AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Lun 5 Déc - 21:52
you and I are we
Anders et Grace


Elle l'avait cherché.
Anders referma son téléphone et ne voulut pas lire le prochain message parce qu'il était certain qu'il allait se faire trahir à nouveau. Il se mordit intérieurement la lèvre à imaginer la réaction de Grace qui l'attendait ce week-end, il en rigolait d'avance en même temps qu'il était content. Il avait ce petit plaisir à vouloir la surprendre ou encore à l'embêter quand il pouvait, mais là ... Il voulait surtout compter sur la surprise et arrêter de s'énerver doucement sur le téléphone à l'idée de pas pouvoir voir ses réactions, ni comment elle se mordait la lèvre, si elle était assise ou pas. Enfin, peut-être que c'était mieux de ne pas lui demander ce qu'elle faisait, parce que sinon elle allait lui retourner la question et il serait obligé de lui mentir. Puis il avait manqué de se prendre un poteau bon sang !

Pendant la moitié de la fin d'après-midi, il était dans l'avion et dans New York, à tenter de s'orienter par le métro. Il s'était encore un petit peu perdu alors qu'il était déjà venu auparavant, c'était quand même pas possible ... ! Le principal restait quand même qu'Anders avait réussi à retrouver la rue et se rappelait toujours du code d'entrée, ce qui lui donnait un avantage sur la surprise.

De base, Anders avait eu l'idée de venir la voir le week-end, puis s'était bloqué devant l'achat du billet d'avion. Ivan s'était un petit peu mêlé à cette histoire puisqu'il avait tout de suite compris qu'Anders avait embrassé Grace, qu'il avait enfin fait le premier pas. Ils avaient eu une discussion assez sérieuse, à nouveau, ce qui mettait mal à l'aise Anders parce qu'il se mettait avec Grace pour la première fois, alors que pour les Moore, c'était se remettre ensemble... Encore une fois. Il fallait qu'il en parle à Grace d'ailleurs.

Bon, il montait les escaliers maintenant. Il se rappelait quand même avoir été faible pour être arrivé quelques jours en avance, c'était difficile d'attendre, surtout qu'ils avaient terminé leur au revoir sur deux baisers, ce qui n'était amplement pas suffisant. Anders était vêtu de sa veste qu'il portait comme d'habitude lorsqu'il sortait, avec un simple tee-shirt.

En réalité, il ne s'était pas attendu du tout à ce qu'il s'achète les billets d'avion pour les prendre dans l'heure qui allait suivre. Ce n'était pas trop grave s'il n'avait pas toutes ses affaires, il lui semblait qu'il en avait oublié quelques vêtements chez Grace tellement il avait fait son sac assez rapidement la dernière fois.

Devant la porte maintenant. Anders sortit le téléphone et lut le message de Grace, qu'elle avait envoyé plus tôt. Cela le fit sourire quand elle espérait le voir en un seul morceau pour le week-end, elle allait avoir le plaisir de le voir maintenant. Il redressa le sac qui était à son épaule et lâcha un gros soupir avant de frapper à la porte. Il rangea son téléphone et frappa à nouveau à la porte juste pour la presser un petit peu. Il ne pouvait pas s'imaginer que Grace pourrait flipper et imaginer que ce soit quelqu'un d'autre.

Arrivé en un seul morceau !aurait-il pu dire quand la porte s'ouvrit, mais ce ne fut pas le cas car Anders s'était figé à la vue de Grace, tellement figé qu'il en oublia complètement les mots, à savoir s'il avait perdu la faculté de parole sur le coup. Il n'avait pas pu faire ce qu'il pensait faire, mais tant pis... Franchement, hein, tant pis. Sans dire un mot, sans qu'elle ait eu le temps d'agir, il s'approcha assez rapidement vers elle, entrant dans cet appartement qu'il connaissait déjà. Ils avaient quand même eu le temps de se voir pendant quelques secondes, avant qu'Anders n'entre pour prendre le visage de Grace dans ses mains, après s'être débarrassé sur le passage son sac, pour l'embrasser. Retrouver ses douces lèvres, cette sensation qui lui avait manqué quelques jours à peine avant, il ne voulait pas imaginer ce que cela allait être des mois éloigné d'elle. Il réussit à fermer la porte derrière lui et cela pouvait s'entendre dans un claquement sec, pourtant, il ne l'avait pas entendu... C'était comme si ... Plus rien autour d'eux existait, qu'il n'y avait qu'eux tout d'un coup, rien que par la force du regard.


Non, il voulait profiter du moment présent qui leur était offerte.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 6 Déc - 1:20
You and I are We.
Anders et Grace


Les souvenirs.
C'était à quoi elle songeait depuis deux jours. Le souvenir de non pas un mais deux baisers, merveilleux et addictifs. Elle avait pourtant un bon livre en main depuis le matin mais avait passé bien plus de temps repliée sur le canapé à laisser son imagination divaguer qu'à lire. Elle passait un doigt passif sur ses lèvres, un fin sourire sur le visage. Ça s'était vraiment produit. Il l'avait embrassé et elle y avait répondu. Il avait déclenché un torrent d'émotions et de sentiments qui ne savaient plus être cachés.
Pourtant, elle n'avait encore parlé des derniers événements à personne. Elle jouait de mélancolie et se prenait à rêvasser. Elle n'était pas sortie et ne faisait que penser à ce qui s'était passé à l'aéroport. Etre une femme amoureuse n'était pas toujours si simple. Elle aurait sans doute dû l'annoncer à son frère mais elle voulait garder ça pour elle encore un moment. Du moins, pour elle et pour Anders. Ce qu'ils partageaient était encore nouveau, inattendu et pourtant si évident. Il y avait une certaine blancheur à leur relation, une pureté qui pourrait se ternir dès que cela sortirait auprès de leurs proches. Et puis, tant qu'elle le gardait pour elle, elle pouvait imaginer qu'ils vivent quelque chose d'extraordinaire et qui n'aurait jamais de fin même s'il partait à l'autre bout du monde.

Cela étant dit, malgré ses rêveries, elle était heureuse de recevoir les quelques messages de son... petit-ami ? Leur relation avait-elle vraiment changée de cette façon ? Elle avait du mal à y croire et continuait à rayonner de ce bonheur. Par contre, en ce qui concernait les messages, elle avait toujours l'impression de répondre le plus idiotement du monde. Elle envoyait toujours ses messages sur le vif, sans même y réfléchir mais après relecture, elle se prenait à penser qu'elle aurait pu trouver autre chose à dire... Cela ne l'empêcha pas de continuer jusqu'à ce qu'Anders arrête de répondre. Elle ne s'alarma pas, considérant qu'il devait prendre son message au mot et ne plus utiliser son téléphone tant qu'il marchait mais elle ne pouvait pas nier qu'elle attendait la moindre vibration pour vérifier qu'elle n'avait pas de nouveau message de sa part.

Et puis, subitement, il y eut un coup sur la porte pour la sortir de sa rêverie. Immédiatement, elle fronça les sourcils. Elle n'attendait personne. Sasha avait les clefs et personne n'avait de raison pour venir chez elle. Aussi, elle se leva prudemment, gardant une certaine personne dans un coin de son esprit. Elle refusait cependant de laisser l'anxiété la contrôler et regarda par le judas avec appréhension. Ce qu'elle vit la fit reculer et ouvrir la porte aussitôt. Son regard exprima clairement sa stupeur, de celle qui s'achevait par un soulagement et une grande joie.

- Anders, mais qu'est-ce...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'elle sentit ses deux mains saisir son visage et deux lèvres joindre les siennes dans un baiser auquel elle se donna totalement. Elle ne savait pas ce qu'il faisait ici ni comment il avait pu venir aussi rapidement mais elle s'en moquait. Elle passa deux bras autour de lui et le rapprocha d'elle alors que le baiser s'intensifia. Elle ne réagit même pas à la porte qui claqua, trop occupée à laisser jouer leurs lèvres ensemble. Cela ne faisait que deux jours. Comment cela ne pouvait faire que deux jours ? Elle se sentait incapable de le relâcher maintenant qu'elle le tenait. Elle reprit sa respiration sans pour autant s'éloigner de lui, le tirant lentement au centre de la pièce.

- C'est ce que j'appelle une bonne surprise. Sourit-elle en l'embrassant à nouveau. Je croyais qu'on devait se voir ce weekend ? Marmonna-t-elle entre deux baisers.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 6 Déc - 5:23
You and I are We.
Anders et Grace


Une bouffée d'oxygène.
Voilà ce que Grace était pour lui. Anders avait comme cette impression depuis qu'il était à New-York de ne plus être capable de respirer convenablement, avait l'impression d'être complètement essoufflé et maintenant... Revoir Grace lui était une bouffé d'air. Sentant son coeur s'emballer et ses membres faiblir à l'idée de pouvoir la toucher, l'embrasser. Il était vraiment heureux de retrouver ses lèvres et ne voudrait changer pour rien au monde ce moment-là, il voulait en profiter et apprécia le contact prolongé qu'ils avaient, se coller contre elle. Il pouvait sentir dans ses gestes la joie de le voir malgré la surprise, il bougea doucement avec elle jusqu'au centre de la pièce.

- Mh... sourit-il, ne prenant pas trop le temps de répondre qu'il voulut retrouver ses lèvres. J'ai trouvé le temps d'attente trop long... Puis lorsque j'étais parti acheter les billets d'avion, y avait une promotion aujourd'hui que j'ai pas pu m'empêcher... Et j'aime te surprendre. On dirait que j'ai bien réussi mon coup. ponctua-t-il fièrement entre plusieurs baisers sur le visage.

Il lui était difficile de faire de longues phrases maintenant, pour l'instant, quand il était collé à elle. Il balada les mains sur tout son corps pour se rapprocher davantage d'elle comme si ce n'était pas suffisant tandis qu'il l'embrassait sur sa joue, son cou, le front avant de récupérer ses lèvres. Il montrait qu'il était vraiment heureux de la revoir, même si c'était juste deux jours, il avait été incapable d'attendre et appréciait la sensation qu'elle lui donnait... Être aimé pour ce qu'il était, être important pour elle et il le lui rendait bien, en même temps c'était la vérité. Grace avait pris une importance capitale dans sa vie, elle commençait à définitivement faire partie de son monde.

- Je suis venu avant de me rendre compte que tu es forcément en cours cette semaine ...

Et il allait prendre le plaisir à l'empêcher d'y aller.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 6 Déc - 11:41
You and I are We.
Anders et Grace


Une surprise.
C'en était une belle. Voir Anders sur son palier et avoir tout loisir de l'avoir contre elle était inattendu et plus que bienvenu. Il lui permettait de vivre à nouveau, quelque chose qu'elle ne s'était pas autorisée à faire depuis trop longtemps. Il l'acceptait sans lui demander de dévoiler ce dont elle ne pouvait pas parler. Il ne lui demandait rien de plus que ce qu'elle pouvait donner. Même si elle vouait tout lui donner, elle n'était pas sans crainte. Pourtant à cet instant, ses lèvres contre les siennes et son corps si proche du sien, elle aurait pu jurer du contraire. Elle n'avait pas été aussi heureuse depuis longtemps et elle se rendait compte, seulement maintenant, que cet effet s'était déclaré depuis un petit moment, dès qu'elle le voyait, dès qu'elle lui parlait. Même l'envoi d'un message la rendait joyeuse.

Un cœur amoureux était incontrôlable et le sien ne sut pas se passer plus longtemps de ses lèvres lorsqu'il lui répondit. Elle frissonna en le laissant parsemer son visage de baisers. Ses mains arrivèrent dans ses cheveux, insistant pour que sa bouche revienne sur la sienne alors que les émotions la submergeaient. Il y avait quelque chose qu'elle ne dirait pas, pas encore. Pourtant, il y avait bien ce sentiment auquel elle pensait fortement chaque fois qu'elle posait le regard sur lui où qu'elle sentait ses lèvres : l'amour. Elle avait cette certitude qu'il avait des sentiments à son tour, il ne serait pas là sinon mais une part d'elle continuait de se demander ce qu'il voulait et où ils iraient ainsi. Elle la laissa cependant de côté lorsqu'il évoqua ses cours.

- Tu es là pour combien de temps ? Demanda-t-elle tout en laissant ses mains parcourir son torse non sans un regard désireux. La journée de demain est chargée.

Elle ne souhaitait que lui enlever ce vêtement superflu pour admirer à nouveau ce qu'elle avait pu voir à trois reprises et se coller contre son torse musclé. Son regard était impatient mais elle finit par le relever vers son visage avec une lueur d'insécurité. Elle oublia tout de ses cours ou du lieu où elle se trouvait. Quand son regard croisa le sien, elle fut perdue et se redressa pour avoir l'impression de monter à sa hauteur. Puis, elle l'embrassa avec une nouvelle fureur et passion.

- Ces deux derniers jours ont été beaucoup trop long. Réussit-elle à marmonner contre ses lèvres. Tu peux me faire des surprises comme ça tous les jours.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 6 Déc - 17:06
You and I are We.
Anders et Grace


- Jusqu'à lundi matin ...

Un soupir et il se sentit fiévrieux sur le coup, à la regarder et essayer de décripter le message qui se cachait derrière le regard, il était sûr de ce qu'il voyait parce que c'était le même genre de regard qu'il avait. Il ne pouvait pas compter le nombre de fois où il avait vraiment voulu faire le premier pas, mais qu'il s'était vite retenu à chaque fois, en se rappelant à quel point les choses étaient compliquées. Alors, il avait dit merde, tant pis pour les conséquences, il voulait être heureux et c'était avec Grace qu'il voulait être. Il aimait ce qu'elle lui faisait ressentir et était sûr qu'il ne la laissait pas indifférente avec ses baisers. Il savait qu'elle était accro elle aussi, ça se comprenait par ses gestes et les mots, il l'était lui aussi et ça se comprenait par sa présence ici. Il aimait son parfum, sa voix, son regard, caresser ses cheveux, son sourire et il voulait la découvrir davantage, il voulait franchir une limite qui jusque là lui avait été inacessible. Lui, il était prêt.

- A ce point ? Mh... Je peux arranger ça ... fit-il avec un petit sourire malicieux alors qu'il avait à peine pris la distance de son visage.

Oh oui, il pouvait arranger ça, à la manière d'Anders Weiss. Il avait descendu les mains sur ses hanches, laissant les doigts soulever légèrement les pans de son haut. Il se mordit intérieurement la joue, gardant toujours ce même regard, qui avait toujours cette lueur de malice et d'envie. Il ne resta pas insensible à ses mains qui se baladait sur son torse et cela pouvait se sentir à sa respiration qu'il essayait de contrôler en vain, son coeur qui tambourinait depuis tout à l'heure.

Pourtant, à l'espace d'un instant, il avait cru voir quelque chose d'autre dans le regard de Grace, mais ne fut pas assez rapide pour noter quelque chose ou que cela reste dans ses pensées puisqu'elle se rapprocha davantage de lui, pour se mettre à sa hauteur. Il répondit immédiatement à ce baiser, sentant ses dents se cogner contre les siens. Il descendit finalement les mains jusqu'à ses fesses, pour la serrer davantage contre lui, l'aidant à monter à sa hauteur. Il l'embrassa avec cette même passion et ce fut Grace qui prit à peine la distance, sentant ses lèvres bouger pour parler alors qu'il avait du mal à réfléchir.

- Je penserai à varier les surprises... murmura-t-il avant de l'embrasser à nouveau.

Il ne put s'empêcher d'essayer dejouer avec la langue, tout en bougeant un peu dans la direction dont il n'avait pas trop idée, mais se faisait confiance pour trouver le chemin de la chambre de Grace, espérant ne pas confondre avec celle de Sasha. Il retira sa veste à lui pour la laisser tomber par terre sur le chemin, essayant de remettre une main dans le haut de Grace pour la remonter, tout en carressant cette peau douce, qui lui donnait envie de retirer ce tissu. Finalement, sur le chemin, il la plaqua contre le mur un peu trop brutalement qu'il fit une moue de surprise et arrêta de l'embrasser pour vérifier si elle allait bien en même temps pour reprendre son souffle.

- Désolé ...!


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 6 Déc - 21:07
you and I are we
Anders et Grace


Le voir se mordre la lèvre.
Voilà une faiblesse qui l'obligea à venir saisir sa bouche désirable. Tout la tentait chez lui, de ses fossettes à la lueur dans son regard, de ses cheveux à ses épaules généreuses. Elle oublia de lancer un regard dissuasif quand il sembla certain de pouvoir l'empêcher de sortir demain parce qu'en vérité, il avait sans doute raison. S'il continuait de la regarder de cette façon et si ses mains passaient encore une fois sur la peau de sa taille, elle oublierait totalement le monde en dehors de cet appartement, à n'en pas douter !

Elle alla l'embrasser en se mettant à sa hauteur. Elle ne le lâcha plus et ne se sentit même pas honteuse d'agir aussi rapidement et avec autant d'envie. Il avait réussi sa surprise. Il avait réussi à la libérer de sa prison. Il avait réussi à la faire aimer de nouveau. Et cet amour la propulsa tout contre lui. Les mains baladeuses d'Anders ne l'aidaient pas à rester maîtresse d'elle-même et elle s'agrippa à lui pour faire quelques pas. Peu importe la direction tant qu'il ne s'éloignait pas. Elle ne prenait pas la mesure de ce qu'elle voulait à la hauteur de sa peur même quand il la bascula contre un mur et qu'il s'excusa. Au lieu de cela elle rit légèrement et laissa ses mains glisser le long des bras d'Anders jusqu'à rejoindre ses mains à lui sous son vêtement.

Elle le fixa avec amour mais aussi une légère touche de taquinerie lorsqu'elle déboutonna sa chemise, lui permettant ainsi de la retirer bien plus simplement qu'en passant par dessus la tête.

Ce fut quand l'air fit frissonner sa peau qu'elle réalisa enfin ce à quoi ils en étaient venus. Ils s'apprêtaient à faire ce dont elle ne s'était plus sentie capable de faire depuis quatre ans et en caressant les bras de son compagnon ne put que demander :

- Tu es sûr ? De vouloir ça... avec moi ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 6 Déc - 21:44
you and I are we
Anders et Grace


Le rire.
Encore et encore... Anders ne pouvait pas rester indifférent, qu'il soit juste court, discret, simple. Cela le faisait craquer et le faisait même sourire bêtement. Il fut un temps où il ne souriait pas trop souvent et qui préférait lancer de petits regards, sans rien dire. Là, avec Grace, il se sentait ... Libre, ouvert parce qu'il savait que peu importait qui il était et son opinion, elle l'acceptait. Tout comme lui acceptait la personne qu'était Grace, c'était déjà quelque chose d'important.

Il l'avait heurtée contre le mur et ne prit pas la peine de voir où ils étaient réellement. Il était focalisé sur Grace, plus particulièrement ses mains qui glissaient sur ses bras et se sentit exploser intérieurement quand il la vit déboutonner sa chemise, dévoilant petit à petit son corps qui se cachait sous ce tissu et il avait oublié de respirer. Il la sentit frissonner, alors qu'il avait toujours les mains sur ses côtes. Cependant, il releva son regard vers elle quand elle parla, plutôt posa une question.

- Et toi ?

C'était sa manière à lui de répondre oui, effectivement. Sinon il ne serait pas venu la voir, il ne serait pas venu lui faire la surprise, il n'aurait pas envisagé un week-end avec elle, encore moins l'avoir embrassé. Il lui caressa du bout des doigts, ses côtes, son dos et il remontait, en même temps qu'il descendait. Il savait que c'était pas une nuit comme une autre, pas une nuit banale comme cela l'avait été avec Callie. Il n'avait pas eu ça depuis Laura et pour tout dire, c'était très étrange, mais il ne voulut pas y penser davantage. Grace n'était pas Laura et cette dernière n'avait rien à faire dans ses pensées, mais cela lui fit penser quand même quelque chose qu'il préféra s'assurer avant.

- Si tu ne veux pas, ce n'est pas grave. Je ne veux pas te forcer à quoi ce que ce soit.

Surtout qu'ils allaient peut-être vite. En même temps, ils sortaient toute la tension qu'ils avaient réussis à contenir jusqu'ici. Il savait qu'il existait des couples qui s'aimaient, mais qui ne passaient pas tout de suite à l'acte. Ils pouvaient bien être ce couple-là, il pouvait bien attendre si elle ne le voulait pas, parce qu'il ne voulait pas la forcer à quoi ce que ce soit. Il se montrait compréhensif et n'allait pas se vexer du contraire, s'ils pouvaient attendre, s'ils devaient discuter sur leur avenir à eux. Si lui et elle allaient devenir un nous


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mar 6 Déc - 22:13
you and I are we
Anders et Grace


Si elle le voulait ?
C'était l'évidence-même mais elle ne savait plus vraiment comment s'y prendre. Ses gestes paraîtraient être ceux d'une débutante et c'était bien ce qu'elle était. Lui avait connu plusieurs filles alors qu'elle n'avait toujours eu que Thomas. Et à l'époque, ils ne l'avaient pas tant fait que cela... C'était alors un terrain dans lequel elle n'excellait pas. Il devait avoir connu de bien meilleures partenaires. Elle ne serait pas à la hauteur alors que si elle gardait le mystère, à sa façon, elle pouvait espérer garder Anders près d'elle. C'était une part d'insécurité qui ne la suivit cependant pas quand elle hocha la tête en l'embrassant doucement et rapidement.

Elle soupira de contentement au contact de ses mains sur sa peau et ferma brièvement les yeux en se courbant dans sa direction, cherchant à approfondir la liaison entre eux. Elle n'avait pourtant pas encore répondu et c'est peut-être ce pourquoi Anders poursuivit en lui offrant deux des plus belles choses : patience et compréhension. Elle se pinça les lèvres pour retenir un léger son de surprise et de soulagement. Il ne se rendait peut-être même pas compte à quel point ses mots étaient importants pour elle et ses yeux brillèrent instantanément de l'émotion qu'il lui faisait ressentir.

- Tu ne me forces pas. J'en ai envie. C'est juste que... ça fait longtemps pour moi, sans doute plus longtemps que tu le crois et je n'ai pas... je n'aipastonexpérience... Finit-elle par dire faiblement et à toute vitesse.

Elle était gênée et ce n'était pas un sujet avec lequel elle était particulièrement à l'aise. Peut-être que sans les affreux événements de l'été 85, elle aurait eu moins de rougeurs à l'idée de parler de cette intimité mais le passé ne pouvait être défait et elle ne fut même pas capable de le regarder. Elle passa plutôt deux mains sous son t-shirt pour caresser sa peau et sentir tous les muscles sous ses paumes. Enfin, elle les passa dans son dos pour le rapprocher de lui et le prendre dans une étreinte qui dévia dès l'instant où elle posa les lèvres contre son cou, trouvant sa pomme d'Adam hypnotique.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mer 7 Déc - 6:01
you and I are we
Anders et Grace


Patience et compréhension.
Anders ne voulait pas forcer les choses avec Grace, il voulait qu'elle soit bien et à l'aise. Il n'avait aucun problème. Il ne voulait pas faire des erreurs qui feraient que ça mettrait leur relation en danger. Il tenait trop à elle pour oser quoi ce que ce soit pour mener leur couple à leur perte et Anders avait peur de ça. Alors oui, c'était dans sa nature d'être ce qu'il était, d'écouter l'autre personne et prendre en compte ce qu'elle voulait ou pas. Depuis Laura, Anders n'avait jamais essayé une relation, parce qu'il ne se faisait plus confiance depuis ce qui s'était passé et ne voulait plus s'investir sentimentalement sur une personne. Mais ça, c'était avant que Grace n'entre définitivement dans sa vie. Grace, qui, de son naturel, a réussi à sensibiliser Anders. Grace, qui, a réussi à ouvrir son coeur et à l'avoir. Grace, qui, a réussi à briser son mur de glace qu'il s'était érigé pour se protéger. Il l'aimait, c'était sûr, il acceptait la personne qu'elle était, ainsi que ses goûts, ses volontés. Alors, si elle ne voulait pas le faire, ce n'était pas grave, si elle n'aimait pas ça, ce n'était pas grave non plus, si elle avait besoin de temps il pouvait le lui accorder et aller doucement.

Il voyait qu'elle n'osait pas trop le regarder, alors il lui fit un petit baiser sur son front alors qu'elle était soulagée après avoir entendu ce qu'il avait dit. Il sourit un petit peu, gardant les mains dans son dos qu'il ne se lassait pas de caresser. Puis elle s'était mise à parler, bien sûr qu'elle en avait envie, il l'avait bien vu, cela pouvait se voir à ses yeux et à ses gestes depuis tout à l'heure. Il fronça un peu les sourcils quand elle faiblit la voix et parla trop rapidement, cherchant son regard qu'il ne trouva pas. Il sourit un peu en sentant ses mains entrer dans son tee-shirt, malgré le peu d'expérience qu'elle avait, elle n'hésitait pas à vouloir explorer. Si c'était l'expérience qui la bloquait ... Il voulut lui répondre, mais se retrouvait face à toutes ces sensations qui se présentaient et qu'il ressentait, il en profitait et ça lui faisait du bien comme pas possible. Il continua à la caresser d'une main qui remontait jusqu'à sa poitrine, jusqu'à là où il pouvait sentir le battement de son coeur avant de vouloir l'embrasser à sa joue, près de son oreille. Juste pour lui dire que cela allait, que ce n'était pas grave d'avoir peu d'expérience. Il se rapprocha d'elle, sentant ses mains dans le dos et essaya de capter son regard. Il passa la main dans ses cheveux quand elle l'embrassa au cou, ce qui lui fit lâcher un petit soupir. Durant cette étreinte, il bougea la main qui était sur sa poitrine pour la mettre dans son dos, histoire d'instensifier le contact, l'étreinte qui s'offrait à eux. Anders en profita pour l'embrasser sur sa joue, en faire un chemin jusqu'à ses lèvres avant de les frôler du pouce avec un petit sourire.

- Peu importe ton expérience Grace, qui ce que tu sois, j'aime la personne que tu es. J'aime ce que tu me fais ressentir. J'aime comment tu me rends fou. Ce n'est pas ton manque d'expérience qui me fera partir et aller voir ailleurs parce que, oui, je t'aime.

Et il l'avait dit. Il l'avait dit ! Il pouvait le répéter à plusieurs reprises, si ça pouvait l'aider, si elle avait cru mal entendre. Il la prit dans une étreinte, plongeant les lèvres dans son cou, presque sa clavicule dénudé. Il put continuer à murmurer.

- Et je pourrai le répéter encore et encore... dit-il entre deux baisers.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mer 7 Déc - 13:06
you and I are we
Anders et Grace


La tendresse.
Il en faisait preuve avec elle. Par ses baisers et par ses gestes, il lui montrait tout ce qu'elle avait besoin de savoir. Elle aurait même dû le savoir bien avant mais le temps qu'ils avaient pris pour se connaître était la meilleure chose qui puisse arriver. Même s'il partait à l'autre bout du monde et qu'elle ne pourrait plus le voir pendant un temps bien trop long, ils avaient la vie devant eux. C'était ce qu'elle voulait : une vie avec lui.

Elle avait envie d'aller plus loin. Elle était simplement terrifiée à l'idée de ne pas être à la hauteur ou de faire un quelconque blocage. Mais Anders était compréhensif et semblait lui laisser tout le temps du monde. C'était tout ce qu'elle avait besoin de savoir avant de le toucher à nouveau. Elle était attirée vers lui comme vers un aimant et sentit un soupir lui échapper quand il remonta une main sur elle. Il pouvait la laisser là aussi longtemps qu'il le désirerait. Elle était totalement ouverte à la suggestion et ses lèvres trouvèrent leur place dans son cou si bien qu'il dut déplacer sa main pour la coller un peu plus contre lui. Cela la fit sourire contre sa peau. Il avait envie d'elle et bien sûr, cela la rassurait autant que ça la paniquait. Une panique dont elle oublia tout lorsqu'elle sentit son souffle sur son visage et ses lèvres très vite déposée sur sa joue et sur ses lèvres. Elle voulait aller à sa rencontre et quérir à nouveau ses lèvres mais il l'arrêta doucement de son pouce.

Puis il parla et elle ne cacha plus son trouble face à ce qui était exprimé. Elle ne cacha plus ses émotions quand il lui révéla qu'il l'aimait. Son cœur battait la chamade et elle trembla sous les lèvres qui trouvèrent à nouveau sa peau. Elle sentait les larmes venir, l'une d'elle s'échappait déjà de ses yeux. Elle pencha un peu plus la tête pour lui faciliter l'accès à son cou, incapable de retenir le léger gémissement arraché par ses actions. Il n'avait pas idée à quel point elle l'aimait à cette seconde. Il n'avait pas idée de ce qui pouvait la submerger dès qu'il posait une main sur elle mais elle voulait le lui faire comprendre.

Lentement, elle alla alors trouver les pans de son t-shirt pour le tirer vers le haut, offrant à sa vue un corps qu'elle ne pouvait que toucher. Ses lèvres partirent à l'aventure de ses muscles. Elle embrassait chaque parcelle de peau qu'elle trouvait, démarrant à mi-chemin pour remonter. Elle expérimenta ce qui lui était offert et laissa un très nette trace de son passage juste au dessus de son cœur. Cela lui tira un sourire et elle remonta lentement jusqu'à ses lèvres qu'elle embrassa avec passion. Son regard rejoignit le sien et ses yeux brillants démontrait du feu qui l'animait.

- Je t'aime aussi Anders. Je ne pensais pas être capable d'aimer à nouveau mais inexplicablement, tu as réussi à te frayer un chemin. Déclara-t-elle en l'embrassant encore.

De ses mains, elle alla ébouriffer ses cheveux et rendit le baiser aussi fiévreux que possible. Elle ne voulait pas s'éloigner de lui et se colla à son torse en fermant les yeux. Elle s'éloigna une seconde pour le regarder à nouveau puis retourna à ses lèvres pour exécuter la plus vieille danse du monde et glisser lentement sa langue là où elle lui trouvait une place. Ses mains quant à elle, glissèrent le long de son dos, s'arrêtant à la limite de son pantalon en caressant la peau de ses reins.

- J'ai peur de mal faire... Murmura-t-elle finalement en cherchant le moindre guidage dans son regard. ... et que ça ne te plaise pas...


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mer 7 Déc - 15:47
you and I are we
Anders et Grace


Pas de phrase.
Seul les gestes comptaient plus que les mots, Anders n'eut pas besoin de réponse quand il pouvait sentir ses réactions comme l'entendre gémir, mais jamais il n'aurait pensé à la faire pleurer comme ça. Il s'était vite inquiété quand après s'être redressé pour retrouver son regard, il avait vu une larme couler sur sa joue, se demandant ce qu'il avait pu faire avant de comprendre que c'était une larme de bonheur et qu'elle était heureuse. Heureuse comme il l'était, ça lui faisait drôle dans les premières secondes et voulut lui débarasser cette larme avant de sentir ses mains essayer de soulever les pans de son tee-shirt qui lui fit manquer un battement au coeur, elle le voulait, elle avait envie de lui, elle voulait le découvrir. Anders ne put s'empêcher de sourire et finit par se décoller d'elle pour l'aider à retirer ce tee-shirt sans s'attendre à ce qu'il ne retrouve pas immédiatement ses lèvres, puisqu'elle décida de s'aventurer sur son torse.

Frisonnant à l'air frais, Anders laissa tomber son vêtement par terre, et remit ses mains sur elle, les remonta doucement jusqu'à être stoppé par ce fichu soutien-gorge qui était un obstacle, alors qu'il profitait des sensations qu'elle lui procurait par ses baisers. C'était sûr qu'il ne restait pas insensible et tout ce qu'il voulait, c'était retrouver ses lèvres, il avait ce besoin de poser les siennes quelques part et pourtant, il l'encourageait à aller doucement, en lui caressant les cheveux, alors que son envie d'elle montait furieusement. Il avait vraiment besoin de retrouver ses lèvres, là maintenant. Il lâcha un grognement quand elle le mordit, réveillant les papillons qui parcourrut en lui, il savait qu'elle n'avait pas beaucoup d'expérience, mais il trouvait qu'elle se débrouillait bien, si bien qu'il se languissait de ses lèvres et qu'elle le rendait vraiment fou. Il n'aurait jamais cru qu'il ressentirait tout cela à nouveau et avait oublié à quel point c'était agréable, addictif et qui le mettait dans une joie indéfinissable.

Quand elle fut suffisament remontée, Anders captura immédiatement ses lèvres, posant la main sur sa joue et l'embrassa comme s'il avait été en manque alors que cela n'avait pas duré plus de cinq minutes... D'ailleurs c'était quoi les cinq minutes ? La notion du temps avait disparu et n'avait plus rien à faire là maintenant. Ils étaient là, ensemble, sur le point de devenir un nous et cela se confirma par les paroles de Grace qui ne pouvait plus cacher ce qu'elle ressentait, elle l'admettait à haute voix, enfin. Lui non plus ne savait pas comment elle avait fait, c'était ... Il n'avait aucune idée de depuis quand il était tombé amoureux d'elle, il l'avait réalisé assez récemment alors que cela remontait à plus longtemps... Pas sûr que ce soit de l'amour, mais plutôt un intérêt physique... Pourtant la nuit où il avait appelé Ivan, bourré, pour lui faire comprendre qu'il était amoureux de Grace... Il le pensait vraiment ou s'était juste perdu ? Oh bref, ce n'était plus trop important, puisque qu'ils étaient là, maintenant, plus d'avant, plus d'après. Juste maintenant.

Il fit un grand sourire, montrant qu'il était vraiment heureux à ce moment-là, qu'elle le rendait heureux. Sa main restait sur sa joue alors que l'autre plongeait dans ses cheveux, puis il sentit sa peau contre la sienne, sentant également ce soutien-gorge encore, il devait débarasser de ces tissus. Mais pas maintenant, pas encore, pas tout de suite alors qu'il était en train de l'embrasser langoureusement, avec passion même. Il descendit ses mains jusqu'à ses épaules pour être prêt à lui retirer cette chemise, la faire tomber au sol mais s'arrêta quand les mains furent en dessous du tissu et qu'elle lui fit par de ses craintes tout en lui caressant ses reins. Il retrouva son regard, alors qu'il sentait que leurs respirations étaient schyncronisées.

- Grace ... Ne t'inquiète pas. Tu te débrouilles bien jusqu'ici et il n'y a pas de raison que tu le fasses mal. Tu n'es pas toute seule... Je ... fit-il sans finir sa phrase.

Il profita pour lui débarasser la chemise de ses épaules, la laisser retomber alors qu'il reprit possession de ses lèvres, pour l'embrasser avec énergie et passion. Il lui prit la main dans la sienne et prit un peu de la distance, avec un petit sourire confiant. Il la décolla du mur, faisant un pas en arrière en jouant un petit peu sur le décollement parce qu'il savait qu'elle était attirée par lui comme un aimant et qu'elle ne tiendrait pas longtemps sans sa chaleur.

- ... Je suis là, je te guiderai. Crois-moi, ça vient tout seul.

Il garda toujours la main dans la sienne avant de la laisser se coller à lui à nouveau. Il pouvait sentir sa peau contre la sienne, il retrouva ses lèvres, pour l'embrasser à plusieurs reprises, avant de retrouver sa langue. Tout cela, sans être chatouillé par les pans de la chemise qu'elle portait tout à l'heure, mais il y avait ce soutien-gorge qui l'irritait légèrement et c'était peut-être pour ça qu'il avait finalement tout lâché pour mettre les deux mains dans son dos. Partant du bas pour les remonter doucement, dans une caresse, jusqu'à l'agraffe, il prit la distance de leur lèvres pour la regarder, puis sourire un peu nerveusement quand il se rendit compte qu'il avait toujours ce même problème avec les attaches de ces soutien-gorge ... Décidément... ! Il y réussit néanmoins après avoir réussi à faire quelques pas vers la chambre. Il laissa retomber le dernier rempart à sa poitrine, sans regarder tout de suite, voulant tout de suite sentir sa peau contre la sienne. Pour la seconde fois et prendre tout un plaisir, sans culpabiliser comme l'autre fois. Cela lui fit couper le souffle rien que par le toucher, alors la vue... Il ne voulut pas repenser à la seule fois où il l'avait vue comme ça, à la plage, quelques semaines plus tôt. Cela avait duré juste quelques secondes, mais assez longtemps pour qu'il s'en souvienne. Il se souvenait de la fois où ils s'étaient pris dans les bras dans la mer, quand il voulait la protéger contre un homme qui s'approchait avec le bikini. Il avait envie de l'embrasser, s'aventurer partout, être au dessus d'elle. Il avait envie de faire plein de choses avec elle.

- Grace ... ?  fit-il entre deux baisers, plus rapides.

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mer 7 Déc - 18:16
you and I are we
Anders et Grace


Non elle n'était pas toute seule.
Cela elle n'en doutait pas. Pas quand des mains passaient sur son corps de cette façon et que son regard la fixait avec une intensité aussi forte que celle-ci. Elle sentit sa poitrine se soulever pour essayer de maîtriser sa respiration et se fondit entièrement dans ce nouveau baiser qui devint rapidement plus profond. Elle ne chercha même pas à savoir où sa chemise avait pu atterrir, bien plus intéressée par un contact approfondi et addictif. Si addictif qu'elle grogna quand il s'éloigna d'elle. Le froid l'envahit instantanément et elle lui jeta un regard suppliant. Il ne pouvait pas la laisser comme ça. Heureusement, leurs mains étaient encore liées et elle le suivit immédiatement pour se rapprocher de lui. Elle n'avait absolument pas besoin de cette fierté, seulement de ses mains et de ses lèvres, aussi n'essaya-t-elle même pas de cacher la légère frustration due à son éloignement. Mais cela lui donna l'occasion de le regarder à nouveau et sentir ses jambes faiblir face à l'image qu'elle avait devant les yeux. Le désir rendit son regard sombre et elle ne réalisa pas qu'un fin sourire flottait sur son visage. Elle se laisserait guider partout où il le souhaiterait si elle pouvait l'admirer ainsi à chaque fois.

Elle fut à nouveau contre lui en un rien de temps. Elle ne lui laissa pas le temps d'atteindre la chambre mais ravit ses lèvres pour ce qui semblait être la première fois, encore et encore. Et puis, il y eut ces deux mains, caressant son dos. C'était doux, irrésistible et plaisant si bien qu'elle se cambra légèrement avec le prénom de son compagnon sur les lèvres. Peut-être que son corps la gênait et ne lui plaisait pas mais elle se rendait progressivement le cas que ce n'était pas le cas d'Anders. Lui semblait apprécier ce qu'il voyait et loin de ce qui s'était passé à la plage, elle le laissa agir, confiante. En le voyant ne pas réussir immédiatement son entreprise, Grace ne put que se pincer les lèvres pour ne pas rire mais ne put retenir un petit sourire taquin avant de l'embrasser pour le distraire.

Ils avaient un pied dans la chambre quand il la débarrassa de son vêtement et qu'elle fut tout contre lui pour la deuxième fois depuis ce qui lui semblait une éternité. Elle ferma à nouveau brièvement les yeux en frissonnant de ce contact. Cette fois-ci, elle prit le temps de noter chaque détail. Sa poitrine conte son torse lui permettait autant de sentir les battements de son cœur que de sentir son corps réagir à l'ensemble de sensations. Déstabilisée par ses tremblements d'excitation, elle l'embrassa en appuyant légèrement sur sa tête pour qu'ils se rejoignent à mi-chemin.

- Oui Anders... Oui... Répondit-elle d'une voix plus rauque et emprise de désir.

Sans le lâcher du regard, elle s'éloigna alors légèrement de lui, le tirant avec elle jusqu'à un lit qui n'attendait qu'eux deux. Elle l'autorisait aussi, à sa façon, à la regarder telle qu'elle était. Son sourire était à la fois un peu timide mais aussi déterminé.

Très vite, elle jugea cependant que leur égalité dans ce qui était ce processus de découverte n'avait aucun intérêt et elle tendit les bras pour saisir les pans de son pantalon ce qui le tira vers elle. Elle commença ensuite à défaire son vêtement toujours accrochée à son regard.

- Je sais une chose, je te préfère sans ce pantalon. Taquina-t-elle en laissant l'habit glissant le long de ses jambes.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Mer 7 Déc - 20:48
you and I are we
Anders et Grace


Excité.
Franchement, qui ne le serait pas ? Anders était vraiment excité, ses sens étaient en feu, il n'avait pas le souvenir d'avoir voulu autant une personne comme ça. C'était à la fois lent et rapide, mais ils étaient proches, ils allaient vraiment le faire et il en était content. Il ne pouvait pas dire le nombre de fois qu'il l'avait rêvé, imaginé, même visualisé alors qu'il était juste à côté de Grace ... Y avait pas à dire. La réalité était encore mieux que les rêves. Il ressentait les émotions, les sensations sur place et il ne pouvait pas demander mieux. Il ne se lassait jamais de l'embrasser, se sentir contenté quand elle réagissait à chaque geste qui lui montrait qu'elle appréciait chaque instant qu'elle passait avec lui et qu'elle ne le regrettait pas. Non, il était clair qu'il ne la forçait pas du tout ! Il aimait l'embrasser, parce qu'à chaque baiser, c'était comme si c'était la première fois, ils voulaient toujours explorer plus et encore plus !

Il aimait l'effet qu'elle lui produisait, le son de sa voix et surtout quand elle l'appelait, l'encourageait à continuer. Cela le fit sourire et ne sut pas comment il souriait franchement, il s'en fichait, il n'avait aucune crainte envers elle, il lui faisait confiance et ne refera pas l'erreur de la blesser comme la dernière fois. Il sentait son coeur battre la chamade, trembler et ses membres s'engourdir quand elle s'éloigna un petit peu de lui qui fit une légère moue désapprobatrice à l'idée qu'elle s'éloigne comme ça. Il se l'était infligé tout à l'heure, il n'était pas capable de subir ça une seconde fois ... Quoique ... La vue qu'elle lui offrait l'aidait très bien à tenir, il en eut le souffle coupé et le regard rempli de désir, il voulut l'embrasser de partout, la mordiller.

Cependant, il n'eut pas le temps d'agir qu'il sentit qu'elle le tirait par les pans de son pantalon, il se laissa faire s'approchant d'elle avec un petit sourire malicieux. Il comprit immédiatement ce qu'elle allait faire et posa les mains sur ses hanches, pour essayer de retirer ses chaussures et les envoyer balader de l'autre côté, tout en la laissant déboutonner son pantalon.

- Je sais. A voir son regard rempli d'incompréhension, il ne put s'empêcher d'être intérieurement amusé. Quand on s'était baigné dans la rivière dimanche ... J'ai remarqué tes yeux braqués sur moi. raconta-t-il amusé.

Trouvant que le temps était trop long sans avoir touché à nouveau ses lèvres, il finit par s'approcher d'elle pour les retrouver. Anders ne restait pas indifférent, il l'encouragea à continuer par des caresses, reprenant à peine la distance à ses lèvres à cause de sa respiration saccadée pour être finalement inexistante quand il sentit le tissu glisser de ses jambes pour tomber par terre déjà. Il s'en débarrassa en même temps qu'il posa la main sur son épaule pour l'inciter à s'asseoir sur le lit qui était derrière elle. Il retrouva encore ses lèvres, mais cette fois-ci pour y rester plus longtemps, jusqu'à l'inciter à s'allonger sur le lit et que lui se mette au dessus d'elle.

Il se frotta à elle, qui, pouvait sentir à quel point il était excité, à quel point il voulait d'elle tout en l'embrassant langoureusement. Il se maintenait au dessus d'elle avec un bras, tandis que l'autre main se baladait sur son cou, pour descendre doucement jusqu'à son sein qu'il pressa. Anders reprit la distance entre leurs lèvres pour la regarder avec un regard montrant à quel point il était heureux, à quel point il la trouvait belle et qu'il était chanceux. Oh oui, y avait pas à dire, il était chanceux ! Il se mordit intérieurement la joue avec un petit sourire malicieux quand il comprit qu'elle voulait qu'il l'embrasse encore, elle était à sa merci: il allait lui faire ressentir toutes ces sensations.

- Tu es belle... marmonna-t-il

Sur ces mots, Anders baissa ses lèvres non pas sur les siennes, mais pour embrasser son menton, puis descendre à son cou, pour ensuite arriver au buste et s'arrêter à sa poitrine qu'il parsema de baisers, jusqu'à la mordiller alors que la main continua sa balade à sa jambe, en commençant par le genou... Il la remonta doucement jusqu'à sa cuisse, pour faire entrer ses doigts dans le tissu du short, il pouvait la sentir frisonner. Il ne lui restait plus qu'à enlever ça, puis un autre tissu qui s'y cachait en dessous. Il descendit ses lèvres jusqu'à son ventre, en le remplissant de baisers, jusqu'à atteindre son bas ventre dont il commença à déboutonner le short et puis attraper les pans, prêt à le retirer, il restait plus qu'elle se soulève pour le faire.

- Mais tu le serais encore plus sans ce short et ce qui reste en dessous. fit-il avec ce petit sourire au coin.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 1:07
you and I are we
Anders et Grace


Elle n'avait pas été si discrète.
Un léger "oups" se glissa sur ses lèvres même si elle n'en était pas du tout désolée. La rougeur envahit peut-être ses joues mais elle n'en resta pas moins entreprenante. Elle admettait fort bien l'avoir observé après tout, il y avait de quoi ! Il avait tout là où il le fallait et son amour pour lui donnait un magnifique résultat sur ce qu'elle voyait. Il était aussi parfait qu'elle était imparfaite et ne put que laisser les images revenir à son esprit de ce weekend qui avait tout changé.

Ils s'embrassèrent à nouveau et elle songea qu'elle aurait peut-être les lèvres gonflées d'ici quelques heures mais le plaisir n'attendait pas. Il la désirait et ce sentiment suffit à déclencher une poussée d'adrénaline. Son cœur résonna puissamment dans sa poitrine alors que l'amour et le désir dans son regard l'inspirait à continuer ce qu'elle avait commencé. Elle le débarrassa de son pantalon et le sentit la pousser à s'asseoir. Elle suivit sa directive avec confiance et adoration. Son regard ne quitta pas le sien et elle l'accueillit sur elle en relevant une jambe d'instinct, peut-être aussi pour le coincer un peu sur elle en la passant par dessus l'une des siennes.

Très vite, elle le sentit bouger au dessus d'elle et une proéminence nette lui fut alors plus que perceptible. Son regard s'assombrit d'avantage en comprenant que c'était là le simple effet qu'elle avait sur lui. Elle se sentait à sa façon en position de pouvoir et s'apprêta à en jouer quand elle sentit la main sur sa poitrine. Immédiatement, celle-ci réagit à l'attention et Grace arqua son dos pour pousser son sein un peu plus dans sa main si c'était possible. Son regard lui quitta ses yeux pour ses lèvres, suppliante de le voir se rapprocher d'elle.

- Anders... Se prit-elle alors à réclamer avant d'être incapable de parler.

L'intensité de son regard lui coupa le souffle. Elle ne pensa plus à ses lèvres, elle ne pensa même plus à rien lorsqu'il parla. Ses joues et peut-être même son corps entier rougit sous le compliment et son sourire fut un peu hésitant face à son regard. Elle ne s'était jamais considérée aussi belle qu'à cet instant et pouvait même le croire s'il continuait à la regarder et agir ainsi. Mais elle voulait aussi ses lèvres et soupira d'un léger agacement lorsqu'il gravita sur d'autres parcelles de son corps sans revenir à ses lèvres. Mais d'autres sons de plaisir sortirent très vite de sa bouche lorsqu'il alla à la rencontre d'autres zones particulièrement hétérogènes de son corps. Elle faisait de son mieux pour rester stoïque quand elle sentit ses dents. Elle se sentait presque gênée de prendre autant de plaisir et de s'apercevoir que son bas-ventre était loin de ne pas réagir au traitement qu'il lui prodiguait. Cela la gêna d'autant plus qu'elle sentit sa main se glisser lentement sur sa jambe et remonta jusqu'à son short. Ses muscles se contractèrent immédiatement et elle se surprit elle-même d'écarter légèrement les jambes. Les deux mains agrippées au draps, Grace réussit à en passer une dans les cheveux sombres de son compagnon pour attirer son regard, espérer le convaincre de remonter et l'embrasser et aussi en signe d'approbation.

Elle avait l'impression de se laisser totalement faire et de ne pas participer assez pourtant, elle était incapable du moindre geste quand il la couvrait d'attention de cette manière. Elle aurait voulu le toucher à son tour, passer les mains sur les muscles de son dos et sentir de ses propres mains à quel point il avait envie d'elle. Mais il montra rapidement son envie de lui retirer ses derniers remparts et sur l'instant, elle aurait pu simplement se redresser rapidement pour le lui permettre si elle n'avait pas réaliser quelque chose. Sa main serra spasmodiquement les cheveux dans lesquels elle passait ses doigts avant que l'autre aille attraper ses poignets avec douceur mais détermination.

- Anders attends. Je... Je dois te dire quelque chose... J.. J-J'ai des marques, ce n'est pas joli et je... ne regarde pas. Je ne sais pas comment le dire, ce n'est pas quelque chose dont je parle. J'ai... Je...

Elle faisait de son mieux pour ne pas afficher son trouble mais les balbutiements lui échappaient et elle prit son visage entre ses mains pour qu'il revienne vers elle et qu'elle l'embrasse tendrement.

- Tu es parfait Anders. Je crois que je n'ai jamais ressenti les choses de cette manière. Je ne veux pas que tu... me vois différemment. Il y a une chose que je n'ai pas dite...


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister Jeu 8 Déc - 5:56
you and I are we
Anders et Grace


Mais elle ne le fit pas.
Il pouvait sentir sa main dans ses cheveux et il aimait ça, qu'elle lui masse les cheveux parce que cela lui chatouillait le cou, pour ensuite descendre à son dos. Il adorait chaque sensation qu'elle lui faisait sentir, sans se rendre compte, Grace réveillait quelque chose en lui qu'il avait gardé enfoui depuis trop longtemps. L'amour et l'envie intense de l'autre. Il savait qu'elle était en manque de ses lèvres sur les siennes, il savait qu'elle voulait qu'il remonte, mais il en jouait avec ça. Il allait lui retirer son short, c'était sûr, il aurait plongé sa main dans le dernier rempart pour voir à quel point il lui faisait de l'effet sur son bas ventre. Il aurait voulu le découvrir avec ses doigts avant de vouloir la toucher. Rien que d'y penser, il en frissonna.

Il fronça très légèrement les sourcils quand il sentit une pression non seulement dans ses cheveux, mais aussi sur ses poignets qui l'obligea à relever son regard vers elle. Les mains toujours sur les pans du short, les bras sur ses jambes, Anders regarda Grace qui en fut troublée, rien qu'en l'entendant, il finit par remonter les mains sur son ventre avant de les mettre sur les draps du lit, juste entre elle. Des marques ? Il ne comprit pas tout de suite qu'il montra un peu son incompréhension et s'approcha doucement vers elle, en restant par dessus, ce qui donna l'occasion à Grace de poser ses mains sur son visage. Cela l'inquiéta un petit peu, il ne comprit pas ce qui se passait et cela l'inquiétait. Il comprit qu'elle avait des marques, mais il n'était pas non plus idiot, quand elle était mal à l'aise comme ça, c'était qu'il s'était passé quelque chose de grave pour qu'elle en soit perturbée.

Il l'embrassa pour retrouver ses lèvres, la rassurer surtout, elle pouvait tout lui dire mais il ne voulait pas qu'elle se sente forcé à dire quelque chose qu'elle ne voulait pas. Anders dégagea les quelques mèches qui étaient sur le visage de Grace pour mieux la voir et surtout, lui faire comprendre qu'elle pouvait tout lui dire, tout confier.

- Mh...? Il ne put s'empêcher de vouloir l'embrasser encore, retrouver ses lèvres, mais il n'y resta pas longtemps qu'il reprit la parole en prenant à peine la distance Je crois comprendre que c'est un sujet sensible et que tu ne veux pas en parler à tout prix, et c'est pourquoi je te dis qu'il ne faut pas que tu te sentes forcée à le dire parce que je vais découvrir ces marques en enlevant ton short et me poser des questions (forcément que je vais me poser des questions et m'imaginer des trucs) tu n'es pas obligée d'en parler tout de suite, même si je pense que d'un côté ça te ferait du bien de te libérer. Tu sais que tu peux tout me dire et je ne pense pas que tu puisses changer ma perception de ce que tu es, mais que cela me permette de savoir ce qui te met mal à l'aise et te connaître davantage.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas

AU W6 + {flashback fin août 1990} You and I are we. ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: New-York-