AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 12:26
you and I are we
Anders et Grace


Elle voulait qu'il comprenne.
Mais comment lui dire quelque chose dont elle ne parlait pas ? Elle n'avait pas de mode d'emploi et ne voulait pas qu'il croit autre chose si elle s'y prenait mal. Elle aurait pu raconter l'histoire de cette nuit-là mais en même temps, elle n'avait pas envie de se le rappeler maintenant. Elle voulait Anders et qu'elle ne se mente pas, elle voulait partager avec lui un moment qui lui ferait oublié tout le reste. Autant dire que jusque là, il se débrouillait très bien. Peut-être que c'était parce qu'il y avait quatre ans depuis qu'on l'avait vraiment touché ou bien parce qu'il s'agissait d'Anders, sûrement les deux, mais elle n'avait jamais ressenti les choses de cette façon. Elle était déjà tellement désireuse qu'elle était presque sûre que ça pouvait se voir.

Mais elle ne voulait pas lui cacher quelque chose qu'il avait le droit de savoir. Et si ça jouait sur ce qui se passait maintenant, ce serait peut-être une bonne chose. Pourtant, il ne la forçait à rien. Encore une fois, il lui montra que peu importe son passé, il la prenait et la gardait telle qu'elle était. Se sentir aimé de cette façon l'amena à sourire d'un certain soulagement et poser une main sur sa joue pour monter l'embrasser rapidement.

- Je veux pas gâcher ce moment, pas maintenant... Tu n'as pas idée à quel point je t'aime à cette seconde... Rajouta-t-elle la voix chargée d'émotion.

Elle le lui dirait. Les choses viendraient d'elles-même mais pas maintenant. Elle préférait passer les mains sur son torse et oser les glisser encore plus bas avec un sourire un peu plus coquin. Elle sentait son dernier vêtement mais surtout l'unique preuve de son effet sur lui et de la puissance qu'il cachait, ce qui la fit rougir.

- Une dernière chose... Je n'ai pas de protection. Chuchota-t-elle d'une petite moue alors qu'elle continuait à le caresser doucement pour ne pas être la seule à pouvoir perdre son sang-froid.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 13:04
you and I are we
Anders et Grace




Il l'aimait.
Pas qu'un peu, pas beaucoup non plus. Il l'aimait vraiment, mais n'avait aucune idée où était la limite, il le lui faisait bien comprendre et l'acceptait telle qu'elle était, peu importait le passé ... Elle l'avait accepté et savait qu'elle l'accepterait peu importe la personne qu'il avait été, de toute façon, elle avait déjà commencé. Il répondit à ce baiser, assez rapidement avec un petit sourire dans ses lèvres, la main sur sa joue qu'il descendit à son épaule.

- Je crois que nous avons pas idée jusqu'où notre amour va. fit-il avant de l'embrasser sur le front.

Il savait qu'elle le lui dira, mais pas maintenant. Si c'était important à un point que ça allait les empêcher de faire l'amour, elle l'aurait dit plus tôt et n'aurait pas tenté d'en être là. Elle n'aurait pas attendu à ce moment propice. Quoiqu'il en soit, il était là et serait toujours là si Grace avait besoin de parler, des conseils et lui dire quelque chose. Il lâcha un soupir d'aise quand il sentit ses mains sur le torse, descendre encore et encore jusqu'à la limite où il sentit sa tête ne plus recevoir l'oxygène, où tout était bloqué sur le coup, son coeur qui manquait des battements quand il sentit ses doigts.

- J'en ... Oh. Il ferma les yeux et lâcha un gros soupir d'aise. Que c'était bon... Ai... Dans... Et il ne termina pas sa phrase alors qu'il était évident qu'il voulait dire qu'il en avait dans sa poche de son pantalon.

Anders se mordit la lèvre et hocha doucement la tête pour l'encourager à continuer. Qu'elle continue, qu'elle intensifie sa caresse et ne put retenir ses gémissements. Oh bon sang Elle le faisait bien, c'était sûr, mais il y avait un moment donné où il n'était plus trop capable de se maintenir au dessus d'elle qu'il finit par s'allonger sur le côté, surtout retirer ce dernier tissu qui le dérangeait. Il l'encourageait en gardant toujours une main sur elle pour ne pas perdre contact et surtout, pour le plaisir de la toucher.


(haaaaaaaa la prof qui passe derrière je psote !!)

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 13:35
you and I are we
Anders et Grace


Jusqu'où allait leur amour.
Le sien semblait infini et elle qui n'osait pas voir quiconque s'intégrer à sa vision du futur ne pouvait plus l'imaginer sans la présence d'Anders. Il avait cette affection qui lui donnait envie de le prendre dans ses bras et de ne plus jamais le laisser partir. Il avait ce regard qui lui donnait envie d'arracher furieusement les vêtements qui leur restait pour le laisser lui faire l'amour. Il avait ce sourire qui la faisait frémir et souhaiter pouvoir l'embrasser encore et encore. Il avait cette voix qui lui donnait envie de lui parler pendant des heures rien que pour l'entendre lui répondre. Il avait quelque chose d'unique et elle ne voulait plus aucune zone d'ombre entre eux.

Cela voulait aussi dire qu'elle voulait le toucher, tout ce qui le constituait. Elle apprécia très rapidement ce qu'elle frôla des doigts avant d'y appuyer plus de pression. Elle n'était pas sans savoir que c'était une partie de leur corps très sensible et elle tenta de ré freiner son petit sourire taquin alors que sa main le caressait de bas en haut. Elle était aventureuse et gardait ce souhait de rendre les choses aussi bien pour lui qu'elles l'étaient pour elle. Et elle ne pouvait pas ne pas réagir elle-même à ce qu'elle touchait. Elle crut perdre toute salive en ne cessant de se répéter que c'était la preuve la plus flagrante qu'il avait envie d'elle.
Mais ce ne fut rien à côté de ce moment où elle l'aida à se débarrasser de son sous-vêtements et qu'il n'y eut plus aucun rempart entre sa main et la force brute qu'elle sentait sous ses doigts. Il était maintenant sur le côté et elle tourna la tête pour croiser à nouveau son regard et laisser sa main le capturer doucement. Elle n'osait pas regarder et ses doigts étaient hésitants. Allait-elle lui faire mal ? Mais il fut loin de sembler souffrir lorsqu'elle recommença ses mouvements. Cela ne fit que la mettre elle-même d'autant plus en conditions et doucement, de son autre main, elle le poussa à appuyer son dos contre le matelas. Grace fut sur lui rapidement, assise sur ses cuisses et se pencha pour pouvoir l'embrasser. Entre eux restait sa main et la force qu'elle caressait avec intérêt, mettant à chaque mouvement son membre au contact de son ventre qui bouillait comme tout son corps.

- C'est bien comme ça ? Demanda-t-elle avec une innocence presque non feinte, au creux de son oreille.

D'elle-même, elle s'appuya un peu plus sur lui. Cela rendait les mouvements de son poignet difficile mais elle ne résista pas à sentir une fois de plus son torse contre sa poitrine, augmentant une friction déjà intenable.

- Tu disais, à propos d'une protection ? Taquina-t-elle en sachant qu'elle ne lui facilitait pas la tâche.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 16:06
you and I are we
Anders et Grace


Bien-être.
Anders était tellement bien qu'il oublia toute gêne, n'ayant pas peur de se montrer nu face à Grace. C'était fou ce que le désir faisait faire aux gens, ce qu'il lui faisait faire et il aimait, il aimait ce qu'il ressentait, ces doigts qui le touchait. Il sentait la timidité, aussi la peur de lui faire mal, il aurait pu la guider en mettant la main sur la sienne mais ne le fit pas quand il trouva qu'elle se débrouillait bien, très bien même. C'était inattendu et en même temps, c'était ce qu'il aimait: la surprise de découvrir les côtés cachés des personnes... On parle bien des bons côtés hein ! Alors oui, Anders avait du mal à pouvoir agir, se sentant paralysé par les gestes de Grace qu'elle faisait sur son intimité. Il avait croisé son regard mais cela ne dura pas longtemps qu'il referma immédiatement les yeux quand elle bougea à nouveau et se laissa retomber le dos contre le matelas, avec un léger sourire amusé et heureux à la fois.

Oh, bon sang. Il prenait vraiment son pied et était dans une position où il n'était plus trop capable de bouger, si ce n'était seulement les mains qu'il mit immédiatement sur ses reins, une fois qu'elle fut assise sur lui. Il remonta les mains à son dos au fur et à mesure qu'elle s'approchait de lui, sans arrêter le mouvement. Il captura immédiatement ses lèvres et l'embrassa langoureusement et avec passion, sans retenir quelques gémissements et grognements de plaisir à chaque mouvement, se cambrer contre elle, où il pouvait sentir depuis son membre, son ventre, sa poitrine qu'il serrait de plus en plus de sa main. Il avait chaud, très chaud et ne put s'empêcher de lui mordiller le creux de son cou, plongeant le nez contre son épaule nu, il pouvait sentir son parfum qui lui était bien caractéristique. Puis voilà qu'elle lui posa la question.

- Ne t'arrêtes pas... et il l'embrassa à l'épaule, puis son buste mais fut incapable d'aller à sa poitrine puisqu'elle ne lui laissa pas se redresser ne serait-ce un peu.

Oh diantre non ! Il ne voulait pas qu'elle arrête ! Elle continua, elle approfondit même le contact, sa respiration se bloqua sur le coup, sa main se retrouvant bloquée sur son ventre, il finit par l'en dégager pour la mettre sur son dos et l'aider à s'appuyer contre lui avant d'arriver à sa fesse, qu'il serra davantage. Ah, elle avait toujours ce short, il voulait tellement le lui enlever pour sentir toute sa peau contre la sienne.

- Plus tard ... fit-il dans un léger rire qui ne dura pas longtemps.

Oh, il ne pouvait pas trop bouger là, c'était impossible et il lui était difficile de pouvoir atteindre son intimité à elle, pour lui faire comprendre à quel point elle le rendait fou en faisant cela avec lui. Il sentait sa tête tourner, tourner de plaisir et se sentir au bord de l'explosion. Dans un gémissement étouffé il lui attrapa la main et soudainement, il réussit à se redresser pour y mettre le nez dans sa poitrine. Il pouvait sentir son membre entre leur ventre, Anders lâcha un gros soupir, complètement essouflé, il plaça les mains dans son dos et sourit légèrement quand il croisa son regard. Oh oui, c'était parfait, il voulait être en elle, mais ... Pas maintenant. Elle devait bien comprendre ce qu'elle venait de faire: elle avait réveillé la folie en lui et il la fit basculer de l'autre côté où elle se retrouva le dos contre le matelas. Anders se baissa vers elle, les lèvres sur les siennes, la main sur la poitrine tandis que l'autre circulait sur son ventre, jusqu'à atteindre son short, cela ne l'arrêta pas. Il n'allait pas le retirer non plus, au contraire, il y entra, passant même en dessous de l'autre tissu pour poser la main sur son intimité. Il reprit un peu la distance de ses lèvres pour lui marmonner, ses lèvres caressant la joue, juste avant de lui mordre son lobe et la caresser doucement plus bas avec ses doigts.

- Tu vas voir à quel point tu m'as rendu fou de toi...

Et il allait lui faire oublier cette marque, cette peur de se rappeler de cette histoire, ce traumatisme par la force de leur amour et du sexe.

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 19:40
you and I are we
Anders et Grace


Elle n'avait pas l'intention de s'arrêter.
Pas alors qu'elle pouvait admirer son visage prit dans le plaisir et sentir ses lèvres tracer des sillons sur la peau de son épaule et de sa gorge. Lui faire plaisir était tout autant une façon de prendre du plaisir et elle fut incapable de résister à l'embrasser à nouveau lorsqu'il les rapprocha à son tour. Elle le sentait contre elle presque totalement et déplora soudainement de ne pas l'avoir laissé enlever son short. Mais ils ne seraient sans doute pas ainsi si elle l'avait laissé faire et elle ne voulait rien changer. Le sentir dressé contre elle mais surtout heureux d'y être l'avait suffisamment convaincu pour qu'elle ne veuille rien d'autre que continuer et le regarder se perdre comme elle l'était à le regarder. Elle aimait le pouvoir qu'elle avait sur lui à cet instant et ce qu'elle était capable de lui faire ressentir. Cela lui donnait le sentiment de ne pas si mal s'en sortir pour une débutante. Etre capable de le voir perdre pied était une bénédiction, du moins jusqu'à ce qu'il éloigne sa main.

A cette seconde-ci, son regard devait être noir de désir sa respiration coincée quelque part entre l'un des gestes d'Anders et l'un de ses gémissements. Elle eut un instant de doute, s'inquiétant d'avoir loupé quelque chose mais son corps tendu lui indiqua tout le contraire.

Ce fut d'autant plus confirmé lorsqu'il les fit inverser les rôles. Elle eut une seconde, un sourire amusé avant de sentir sa main sur sa poitrine et perdre progressivement le contrôle de son visage. Elle sentit les muscles de son ventre se contracter au passage d'une main et l'anticipation lui couper le souffle. Elle ne put empêcher ses yeux de s'écarquiller en comprenant où il se déplaçait et sentit ses jambes s'écarter d'elles-même pour lui faciliter l'accès. Il allait vraiment faire ça ? Elle était autrement tendue et peut-être anxieuse de ne pas répondre à ses attentions de la bonne façon mais fut incapable de l'arrêter. Au contraire, une part d'elle ne voulait que le voir lui enlever son short et continuer à lui faire ressentir ce sentiment. Inexplicablement, son corps se détendit de lui-même lorsqu'il passa la barrière de ses vêtements et elle tressaillit à la rencontre de sa main lorsqu'elle sentit celle-ci en lieu et place de son intimité. Elle ne s'attendait pas à cette sensation. Sa poitrine se souleva d'une respiration laborieuse et ses mains l'agrippèrent alors qu'il se déplaçait vers son oreille. Un gémissement sortit de sa gorge, la surprenant elle-même et elle se mordit la lèvre pour se retenir d'un tout autre son. Son regard perdu chercha le sien alors que les mots prenaient sens dans son esprit. La tête en arrière, elle le poussa à venir l'embrasser, jouant avec sa lèvre inférieure comme il avait su jouer avec son oreille et suivant d'une main le bras qui disparaissait dans son vêtement. Cela provoqua un mouvement qui lui fit sortir les ongles et laisser une trace sur son poignet.

- Je... Essaya-t-elle de parler toujours étonnée de ce qu'elle ressentait. Ça n'a jamais été comme ça... Réalisa-t-elle d'une voix un peu saccadée.

Elle resserra les cuisses en l'enfermant inopinément. Elle essayait de comprendre ses propres réactions. Il la touchait à peine et elle brûlait intérieurement. Elle s'attaqua encore une nouvelle fois à ses lèvres, remontant les bras pour entourer son cou.

- Tu es...Désolée, c'est juste que... Rit-elle légèrement en sentant son bas-ventre presque douloureux et en se rendant compte qu'elle avait pu le surprendre en l'emprisonnant ainsi contre elle. Il faut que j'apprenne à me détendre. S'excusa-t-elle presque en l'embrassant pour la millième fois ce jour.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 20:49
you and I are we
Anders et Grace


Tension.
Il la sentait tendue en même temps qu'elle était détendue, c'était impressionnant et difficile à expliquer, mais les faits étaient là. Grace ne s'attendait pas à cela et pourtant, elle sembla l'encourager alors qu'il pouvait à tout prix retirer la main de là si jamais elle ne le voulait pas. Il comprendrait. C'était quand même plus fort que lui, parce qu'il voulait la connaître, la découvrir et cela passait par là, il ne pouvait pas s'empêcher d'être curieux. Grace avait eu son bonheur avec lui et c'était intense, ce serait égoïste de le lui en priver. Elle l'avait surtout rendu fou et confiant dans ce qu'il pouvait faire, c'était dingue comment lui qui n'avait pas trop confiance au départ, qu'elle lui avait permis d'être totalement lui et ne plus avoir peur de ses réactions. Cela ne l'empêchera pas de s'inquiéter si jamais il y a quelque chose qui n'irait pas.

Il savait comment s'y prendre, alors, il commença doucement tout en veillant sur ses réactions afin de vérifier si tout allait bien et qu'elle ne réagissait pas mal. Il ne put s'empêcher de sourire en l'entendant gémir et appréciait le contact contre elle, surtout dans son intimité. Il vint vite à ses lèvres après lui avoir mordu le lobe de l'oreille et ne put s'empêcher de sourire contre ses lèvres tout en n'oubliant pas de bouger la main de manière circulaire. Il sentait ses mains sur lui, sur sa peau et comprit qu'elle s'aggripait à lui. La voir ainsi lui coupa la respiration et encore, il ne s'était pas remis de son toucher sur son membre. Il ne demandait qu'à entrer en elle, c'était sûr et il aurait dû prendre la protection pour la mettre à proximité, parce que son pantalon lui semblait être loin sur le coup.

Il continua à bouger avant de sentir une main rejoindre la sienne et cela l'intrigua avant de lâcher une petite moue de surprise en sentant une griffure sur son poignet. Il avait pris un peu plus de distance pour la regarder et ralentissait son mouvement, il la regarda en plissant les yeux pour l'encourager à parler, parce qu'il avait compris qu'elle avait quelque chose à dire. Il sourit à sa remarque et était heureux d'être celui qui lui faisait découvrir les terrains inconnus, cela l'encouragea à poursuivre ce qu'il faisait.

- Oh ! lâcha-t-il complètement surpris par sa main qui se retrouva coincée dans la chaleur des cuisses de Grace. Je t'ai fait mal ? s'inquiéta-t-il.

Elle le rassura peut-être en l'embrassant, pour montrer qu'elle allait bien. C'était peut-être vrai, il ne lui avait pas fait mal parce que sinon, il l'aurait entendu gémir ou encore bloquer sa respiration. Il n'entendait que Grace, ses soupirs, ses gémissements, son battement de coeur, sa respiration. A peine que ses lèvres se séparèrent des siennes, elle se mit à rire alors que lui se retrouvait avec la main coincée par les cuisses, dans son intimité. Il ne put s'empêcher de sourire bien qu'il n'était pas sûr de tout comprendre.

- Ah ... réalisa-t-il avec un petit rire.

En fait, elle était très sensible et ne s'était pas attendu à ça. En même temps, si elle ne l'avait pas fait depuis longtemps, trop longtemps, il y avait de quoi et ne connaisse pas tellement ces sensations, alors il n'hésitait pas à être celui qui allait le faire découvrir. Il ne put répondre tout de suite parce qu'il était faible dans le fond et il ne put résister à son baiser, avec lequel il la pardonna assez rapidement. Il le termina, non sans lui en faire un autre encore, mais plus rapide.

- Il y a une première fois à tout Grace. Sur ces mots, il bougea la main doucement au début, avant d'accélerer un petit peu alors qu'il continua à l'embrasser non seulement sur ses lèvres. Si ... Tu ... Veux ... Que ... J'arrête...

N'hésites pas à le dire, mais ce n'était pas la peine qu'il termine cette phrase qu'il finit par se redresser tout en retirant la main de là pour la mettre sur les pans de son short, semblant attendre son autorisation. Il allait tout faire pour ne pas regarder sa marque et faire comme si cela n'avait jamais existé. Il remarqua de là où il était, elle était belle allongée, poitrine en l'air et là à réclamer ses lèvres encore et encore.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 23:31
you and I are we
Anders et Grace


Il s'inquiéta.
Cela lui montrait qu'il voulait qu'elle se sente bien et qu'il se souciait de lui donner du plaisir. A n'en pas douter, il savait comment faire et Grace avait du mal à contrôler ses réactions. Elle ne pensait pas que ça puisse être si agréable et en même temps si déstabilisant. Il n'y avait pas cette gêne qu'elle aurait pu s'attendre à ressentir. Elle expérimentait d'autres sentiments bien plus complexes et révélateurs du plaisir qu'elle pourrait prendre avec lui et uniquement avec lui. Elle en était surprise et son mouvement en témoignait.

Elle le rassura immédiatement, l'esprit trop embrumé par la luxure pour faire autre chose que l'embrasser. Elle sentait sa chaleur entre ses jambes et tout le long de son corps. Son parfum était partout, une odeur typiquement masculine qui la rendait incapable d'oublier sa présence. Comment aurait-elle pu de toute façon ? Là où ils en étaient, il n'y avait plus de place au recul. Elle ne le voulait pas non plus. Elle aimerait continuer et même aller plus loin. Elle s'imaginait lui faire l'amour jusqu'à ce que la fatigue ne puisse plus être déléguée, elle espérait dormir dans ses bras et se réveiller avec une nouvelle envie de lui. Elle imaginait les jours à venir et cette simple idée contracta les muscles de son bas-ventre.

Elle saisit ses baisers avec grand appétit et sourit en l'entendant. Une première fois à tout, elle ne disait certainement pas non. Elle voulait découvrir et qu'il lui fasse découvrir ce qu'il aimait tout autant que ce qu'elle pourrait apprécier. Il bougea alors sa main et elle ne retint pas un soupir face à la soudaineté du geste. Mais elle l'encouragea du regard. Elle relâcha ses muscles et aurait pu fermer les yeux si son regard ne l'avait pas captivé et ses mots attendrie. Il était encore près à s'arrêter. Il la respectait, il l'estimait assez pour se retenir si elle le lui demandait. Cet homme était en or. L'avoir avec elle et savoir qu'il l'aimait était véritablement un miracle. Il était doux avec elle et comprenait qu'elle ait besoin plus de temps qu'une autre fille...

- Surtout pas ! S'empressa-t-elle alors de répondre non sans un léger grognement lorsqu'il suivit sa tirade par un geste l'éloignant d'elle.

Ses hanches partirent d'elles-même immédiatement à la rencontre du contact perdu et elle laissa retomber la tête contre le matelas, actuellement désireuse qu'il fasse quelque chose n'importe quoi, mais qu'il la touche. Elle avait toujours le souffle court et sentit son cœur battre lorsqu'il posa la main sur son vêtement. Elle releva le regard de ses lèvres et afficha une confiance totale en lui. Quoiqu'il décide, elle le laisserait faire parce qu'elle en avait envie et surtout parce qu'elle en avait envie avec lui. Néanmoins, elle décida de lui donner un léger coup de pouce. Elle amena ses mains sur les siennes, le tenant ainsi que son short alors qu'elle commença à le glisser vers le bas. Son sous-vêtement fut retiré dans la foulée et ses joues se colorèrent alors que son regard évita soudainement le sien. Elle préféra ne rien voir, maintenant gênée de sa nudité. Pourtant, elle s'ouvrit entièrement à lui et ses mains continuèrent à caresser son dos avec inspiration.

- Est-ce que ce ne serait pas le moment de s'assurer que tu as... une protection ? Tenta-t-elle finalement.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Ven 9 Déc - 6:50
you and I are we
Anders et Grace


Il la voulait.
La toucher, connaître du bout de ses doigts comment elle réagissait s'il faisait ce geste-là ou un autre. Il savait qu'il lui ferait découvrir encore d'autres sensations à partir d'autres gestes qu'il connaissait, il savait qu'elle ne connaissait pas tout cela, mais cela n'allait pas durer longtemps. Ils n'avaient pas non plus que cette soirée, ni cette nuit pour faire l'amour, Anders restait là jusqu'au lundi et n'aurait aucun problème pour se couper du monde, rien que pour rester avec elle. La caliner, la prendre dans ses bras, parler avec elle, la taquiner, dormir avec elle, l'embrasser, avoir envie d'elle. Le temps allait passer vite et à la fois lentement, tellement lentement que c'était un signe qu'ils en profitaient à fond ensemble. Faire l'amour, c'était se faire confiance l'un et l'autre, se découvrir davantage et apprécier le moment passé avec l'autre ... Surtout un moyen d'aller à ce monde qui leur ferait tourner la tête. C'était avoir envie de l'un et l'autre.

Et cet envie, Anders l'affichait clairement et prenait quand même son temps pour elle, ne voulant pas la bousculer parce qu'il gardait dans le coin de la tête que ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait ça. Le souffle presque saccadé, il était sur le point de lui retirer son short, ce tissu qui le gênait presque dans ses mouvements et qui l'empêchait d'aller plus loin. Il fut encouragé par son regard et ses mains sur les siennes lorsqu'il commença à faire glisser le short, il fit un petit sourire en voyant ses joues rougir et qu'elle lui évita le regard. Elle n'était pas à l'aise, il pouvait le comprendre et comme promis, il ne regardait pas, il n'observera pas la marque qui était quelque part. Anders ne l'avait jamais remarquée, même pas au centre commercial où il était vraiment occupé à faire sortir Grace de sa crise de panique.

Le short et la culotte débarassé, envoyé quelque part dans la pièce, il revint au dessus d'elle pour retrouver ses lèvres et son regard, elle n'avait pas à être à gênée et à éviter le regard comme ça. Il vint l'embrasser sur le nez avant de retrouver ses lèvres alors qu'il la calinait sur le ventre, son torse contre sa poitrine, son membre se collant à son intimité. Cette réalisation lui fit couper son souffle, ils étaient vraiment proches et cela l'excitait en même temps qu'il avait un petit peu peur. Peur de lui faire mal, peur que ça ne lui plaise pas même si jusqu'ici elle semblait prendre du plaisir, peur qu'elle ait peur aussi.

Dans tous les cas, ils ne devaient plus trainer maintenant. Grace le faisait bien comprendre avec ce sous-entendu et il lui répondit avec un petit sourire suivi d'un baiser rapide sur ses lèvres. Il n'aurait jamais cru que ce serait difficile de se décoller d'elle, même si c'était pour quelques secondes, le temps de chercher cette protection qui se trouvait dans la poche de son pantalon, même si c'était pour l'enfiler. Pourtant, après quelques baisers parsemé de son visage jusqu'à sa poitrine, puis son ventre, son bas-ventre, peut-être qu'on pouvait le considérer comme faible pour avoir fait cela, mais il avait un petit peu hésité aussi avant de se lancer avec un coup de langue sur son intimité et le lui caresser avec. Elle le rendait fou à ce point-là, c'était sûr. C'était un petit aperçu de ce qui l'attendait, espérant que ça lui éveillera la curiosité et sentait même sa surprise. Mais à contre-coeur, Anders se décolla petit à petit d'elle, lui faisant un bisous sur sa cuisse avant de vraiment quitter le matelas pour retrouver son pantalon qui n'était pas loin, il fouilla vite les poches avant de retrouver les protections, malgré tout, il n'était pas sûr d'en avoir suffisamment.

Sans un mot, il fit le tour du lit, pour les déposer sur la table de nuit, histoire de ne pas avoir à refaire ce trajet si jamais ils refaisaient cela et qu'il se retrouvait vraiment coincé sur le lit avec Grace. Il s'assit sur le matelas, toujours avec une pointe d'excitation et en même temps d'une peur, il ne savait pas ce qu'il ressentait en ce moment et quel était son sentiment le plus fort. Une fois la protection mise, il revint à elle pour retrouver ses lèvres et se mettre au dessus. Il l'embrassa en même temps qu'il lui parlait, la main glissant à nouveau vers son intimité, son membre assez proche, prêt à faire le geste. Sa respiration saccadée, remplie d'excitation se faisait entendre.

- Prête ? fit-il alors qu'il était proche de ses lèvres.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 10 Déc - 13:43
you and I are we
Anders et Grace


Nerveuse.
Ce sentiment dut être bien visible parce qu'elle sentit sans qu'il est à le dire, qu'il essayait de ses baisers de la rassurer. Et elle l'était, considérablement. Son contact la détendait et elle savoura la pression de ses lèvres lorsqu'il lui fut permis de les explorer des siennes. Elle aurait voulu le garder contre et le laisser venir maintenant. Elle aurait pu lui dire de lui faire l'amour ainsi. Elle le sentait contre elle et cette friction provoqua une réaction que son corps seul put comprendre. Ses hanches semblaient vouloir aller vers lui et elle se mourrait de ne pas le sentir appuyer encore plus contre elle. Mais ils ne pouvaient pas le faire ainsi. Grace était une fille intelligente, Anders aussi et ils avaient la vie devant eux. Une erreur ou un oubli était vite arrivé et ils étaient sans doute tous les deux d'accord qu'ils n'étaient pas prêt à autre chose qu'une relation de couple dans sa plus simple conception. Surtout pas un enfant à leur âge !

Elle le laissa alors s'éloigner sans s'attendre à ce qu'il prenne son temps et sentir ses lèvres tracer un sillon brûlant sur son corps. Elle aurait aimé qu'il continue et ne s'arrête pas. Elle ne trouvait peut-être pas le courage de le dire aussi clairement mais il lui était difficile d'accepter qu'il s'éloigne. Il pouvait continuer à l'embrasser. Elle avait la sensation de se liquéfier sous ses lèvres mais ce ne fut rien à côté de la secousse qui l'anima lorsqu'il descendit plus bas. Elle crut sentir son intimité brûler d'un feu ravageur et nouveau. Il ne l'avait pas prévenu et un murmure surpris quitta ses lèvres. Mais ce n'était pas un nom. Ça ne pouvait pas l'être et elle s'étonna de l'absence de gêne lorsqu'elle le regarda finalement s'éloigner à la recherche d'un protection. Celle-ci s'était évaporée dès l'instant où son visage s'était glissé entre ses cuisses, même brièvement.

Relevée pour le voir bouger dans la pièce, appuyée sur ses avant-bras, elle prit plaisir à le détailler pour le peu de temps où il fut loin d'elle. Elle n'omit aucun détail et se moqua bien d'être prise sur le fait alors qu'elle l'admirait de haut en bas. Totalement distraite, elle mit un certain temps à voir ce qu'il tenait en main. Il en avait pris plus d'un. Qui se baladait avec quelques préservatifs en poche au quotidien ? La simple pensée qu'il les avait pris en prévision de moments à venir la rendit encore plus désireuse. Il était peut-être venu avec un but précis et au lieu de se sentir prise au piège, cela la contenta dans l'idée qu'il le voulait au moins autant d'elle. La penser de le faire et non pas une fois mais plusieurs suffit à la diriger vers lui dès qu'il fut assis. A cet instant, dos à elle, Grace ne put que se rapprocher et se coller contre lui. La poitrine appuyée contre son dos, elle parsema son épaule et son cou de baiser incapable de résister à le toucher. Elle le regarda mettre la protection en imaginant passer devant lui sans attendre et être reliée à lui de la plus plaisante façon possible.

Cette imagination suffit à la distraire assez longtemps pour qu'elle ne voit pas les lèvres d'Anders rejoindre les siennes. L'instant de surprise passé, ses bras retrouvèrent leur place autour de son cou et elle le fixa avec adoration. Si elle était prête ? Plus que prête ! Elle sentait sa main mais aussi son membre contre elle. Elle s'interrogea une seconde sur le pourquoi ils n'en étaient que là. Pourquoi n'étaient-ils pas déjà entrain de faire l'amour alors que son corps tremblait d'anticipation ? Elle glissa les mains le long de son dos jusqu'à ses fesses pour lui intimer de bouger dans sa direction.

- Oui ! Oui Anders ! Répondit-elle avec autant d'excitation que lui.

Elle l'embrassa à nouveau en espérant étouffer tout son au moment où il entra en elle. Pouvait-elle dire qu'elle atteignait le paradis alors qu'ils commençaient à peine ? Elle fut bien incapable de rester silencieuse et l'accueillit avec de nombreux baisers. Elle ne pensa pas à lui dire de procéder doucement parce qu'elle était certaine qu'il y pensait de lui-même. Sa confiance en lui était totale et elle fit au mieux pour se détendre en le sentant finalement bien installé. Elle prit le temps de retrouver sa respiration et s'accommoder à sa présence avant de passer une jambe au dessus des siennes. Elle s'ouvrait un peu plus à lui et lui faisait comprendre qu'elle était à l'aise. Elle attendait qu'ils commencent tous deux cette danse vieille comme le monde et n'essaya même plus d'étouffer ce qu'elle ressentait. Enhardie par ce qu'elle voyait dans son regard et sa respiration aussi saccadée que la sienne, elle le captura entre ses jambes non sans chercher ses lèvres dans son brouillard de plaisir. Elle ne rendit même pas compte des mots qui sortaient de sa bouche à chaque mouvement. Je t'aime, plus vite, j'aime...je t'aime, Anders...


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 10 Déc - 13:46
you and I are we
Anders et Grace


Ces lèvres.
Baladeuses et qui mettait tout de suite Anders à l'aise. Grace n'avait pas hésité à se rapprocher pour se coller complètement contre lui, il pouvait sentir sa poitrine et les lèvres l'embrasser à l'épaule, puis le cou. Il ne pouvait qu'être bien et encore plus excité d'être en elle, il avait envie, tellement envie d'elle qu'il avait du mal à attendre. Il vint vite la retrouver, ses lèvres, son regard, sa poitrine face à lui, la main sur son bas-ventre. Il était excité à l'idée de pouvoir le faire et l'était encore plus quand il pouvait voir que Grace l'était aussi, qu'elle le disait à voix haute. Elle était prête et n'attendait que ça. Elle le confirma encore plus avec les mains qui était sur ses fesses pour le pousser vers elle. Il pouvait sentir ses jambes au dessus des siennes, Anders ne put s'empêcher de sourire contre ses lèvres et de bouger la main sur son intimité pour trouver son repère, il sut le faire sans avoir besoin de regarder. Il pouvait le sentir au bout de ses doigts, il dut prendre un peu la distance pour la regarder dans les yeux juste quelques secondes avant de les fermer quand il sentit sa main sur lui. Il lui suffisait de faire un coup de rein maintenant qu'elle l'avait guidé jusqu'à la limite, il ne put retenir le son malgré qu'il l'embrassait et pouvait entendre du côté de Grace quand il le fit.

C'était chaud à l'intérieur et cette réalisation lui fit perdre le souffle, il allait commencer doucement, c'était la chose à faire. Grace l'embrassait tout le temps, pour l'encourager, pour lui dire qu'elle l'aimait, pour lui montrer qu'elle était à l'aise. Il était dans son brouillard et n'arrivait plus à penser correctement, tout ce qu'il savait faire, c'était les mouvements de rein qu'il allait faire, répondre aux baisers et l'embrasser partout. Anders s'habitua vite à la chaleur qu'il sentait, il voulait lui montrer à quel point il aimait ça, jusqu'à quel point il pouvait rendre cela agréable mais surtout ... Fous. Ils n'allaient pas s'attendre le paradis et l'explosion de leurs sensations quand ils atteindront leur point de rupture.

Il commença les mouvements, petit à petit, il dut se séparer de ses lèvres pour essayer de reprendre sa respiration difficile. Elle l'encouragea par les paroles, en lui disant qu'elle l'aimait et il aurait pu lui répondre s'il n'était pas bloqué... Il n'arrivait pas à parler, alors répondre lui était difficile. Il continua encore, pour accélérer petit à petit et encore et encore.  Il commença à se prendre et se perdre dans les sensations. Il avait l'impression d'être là où il était, il était tellement heureux et en joie qu'il voulut le lui montrer. Oh, il ne pensait plus à rien, ne retint aucun son et fut incapable de l'embrasser quand ils furent pas loin de la vague de sensation, elle était imminente. Si imminente que quand ces sensations arrivèrent, il sentit les fourmillements, la tête lui tourner agréablement, il attendit celle de Grace et l'aida encore à l'atteindre.

Quand ils furent à l'apogée, quand Grace l'eut atteint aussi. Il ralentit le rythme et  trembla, envahi par toutes ces sensations, il essaya de retrouver sa respiration en posant la tête contre sa poitrine, le front entre ses seins. Il voulut retomber sur le dos contre le matelas alors il se retira doucement, pas comme un voleur pour ensuite s'allonger. Il en profita pour enlever sa protection et rester étendu, gardant le contact avec Grace. Il ne voulait pas la perdre. Il ne put s'empêcher de sourire quand il réussit à réaliser ce qu'ils avaient fait. Ce qu'elle lui avait dit lors de leur ébats et Anders attrapa sa main et y lia les doigts, il se rapprocha d'elle et l'embrassa à la joue.

- Je t'aime Grace. sourit-il un peu son visage proche du sien.

Inutile de dire que c'était génial, cela se comprenait assez facilement.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 10 Déc - 18:04
you and I are we
Anders et Grace


Rester ainsi.
Elle ne voulait pas que ça s'achève et elle ne voulait pas qu'il la quitte. Elle avait l'impression de ne pas se souvenir ainsi des sensations et se découvrait déjà addictive à sa présence en elle. Elle se sentait ivre de désir et l'encouragea en participant activement. Il n'y avait plus de doute sur ce qu'elle devait faire. Les choses venaient d'elles-même. Son corps comprenait mieux qu'elle comment agir. Gémissements et grognements venaient des deux côtés. Elle fut rassurée de le voir la tenir alors qu'elle avait la sensation de s'en aller de tous les côtés et de ne plus être capable de se contenir. Elle chercha cependant à le voir et se plonger dans son regard quand le plaisir serait à son maximum. Ce n'était pas parfait, elle était loin de l'être et pourtant ce moment atteignait son paroxysme avec un bien-être communicatif. Elle tenta de ne pas rejeter la tête en arrière, garder le contrôle d'elle-même alors que ses mains laissaient sans doute des marques rouges sur le peau de son homme.

Elle sentit ses muscles de bander à l'approche de son apogée. Son souffle se fit anarchique et les sons restèrent bloqués dans sa gorge jusqu'à ce qu'elle le sente commencer à trembler contre elle et lâche son nom dans un cri libérateur. Elle ne pensait jamais s'être sentie aussi bien qu'à cette seconde, juste après que ses muscles se soient contractés et qu'elle ait senti le plaisir monter. Cette seconde de plénitude qui rendit son corps totalement détendu et son esprit blanc d'une pureté impossible. Elle était incapable de penser ou plutôt ne pouvait se concentrer que sur une personne, celle au dessus d'elle. Sa respiration était peut-être saccadée et les battements son cœur au bord de la rupture mais elle ne s'était jamais senti aussi bien, aussi à sa place, ni aussi heureuse.

Elle protesta d'un soupir lorsqu'elle le sentit s'éloigner d'elle et ressentit immédiatement un manque qu'elle combla le plus rapidement possible en se glissant contre lui. Ses mots caressèrent ses oreilles et Grace s'approcha pour l'embrasser tendrement. Elle était clairement heureuse à cet instant et ne voulait pas bouger de cette position avant longtemps. Elle n'avait pas non plus sommeil, après tout, la journée n'était pas finie même si le soleil s'éloignait peu à peu et préféra caresser passivement son torse en se posant contre son épaule. Elle sourit un peu taquine en notant l'heure passée. Elle n'avait pas l'impression que plus d'une heure était passée ainsi et se rendait compte que dans leur univers, le temps n'avait plus court.

- Il faut absolument qu'on recommence. Lâcha-t-elle alors avec amusement et affection. Je ne pensais pas aimer ça autant. Avoua-t-elle avec sincérité.

Elle ne voyait pas l'intérêt d'avoir un quelconque tabou avec lui surtout après avoir partager la chose la plus intime qui soit et continuer à la partager : l'amour. C'est à cet instant que son estomac se manifesta la faisant pouffer doucement.

- Tu as faim ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Sam 10 Déc - 18:56
you and I are we
Anders et Grace


Le contact.
C'était quelque chose d'important pour eux, un besoin vital et Anders se sentait tellement bien en sentant sa chaleur et son odeur. Il retrouvait ses lèvres avec plaisir et passa le bras en dessous de son cou pour ensuite le passer derrière ses épaules, afin de la serrer contre lui. Il aimait la tenir, la sentir ainsi comme ça et lâcha un soupir d'aise. Il était tellement bien comme ça et ne voudrait jamais accélérer ou changer quoi ce que ce soit, c'était parfait et c'était sûr que cela restait dans sa mémoire. Il sourit assez heureux et ferma les yeux juste quelques secondes, le temps de s'en remettre et aussi de réaliser que ça lui manquait déjà. C'était pas possible d'être autant accro à elle comme ça. Il aimait profiter aussi, de cette sensation, de sa présence et de ses pensées positives. Tout se présentait bien pour eux et tout se passait bien, il n'y avait pas de malheur à venir...

Il resta là avec Grace, traçant son bras du bout de ses doigts. Il aimait cette peau douce et ne se lassait pas. Il n'était pas fatigué du tout après avoir fermé les yeux quelques minutes finalement, il ne se rendait pas compte non plus qu'il était tard et que c'était l'heure de manger. La dernière fois qu'il avait vu l'heure, il était dix-huit heures et c'était avant de frapper à la porte avec empressement.

Anders se mit à sourire quand Grace rompit le silence qui était rythmé par leur respiration qui devenaient de plus en plus réguliers et les légers mouvements qu'ils faisaient. Son sourire montrait à quel point il était heureux que Grace ait aimé et veuille recommencer, parce que c'était de même pour lui, il tourna son regard pour retrouver le sien. Il l'embrassait en réponse, en serrant son bras avant d'être surpris par le bruit d'un estomac qui grognait. Il la regarda avec air amusé et à la fois interrogateur, il se redressa un peu pour regarder l'heure qui était sur la table de nuit et lâcha un petit 'ah oui'. Cela faisait depuis ce matin qu'il n'avait pas mangé, donc oui, il avait faim. Cependant, ce n'était pas ce qu'il allait répondre. Ce serait mentir s'il n'avait pas eu une pensée coquine, alors il se retourna avec elle avec un petit air malicieux.

- Faim de toi ? Toujours. Il l'embrassa sur les lèvres et prit à peine la distance pour se reprendre plus sérieusement Sinon oui, j'ai faim, je tuerai pour manger quelque chose...

Il avait toujours faim après avoir fait l'amour, c'était pas étonnant s'il n'avait pas mangé depuis le matin et il n'allait certainement pas refuser un bon plat maison, car de toute manière, ils allaient le refaire et Anders allait lui faire découvrir de nouvelles choses encore, sûrement que Grace, expérimentée ou pas, elle allait lui faire découvrir de nouvelles choses.

- Qu'est ce que tu as dans tes placards ?


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Dim 11 Déc - 13:12
you and I are we
Anders et Grace


L'embrasser encore.
Une action qui pouvait revenir autant qu'il le souhaitait, elle ne lui dirait jamais non. Le contact de ses lèvres et de sa barbe qui chatouillait sa peau était une sensation dont elle ne pourrait plus se passer. Elle ne voulait pas non plus se décoller de lui mais entendre un estomac grogner était un simple indicateur que l'appétit venait en pratiquant une activité régulière. Oh, si ce n'était que ça, elle pourrait la pratiquer tous les jours, cette activité.

Elle pourrait alors songer quitter la chambre l'espace d'une minute et aller chercher de quoi les rassasier. Ce serait une torture de quitter ses bras mais si elle y était forcée, elle trouverait bien la force. Et puis, ils ne pouvaient pas rester sans manger surtout s'ils voulaient de l'énergie pour les quelques jours à venir. Elle se sentit presque gênée de cette pensée et elle crut un instant avoir été possédée par Sasha. C'était elle qui lui vantait les plaisirs de la chair et le sexe comme une chose essentielle alors que Grace ne s'était jamais imaginée comme le genre de personne qui pourrait aimer cela à ce point. Le fait est que ce soit Anders y était sans doute pour beaucoup parce que c'était bien avec lui qu'elle avait envie de la moindre chose et personne d'autre.
Et il le lui rendait bien surtout avec sa petite phrase qui la fit pouffer à nouveau contre ses lèvres et désirer qu'aucun estomac se soit manifesté pour qu'elle n'ait pas à nourrir autre chose que leur envie.

Mais il avait véritablement faim également et elle laissa momentanément de côté son esprit presque lubrique pour redevenir l'hôtesse de maison. Elle n'allait pas laisser son invité, qui plus est son petit-ami, mourir de faim, c'était hors de question ! Mais c'était aussi si dur de s'écarter de lui pour rejoindre la cuisine qu'elle grogna un peu quand il lui demanda ce qu'elle avait dans ses placards.

- Une minute... Rien qu'une et je vais voir... Marmonna-t-elle avant de reprendre ses lèvres.

Elle lui offrit ainsi plusieurs baisers avant de s'écarter à regret, certaine que ses lèvres étaient gonflées de plaisir. Elle s'assit sur le lit à la recherche du moindre vêtement et vit sa chemise du jour, bien trop loin pour elle tout comme le t-shirt qu'il portait à son arrivée. Ils en avaient mis un peu partout sur le chemin de la chambre et cela la fit très nettement sourire. Elle aurait presque pu se relever et aller à la cuisine dans le plus simple appareil mais elle n'oubliait pas qu'elle avait aussi du vis à vis et Grace n'avait pas envie que qui que ce soit d'autre qu'Anders la voit nue. Elle se releva alors pour chercher dans ses placards le t-shirt le plus long qu'elle est, retrouva son sous-vêtement et enfila les deux rapidement. Elle s'empara ensuite du sous-vêtement d'Anders qui se trouvait sur son chemin et le lui lança en ricanant de le voir arriver sur son visage.

- Enfile ça si tu veux que je me concentre sur la cuisine !

Et elle fila dans la dite pièce en réfléchissant à ce qu'elle pourrait cuisiner à cette heure-ci et décida qu'il se contenterait de pâtes bolognaise pour aujourd'hui et elle irait faire les courses le lendemain pour les nourrir le reste de la semaine même si elle pensait pouvoir se contenter de l'homme qu'elle dévora du regard alors qu'il quittait la chambre, simplement vêtu d'un habit qui ne cachait rien.

- Des pâtes bolo conviendront à Mônsieur ? Rit-elle un peu moqueuse en se retournant à la recherche des casseroles.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 12 Déc - 6:13
you and I are we
Anders et Grace


Bêtement heureux.
Voilà ce qu'était Anders. Un homme tout bêtement heureux et qui ne pouvait plus s'empêcher de lui dire tout ce qu'il lui traversait par la tête. Il ne voyait aucun intérêt de cacher quoi ce que ce soit à Grace, même s'il avait toujours été cette personne discrète et qui cachait beaucoup de choses, qui avait ses propres secrets qu'il ouvrait à très peu de personnes, il voyait là une personne qui était capable de tout partager avec lui. Ils étaient ensemble, ils étaient un nous. Du moins, pour Anders, parce qu'il était sûr qu'il ne voyait pas le reste de sa vie sans Grace, il ne préférait pas comparer cela à qui ce que ce soit parce que c'était unique ce ressentiment; Cela n'avait rien à voir avec Laura par exemple. Oh oui. En fait, il ne l'aimait pas tout simplement, c'était plus que ça. Pourtant, ils ne se connaissaient pas depuis plus d'un an, mais il s'était passé beaucoup de choses depuis qu'il avait accepté de jouer son faux petit-ami.

- Mh...!

Rien qu'une minute lui semblait être une éternité. Il aurait pu attendre un peu, mais il savait que s'il avait ignoré l'appel à la nourriture, cela se ressentirait assez rapidement. Il ne voulait pas ignorer non plus l'estomac de Grace qui avait grogné. Il répondit à son baiser avec un petit sourire avant de l'écarter gentiment et avec difficulté. Qu'elle aille voir, plus tôt c'est fait, plus vite ce sera. Il la laissa partir et apprécia la regarder bouger, chercher ses vêtements et s'habiller. Un moment donné, il avait failli lui dire que ce n'était pas la peine de se rhabiller, parce qu'il appréciait la voir ainsi, mais sauf que deux problèmes pouvaient se présenter à eux. Le premier, les voisins, les gens qui pouvaient voir à partir des fenêtres ouvertes. Le second, il ne serait pas sûr s'il se contrôlerait s'il la voyait comme ça et apparamment il ne fut pas le seul à penser ainsi quand il se retrouva avec son sous-vêtement à la figure. Il grogna en réponse avant de se lever pour le mettre et s'étirer. Il remarqua une fine ligne rouge qui traversait son poignet et se souvint que cela venait de Grace. Il était sûr que ce n'était pas le seul endroit à être malmené de la sorte, il pouvait le sentir sur son dos et pourtant, ce n'était pas désagréable... Il lâcha un petit soupir et sortit de la chambre pour rejoindre Grace dans la cuisine, tout en ramassant son tee-shirt sur le chemin.

Il faisait un petit peu plus froid ici que dans la chambre, ce qui, en même temps, était normal. Anders rejoignit Grace qui était dans son plus grand naturel, en train de rassembler de quoi faire à manger, dans sa petite tenue. Il ne put s'empêcher de regarder rapidement ses fesses avant de surprendre son regard qui le fit un petit peu sourire avant de répondre.

- Parfaitement mademoiselle. fit-il en se rapprochant d'elle juste pour l'embrasser dans le cou.

Il la laissa chercher les casseroles tandis qu'il ouvrit la porte du frigo tout en mettant son tee-shirt, afin de sortir de quoi faire la bolognaise. Hors de question qu'il reste sans rien faire, même s'il était l'invité. Il sentit le regard de Grace dans son dos et se retourna vers elle avec un léger air innocent.

- Pas question que tu fasses à manger toute seule. Promis, je ne te lancerai pas de la viande. ricana-t-il finalement, impossible de rester sérieux face à la dernière bataille de nourriture.

Il allait sûrement refaire une revanche pour qu'il gagne cette fois-ci, lui-même. La dernière fois, il avait perdu parce qu'il s'était pris de la farine dans l'oeil, c'était terriblement pénible. Il se mit à faire à manger avec Grace, en restant bien sage de son côté, ne pouvant pas s'empêcher de la regarder des fois, avec ce petit sourire malin et idiot en même temps. Anders était heureux tout simplement, heureux d'en être là avec Grace, même s'il avait quand même des interrogations et ne sut pas si c'était le bon moment d'en parler.

- Mh... Je crois que nous avons une complication Grace. Je viens d'y penser. Tu sais, ta famille, Ivan croit que nous nous sommes remis ensemble encore alors que c'est clairement la première fois pour nous. Cela ne m'aurait pas dérangé qu'on continue à mentir, même à ma propre famille... Sauf que... Au départ, c'était pas fait exprès hum. Cela m'a échappé un moment donné... C'est que ... J'aifinipardirelavéritéàmasoeurSonja. finit-il assez rapidement.

Oui, ils étaient quand même face à un petit problème quant à annoncer à leur famille. Il préférait que Grace soit au courant que Sonja connait la vérité que de lui cacher cela.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 12 Déc - 14:53
you and I are we
Anders et Grace


Elle frissonna.
Forcément, un simple baiser et ce n'était pas assez. Il suffisait que ses lèvres se posent sur sa peau pour qu'elle en veuille plus. Mais elle allait se montrer forte, ne pas essayer de s'appuyer contre lui pour obtenir une autre fois ses lèvres et terminer de préparer à manger en évitant de penser au regard qu'elle avait surpris.

Au lieu de ça, elle le suspecta immédiatement lorsqu'il commença à sortir différents aliments et n'essaya même pas de cacher sa suspicion. La dernière fois qu'il l'avait aidé en cuisine, ils avaient terminé avec de la farine des pieds à la tête et dans son cas, dégoulinante de lait. Elle préférait prévenir toute attaque pernicieuse et eut un rictus lorsqu'il comprit immédiatement de quoi il était question.

- Tu sauras que, de toute manière, je ne suis pas sans armes ! Déclara-t-elle pour lui montrer qu'elle ne se laisserait pas battre s'il voulait à nouveau jouer avec la nourriture.

Pas que cela la dérange, dans certaines conditions ou elle pouvait terminer par goûter à la sauce tomate sur le visage d'Anders ou sur son torse mais elle n'avait aucune envie de nettoyer sa cuisine maintenant.

Tranquillement, elle sortit plutôt le haché afin d'en faire de petits morceaux et se concentrer sur cela plutôt que sur l'homme à ses côtés. Pour sa santé d'esprit, elle devait songer à autre chose que le déshabiller. Mais, ses coups de couteau tendu prouvaient qu'elle était loin de pouvoir se sortir l'idée de la tête et il fallut qu'il parle pour que son esprit se libère enfin de ces pensées parasites.

Face à son trouble et la crainte de sa réaction, Grace ne put que dissimuler un sourire et prendre le temps de mettre l'huile et la viande dans la casserole avant de se retourner vers lui, le visage neutre.

- Vraiment ? Tu ne savais plus comment garder un secret ? Dit-elle le plus calmement possible.

Elle jouait avec ses pauvres nerfs et le laissait penser que, peut-être, elle lui en voulait. Elle prenait un malin plaisir à le taquiner de la sorte mais un sourire qu'elle tenta au mieux de contrôler réussit néanmoins à se placer sur son visage.

- Je ne l'ai pas dit à mon frère c'est vrai mais je n'ai pas non plus alimenté le mensonge dernièrement et je crois qu'avec ce que j'ai pu lui dire, il a peut-être deviné. Il attend juste que je lui avoue de moi-même. Et je le ferai... Je préfère que ma famille sache la vérité et comment j'en suis venue à tomber amoureuse de toi. Je vais pas leur mentir toute ma vie. Déclara-t-elle en lui prenant la main. C'était une complication quand on faisait croire que l'on était ensemble. Maintenant, c'est simplement la résolution du problème. Tu ne voudrais pas le dire à ta mère ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister
Revenir en haut Aller en bas

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: New-York-