet qu'elle avait sur lui. Du bout des doigts, elle toucha alors sa force avant de le caresser comme elle avait fait pour le reste de son corps. Elle s'approcha pour l'embrasser délicatement et murmurer contre ses lèvres, taquine, la main toujours occupée sur lui :

- Mmh... Encore plus appétissant maintenant. Cette sauce ne peut vraiment pas rivaliser.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 19 Déc - 13:01
you and I are we
Anders et Grace


Chaude.
L'eau était chaude maintenant, mais elle n'était rien en comparaison d'eux. Ils étaient bouillants de désir, Anders avait du mal à contrôler son rythme cardiaque et surtout sa respiration, l'eau ne l'aidait pas non plus à le chatouiller comme ça, avec Grace en face de lui. Grace rien qu'à lui, elle lui était sienne et il comptait bien en profiter. Ce moment-là, les moments futurs. Il l'aimait, la personne qu'elle était, son corps et il savait qu'il ne s'arrêtera jamais, ce n'était pas possible pour lui de faire marche arrière, de toute façon c'était impossible: il ne le voulait pas. Il préférait être avec elle et ce, pour toujours. Elle était une personne rare qui le connaissait bien, qui savait comment le rendre heureux et avec qui il avait juste envie de tout laisser tomber pour elle. Il voulait la rendre heureuse aussi, lui faire comprendre qu'elle méritait tout le bonheur du monde et ce, avec lui, ensemble.

Elle était chaude. Pas l'eau, Grace. Il pouvait sentir sa chaleur. Il pouvait sentir son désir, ses frissons et cette envie de se coller à lui. Il glissa les mains sur le haut de son dos pour la serrer davantage contre lui, pour la sentir et se rendit compte qu'ils respiraient presque à l'unisson, en ayant cette même difficulté de garder une bonne respiration. Il sentait son bas-ventre et cela suffisait à naître les pulsions qui l'animait, ce rebond en lui alors qu'il la sentait pleinement, c'était impressionnant l'effet qu'elle avait sur lui par le toucher, mais il savait qu'il y avait encore plus que ça. Il retrouvait ses lèvres et la sentit complètement trempée, il aimait ça, ce moment-là, cette douche et dire que ce serait mentir s'il ne l'avait pas imaginé. Il voulait encore plus et ce n'était quand même pas raisonnable, ils auraient pu attendre un peu pour manger, mais non, il ne le regrettait pas et tant pis si ce serait en train de cramer dans la cuisine !

Il était chaud. Il avait vraiment chaud et ce n'était pas à cause de l'eau, c'était à cause de Grace. Elle le rendait fou et il aimait ça, doucement, il descendit les mains de son dos jusqu'à aller à ses fesses afin de les presser et surtout à l'avoir contre lui tout en continuant à l'embrasser. Il n'en avait pas marre, il en aurait jamais marre d'elle, parce qu'il se surprenait à la découvrir à chaque fois, c'était comme ... En fait, à chaque fois qu'il l'embrassait, rapidement il oubliait cette sensation pour en découvrir de nouvelles. Il n'était jamais sûr de pouvoir tout se rappeler et était rapidement cruellement en manque. Il aimait là où ses mains à elle se baladaient, il aimait là où il la touchait, il aimait la façon dont ils s'embrassaient, dont ils jouaient avec leurs langues. Dont elle mordait ou aspirait ses lèvres qui le faisait grogner de temps en temps. Il aimait tout ça et ...

Elle dut prendre lentement la distance, Anders ne voulut pas qu'elle s'en aille. Il le fit comprendre par une légère moue frustrée et la tentative de garder sa prise sur elle, mais il dut la laisser partir sans pour autant perdre son contact, ses mains sur son dos qu'il avait en face de lui. Il admirait la vue tandis qu'elle préparait quelque chose, ce quelque chose dont il comprit après avoir vu ce qu'elle avait dans les mains.

Docilement, Anders obéit à la demande de Grace et ferma les yeux avec un léger sourire, mais ne s'attendit pas à ce contact soudain des lèvres qui le fit traissaillir. Les mains qui se baladaient sur son corps, il en avait le souffle coupé et sentit les frissons parcourir son corps au fur et à mesure que ses mains se baladaient sur lui, que ses lèvres se posèrent sur son cou. Il voulait la toucher, mais elle dégageait un peu ses mains pour pouvoir s'occuper de ses bras. Il n'avait jamais fait cela auparavant et c'était quelque chose franchement ! Il ne s'attendait pas à toute qu'une myriade de sentiments et de sensations l'envahisse comme ça. Il ne savait pas la différence entre les yeux fermés ou ouvert, étrangement, c'était comme s'il la voyait toujours en sentant ses mains et ses lèvres, il l'imaginait totalement tellement bien. Il pouvait sentir le savon se dissoudre sous l'eau chaude, il pouvait sentir les mains le quitter pour mieux revenir sur son torse et il voulait à ce moment-là retrouver ses lèvres encore, mais il profita encore de ce moment de plenitude, de bien-être quand elle continua plutôt à le caresser que de le savonner (oui il avait cette sensation qu'elle en profitait largement). Il ne parvenait pas à se contrôler depuis le début, ses réactions se faisaient tout seul et c'était comme si son corps lui disait merde et faisait une rébeillon contre lui. Sa respiration changeait, le mouvement de son ventre aussi, il haussait légèrement malgré lui l'épaule, il était complètement à sa merci et ne put empêcher un soupir de bien-être lui échapper sur le coup.

Il était impuissant face aux mains magiques de Grace, surtout que l'une des deux décide à descendre encore plus bas et le touche, il se figea et posa la main sur son épaule, il se sentit trembler tandis qu'elle le caressait, il pouvait sentir son rythme cardiaque monter, le pouls battre à l'intérieur de son ventre, sa force réagir à cette caresse tandis qu'il retrouva ses lèvres avec surprise, comme s'il était concentré des sensations plus bas et ne voyait plus rien venir. Après avoir remarqué qu'il ne voyait techniquement rien, il ouvrit les yeux pour retrouver le front de Grace, puis ses yeux avant d'être un peu gêné par l'eau. Il sourit pour ricaner légèrement à la remarque de Grace alors qu'il avait le souffle court.

- Aah... Grace. Tu ... fit-il alors qu'il n'arrivait pas à aligner une prhase correcte, qu'il referma les yeux tout de suite pour essayer de se reprendre sans grand succès avec un grand soupir.

Il avait posé les mains sur ses épaules, retrouva ses lèvres comme s'il avait peur qu'elle s'éloigne à nouveau, il ne voulait pas qu'elle arrête, il voulait qu'elle continue encore et ... Il était vraiment impuissant, il n'était pas capable de parler sur le coup, ses mains étaint presque figées sur les épaules de sa compagne, seulement, il pouvait la pousser à se mettre à genou, il pouvait la guider mais dans tous les cas, il ne le ferait pas ne voulant pas la forcer, tant qu'elle ne fera pas le premier geste pour, ensuite il la guiderait. Il était sûr que la sauce goûtée auparavant n'aurait rien à voir avec celle qui risquait de venir si elle continuait comme ça.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 19 Déc - 13:56
you and I are we
Anders et Grace


Le sentir.
Elle pouvait presque fermer les yeux à son tour et simplement savourer le fait de découvrir ce corps et d'en dessiner chaque relief avec les mains. Il avait la peau douce mais surtout une propriété qui lui était propre. Elle ne pourrait pas le confondre avec un autre. Elle était certaine de pouvoir reconnaître cette peau n'importe où. Et puis, il y avait ce parfum qui lui était propre, l'odeur d'une peau qu'elle chérissait tout comme la personne qui en était à l'origine. Son amour semblait subitement trop grand pour pouvoir être contenu. C'était presque douloureux. Ce sentiment la déchirait de toute part et l'embrasser n'était pas suffisant.

Pourtant elle dut s'en contenter et mit le reste de ses sentiments dans cette main qui le caressait doucement à cet endroit si sensible. Elle le sentait presque trembler sous ses assauts et trouva le contraste saisissant. Tout chez lui indiquait force et pouvoir. Il aurait pu l'avoir sans problème et avoir le contrôle. Elle ne l'aurait certainement pas empêché de faire quoique ce soit mais il était figé. Il lui obéissait et attendait simplement ses actions. Elle le guidait et le menait où elle le souhaitait sans que cela semble le déranger, bien au contraire. Ce contraste implosa en elle comme une révélation et lui montra la confiance qu'il avait en elle. Il fallait qu'il en est pour lui permettre de le toucher de cette manière. Il fallait qu'il en est pour fermer les yeux et simplement attendre son traitement.

Elle répondit à son baiser en pensant à tout cela et le regarda alors que son regard, maintenant visible et bien sombre, lui indiquait tout ce qu'elle avait besoin de savoir. Il était loin de souffrir et elle ne l'avait jamais vu plus beau qu'à cet instant, le visage détendu et le plaisir visible sur chacun de ses traits. Elle voulait garder cette image en tête le plus longtemps possible et n'osa plus approcher ses lèvres de peur de ne plus voir ce tableau d'ensemble. Elle aimait apprendre mais aussi regarder ce qui se prouva lorsque son regard suivit le parcours de l'eau jusqu'à rejoindre sa main qui bougeait lentement. Ses doigts jouaient avec les muscles autour de son membre et il n'y avait aucun doute qu'il était gonflé d'un plaisir qu'elle lui faisait ressentir. Pourtant, elle n'était pas sûre que ce soit suffisant.

Rapidement, elle remonta son regard dans le sien et demanda doucement, avec détermination :

- Dis-moi ce que tu veux que je fasse. Qu'est-ce que tu aimes ? Je veux faire ça bien. Dis-moi.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 19 Déc - 14:27
you and I are we
Anders et Grace


Dis-moi ce que tu veux que je fasse. Qu'est-ce que tu aimes ? Je veux faire ça bien. Dis-moi.

Elle le tenait vraiment et il ne sentait pas capable de faire un geste tellement ses membres étaient tendu dans le plaisir qu'il éprouvait et qu'elle lui faisait ressentir. C'était fort et il n'avait pas ressenti ça depuis trop longtemps, un vrai plaisir pur et dur. Malgré son inexpérience, Grace se débrouillait bien, mais elle n'avait pas la moindre idée de ce dont elle était capable avec ses doigts et encore avec sa bouche, encore moins quand il s'agissait du plaisir pour soi-même.

Alors il y avait ces phrases qui sonnaient dans sa tête et il la regarda droit dans les yeux d'un désir brûlant, non pas d'un désir qu'il soit en elle, mais d'un désir qu'elle fasse quelque chose et il allait la guider. Il sourit un peu en voyant son regard déterminé, montrant qu'elle était prête à lui obéir, à faire ce qu'il voulait, mais cela ne dura pas longtemps, juste quelques secondes à peine quand il sentit les doigts de Grace jouer avec sa force, ça lui coupait presque la respiration en plus avec l'eau qui aidait pas à le contenir.

- Tu as ... Il profita le fait qu'il avait les mains sur ses épaules pour la pousser vers le bas ... Juste à te baisser ... Et ...

La pousser jusqu'à ce qu'elle soit à genoux, le visage en face de son membre qu'elle continuait toujours de caresser. C'était fort et lourd de sens dans ce qu'il voulait qu'elle fasse, il espérait tout simplement qu'il ne la force pas et que si elle a peur, il serait celui qui allait la guider, lui apprendre l'art du sexe qui, lui, connaissait depuis bien longtemps.

- ... C'est comme une sucette, tu peux jouer avec la langue.

Il la regarda pour lui montrer à quel point il lui faisait confiance, il savait qu'elle pouvait le faire. Doucement, il passa les mains dans ses cheveux, tout en les caressant, afin de pouvoir les dégager un peu et que cela ne la gêne pas davantage. Anders se prépara mentalement aux sensations qui allaient venir après.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 19 Déc - 16:01
you and I are we
Anders et Grace


L'assurance.
Elle en montrait certainement plus qu'elle en avait en réalité mais elle n'en restait pas moins déterminée. Elle voulait lui offrir ce qu'il voulait et apprendre ce qu'il aimait. Il y avait toujours certaines choses qui étaient une faiblesse ou un simple désir à assouvir mais elle ne lisait pas dans les pensées. Elle aurait pu continuer à le caresser et l'accompagner jusqu'à la fin de cette façon mais elle attendait des mots ou un geste. Le sexe était quelque chose de fragile et d'intime. Certaines parties les rendaient plus vulnérables que d'autres et Grace acceptait cela tant que c'était avec lui. Elle n'avait même pas besoin d'essayer de prendre du plaisir puisque c'était bien le cas. Elle n'avait aucune réserve malgré sa peur évidente de l'inconnu. Mais elle voulait expérimenter et cela uniquement parce qu'il s'agissait d'Anders.

Alors elle lui laissa l'occasion de lui dire ou lui montrait ce qu'il attendait d'elle. Elle avait confiance en lui et savait qu'il ne la jugerait pas. Elle qui voulait contrôler acceptait qu'il dicte sa prochaine conduite et décide des prochains instants. C'est ainsi que sans le quitter du regard, elle l'écouta parler et suivit le mouvement qu'il lui imposa. Elle était inexpérimentée mais elle n'était pas sotte. Elle savait que ça se faisait. Seulement, elle n'était pas certaine que ce soit une bonne idée et elle avait même toujours trouvé cela particulier. Mais maintenant qu'elle y pensait, ça l'était moins. Peut-être parce qu'elle avait trouvé Anders et qu'il était le seul avec qui elle était capable d'une chose pareille. Cela n'empêcha pas le rouge de monter à ses joues à la simple pensée de ce qu'elle allait faire. Il n'y avait pas de doute sur ce qu'il attendait d'elle et Grace laissa finalement son regard descendre sur ce qui était face à elle. Ce serait la chose la plus osée qu'elle pouvait faire ou qu'elle s'imaginait pouvoir faire. Personne ne connaissait l'avenir mais elle ne s'était jamais vu comme aventureuse, pas dans ce domaine. C'était nouveau et il n'était pas question de plus le faire attendre.

Alors, de sa main, elle commença à remonter son membre contre son ventre et avec appréhension, posa ses lèvres le long de sa force brute. Elle n'était même pas certaine d'aimer cela mais se concentra sur l'idée de lui faire plaisir. Elle prenait plaisir à lui faire plaisir et s'y appliqua avec douceur et tâtonnement. Ses lèvres remontèrent jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus et finalement, elle le relâcha, le laissant dressé dans sa direction. Ses yeux se relevèrent pour s'assurer qu'Anders appréciait et lentement, elle ouvrit les lèvres. Elle ne le quitta pas du regard en l'amenant contre celles-ci. Elle ne s'y arrêta qu'un instant avant de le laisser passer la barrière de ses lèvres et entrer doucement. Cela semblait presque improbable, mathématiquement parlant mais elle laissa de côté sa logique en se rendant compte qu'elle en était capable. Elle fit tout son possible pour ne pas poser sur lui une prise trop forte et chercha à placer sa langue convenablement. Elle s'arrêta vite en ayant peur d'aller trop loin et joua de la façon dont il le lui avait conseillé. Sa salive ne semblait plus capable de quitter sa bouche et elle bloqua une seconde en l'éloignant un peu avant de le reprendre. La main dans ses cheveux l'aidait à se maintenir comme il le fallait et elle sentit un grognement vibrer du fond de sa gorge à ses lèvres. Elle ne savait pas s'il appréciait si ce n'était la main qui restait contre elle, aussi, elle ne s'arrêta pas. Une main à sa base et l'autre sur sa hanche pour garder une stabilité, elle laissa sa bouche l'accueillir à de nombreuses reprises. La gêne du début partait peu à peu et elle semblait comprendre comment respirer en même temps qu'elle exerçait ses mouvements. Elle ne pensait pas pouvoir apprécier ce qu'elle faisait elle-même mais fut bien forcée de reconnaître que l'avoir à sa merci, l'entendre ainsi exprimer son plaisir et voir son regard lui faisait de l'effet. Son bas-ventre en témoignait par un désir vivace de l'avoir entre ses cuisses. Mais elle penserait à ce qu'elle voulait après. Elle se concentrait sur ses actions et le sentir ainsi grossir contre elle ne faisait que la pousser un peu plus. Elle ne savait pas jusqu'à quand elle pourrait tenir et comment cela devrait finir mais il sembla prendre la décision pour elle lorsqu'il se sentit tout entier et que sa main agrippa ses cheveux fermement. Les lèvres refermées autour de son membre, elle comprit trop tard que le point de non-retour était arrivé et le sentit se soulager dans sa bouche, la forçant à avaler pour ne pas s'étouffer.

Elle attendit que ses sursauts se calment pour l'extraire d'entre ses lèvres et lui sourire avec interrogation. Il avait pris du plaisir mais était-ce bien ? Elle aurait dû s'inquiéter d'avoir été au bout de cette façon, en grande partie parce qu'elle n'était pas sans être au courant de tout ce qui pouvait se transmettre et ils n'en avaient jamais parlé mais elle se demandait en premier lieu s'il avait aimé, si elle ne s'y était pas trop mal prise. Elle embrassa une dernier fois son membre calmé avant de remonter ses lèvres sur son torse et revenir à sa hauteur lentement. Elle prolongeait son moment et ne s'éloigna légèrement que lorsqu'il sembla respirer plus régulièrement.

- Est-ce que... Tu sais... Demanda-t-elle, incapable de finir sa phrase.

Elle avait fait quelque chose de si osé qu'elle avait du mal à en parler. Elle était peut-être un peu coincée pour certaines choses et c'était compréhensible face à son passé et son manque d'expérience mais ça ne l'empêchait pas de le faire et d'y avoir étonnamment pris du plaisir en même temps qu'elle lui en donnait. Elle découvrait qu'il suffisait de le voir heureux pour l'être également. Elle était attentive à ce qu'il aimait et elle aimait à son tour la même chose que lui.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 19 Déc - 17:16
you and I are we
Anders et Grace


Il ne voulait pas la forcer en même temps.
Il lui faisait confiance et savait qu'elle en était capable, il y avait bien une première fois à toute et pourtant, il n'aurait jamais soupçonné avoir cette audace de lui dire cela, lui dire ce qu'il avait vraiment envie dans le fond. Il avait conscience que les filles en général n'aimaient pas cela ou étaient super gênées à cette pensée, mais avec Grace, étrangement, il avait la sensation qu'elle pouvait le faire. Elle aurait pu s'arrêter en plein milieu pendant qu'il la faisait baisser à genoux, mais elle ne l'avait pas fait et avait continué pour être au bon niveau. Anders ne pensait pas qu'ils puissent faire ça, il ne pensait pas que cela puisse être réalisable de suite, mais c'était sur le point. Il lui faisait tellement confiance que toutes les barrières étaient tombées et qu'il n'avait peur de rien, mais le fait qu'il avait de l'expérience l'aidait énormément alors que Grace n'en avait pas. Pourtant, elle le faisait quand même.

Elle commença même ! En jouant avec ses lèvres, Anders lâcha un soupir et ferma les yeux juste quelques secondes, le temps d'un long soupir de plaisir. Il était devenu très sensible et sentait les papillons circuler dans tout son corps et ce, jusqu'à sa force. Il retrouva son regard et le soutint tandis qu'elle s'y préparait lentement alors qu'Anders languissait intérieurement, il n'attendait que ça : qu'elle le fasse. Pour une fois, qu'il pensait à se faire plaisir lui-même, tout en espérant que cela fasse plaisir à Grace.

Puis elle commença enfin, il la sentit, cette chaleur mais aussi cette bouche qui glissait. Cette sensation agréable qui le fit frissonner, qui le rendit même inapte à respirer qu'il lâcha une moue de plaisir, qu'il en fronça les sourcils et qu'il en ferma les yeux. Il ne pouvait pas se retenir ses expressions de plaisir, il l'encouragea en lui caressant les cheveux, y aggripant un peu même tout en appréçiant ses mains. S'il pouvait sentir son malaise au départ, il aurait été prêt à l'arrêter, mais il avait remarquer qu'elle prenait ses aises et savait comment se débrouiller par la suite, toute seule. Il en était agréablement surpris et cela se sentait par sa force qui prenait un peu plus d'ampleur. Anders ne sut pas s'il était capable de réfléchir sur le coup, sa tête tournait et il était enivré sur le coup, il ne fut pas capable de retenir ses sons non plus et sentit qu'il n'était plus capable de se retenir. Il voulut prévenir Grace sur le coup, mais ne fut pas capable d'aligner un seul mot tellement il était prit par surprise qu'il en serra les cheveux de Grace, qu'il arrêta de la guider pour l'aider. Ce qu'elle faisait lui donnait envie d'entrer en elle, l'avoir en elle et ne plus la quitter, juste le temps de lui parler et de s'y accomoder, il avait juste envie de ... Elle le rendait fou, à un point qu'il en perdait la tête et qu'il ne fut plus capable de contrôler quoi ce que ce soit. C'était devenu impossible qu'il lâcha tout et se laissa aller, sans se contrôler, ni ses sursauts, ni ses gémissements, ni le fait qu'il avait empoigné trop fort les cheveux de sa compagne qu'il ne s'en inquiéta pas de suite.

Il prit son temps pour se calmer, tout essouflé, il essaya de reprendre le contrôle de lui-même alors que sa tête tournait de plaisir, qu'il était presque dans l'autre monde et que ses jambes étaient tellement tendu qu'il savait que s'il se relâchait, il se ferait mal d'une certaine manière. Il sentait les fourmis partout, les papillons dans son bas ventre. Il regarda Grace et lui sourit pour lui confirmer que oui, il avait pris son pied et qu'il avait adoré, mais il ne put s'empêcher de lui faire un petit sourire désolé pour s'être relâché subitement, il ne s'était pas attendu à ce qu'il cède tout d'un coup. En réalité, il n'était pas si capable de se contrôler, surtout pas avec Grace finalement.

Elle remonta doucement, après avoir laissé un dernier baiser sur sa force, à son torse et lui, il relâcha doucement ses cheveux pour glisser les mains sur ses épaules, puis ses bras tandis qu'elle fut enfin à sa hauteur, après avoir baladé ses lèvres sur son torse. Il sentait son coeur battre encore la chamade alors qu'il reprenait le bon rythme de la respiration et semblait mieux entendre l'eau de la douche couler, ses oreilles ne sifflaient plus et il put entendre Grace qui, après s'être éloignée, voulut lui poser la question, sans être capable d'aligner une phrase. Ce à quoi, Anders répondit encore à nouveau par un sourire et en hochant la tête, n'étant toujours pas sûr d'être capable de parler convenablement tellement il en avait presque le souffle coupé tout à l'heure.

- Je crois que c'est la meilleure douche de ma vie... ! Mais j'aurai dû te prévenir ... Mais tu m'as pris ... Par surprise, je ne m'attendais pas à en arriver là. J'aurai dû me contrôler. Il s'excusa par un baiser rapide et un petit sourire. Est-ce que ... Malgré ça... ? Cela t'a plu ? demanda-t-il, presque timidement dans un murmure alors qu'il était presque contre ses lèvres.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 19 Déc - 21:37
you and I are we
Anders et Grace


Elle le relâcha avec un bruit distinct.
Grace n'était plus à un son près après ceux qui venaient de parvenir à ses oreilles. Sa tête tournait un peu de ce qu'elle avait entendu, vu et senti mais un léger sourire continua à flotter sur son visage en remarquant qu'elle avait réussi ce qu'elle voulait entreprendre. Le voir prendre du plaisir et s'y perdre. Elle devait alors se corriger elle-même : c'était à cet instant précis, celui où il perdait pied, qu'il atteignait cet instant de flottaison où elle était certaine d'avoir affaire au plus bel homme de ce pays.

Elle le laissa revenir doucement à elle, le calmant par quelques baisers avant de revenir à sa hauteur et le regarder intensément. Elle avait presque tout oublié de l'eau qui coulait sur eux et ne se souvenait pas de ce qui continuait à cuire dans la cuisine. Seul comptait cet instant et le sourire qu'il avait sur le visage. Elle aurait voulu lui poser la question, savoir ce qu'il pouvait penser et s'assurer que malgré tout, elle ne donnait pas l'impression d'être aussi peu assurée qu'elle l'était en réalité.

- C... Voulut-elle parler, interrompue par un baiser lorsqu'il s'excusa.

Elle avait été surprise et ne s'était sûrement pas attendue à la fin mais elle n'était pas désolée d'aucune manière. C'était différent mais pas si désagréable. Tant qu'elle aurait cette impression de pouvoir sur lui et tant qu'elle aurait envie, elle le ferait. Bien sûr, si ce n'était pas le cas, elle ne l'aurait pas fait et il devait bien le savoir. Ou elle imaginait qu'il savait... Après tout, il n'avait pas ses antécédents pour véritablement comprendre qu'elle n'accepterait pas d'être forcée d'aucune manière. Elle ne ferait que ce qu'elle avait envie et clairement, elle avait eu envie de lui donner du plaisir et ne le regrettait d'aucune manière.

- C'était nouveau... Commença-t-elle à répondre avant de passer les bras autour de son cou et l'embrasser tendrement. J'ai juste été un peu inconfortable à l'idée de te faire mal mais il s'agit sans doute de ce genre de choses que l'on doit faire plus d'une fois pour se perfectionner. Taquina-t-elle, un peu séductrice. J'ai aimé... On dirait que j'ai réussi ma mission.

Et lui faire plaisir était sans aucun doute une mission réussie qu'elle ne comptait pas achever avant très très longtemps. Partager avec lui cela même si ce n'était sans doute pas ce à quoi l'on pouvait s'attendre d'une fille de bonne famille et simplement passer du temps en sa compagnie était la seule chose qui comptait.

- On devrait peut-être songer à se sécher. Proposa-t-elle en mettant de côté son propre désir non-assouvi.

Elle pourrait résister et tenir. Elle pourrait même se calmer s'il le fallait tant qu'elle avait eu la satisfaction de lui offrir son moment. Un moment partagé.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 19 Déc - 23:09
you and I are we
Anders et Grace


C'était nouveau.
Il sourit donc quand elle lui répondit que c'était nouveau et mit la main dans ses cheveux pour les caresser. C'était nouveau pour elle sûrement, Anders devait s'en douter, elle n'avait sûrement jamais fait cela et il avait été celui qui lui avait fait découvrir ça pour la première fois. Quelque part, il en était content et d'un autre, il voulait savoir si cela lui avait plu. Peut-être que c'était le cas, il avait toujours aimé la sensation de contrôler une personne et voir comment elle perdait pied et cela avait toujours été le cas à l'inverse. Les premières fois étaient sûrement bizarres, c'était sûr.

Il répondit rapidement à son baiser pour se reperdre encore à nouveau dans ces sensations, vraiment, il ne se lassait pas et ne s'en lassera jamais en réalité. Ce serait toujours nouveau avec elle en réalité, que ce soit ses baisers, sa manière de le prendre, la façon dont elle avait un pouvoir sur lui et inversement, la façon de l'avoir pour lui. Il prit à peine la distance pour l'écouter parler, expliquer ce qu'elle ressentait et s'il était sérieux au départ, il ne l'était pas pour longtemps qu'il ricana à l'idée qu'ils puissent recommencer à nouveau. Elle lui donnait toujours envie de l'embrasser à nouveau et c'était ce qu'il fit sans plus attendre, l'embrasser avec tendresse, montrant par ce biais tout ce qu'il ressentait pour elle. Il prit à peine la distance, son nez frôlant le sien, son regard dans le sien.

- Oui ... Mission accomplie ma chère. Tu as été bonne pour une première fois, vraiment. J'avoue que ma crainte était que tu n'ais pas aimé ça et que tu te sois forcée juste pour me faire plaisir parce que j'aime ça. Il ponctua cette phrase par un baiser sur son nez Si tu me faisais mal, tu le saurais vite.

Oui, en tout cas, Anders était vraiment content de pouvoir partager cela avec elle. Il avait vraiment aimé ce moment de bonheur intense, même si cela l'avait fatigué et que la faim commençait à être sérieux et ce, des deux côtés. Que ce soit pour la nourriture et mieux, Grace. Il se disait que ce serait pour le dessert. Quelle pensée coquine qu'avait Anders là ! Et il souriait comme un idiot tout seul à cette pensée, mais dut vite se reprendre quand il entendit Grace la raisonnable faire son retour. Il fit une petite moue contrarié et regarda un petit peu derrière lui pour chercher ce savon du regard.

- Mais je ne t'ai pas savonné moi... se plaignit-il.

Sur ces mots de plainte, il se colla un peu à elle pour attraper le fichu savon et posa un peu le menton sur son épaule, profitant pour la chatouiller un peu avec sa barbe, pour voir la quantité du savon qu'il mettait dans la main tout en évitant au mieux l'eau qui pourrait tout dissoudre. Il rangea la boite du savon pour dégager doucement les cheveux de son dos, assez délicatement, alors que sa bouche était près de son oreille pour lui sursurer ces mots avec un petit sourire narquois.

- Tu devrais fermer les yeux ... Cela vaut le coup et ... Promis, je tiendrai bon...

Il commença à déposer le savon sur le haut du dos, l'autre main y rejoignit pour commencer les caresses, un peu le massage même alors qu'il ne put pas s'empêcher de l'embrasser au cou.

- ... Pour le moment. crut-il bon d'ajouter finalement.

Il aimait toucher cette peau douce et en profita un maximum pour passer lentement ses mains dessus pour en faire des caresser, en restant collé contre elle. Il pouvait sentir son membre entre leurs deux ventres et cela le fit légèrement sourire, en même temps soupirer d'aise tandis qu'il continua plus bas jusqu'à ses fesses, alors qu'il sentait le savon se dissoudre sous l'eau. Il dut s'arrêter pour faire vite une recharge et continuer avec le meilleur pour la fin, il s'écarta doucement d'elle pour commencer à en mettre un peu sur les joues pour ensuite descendre à son cou, ses épaules, ses bras qu'il obligea à lever un petit peu pour ensuite passer ses mains sur la forme de sa poitrine. Anders prenait un vrai plaisir à la redécouvrir ainsi et aimait cela, elle avait vraiment une peau parfaite et qui lui était caractéristique, une peau qui n'en demandait à être encore plus découverte, il voudrait poser ses lèvres partout, ne rien laisser au hasard.

Etait-ce ça l'amour ? Être fou pour faire des choses folles ? Cela pouvait paraître fou pour ceux qui n'étaient pas amoureux d'avoir envie d'exprimer son amour mais qu'il y avait pas meilleur moyen de le montrer, que c'en était frustrant sauf en faisant les choses folles pour l'autre personnes. Comme si le regard et les simples baisers ne suffisaient pas, comme si tout simplement faire l'amour ne suffisait pas non plus.

Il descendit plus bas encore doucement, sur son ventre, sur ses côtes, ses hanches puis encore plus bas. Il en avait le souffle coupé pour avoir accès à cela, il se pinça la lèvre inférieure quand sa main continua son chemin pour s'y arrêter finalement. Il lutta contre lui-même pour se reprendre et se dit qu'il le fera tout à l'heure, il pouvait le faire ...

- Tout à l'heure ... Si tu veux bien. fit-il en l'embrassant sur son front tandis qu'il remonta la main sur son ventre avec un léger sourire.



_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: New-York-