AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 13 Sep - 0:19
This is real.
anders et grace


Elle s'arrêta.
Il lui restait une crainte de trop s'immiscer dans ses problèmes et qu'il vienne lui rappeler qu'elle n'avait pas son avis à donner. Elle avait confiance en lui mais ne pouvait pas s'empêcher de s'attendre à ce que, subitement, le gamin qui ne cessait de la rabrouer de toutes les façons possibles finisse par le faire aujourd'hui et maintenant. C'était peut-être un manque de confiance finalement mais plus vis à vis de leur amitié que vis à vis de lui. Elle avait du mal à se situer mais n'était pas capable de se taire.

Alors, une fois que tout fut dit, elle le laissa souffler et prendre ses paroles en considération. C'était étonnant comme un instant, elle pouvait lui sauter dans les bras et le suivant, ne pas savoir si elle pouvait même se tenir à ses côtés. Elle n'avait jamais été autant à deux extrêmes avec une seule personne et se surprenait à réfléchir qu'il s'agissait d'un manque de confiance en elle-même. Elle montrait pourtant tous les signes d'une jeune femme assurée et solide, la plupart du temps mais il était malheureusement certain qu'une insécurité demeurait quelque part. Ce n'était de la faute de personne si ce n'était celle des aléas de la vie... plus ou moins importants.

Retournée à la cuisine, elle garda tout de même un œil sur ce qui se passait au salon. Elle le regarda se lever avec inquiétude et se précipiter vers la fenêtre. Son alarme songea idiotement qu'il allait sauter et elle s'avança le couteau à la main avant de réaliser qu'il ne faisait que respirer l'air ou plutôt reprendre son air. Elle se permit alors de retourner en arrière pour poser ce qui était une arme avant de revenir vers le salon et avancer en silence. Elle le vit perdre l'équilibre et s'asseoir maladroitement sur l'un des fauteuils, l'air hagard et paniqué.

Cette simple vision suffit à faire monter ses larmes. Il était en détresse et cachait si bien ses sentiments. Elle était incapable de ça et l'affection qu'elle ressentait pour le jeune homme apparut sous la forme d'un regard brillant qu'elle posa sur lui pour ne plus le lâcher. Lentement, elle se mit à sa hauteur et s'assit à ses côtés sur ce qui servait de lit. Tout aussi doucement, elle passa les mains sur son visage pour qu'il se tourne vers elle et se rapprocha, restant à quelques centimètres à peine, le regard fixé dans le sien. Ses excuses sans sens lui tordait l'estomac et elle ressentit ce besoin soudain de le protéger et le voir sourire. Elle détestait voir les gens qu'elle aimait être triste et il l'était immanquablement.

- Tu as le droit de ressentir des choses Anders. Tu n'as pas à être fort tout le temps. Commença-t-elle d'une voix douce. Tu n'es pas tout seul.

Et se sentant sur le point de faiblir, elle lui embrassa le front dans un geste affectif qui montrait qu'elle était une de ces personnes à ses côtés et qu'elle était là, maintenant. Son regard retourna ensuite dans le sien, retrouvant sa place au plus proche, jusqu'à voir le reflet dans ses yeux et l'émotion bien présente.

- Je...

Elle ne trouvait pas ses mots, incapable de convenir de paroles assez fortes ou utiles. Elle réfléchit dans un mordillement de lèvres.

- Je ne sais pas si tu m'as déjà compris à ce propos mais je suis là, je suis ton amie et si tu as besoin de parler à quelqu'un, je t'écouterai. Rien est encore fini Anders et tu n'as rien raté. Quoique tu aies en tête maintenant : tu n'es pas seul.

Et soudainement alerte de leur proximité et du fait qu'elle avait toujours les mains sur son visage, elle s'éloigna doucement non sans garder le contact visuel comme preuve de ce qu'elle disait.

_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 13 Sep - 6:25
This is real.
anders et grace


La main devant ses yeux.
Anders ne se rendait pas compte qu'elle tremblait et qu'il se sentait trembler. Il avait fermé les yeux pour empêcher les larmes sortir, il essayait de respirer et réussissait plus ou moins. Il se rendit compte à peine que quelqu'un venait de s'asseoir à côté de lui, concentré à retenir au mieux les larmes et se reprendre. Il ouvrit les yeux et éloigna sa propre main quand il sentit celles de Grace sur ses joues, le forcer à tourner le regard vers elle, il était réticent au début mais avait finit par se laisser faire finalement. Elle était si proche, tellement proche et l'entendit parler, dire qu'il n'avait pas à être fort tout le temps faisait briller ses yeux. Son visage se déforma à cause de sa peine qui commençait à être plus visible qu'auparavant.

Il avait l'impression que plus les gens grandissaient, moins ils étaient doués pour pleurer, mais l'effet restait toujours le même : ça faisait du bien et d'extérioriser tout cela. Surtout aux côtés de quelqu'un pour montrer qu'il n'était pas si seul que ça, parce que tout simplement : il ne l'était pas ! Grace le lui faisait bien comprendre par un baiser sur le front qui ne le surprit même pas, il ne voulut pas s'éloigner et dut fermer les yeux juste quelques secondes, il sentit même ses larmes vouloir s'échapper et ne les retint plus. Il la regarda enfin, le regard brillant et se rendit compte que cela devait la perturber dans le fond parce qu'elle n'avait jamais vu tout cela venant de lui. Anders intériorisait toujours au fond de lui et faisait tout son possible que ça reste ainsi, parce qu'il n'aimait pas tout simplement mêler les autres dans ses histoires, il n'aimait pas faire des soucis alors que d'autres en avaient... Il préférait s'occuper des autres que de lui-même, c'était plus facile. Ce qui faisait qu'il n'était pas seul.

D'une certaine manière sans savoir ce qui l'avait causé, il avait été là pour Grace quand elle avait eu besoin de quelqu'un au centre commercial. Sans savoir pourquoi, il avait été là pour elle pour jouer le rôle du petit-ami, l'idée la plus ridicule du siècle mais que quelque part en valait le coup. Elle était là maintenant, attentive à ce qu'il pouvait dire, parce que rien de tout cela n'était terminé et il pouvait toujours faire quelque chose pour sa mère. Il pouvait toujours recommencer et lui faire comprendre, mais vraiment comprendre que ce n'était pas sain de rester avec lui.

Il laissait les larmes couler, respirer bruyamment pour trouver un rythme normal. En aucun cas il rompit le contact visuel, même si elle avait enlevé les mains de ses joues. Anders ne se rendait même pas compte qu'ils étaient trop proches et cela ne le dérangeait même pas... Il voulut parler, mais la gorge était nouée, il lâcha un soupir finalement frustré de ne pas être capable de dire un mot. Contre toute attente, il finit par laisser tomber doucement la tête, le nez dans le cou de la jeune femme, la prenant doucement dans ses bras, il s'en foutait que ça puisse être bizarre.

Il soupira et ferma les yeux. C'était étrange parce qu'il était celui qui évitait les contacts et il venait d'en chercher un, là maintenant. Il ne savait pas combien de temps il était resté comme ça, combien de temps il avait laissé les larmes couler... Il était resté là, sans savoir que cela puisse gêner Grace, lui n'était vraiment pas à ça près parce que c'était peut-être un geste rare, ça lui faisait du bien. Mais il avait décidé de se redresser après, la prévenant d'un petit geste de recul, il finit par s'éloigner et passa les mains devant ses yeux pour chasser les larmes. Anders avait toujours cette sensation de la gorge nouée, mais cela ne l'empêchait pas de parler qu'il prit une inspiration.

- J'ai fait ce que j'ai pu... J'avais voulu agir une fois mais j'étais vraiment trop jeune à cette époque et peu de personnes m'ont écouté. Celles qui l'avaient vraiment fait étaient allées voir ma mère, elle a réussi à les convaincre que tout allait bien. Je dois reconnaître qu'elle était plutôt douée et a su tenir le rôle d'une femme heureuse de son mariage jusqu'au bout. Je ne comprenais pas pourquoi elle faisait ça et je ne comprendrais toujours pas sa réponse. Je ne me rendais pas compte non plus que j'avais manqué de faire exploser notre famille, mon père en détention, ma mère n'aurait pas été capable de s'occuper de nous toute seule avec le peu qu'elle gagne et nous ... On aurait pu finir dans les services sociaux... Il soupira et continua toujours d'essuyer les larmes de là. Cela ne marche pas quand elle ne veut pas et même si on l'y pousse, elle finit par agir comme si on l'agressait, nous, à un point qu'elle veut que je parte. Je suis trop présent pour elle et les empêche de "vivre"... Dès qu'on en parle, elle se referme et n'écoute plus rien. Quand j'ai parlé de Rolling...

Il soupira, le regard un peu dans le vide alors qu'il devait regarder Grace, il finit par détourner pour observer l'appartement. Les larmes ne s'arrêtaient pas et il haussa les épaules. D'habitue, il n'en parlait jamais, il préférait garder le silence ou juste parler dans le vide en face de la mer. Une technique qui des fois marchait bien... Mais elle n'allait pas être suffisante cette fois-ci. Il le savait peut-être et c'était pour ça qu'il était venu ici.

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 13 Sep - 11:35
This is real.
anders et grace


Son visage.
Le voir aussi triste et souffrant de cette vie qu'il avait eu jusque là compressa son cœur. Elle aurait voulu lui prendre cette peine, la partager avec lui et pouvoir l'aider. Être là n'était pas suffisant, ça ne pouvait pas l'être et elle le laissa simplement extérioriser enfin ce qu'il gardait au fond de lui. Rien ne l'étonna véritablement et elle resta simplement là, présente et compatissante. Elle était une présence sur laquelle il pouvait s'appuyer. Une amie sur laquelle il pouvait compter.

Elle ne chercha plus à dire quoique ce soit, se contentant de le regarder les yeux brillants quand ses larmes furent les seules choses qu'elle vit. Elle aurait pu les essuyer et empêcher leur course mais c'était parfois nécessaire et libérateur. Anders gardait tout enfermé en lui autant pour se protéger que pour protéger les autres et Grace ne demandait à cet instant qu'à le protéger lui. Il avait le droit d'être faible par moment, il avait le droit de pleurer et de montrer ses sentiments. Personne ne lui en voudrait et certainement pas elle. Ce qu'elle voyait là, elle le préférait à sa réserve. Il avait trouvé nécessaire d'éloigner tout le monde de ce qu'il ressentait vraiment mais ça ne pouvait que faire empirer les choses. Il avait parfois besoin de se livrer et ne pas garder les choses pour lui. Grace se sentit soudainement reconnaissante qu'il la choisisse pour se montrer entièrement et laisser cette barrière se briser.

Si elle se tendit quand il se pencha vers elle, ses muscles se détendirent d'eux-même quand elle sentit son souffle dans son cou. Elle retint un frisson et son cœur battit étonnamment la chamade. Il cachait tant de choses et ce poids était dur à porter. Elle aurait voulu faire plus que de n'être qu'un pilier. Elle aurait voulu agir pour l'aider et voir fleurir un beau sourire sur son charmant visage. Mais ça n'arriverait pas maintenant et elle le comprenait. Elle lui laissa tout le temps du monde, pour une fois patiente et sa joue vint raffermir le contact établi. Elle le sentit pleurer et ferma les yeux d'une peine qu'elle partageait avec lui autant que possible, pour lui et pour sa famille.

Elle ne fit aucun geste quand il s'éloigna et resta simplement dans l'attente. Quoiqu'il décide de faire ou de dire, elle ne bougerait pas de là et lui laisserait du temps. Un temps qu'il utilisa pour parler et raconter ce qui pouvait l'être. Elle se sentit honorée et une nouvelle fois reconnaissante qu'il se confie à elle et la laisse entrer. Elle l'écouta sans dire un mot et sans bouger. Elle ne faisait que le regarder et quand il détourna le regard, elle trouva sa main qu'elle garda dans la sienne.

- Tu n'as pas compris Anders. Ce n'est pas seulement pour elle qu'elle fait ça mais pour vous. Emily t'aime tellement, ça se voit comme le nez au milieu de la figure et elle pense trouver là le seul moyen de vous protéger, en vous éloignant puisqu'elle ne peut s'éloigner avec ton père. Et elle a peur. Elle a peur parce qu'elle est toute seule, que vous êtes ses enfants et qu'elle ne veut pas vous mêler à tout ça. Ton père, c'est tout ce qu'elle a connu et le changement fait parfois plus peur que de rester dans une situation que l'on connait par cœur. Ne la laisse pas faire maintenant. Elle veut que vous viviez, je pense que c'est ce qu'elle veut le plus au monde. Elle veut être sûre que vous alliez bien et c'est pour ça que croire que nous deux, on était ensemble a pu l'aider mais... Quoique tu fasses Anders, quoique tu veuilles faire, pense...

Elle s'interrompit ne sachant plus vraiment ce qu'elle voulait dire ou plutôt refusant de laisser les mots sortir tout comme l'importance qu'il avait pour elle. Alors lentement, elle retrouva tout ce qui faisait sa personnalité, le prenant à nouveau dans une légère étreinte.

- Je peux t'aider Anders. Je veux t'aider si tu... si tu n'es pas contre. Je voudrais tellement pouvoir faire quelque chose pour toi. Murmura-t-elle avant de s'éloigner légèrement pour pouvoir croiser son regard, pouvant encore sentir son souffle sur sa joue. Je suis tellement... Je suis triste que tu vives ça. Mais je suis aussi contente que tu me parles de ce qui ne va pas...

_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 13 Sep - 12:56
This is real.
anders et grace


Un autre contact.
Cela l'aidait à rester sur Terre, à être là et surtout à se sentir moins seul. Il savait qu'il ne l'était pas à la base, mais il faisait comme s'il l'était à devoir éloigner tout le monde de ses problèmes. Il avait toujours appris à faire cela et c'était ce que ses parents faisaient, ils évitaient de parler de leurs problèmes jusqu'à qu'ils atteignent le point de rupture : quand cela était devenu ingérable. Les enfants copiaient les parents, c'était connu... Anders était au point là où plus rien ne pouvait être géré. Il serra un peu la main de Grace alors qu'elle commença à parler, expliquant ce qu'elle pouvait comprendre. Il avait tellement oublié qu'écouter un point de vue extérieur pouvait aider et Grace voyait quelque chose que lui non... Sa mère essayait de le protéger et cela l'énervait dans le fond parce que ça ne marchait pas ! Elle voulait qu'il parte, faire sa vie parce que c'était comme ça les parents pour elle. Ils élèvent les enfants, les regardent grandir et puis les laissent vivre la vie... Anders n'était pas trop d'accord avec ça, même s'il prétendait vouloir partir loin loin et loin, il ne voulait pas s'empêcher de voir sa famille quand même. Elle était importante mine de rien et ça aurait été mieux si son père était ... plutôt son père qu'une personne violente.

Il voulait dégager les larmes qui n'arrêtaient pas de couler, mais ayant la main de Grace dans la sienne il avait abandonné l'idée... Il n'avait pas envie de rompre le contact et les laissa couler finalement, il se pinça un peu la lèvre et se mit à réfléchir sur comment il pouvait aider sa mère... Il ne savait pas comment faire pourtant, parce qu'il se retrouvait chez Grace après avoir fui sa maison sans aucune intention de rentrer. Sa mère avait été très claire à ce propos et avait même dû lancer des mots blessants pour qu'il s'en aille, pour qu'il abandonne... C'était quand même fou, de savoir à quel point il lui ressemblait sur certains points.

Il posa la main sur son bras, quand elle venait de lui faire une étreinte parce qu'elle était à court de mots, elle ne savait plus quoi dire tellement ça la touchait aussi. Il ne pensait pas que ça puisse toucher son amie de cette manière... Il sentait son coeur battre toujours si fort qu'avant, sa tête lui faire mal mais il se sentait ... Bien. Enfin pas bien, mais bien mieux. C'était comme un poids en moins quand une autre personne savait son problème. En fait, il ne savait pas. Il ne savait plus... Il ne se rendit même pas compte qu'il serrait un peu le bras de son amie qui lui faisait une étreinte.

Il détourna le regard pour regarder le sol, réfléchir quand Grace exprimait son envie de l'aider, elle voulait être là pour lui. Il releva son regard quand elle disait être contente d'être celle qu'il a choisi de dire ce qui n'allait pas. Pourquoi il le lui avait dit ? À elle ? Anders ne savait pas trop, parce qu'elle vivait à New York et qu'il se trouvait pas loin ? Non, il aurait pu continuer à rouler jusqu'à Chicago pour aller voir Thomas par exemple. Pourquoi Grace ? Pourquoi il lui avait dit tout ça ? Pourquoi il avait laissé tomber les barrières ? C'était comme s'il attendait quelque chose d'elle dans le fond, comme s'il cherchait à savoir quelque chose et la voyait comme une amie qui voulait tellement l'aider.

- Qu'est-ce que tu peux faire ? demanda-t-il dans un murmure. Complètement perdu. Je ... Elle n'est pas seule ma mère, je veux dire ... Je veux dire qu'elle nous a mais ce n'est pas parce que nous sommes ses enfants que nous devrions partir vivre nos vies dans notre coin et l'oublier dans son malheur. Enfin, si j'ai un gosse moi je vais forcément le laisser vivre sa vie mais j'apprécierai qu'il vienne me rendre visite et passer un peu de temps avec lui, discuter de tout et de rien. Non vraiment, qu'est-ce que je dois faire ? Dois-je app... Il mit la main libre sur son visage et lâcha un gros soupir. Je ne sais pas... Ses pensées étaient désordonné, brouillonnés, il n'arrivait même pas à suivre le fil.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 13 Sep - 21:08
This is real.
anders et grace


Que pouvait-elle faire ?
C'était une question légitime. Bien sûr qu'il se posait la question. Elle n'avait rien qui puisse sembler pouvoir aider de manière évidente. Quand lui lui parlait, elle continuait à cacher ce qui avait changé sa vie et ce qui l'empêchait toujours d'avoir des relations personnelles... Forcément, il ne savait pas et malgré ses confidences, elle ne comptait pas lui renvoyer la pareille. Le jour où elle réussirait à se confier et parler librement de ce qui lui était arrivé n'était pas encore venu.

Elle allait alors lui répondre, lui expliquer ce en quoi elle pouvait l'aider mais ses interrogations reprirent, dirigées envers lui-même. Il était perdu et elle s'étonnait qu'il n'est pas explosé plus tôt. Tout ça devait le ronger et elle était persuadée que sa barrière était une faiblesse plutôt qu'une force. Il se repliait sur lui-même sans prendre le temps de souffler et de vivre comme il le devrait. Il faisait tout pour les autres, pour sa famille et il en oubliait de prendre soin de lui. Elle ne serait pas celle à le lui reprocher mais elle ne serait pas celle non plus à ignorer ce fait. S'il ne prenait pas soin de lui, elle, elle le pouvait.

- Anders, tu ne peux pas tout faire. Tu as le droit de prendre du temps pour toi et ça commence par manger correctement après des heures de route ! Essaya-t-elle de sourire. Je ne suis pas de ta famille et il y a beaucoup de choses pour lesquelles je ne sais rien mais pour ça, je... je connais quelques personnes qui pourraient parler à Emily, des personnes qui ont vécu la même chose. Et je pourrais lui dire tellement plus clairement que toi certaines choses. Je ne suis pas sa fille et je n'ai pas à prendre certains sujets avec des pincettes. Parfois, quand la manière douce ne suffit plus, dire les choses clairement apportent un nouvel éclairage.

Elle attrapa doucement son bras pour voir son visage et essuyer les quelques larmes qui restaient, évitant de penser à la familiarité de ce geste et à la sensation de la peau de son ami sous ses doigts.

- Mais même si j'aime beaucoup ta mère, tu es mon ami avant tout et j'ai bien l'attention qu'on passe une semaine à s'amuser, se reposer et laisser le reste du monde en pause le temps de quelques jours. Et je te préviens que si je te vois ne serait-ce qu'essayer de redresser ce mur, je viendrais le démolir à coup de pieds ! Tu n'as pas à être fort tout le temps et à avoir tout sous contrôle. Les sentiments ne se contrôlent pas, parfois malheureusement mais c'est comme ça. Ce n'est pas ridicule de pleurer pour et avec les gens qu'on aime. Pleurer soulage parfois. C'est aussi la marque qu'on se soucie et je sais que tu te soucies intensément de ta famille. Reprit-elle en sentant ses yeux piquer de larmes contenues. Tu dois aussi penser à toi Anders. Tu as le droit de vivre ta vie.

_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 13 Sep - 21:57
This is real.
anders et grace


Il ne pouvait pas tout faire.
Cette phrase était comme une claque, mais véridique. Il ne pouvait pas être partout, ne pouvait pas avoir la solution à tous les problèmes et pourtant, il faisait comme si. Ce n'était pas possible, il n'avait pas ce pouvoir et il était un être humain qui gardait tout ses problèmes au fond de lui. Il ne pouvait pas tout faire et il fuyait aussi. Il avait le droit de prendre du temps pour lui, mais quoi donc ? Il ne savait pas ce qu'il aimait faire pratiquement, en dehors des langues et lire. Ce questionnement lui prouvait justement qu'il n'avait pas spécialement pris du temps pour lui, juste pour être avec les autres et profiter d'être là pour eux sans forcément penser à lui. Des fois il faisait les fêtes, mais n'hésitait pas à envoyer des messages à Grace. Il la regarda quand elle parla de manger et il sourit à peine, se rendant compte que finalement là maintenant, il n'avait plus trop faim tellement son ventre s'était noué... En réalité, tout était noué.

L'idée que Grace puisse parler aux personnes qui avaient vécu la même chose l'inquiéta dans le fond parce qu'il se demandait déjà où elle les connaissait avant de se rendre compte que c'était ce pour quoi elle voulait travailler : que les droits soient respectés. Il fut intrigué à l'idée de ce que Grace pouvait dire à sa mère, ayant des outils que lui n'avait pas. Sûrement parlait-elle en tant que femme et que cela restait des trucs pour femmes, peut-être qu'il n'avait pas envie de savoir. Il enleva à peine la main de son visage, puis complètement quand il sentit son amie lui prendre le bras et la laissa même essuyer les larmes. C'était bizarre ce geste, si bizarre qu'il l'aurait interrogée du regard pour lui demander ce que c'était ça. Mais il n'avait pas vraiment l'esprit pour et encore, elle continua à parler.

Il ne put retenir un petit rictus accompagné d'un autre sourire amusé, cela n'avait duré que quelques secondes mais c'était déjà ça. Il imaginait très bien Grace essayer de détruire ce mur s'il essayait de cacher tout cela à nouveau, il devait être complètement lui-même, même s'il n'était pas trop habitué à ça. Il n'était même pas sûr qu'elle continuerait toujours à l'apprécier après. Puis il reprit un peu son sérieux, sans remarquer que ses larmes commençaient à arrêter de couler, il hocha un peu la tête pour montrer qu'il était d'accord avec elle. Il fronça légèrement les sourcils face aux yeux brillants de Grace, il sentit subitement les larmes revenir et dut lever les yeux au ciel pour essayer de se contenir pas parce qu'il n'avait pas envie de pleurer devant elle, mais parce qu'il avait assez pleuré. Il posa la main sur l'épaule de Grace et referma les yeux pour quelques secondes, hocha la tête pour confirmer qu'il était d'accord, mais ...

- Plus on grandit, moins on est doué pour pleurer. Mais ça a toujours un effet libérateur... Merci.

Il lâcha un léger soupir en relâchant l'épaule de son amie et voulut s'affaler avant de se rendre compte qu'il n'était véritablement pas sur un fauteuil, mais une sorte de. Il fronça les sourcils, interrogateur avec pour pensée : qu'est-ce que c'est ça avant de comprendre avec un air fatigué. Il soupira encore et passa la main sur son front pour le masser au niveau de la tempe, essuyer les larmes qui coulaient encore au passage.

- Vais "oublier" tout ça pour quelques jours, penser à autre chose et m'occuper de moi. Me changer les idées, te battre à la course de vélo. On verra après quand il sera temps de retrouver nos problèmes. Ça me va...

Il allait probablement avoir du mal à faire comme si rien n'était maintenant, passer à autre chose. Il finit par laisser retomber la main, son coude sur son genou et regarda un peu devant lui, les fenêtres particulièrement.

- J'avoue que je n'ai plus trop faim après tout ça. J'ai déjà assez mangé.

Il regarda Grace ensuite, il l'observa un peu et se sentit désolé de ... Non, il n'était pas désolé, il n'avait pas à l'être. Ce n'était même pas tous les jours qu'il laissait tout aller, extérioriser finalement. Après tout elle était une amie et elle était là pour lui. C'était quoi que faisaient les amis ? Écouter l'autre quand ça n'allait pas et l'aider ?


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 14 Sep - 1:24
This is real.
anders et grace


Un léger sourire.
En effet, pleurer à l'âge adulte prenait souvent un autre sens et elle qui avait du mal à contenir ses émotions se rendait bien compte que la plupart des gens ne voyaient pas les choses la même manière qu'elle. Elle pleurait de bonheur, de tristesse ou de colère mais rares étaient ceux qui comprenaient qu'elle puisse ressentir les choses assez intensément pour en pleurer. Cela semblait presque déplacé mais elle ne contrôlait pas et même si elle le pouvait, elle ne le voudrait pas. C'était parfois épuisant et énervant mais ses sentiments, c'était aussi ce qui faisait sa force.

Et elle était certaine qu'il pouvait en être de même pour Anders. Ses sentiments et la force de son amour pour sa mère et sa sœur le poussait dans de tels retranchements que ça ne pouvait qu'être une force s'il s'autorisait à l'afficher. Mais c'était à lui, et à lui seul, de bien le vouloir.

Son idée de passer quelques jours à s'amuser et potentiellement se reposer sembla trouver un intéressé et elle en conclut que le moment confidence était passé ce qui lui évitait de retenir son souffle dans l'espoir qu'il ne lui demande rien. Malgré tout, elle ne pouvait pas le laisser fantasmer sur quelques petits détails et le reprit rapidement :

- Ok, mettons les choses au clair une fois pour toutes. JE gagnerai cette course. Il va falloir te faire à l'idée avant le jour J. Ricana-t-elle légèrement. Et si tu n'as plus faim, que dirais-tu de regarder si un film te plait pour le regarder pendant que je vais me préparer de quoi équilibrer les quatre cents grammes de glace ?



(oui hein, un moment je ne sais pluuus quoi diire alors c'est couurt)

_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 14 Sep - 5:53
This is real.
anders et grace


Terminer cela.
Anders faisait confiance à Grace pour qu'elle garde tout cela pour elle, qu'elle n'en parle pas à Thomas même s'il était plus ou moins déjà au courant. Pour lui, Emily allait toujours divorcer de Roman, peut-être que c'était mieux qu'il continue de croire ainsi, car peut-être que cela allait finalement arriver.

Il comprenait que Grace avait aussi ses secrets et semblait être assez familière avec tout ce qui se passait. Bien sûr que cela n'arrivait pas à elle dans sa famille, elle était trop aimante et soudée pour ça. Ni avec ses petits-amis, du moins avec Thomas parce qu'il n'était pas du tout comme ça. Il aimerait savoir aussi ce qui l'avait fait paniquer dans la cabine d'essayage, qu'est-ce qui l'avait fait fuir de Chicago pour New York mais il n'en dit rien. Le truc assez sympa avec Anders, c'était qu'il comprenait sans même avoir essayé quand la personne ne voulait pas parler de ce qu'elle en fait son secret. Il ne voulait pas franchir cette limite avec elle, ni la bousculer malgré leur amitié, il avait l'impression que c'était encore fragile mais si forte à la fois. C'était indescriptible... En plus, il venait de parler de son problème et ne voulait pas rendre la balle à Grace, en parlant des choses douloureuses. Une autre fois, si elle avait besoin de parler, il serait là... Enfin, pour l'instant.

- Tu rêves trop pour que ça puisse être vrai, tu gagneras pas.

Il sourit à peine exaspéré par tant d'illusions et d'espoir de son amie. Elle n'allait pas gagner du tout, c'était impossible parce qu'il était doué sur le vélo à une époque et il avait repris un peu la main. Toutefois, il restait impressionné par les coursiers qu'il avait croisé sur les routes de la ville, il avait cru que ses rétroviseurs allaient y passer à force de les voir en frôler.

- Ça marche.

Il se leva doucement et fronça les sourcils pour chercher les cassettes, son amie dut lui indiquer l'emplacement pour qu'il puisse choisir. Il devina que ça ne la dérangeait pas si elle regardait un film qu'elle avait déjà vu. Il regarda les titres et fut surpris de découvrir que certains ne lui disaient rien, il n'était pas le genre à aller souvent au cinéma en même temps ou à regarder la télé.

- Oh làlà... Retour vers le futur. Faudrait que je regarde les deux premiers, le troisième va bientôt sortir au cinéma. Hors de question que je le loupe celui-là. fit-il en voyant les deux cassettes avant de passer à autre chose au cas où si elle n'avait pas envie de voir ça Mh.. S.O.S fantôme ... Je l'ai toujours pas vu... Aah, le parrain, il est bien celui-là.

Il soupira parce qu'au fur et à mesure qu'il regardait les cassettes, il se retrouvait avec plusieurs choix et ne savait plus quoi regarder en premier à force. Anders regarda Grace qui venait de finir de préparer à manger pour elle et lui montra ses choix multiples, avec un air fatigué dû à son voyage et ses larmes. Qu'est-ce que pleurer pouvait être fatiguant...

- Oui... Je ne sais pas quoi choisir... Tu peux trancher ? Je ne m'attendais pas à ce que tu ai tellement de cassettes...



_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 14 Sep - 16:26
This is real.
anders et grace



Pauvre Anders...
Il était si sûr de gagner que ça n'en serait que plus drôle de pouvoir laisser le son de la victoire venir à ses oreilles lorsqu'elle le battrait. Elle n'aurait vraiment aucune pitié avec lui et bien sûr, elle était toujours trop sûre d'elle mais il pourrait être fier en tant que professeur : elle avait fait des progrès ! Elle arrivait à rouler à toute vitesse, à freiner comme il le fallait et slalomer correctement. Elle fut d'ailleurs certaine que le meilleur endroit pour cette petite compétition ne pouvait être nul autre que Central Park mais ils verraient bien ensemble, en temps et en heure.

Pour le moment, elle devait au moins essayer de manger quelque chose et lui devait se reposer. Elle était certaine que cette peur, angoisse et colère vis à vis de ce qu'il se passait dans sa famille ne pouvait que le fatiguer moralement et physiquement. Un peu de détente ne ferait alors de mal à personne et elle le laissa fouiller le placard pour y trouver le film adéquat. Peut-être que s'il avait tout vu ils pourraient sortir au vidéoclub mais en ce qui la concernait, sa collection se mélangeait à celle de Sasha autrement dit, certains films lui étaient inconnus. Elle passait bien plus de temps devant un livre que la télévision !

Quand il lui demanda son avis, elle jeta un œil rapide. Se détendre voulait dire ne pas trop réfléchir et ne pas trop se prendre la tête. Il leur fallait donc quelque chose de léger et puisque ça faisait partie des choix...

- S.O.S Fantômes qu'on rigole un peu ! Répondit-elle. Tu peux le mettre, j'arrive, j'ai presque fini.

Et ainsi commença leurs quelques jours ensemble. Confidences et incidences, il se livra quand elle se montra attentive et ils passèrent le reste de la journée à discuter du film, batailler au sujet du meilleur personnage et décider des plans pour le lendemain. Anders paraissant vite fatigué, ils se séparèrent rapidement une fois qu'elle lui eut montré l'ensemble de l'appartement et aidé à préparer le lit.

La situation aurait sans doute pu lui paraître étrange si elle ne faisait pas entièrement confiance à Anders. Après tout, elle était seule avec lui ! Mais ça ne lui vint pas à l'esprit et elle s'endormit avec le soulagement étrange de savoir quelqu'un ou plus particulièrement Anders dans la pièce à côté.


JOUR 2. (28/06/90)

Grace aimait bien se prélasser au lit. On ne pouvait pas dire qu'elle traînait. Généralement, il lui suffisait de poser le pied à terre pour être en forme pour la journée mais elle se souvenait alors qu'elle était en vacances et prit quelques minutes pour voir le soleil entrer dans la chambre lorsqu'elle eut ouvert les rideaux.

Ce fut alors qu'elle se rappela qu'elle avait un invité et arriva doucement dans la pièce principale en faisant face à un Anders toujours endormi. Elle n'eut alors aucun besoin de dissimuler son petit sourire avant de se replier dans la cuisine et laisser l'eau du thé et le café se préparer. Il semblait paisible ainsi et lui donnait l'occasion d'observer ses traits détendus. Pourtant, elle aimait son regard. Il était une ouverture sur la personne qu'il cachait souvent au fin fond de lui-même et pouvait aussi, par moment, -vraiment par moment !- être charmant. Mais à cet instant, elle avait tout loisir de voir son ami bien moins soucieux et naturel. C'était ainsi qu'elle espérait le côtoyer et c'était ainsi qu'elle voulait l'imaginer un jour. Les cheveux ébouriffés, les lèvres claires de la nuit et bientôt, le regard embrumé du réveil. Pour un peu, on aurait pu penser qu'elle avait déjà eu l'occasion de rêver de lui ainsi et tout aussitôt, elle se détourna de peur d'être surprise.

Elle profita du temps restant pour aller se préparer et retrouver un Anders qui émergeait tout juste. Elle le vit à son changement de respiration et de position. Comment avait-elle déjà pu se faire au schéma de nuit d'Anders ? Personne ne le savait mais il n'allait pas tarder à ouvrir les yeux sous l'odeur -désagréable- du café qui envahissait l'appartement. Que ne ferait-elle pas pour lui faire plaisir ?!

- Bonjour ! Commença-t-elle d'une voix douce, sans même le regarder, affairée à verser le café dans une tasse. Bien dormi ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 14 Sep - 17:48
This is real.
anders et grace


- D'accord !

Il rangea les cassettes à leur place et garda S.O.S Fantômes à côté de lui, concentré comme il le pouvait sur sa tâche. Il n'avait pas envie de casser quelque chose par accident, il était fatigué et moins attentif à un point qu'il avait un peu hésité sur comment allumer la télé... Soit avec une télécommande ou appuyer sur un bouton de l'écran. Finalement, il avait trouvé la réponse comme un grand en espérant que Grace ne remarque pas qu'il était un peu à côté de la plaque. Finalement c'était une bonne idée de regarder un film qui pouvait faire rire.

Il avait démarré la cassette en même temps que Grace fut arrivée avec son plateau. Il regarda la composition de son repas et remarqua encore une fois qu'elle ne mangeait pas beaucoup, il retint la remarque parce qu'il n'avait pas envie d'imiter Mamilou et ne voulait pas lui faire rappeler sa grand-mère. C'était décidé, il cuisinera quelques fois et espérait qu'elle voudra manger tout ce qu'elle avait sur son assiette. Après tout, il n'était pas un mauvais cuisinier, sauf quand il s'agissait de faire un dessert, ce n'était pas son fort...

Ils s'installèrent confortablement sur le canapé, sans se préoccuper du peu de distance entre eux, comme si cette barrière qui n'existait pas leur permettait de faire ça. Ils avaient regardé le film et Anders avait bien aimé dans l'ensemble, c'était drôle et avait rigolé devant quelques moments. Aujourd'hui, il avait l'impression d'être passé sur toutes les émotions et n'aurait jamais pensé que c'était épuisant de tout laisser aller mais reposant à la fois...! Ils n'étaient pas sortis, parce que l'une n'avait pas spécialement envie, l'autre était trop fatigué et maintenait un peu la tête contre le dossier du canapé. À l'observer fatigué, mais aussi détendu, il ne semblait pas reconstruire une barrière face à elle.

Ils discutaient ... Enfin, débattaient avec presque énergie parce qu'il se faisait un malin plaisir de la contredire juste pour l'embêter. Il restait quand même le gars pénible fatigué ou pas. Ils organisaient un plan pour le lendemain, lequel il approuvait sans problème... Parce qu'il n'avait pas forcément écouté et compris ce que cela voulait dire. Il redemandera le lendemain, il était sûr qu'il aura tout oublié. Quand la fatigue était trop importante et malgré l'heure peu tardive, ils étaient d'accord de devoir se séparer. Grace lui fit visiter l'appartement et il repéra vite la salle de bain et se dit qu'il prendra la douche le lendemain... Il aida Grace à faire le lit.

Et elle fut partie dans sa chambre et lui, allongé à regarder le plafond dans un long soupir. Il sentit ses muscles se détendre et se rendit compte que ça faisait presque mal, tellement il était resté en tension depuis qu'il avait quitté Chicago. Il trouvait que le matelas était confortable, cela l'aidait à s'endormir assez rapidement.

JOUR 2. (28/06/90)

Pas encore réveillé. Non, il dormait toujours et était bien dans son rêve, tellement bien qu'il n'avait pas envie d'ouvrir l'oeil... En fait, cela ne lui venait même pas à l'idée, il n'était même pas gêné par la lumière du soleil et était dans son sommeil profond. Sa main sortait du lit et frôlait presque le sol. Il était complètement à l'aise dans son sommeil en réalité.

De quoi était-il en train de rêver Anders... ? Un peu de son séjour à New York probablement... C'était peut-être une autre ville dans son rêve, pourtant avec les tours, elles donnaient l'identité de la ville qui était New York. Il n'était pas forcément seul et y avait Grace. Il avait rêvé qu'il avait perdu à la course à vélo parce qu'il s'était trompé de chemin et avait manqué de se prendre une voiture. Puis aller à Manhattan... Ensuite prendre la voiture pour aller partir loin, ils ne savaient où... L'un disait quelle direction prendre sans savoir jusqu'où ils pourraient terminer, l'autre obéissait. Ils étaient près de la mer, une plage oui voilà. Une plage, ils étaient à une plage. Ils étaient ensemble, avec un sourire aux lèvres et tout semblait aller bien et ils faisaient quelque chose qu'il n'avait pas vraiment eu l'occasion de voir précisément à cause d'une tâche noire qui assombrissait le tout.

La tâche noire qui avait une odeur de café.

Café ?

Anders sortit de son rêve et bougea un peu pour essayer de se rendormir. Ce n'était pas possible qu'il y ait du café par ici, Grace n'aimait pas le café. Elle ne pouvait pas avoir de café... ! Ce n'était pas vraiment réel, il devait rêver... Il était peut-être passé à un autre rêve et cela le faisait chier parce qu'il préférait l'autre, il connaissait par coeur le rêve du café ! Alors il essaya de retrouver son autre rêve et reprendre le moment sur lequel il s'était arrêté, puis une fois fait,  il décida brutalement de quitter tout cela en ouvrant les yeux de surprise avant d'être ébloui par la lumière. Il passa la main devant et lâcha un gros soupir en se rendant compte que ce n'était qu'un rêve et ce n'était pas réel, rien de tout ceci n'était en train d'arriver et comprit l'origine de l'odeur du café.

Il voyait Grace en faire, il la voyait de dos et la regarda le temps d'émerger, de comprendre surtout que c'était presque un rêve parce qu'il était vraiment bien à New York, chez elle. Anders n'avait pas envie de se redresser tout de suite, il aimait bien prendre son temps avant de sortir du lit mais là... Le café l'aidait assez pour qu'il décide de ne pas paresser sur place. Il en avait besoin finalement, il se leva doucement pour s'asseoir et passa les mains devant son visage pour essayer de se réveiller.

- Mh ? Il n'avait pas tout de suite compris qu'elle lui disait bonjour. Il retira les mains de son visage et marmonna un   - 'Jour.

C'était en se levant enfin, traîna pour la rejoindre en short et débardeur noir et lâcha un soupir d'effort quand il fut arrivé. Il n'avait pas fait l'effort de réorganiser ses cheveux qui était un peu parti dans tous les sens et avait carrément un look négligé, la barbe naissante ne l'aidant pas non plus. Il n'avait pas les yeux complètement ouverts. Il mit la main sur ses lombaires et regarda ce que Grace était en train de préparer alors qu'elle venait de lui poser une question.

- Ah... Oui, très bien... 'ttend, c'est du café là ?

Trop bien dormi même. Il avait rêvé qu'il était en train d'embrasser Grace et c'était un petit peu difficile de la regarder en ce moment même, un peu gêné d'avoir rêvé d'elle. Heureusement qu'il pouvait toujours prétendre qu'il n'était pas réveillé et qu'il était attiré par le café qu'il n'hésita pas à prendre la tasse. Il ne put pas la porter à ses lèvres quand il sentit à quel point c'était chaud et dut la déposer sur le plan du travail avec un léger soupir, toujours pas réveillé.

- Toi ? Levée depuis longtemps ? demanda-t-il, le regard toujours sur la tasse.

Quelle heure était-il ?


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 14 Sep - 18:30
This is real.
anders et grace



Elle devait vraiment arrêter.
Elle n'avait aucune raison de noter à quel point son visage au réveil était craquant ni à quel point elle avait envie de passer les mains dans ses cheveux ébouriffés. Il n'y avait vraiment aucune raison si ce n'était qu'elle était une jeune femme potentiellement attirée par un homme comme elle pouvait l'être de n'importe qui. Et puis, Thomas ne devait pas échapper à la règle non plus. Il était tout autant séduisant et ce n'était que son côté critique qui lui faisait penser que son petit air était particulièrement attrayant.

Revenant à la réalité et le regardant s'approcher. Elle força son regard à rester sur son visage, bien qu'elle ne manqua pas de remarquer tout ce qui faisait l'homme au réveil. Le pauvre se réveillait à peine et elle ne put retenir un léger sourire moqueur en voyant ses difficultés à émerger. Elle pouvait bien le ranger dans la bonne catégorie d'hommes, ça ne changeait rien au fait qu'il avait aussi un petit côté comique et que c'était tout ce qu'elle voulait laisser voir : elle le trouvait amusant. C'était une gentille petite moquerie qui suivit sa question.

- Si ça ressemble à du café, que ça sent comme le café et que ça a le goût de café, qu'est-ce que tu penses que ça peut être ? Demanda-t-elle avec ce petit emprunt de fierté d'avoir trouvé une bonne réplique et cette pointe de sarcasme.

Elle lui laissa cependant le temps de finir sa nuit au contact du café ou plutôt, elle le laissa se rendre compte de lui-même qu'il tenait un café bouillant puisqu'il n'avait pas cru bon de la remercier pour en avoir fait pour lui. Ce qu'il pouvait blessant aussi parfois ! Alors pour petite revanche personnelle, Grace le laissa goûter sans un remord s'il venait à se brûler la langue. Une chance pour lui, il resta prudent et elle croisa les bras lorsqu'en plus de tout le reste, il gardait les yeux sur son bol. Houhou, amie ici présente ! Aurait-elle pu dire pour attirer son attention mais au lieu de ça, elle répondit à sa question avec un soupir désespéré.

- On dirait bien que oui. Depuis plus longtemps que toi en tout cas c'est sûr. J'aurai bien préparé le petit-déjeuner mais étant donné que je ne sais pas ce que tu prends, tu vas me dire tout ça, aller te réveiller dans la salle de bain et revenir boire ton café quand tu auras les deux yeux ouverts. Tu ne pourras même pas concourir pour la seconde place de notre course dans cet état et j'aime tout de même avoir des adversaires à la hauteur. D'ailleurs j'ai rêvé de toi cette nuit. Déclara-t-elle moqueuse. Je t'avais battu d'au moins une longueur et tu finissais par t'incliner en déclarant que j'étais meilleure que toi. C'était vraiment parfait comme rêve !... Mais question, tu as une tenue adéquate ? Si on reste à vélo toute la journée, il vaut peut-être mieux enfiler les vêtements de sport. J'ai tellement de choses à te montrer. Oh, on pourra même aller à Broadway, si tu arrives à suivre.

Oui, elle était abrutissante et un peu casse-pieds mais tout ça s'expliquait fort bien par sa petite fierté mise à mal par l'absence de merci. Comme quoi, il ne fallait pas sous-estimer sa rancune, surtout quand on s'appelait Anders et qu'on avait quelques facilités à l'exaspérer.

- Et de rien pour le café ! Expliqua-t-elle enfin en levant un sourcil, attendant clairement une réplique.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 14 Sep - 20:15
This is real.
anders et grace


Hein ?!
Anders fronça les sourcils, un peu perdu par la question de Grace qui parlait trop vite. Il n'était pas encore alerte et venait à peine de se réveiller bon sang ! Elle ne pouvait pas avoir de la compassion ?

- M'enfin, j'exprimais ma surprise c'est tout... Il haussa les épaules, indifférent mais toujours pas alerte.

Il était pas complètement réveillé pour montrer à quel point il était surpris, c'était difficile d'émerger comme cela, surtout après un rêve assez étrange et un peu inapproprié. Il avait du mal à vouloir regarder Grace encore... Il sentait bien le café, il n'était pas en train de rêver en plus. Oui ! Il était surpris de voir qu'il y avait du café alors qu'elle n'aimait pas ça... ! En même temps, si elle n'aimait pas ça, cela ne voulait pas dire qu'elle n'en possédait pas dans ses placards, mais il ne pouvait pas s'empêcher d'être surpris et c'était surtout parce qu'il en avait vraiment besoin pour être parfaitement réveillé. C'était comme s'il était tombé du ciel en fait. Il y avait une autre manière de le réveiller d'ailleurs et c'était : un retard. Il restait au lit pendant cinq minutes pour se préparer mentalement, mais quand il était lancé, il était vraiment lancé !

Un soupir. À l'entendre, cela n'annonçait rien de bon et comprit que Grace était exaspérée, il aurait voulu lui lancer un regard désolé mais n'avait même pas la force de tourner la tête vers elle pour le moment qu'il préférait toujours regarder le café. Se réveiller dans la salle de bain était une meilleure idée, mais il voulait boire le café avant... Malheureusement, il devra le faire après parce qu'il restera bouillant avant un moment et s'il restait, il ne savait pas s'il allait survivre aux côtés d'une Grace un peu agacée.

Enfin ! Anders tourna la tête vers elle, le regard surpris qu'elle ait fait presque le même rêve que lui. Il ne put empêcher de rire à la vision tellement c'était absurde ! Pas possible ! Il avait aussi rêvé avoir perdu et elle gagné, mais il ne se souvenait pas de s'être incliné alors aucune chance qu'ils aient fait le même rêve. Mais avaient-ils fini de la même façon ? Non, Anders n'avait pas envie de le savoir en fait et ne demandera pas, c'était assez gênant ! Il n'y pensait même pas en plus parce qu'il se moquait encore de Grace, car elle n'allait pas gagner et même si c'était le cas, il ne s'inclinera jamais ! Il secoua la tête avec une expression qui montrait qu'il y croyait absolument pas.

- C'est qu'un rêve ... marmonna-t-il entre les deux phrases.

Le sourire disparut petit à petit quand elle lui demanda s'il avait une tenue de sport pour cela, il fronça les sourcils et secoua immédiatement la tête. Non il n'avait pas ça, il n'avait pas de vélo non plus... Oui, il pouvait la suivre peu importe où elle ira, il sera avec elle. Cependant, l'idée de la tenue de sport était un peu embêtante parce qu'il n'en avait pas et n'avait pas pensé à en prendre pour son voyage... Enfin, il ne pensait pas faire du sport en restant assis dans la voiture en même temps. Il n'avait pas pris les vêtements pour plus d'une semaine non plus...

Anders soupira en fermant les yeux à nouveau, ce qui était une grosse erreur car il avait envie de se recoucher d'un coup. Il passa la main sur son front pour le masser et l'aider à rester plus alerte mais finalement ...

- Vais prendre... Ouaah... Ouh làlà... Une douche, j'arrive pas à me réveiller. C'est trop brutal comme réveil là... Devrions passer aux boutiques pour la tenue ... Bon sang... Pour la tenue de sport. fit-il en baillant entre deux phrases en retenant encore l'autre bâillement.

Le pauvre, il essayait de reprendre les esprits et ce n'était pas gagné. Il se déplaça vers son sac posé plus loin, récupérer quelques affaires et soupira en voyant le peu de choix qu'il avait, il dut reprendre les vêtements de la veille, la trousse et savait que la serviette était dans la salle de bain. Quand il fut sur le chemin, il entendit son amie lui rappeler qu'elle avait fait le café et qu'elle attendait le mot magique.

- Merde ! Désolé Grace ! Merci pour le café ! réagit-il avant d'entrer dans la salle de bain.

Il ferma la porte derrière lui et ne put empêcher le vieux réflexe : la clôturer. L'épisode de la douche chez les Moore l'avait un petit peu marqué et il y avait eu le retour des choses, elle avait failli le voir tout nu. Il chassa l'histoire de la douche de l'esprit et bailla en s'étirant sans retenue. Il se déshabilla pour ensuite aller prendre sa douche et se réveiller. L'eau froide lui faisait du bien, mais n'avait pas eu le courage de commencer directement par le visage et fut immédiatement heureux d'avoir pensé à apporter du shampoing, pas sûr qu'il aurait aimé que ses cheveux sentent comme ceux de Grace... Naturellement, il pensa à elle et claqua la langue, secoua la tête et à ce moment-là, on aurait dit qu'il était en train de s'insulter, se parler mentalement en disant qu'il avait ... Non et puis non ! Elle prenait la mouche pour un rien aussi ! Pour un café ! Pour un merci bon sang ! Il n'était pas en faute ! Il était à peine réveillé en plus ! Il avait besoin du temps lui pour se réveiller et Grace en avait eu. Cependant, il était sûr qu'il y avait peu de chance qu'elle soit comme lui : lent à s'activer.

À ce moment-là, il maudissait son esprit parce qu'il n'avait pas pu s'empêcher de repenser à Grace qui prenait la douche, ici, la douche à Chicago. À l'imaginer... Le rêve, puis ça et puis voilà, il se prit volontairement l'eau dans le visage pour se réveiller, tout était parfait et ça l'aidait à rester éveillé provisoirement. Sérieusement, c'était parce qu'elle était dans sa vie depuis quelques mois à peine, qu'il pensait "naturellement" à vouloir imaginer leur relation s'évoluer à autre chose. Au moins une fois... Ce n'était pas envisageable parce qu'il n'oubliait pas le passé, ni ce qu'il avait été pour elle. Il n'était pas le gars qui l'avait aidée et ... Et ... Et pourtant, elle voulait l'aider, elle l'avait dit hier ! Elle l'accueillait chez lui. Elle était son amie, il était son ami et ... Rien ne montrait que c'était une personne rancunière, elle n'agissait pas tel quel. À moins qu'il voit mal et c'était le cas avec les yeux à moitié ouverts...

Après s'être préparé rapidement, il sortit de la salle de bain et déposa ses affaires dans son sac. Forcément, il ne s'était pas encore rasé, mais il n'oubliera pas d'aller acheter un rasoir aussi... En fait, il avait besoin de faire les courses pour tenir la semaine, ce n'était pas possible sinon. Il alla retrouver Grace qui était en train de boire du thé et posa la main sur le bol pour vérifier la température de son café. C'était tiède et il regarda Grace avec un léger sourire un peu gêné, désolé de ne pas avoir pu dire merci pour le café. Il semblait être plus réveillé et différent, mais ce n'était pas encore ça avant qu'il boive son café... Il en but deux gorgées et soupira quand ce fut fait, comme si c'était une vraie libération.

- Là, suis réveillé... Bon... On avait dit quoi pour le programme hier déjà ... ? Ah oui, retrouver ma voiture déjà pour que je paye la place... À moins que t'avais parlé de parking gratuit, je me souviens plus ce qu'on a dit hier soir... ? Prendre le vélo pour moi et faire les courses. Il finit par boire à nouveau son café et fit une moue comme s'il venait de se rappeler de quelque chose Je prends du café au petit-déjeuner, je ne mange presque rien. Quand je mange c'est ... des toast, avec la confiture peu importe ce que ça peut être.

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Jeu 15 Sep - 11:22
This is real.
anders et grace


Elle pouvait se moquer.
Après tout, il était vraiment un cas à part. Elle n'avait jamais vu quelqu'un mettre autant de temps à se réveiller. Même Ivan qui était considéré comme un flemmard professionnel retrouvait le sens des mots plus rapidement. Et bien sûr, à cet instant, Grace se faisait un plaisir de tout faire sauf l'aider. Elle parlait, parlait et parlait encore.

Heureusement pour son matricule, il finit par la remercier même si elle avait dû insister à ce propos. Elle le regarda ensuite s'éloigner en faisant tout pour ne rien entendre provenant de la salle de bain. Faire travailler son imagination dès le matin n'était pas forcément une bonne chose, surtout quand son rêve s'était composé bien autrement qu'une simple course gagnée. Elle sourit parce qu'elle en avait le droit et parce que ce n'était rien de plus qu'un rêve... Comme ça ne signifiait rien et que personne ne serait jamais au courant, elle pouvait en faire ce qu'elle voulait comme se repasser un Anders avec aussi peu de vêtements que chez elle, dans d'autres circonstances.

Elle profita de son absence pour refaire le lit, son petit côté maniaque aimant l'ordre, prendre une tenue nettement plus sportive à mettre dans son sac et ramener un sac à dos qu'il pourrait utiliser au besoin. Puis, elle l'attendit sagement au comptoir de la cuisine avec un thé et répondit à son sourire. Il était semble-t-il fin prêt et malheureusement, elle n'avait rien pour son petit déjeuner. Ni pour le sien mais elle en prenait très rarement. Mais aux vues de ce qu'ils comptaient faire dans la journée, ils pouvaient toujours aller manger dehors.

- Ok alors, quand tu seras prêt qu'est-ce que tu dirais de prendre un petit-déjeuner dehors ? On ira faire les courses ce soir comme ça on sera tranquille et oui, je t'avais parlé d'un parking tout prêt si tu voulais. Comme ça, si tu n'as pas trop faim, on peut d'abord passer chercher la voiture et revenir dans le quartier ? Proposa-t-elle avant de sortir de la cuisine. Je t'ai sorti un sac à dos si tu veux. C'est, je pense, plus pratique que ton gros sac. Alors, quand tu es prêt : on y va ?

Et en effet, peu de temps après, ils furent de sortis. Elle avait pensé à enfiler de bonnes chaussures et regarda rassurée qu'il avait le même genre d'équipement. Il ne lui restait qu'à acheter la tenue. Mais avant ça : Maddison Square. Elle ne retint d'ailleurs pas une petite réplique sur la mémoire étrange du jeune homme et de nombreuses autres phrases ou elle lui retraçait l'histoire des bâtiments ou plutôt leur fonction puisque cette ville ne cessait de faire, défaire et refaire en matière d'architecture.

Quand elle lui eut lâché le bras qu'elle avait pris avec entrain pour le diriger un peu partout et ne pas le perdre sur les grands boulevard et qu'il furent dans la voiture, elle le laissa l'instruire sur quelques termes d'allemand en s'amusant à les prononcer. Occupée à répéter ses phrases, elle nota à peine qu'ils arrivèrent près de chez elle et le guida seulement au dernier moment ce qui lui valut de râler. Elle leva les yeux au ciel et ils furent garés avant qu'il ait pu rouspéter de nouveau. Réussissant alors fièrement son exploit de parler dans son allemand d'écolière appris à peine un quart d'heure plus tôt, elle le dirigea vers une petite brasserie qui servaient les meilleurs petits-déjeuner à la française possible.

Ils avaient presque terminé leur petit-déjeuner lorsqu'elle posa une nouvelle question, réengageant la conversation :

- Est-ce que tu veux te marier un jour ? Demanda-t-elle avant de préciser. Parce que je pensais, si tu voyages tout le temps, tu auras du mal à trouver quelqu'un sauf si elle fait exactement la même chose que toi et avoir une relation stable. Et puis fonder une famille ça veut dire ne pas parcourir autant le monde alors, comment tu imagines les choses ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Jeu 15 Sep - 13:02
This is real.
anders et grace


Ils mangeaient tranquillement leur petit-déjeuner, dehors sur une terrasse à profiter du bon temps, c'était une bonne journée qui s'annonçait, bien que le réveil était difficile pour Anders. Il mangea dès qu'il pouvait, même s'il n'avait pas spécialement faim, il savait que c'était nécessaire pour survivre, surtout s'ils allaient faire du vélo tout à l'heure et que Grace voulait le battre pour la course. Ce qui n'arriverait absolument jamais, mais ça n'empêchait pas Anders de s'inquiéter un petit peu, il n'hésitera pas à aller demander discrètement au vendeur s'il pouvait lui louer un vélo le plus rapide...! Non, il ne voulait absolument pas la laisser gagner, il avait sa fierté mal placé là-dessus et espérait quand même qu'il réagira bien s'il perdait... Enfin, il ne devait pas y penser parce que cela n'allait jamais arriver.

Pendant qu'il faisait ses plans sur comment gagner contre Grace, une petite préparation mentale... Il avait cru avoir loupé le début de la phrase de son amie. Il avait entendu la question s'il voulait se marier et fronça les sourcils, en pleine mastication, parce qu'il était surpris et ne s'attendait pas du tout à cela. Il ne comprenait pas pourquoi elle lui demandait ça et comme si elle avait entendu ses pensées, elle développa sa réflexion.

Se marier ... Anders avait cet expression comme quoi, il n'avait jamais réfléchi à la question. Il ne s'était pas projeté plus loin que ça. Il avait parlé avoir un gosse mais il ne le pensait pas vraiment ! Ce n'était pas son truc déjà avoir des enfants et puis, il fallait qu'il trouve une femme qu'il aime et ce n'était pas gagné pour le moment... Enfin presque pas gagné mais c'était quand même pas gagné...

- Eh beeen... Il haussa les épaules, toujours indécis et chercha ses paroles. Je ne sais pas... Pour le moment je ne pense pas. Je suis un solitaire et même si j'avais quelqu'un, je ne saurai pas ... Enfiiiin... Mais pourquoi t'as posé la question ... ? Il s'affala un peu sur la chaise, sans trop savoir quoi répondre, il était comme pris de court. Il pouffa de rire parce qu'il n'avait pas précisément la réponse et c'était frustrant, parce qu'il ne savait pas comment l'exprimer ! Enfin... C'est difficile de trouver une réponse exacte parce qu'elle peut changer d'un jour à l'autre. Si je devais donner la réponse maintenant, je ne pense pas être capable de fonder une famille parce que je ne saurai pas quoi transmettre à mes enfants si j'en aurai. Je me vois déjà toujours avec le désir de voyager et aller ailleurs, je ne pense pas à la stabilité. Pour fonder une famille faut que je trouve quelqu'un et avec mon caractère en ce moment, ce n'est pas gagné... Enfin, je dis ça mais je n'ai eu qu'une personne avec qui je suis ... Mh. Presque véritablement sorti avec. C'est un territoire inconnu... Je préfère profiter de l'instant présent au lieu de me préoccuper du futur. J'ai toute une vie devant moi même si j'ai conscience qu'elle passe vite. Et toi ? Tu veux rester seule jusqu'à que nous soyons tous les deux dans la maison de retraite à choquer les petits jeunes avec nos grossièretés ? finit-il avec un petit sourire.



_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Jeu 15 Sep - 22:51
This is real.
anders et grace


Une question.
Juste comme ça. Elle se demandait simplement s'il avait déjà songé à avoir une famille un jour et ce qu'il en pensait par rapport à son futur travail. Elle avait bien conscience que tout le monde n'avait pas la même vision de l'avenir qu'elle. Peut-être que, par le passé, il n'avait parlé d'enfant et de femme que dans un genre générique alors, elle était curieuse. Il pourrait ne pas vouloir de vie de famille, avec celle qu'il avait déjà ça pourrait ne pas être étonnant. Elle avait connaissance de certains enfants qui craignaient de reproduire les erreurs d'un parent alors quand le parent était bien pire que la moyenne... Mais elle ne voulait pas présumer et ne se retint pas pour poser la question.

La réponse lui tira elle aussi un petit sourire et elle se réinstalla pour écouter ce qu'il avait à dire, attentive. Son petit rire l'amusa et elle fut persuadée qu'il devrait rire plus souvent. Il ne s'attendait sans doute pas à ce qu'elle pose cette question et mit un certain temps à trouver ses mots. Elle haussa les épaules en montrant qu'elle ne posait pas la question avec un but précis, simplement de la curiosité.

Évidemment, comme elle s'y attendait, il n'avait pas véritablement de plan sur l'avenir et le travail était pour le moment son idée principale. Tout comme elle. Et il n'imaginait pas ce qu'il pourrait donner à ses enfants ce qui ne l'étonnait pas tellement. C'était bien ce qu'elle avait pu penser, il était loin de croire en lui. Très différent d'elle, il ne voyait pas beaucoup le futur là où il allait, il se contentait du présent. C'était une mentalité si différente de ce qu'elle pouvait imaginer. Si elle ne pensait pas à l'avenir, comment pouvait-elle savoir quoi faire aujourd'hui ? Elle n'avait jamais fonctionné autrement.

A la question qui suivit, elle ne put que rire à son tour.

- Tu te souviens de ça ! Non, j'imagine qu'entre temps, je pourrais peut-être trouver quelqu'un. Pour l'instant comme toi, je pense plus à mes études et ce qui viendra après. Une fois que j'aurai une stabilité, je verrais. J'avoue que depuis petite, je rêve plus ou moins de fonder une famille mais en grandissant, la réalité reprend le dessus. Ce n'est pas aussi simple... Ni d'entretenir une relation ni de plaire à quelqu'un. Mais tu sais... Répondit-elle avant de reprendre sur le premier sujet. Je ne pense pas que tu doives t'inquiéter sur ce que tu pourrais offrir à tes enfants. Il ne doit pas y avoir de liste à faire, ça vient au fur et à mesure et si ça ne tenait qu'à mon avis, je dirais que tu as un paquet de choses à partager. De l'amour pour commencer et c'est le plus important je pense !

Cela étant dit, elle termina son unique croissant et après quelques nouvelles minutes, décidèrent de se diriger vers un magasin de sport. Elle ne connaissait pas toutes les enseignes, encore moins celles de sport aussi passèrent-t-ils devant un petit nombre avant de trouver l'adéquat, ni trop cher ni trop peu de qualité.

- Alors, tu es un expert pour les robes, est-ce qu'il en est de même pour les jogging ? Trouve ton bonheur, je vais demander au vendeur si je peux me changer dans une des cabines.

_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister
Revenir en haut Aller en bas

AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: New-York-