AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 22 Nov - 0:13
This is real.
anders et grace


Le coeur battant.
Il venait vers elle et son regard resta de nouveau attaché à lui. Sa silhouette, ses cheveux en pagailles, son sourire la retenaient captive. Elle lui répondit en souriant à son tour. Son sourire brillant témoignait de la simple joie de le voir et de savoir qu'il voulait être son partenaire dans ce jeu risqué. Sa réplique quant à elle lui tira un frisson, le premier d'une longue lignée et elle le regarda se préparer et la regarder avec difficulté. Son souffle bloquait dans sa gorge et ses muscles se contractèrent lorsqu'il se pencha.

Elle le regardait au mieux mais ferma les yeux l'espace d'une seconde en le sentant si proche de sa peau. Sa barbe la touchait et son ventre se contracta à la simple pensée qu'il pourrait descendre encore et simplement continuer à appliquer cette douce pression sur elle. Le plaisir faisait se lever sa poitrine puissamment et elle eut du mal à se contenir quand son souffle se répercuta sur son ventre. Il remontait si lentement. C'était une torture. Elle agonisait mais ne voulait changer cela pour rien au monde. Elle ne pensait pas apprécier autant d'être ainsi exposée mais c'était sans imaginer qu'Anders puisse être celui à la voir d'aussi près. C'était sans réaliser qu'il serait celui à la toucher.

Il atteignait sa poitrine et elle ne put retenir quelques sons qui s'arrêtèrent dans sa gorge et qui exprimait tout son contentement. S'il continuait, elle était certaine de réagir physiquement. Son corps se contractait déjà et elle ne pouvait pas ne pas vouloir que ses lèvres la touchent là et qu'il trace des formes indistinctes sur sa peau. Elle n'attendait que cela et son regard était plus qu'explicite. Elle pensait d'ailleurs s'évanouir s'il ne l'embrassait pas vite tant les sensations étaient décuplées et son plaisir insoutenable. Elle n'avait qu'un désir : chasser les verres, se relever, passer les jambes de chaque côté de ses hanches pour le coller contre elle et l'embrasser jusqu'à la fin du monde. Oh d'autres choses pouvaient également survenir entre le baiser et la fin du monde mais elle ne devait surtout pas y songer. Son regard noir de désir et impatient en disait déjà suffisamment.

Il atteignait enfin son but et elle se retenait de faire un geste pour le plaquer contre elle et inviter sa langue dans sa bouche -dans un but totalement professionnel qu'était celui de lui donner le citron bien entendu ! Il était au dessus d'elle et malgré son esprit embrumé, fiévreux et désireux, elle dévoila peut-être brièvement une douceur et une affection pour lui dont elle n'avait même pas conscience. C'était fugace mais assez pour qu'il se rapproche d'elle et qu'elle se prépare à ouvrir les lèvres avant que...

Elle fut totalement perdue quand elle ne sentit pas le contact prévu et elle trembla. Son corps tremblait même depuis une demi-seconde. Cette main sur son ventre la rendait incontrôlable. Un faible gémissement de frustration et de plaisir mêlé lui échappa et fort heureusement, elle était suffisamment discrète pour que personne n'est entendu quoique ce soit. Elle attrapa sa main, tremblant toujours et prête à exploser avant de réaliser qu'il se passait autre chose. Elle avait à peine prêté attention à la discussion mais voir un autre homme s'approcher pour mettre de la poudre ou quoique ce soit sur son ventre, elle frémit d'autant plus. L'appréhension ou l'excitation, elle n'aurait pas su le dire.

Elle perdit rapidement toute notion du temps, de l'heure, du monde lui-même lorsqu'Anders retourna sur son ventre et commença à lécher sa peau pour la débarrasser ce qui y avait été mis. Instinctivement, elle se cambra dans sa direction. Elle ne pouvait pas rester stoïque face à ça. Son ventre se contracta, sa poitrine se gonfla, tout son corps appelait Anders à continuer. La tête lui tournait et ses yeux convulsaient peut-être face à ce qu'elle ressentait. Elle avait beaucoup de mal à retenir des sons et s'agrippa à la table pour garder une certaine balance. Elle avait l'impression d'être brûlante et son cœur n'avait jamais tambouriné aussi fort et rapidement dans sa poitrine.

Quand il vint l'embrasser, elle fut à peine capable de réagir, véritablement fatiguée par ses efforts pour ne pas se trahir et ne pas l'entraîner sur la table en lui retirant tous ses vêtements dans la manœuvre. Elle accentua à peine le baiser en libérant progressivement sa lèvre inférieur et le regarda avec désir et supplique. Il l'avait rendu folle et si elle remarquait les larmes à ses yeux, elle ne réagir pas immédiatement. Au lieu de ça, elle tenta de se redresser pour être plus à sa hauteur mais fut surprise par un mal de tête impressionnant. Le monde tournait et quand ses jambes retrouvèrent la terre ferme, elle ne tomba pas uniquement grâce à la présence d'esprit de Sasha qui les rejoignit.

- Qu'est-ce que c'était que ça ? Devait-elle demander à quelqu'un mais Grace n'avait toujours d'yeux que pour Anders.
- Juste un petit remontant. Je promets, c'était pas de la pure !
- Contrairement à ce qu'il y avait dans les verres gratuits.
- Toby dis-moi que tu déconnes là ?! T'es complètement con !
- Eh c'est quoi le problème, on s'amuse !
- Il se passe que c'est sa... peut-être à lui aussi, première fois ! Tu en mets pas à l'insu des autres. Bordel, avec l'alcool en plus ? Elle a bu deux verres... Et il a eu toute une dose. Merde !
- Tu vas pas faire chier !
- Regarde-les, ils ont l'air content !
- ILS SONT DROGUES !
- Oh ta gueule.
- QUOI ?! On se casse... Grace ? Anders ? On rentre à l'appart ok ?

Grace était trop occupée à chercher les yeux d'Anders et s'inquiéter de le voir soudainement mal pour comprendre ce dont il s'agissait mais elle hocha néanmoins la tête. Sasha la guida alors parmi la foule et Grace ne lâcha pas Anders, le tirant avec elle. S'être relevée ou plutôt s'être allongée ne lui faisait pas du bien et elle eut un haut le cœur avant même d'atteindre l'extérieur. Cela hâta Sasha qui eut à peine le temps de lui céder le passage avant qu'elle se tienne au mur et relâche une grande partie de l'alcool ingéré. Elle n'avait jamais été mal ainsi après une fête. De toute évidence, Anders n'était pas très bien non plus et elle s'inquiéta pour lui aussitôt qu'elle reposa le regard sur lui.

- Andy ? Sasha...
- Ça va aller. Anders prends-ça, ça va aider. Fit l'interpellée en lui tendant de l'eau et sans doute une aide contre tout ce qu'il avait ingéré.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 22 Nov - 6:33
This is real.
anders et grace


Wow.
Wow. Wow. Wow. Y avait un truc qui n'allait pas. En fait, il était trop bien, il se sentait super en forme mais sa tête tournait trop et c'était peut-être parce qu'il avait pris trop d'alcool que sur le coup les effets lui montaient à la figure. Il n'était pas fatigué du tout au contraire, il se sentait tout à fait calme et bien avec Grace qui se releva. Oh il avait tout vu d'elle sur les expressions et elle était sur le point de craquer, lui aussi et pourtant l'envie baissa vite quand il retrouva Toby, Sasha et un autre gars qui étaient en train de discuter... Se disputer devant lui. Anders eut du mal à comprendre alors il ne suivit pas la conversation et regarda Grace avec un drôle de regard, un regard sans barrière cette fois-ci et qui exprimait quelque chose de bien incompréhensible. Il ne fallait pas s'y tromper non plus, derrière ce regard, il y avait cette envie et il ne pouvait pas être tout simplement tendre avec elle. Avait-elle au moins l'idée à quel point il avait envie d'elle et qu'elle lui donnait envie de l'embrasser à nouveau avec passion ? Pourtant il ne le faisait pas, parce qu'il avait l'impression que tout lui remontait à la tête sur le coup.

Rah. Il ne voyait rien du tout, alors il passa la main devant ses yeux pour évacuer les larmes et secoua la tête pour essayer de remettre les choses au mieux, mais ça ne s'arrangeait pas et il se sentait tellement content, pourtant y avait un truc qui n'allait pas. Il se sentait mal et ... Ouais, c'était le body shot game qui le mettait dans cet état-là, c'était sûr qu'il ne voudra plus en rejouer. Une fois cela suffisait, pas deux.

Sans trop comprendre ce qui se passait, il fila, sans dire au revoir, tenu par Grace avec la main, ils fendirent la foule pour quitter cet endroit et c'était trop rapide. Anders voulut demander à ralentir parce qu'il n'était pas sûr où il posait les pieds, il avait l'impression de marcher sur quelque chose de ... soyeux alors qu'il voyait qu'un sol dur et rugueux. Quelque chose avait envie de remonter à la gorge mais cela semblait être bloqué dans sa poitrine et c'était super désagréable.

Quand ils avaient réussi à faire quelques pas, Grace ne se retint pas pour vomir et tout le monde s'était arrêté. Anders n'hésita pas à tâter le sol du pied pour voir s'il était vraiment soyeux et c'était trop étrange. Il finit par s'adosser contre le mur, n'étant pas trop sûr qu'il puisse se tenir tout seul sur les jambes. Il ferma les yeux et fronça les sourcils, croisa les bras contre lui pour essayer d'arranger les choses dans sa tête, comme si ça allait l'aider. En effet, fermer les yeux l'aidait sur le moment avant de voir de drôles de formes.

- Non non ... Veux plus rien boire. Stop stop... fit-il en gigotant un peu la main face à Sasha qui lui proposait quelque chose.
- Anders, c'est de l'eau. Ça va t'aider.
- Huh ... ? fit-il tout perdu en regardant finalement le gobelet avant de le prendre pour regarder le contenu.
- Et ça. Ça va t'aider à passer toutes les merdes que t'as dû boire.
- ... Hein ?
- Juste bois. Ça ira. Ce n'est pas de l'alcool ! réexpliqua Sasha sous un ton un peu autoritaire.

Et comme un petit garçon bien sage, il but le verre avec le médicament dont il n'avait aucune idée. Il faisait confiance à Sasha et c'était bon. Il regarda Grace qui n'était de toute évidence pas bien et s'en inquiéta immédiatement, Sasha affirma qu'elle avait le contrôle et qu'ils allaient rentrer tout de suite. Quand ils furent sortis, ils marchèrent lentement, parce qu'Anders avait dit que le sol était trop bizarre. Il se concentra davantage sur le sol, observant là où ses pieds se posaient et c'était assez bizarre et drôle à la fois.

- Je crois ...
- Oui Anders ? Ça va ?
- ... Que j'aime ...
- Oh non, ce n'est pas le moment de dire ça !
- ... Le sol...
- ... Ah ?
- ...Tout soyeuuuux...!

Et il continuait à faire sa petite déclaration au sol, tout à fait intrigué par l'effet qu'il avait en posant le pied dessus. Ce n'était pas de toute évidence à ce Sasha s'attendait. Elle ne put s'empêcher de pincer les lèvres pour ne pas rire et finit par faire la conversation pour aider le couple à se focaliser sur les paroles pendant tout le trajet. Mais ils durent se stopper pour Anders qui avait vomi et ... Bon sang, le chemin du retour était si long que c'en était difficile et avait l'impression de n'arriver à rien, qu'il n'était rien sur le coup et ... C'était dur de marcher droit.

Quand ils furent arrivés, Anders ne se souvint même pas d'avoir monté les escaliers et n'hésita pas à s'asseoir sur le canapé avant de le regretter. C'était tellement une mauvaise idée putain... Il ne faisait pas attention à ce qui se passait autour de lui, ne pouvait pas s'inquiéter pour Grace qui était quelque part pas loin de lui, mais ne savait pas où exactement.

Le reste de la nuit fut très longue, Sasha voulut mettre tout le monde au lit, ne fut même pas surprise qu'Anders veuille dormir avec Grace parce qu'il ne voulait absolument pas se retrouver tout seul, rien qu'à y penser, il avait fait une petite crise de panique. Il était complètement dans tous ses états et passait par tout ce que les effets de la drogue lui faisait subir. Des trois, c'était sûrement lui qui avait le moins dormi entre la quantité d'eau qu'il avait bu, la douche qu'il avait prise et le nombre de fois qu'il avait vomi. Il n'avait jamais été aussi mal depuis l'hiver, quoique c'était peut-être rien à côté, il avait l'impression d'être au bout de sa vie comme ça et se sentait tout d'un coup trop déprimé qu'il en pleurait. Mais au moins, il n'était pas seul.

Il se retenait de dire quoi ce que ce soit, essayait de dormir, mais ce n'était qu'à vers neuf heures qu'il réussit à fermer l'oeil et à ne plus bouger pour dormir de son côté, torse nu, sans se soucier qu'il dormait avec Grace. Il était collé contre elle, le bras qui l'entourait, le nez dans son cou. Il ne la coincait pas complètement et elle n'aurait pas de mal à s'extirper.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 22 Nov - 10:21
This is real.
anders et grace


Ils rentraient.
Forcément, elle reconnaissait le chemin du retour mais ce n'était pas pour autant facile. Elle devait prêter attention aux lampadaires et au chemin que prenait Sasha. Et puis, il y avait Anders. Elle ne pouvait pas ne pas le regarder. Cela obligea son amie à la guider et être particulièrement attentive à ce que les deux pouvaient faire.

Et puis, il y eut les répliques qu'il fit et celle que ronchonna Sasha. Grace fit vraiment son maximum pour ne pas y réagir mais elle avait tellement envie de rire. Ce n'était pas naturel et il n'y avait pas forcément quelque chose d'amusant à cette situation mais elle ne put pas se retenir plus longtemps. Encore moins quand ils atteignirent l'immeuble et que Sasha dut monter en lui collant une main devant la bouche. La pauvre regrettait sans aucun doute d'avoir emmené le petit couple à cette fête et n'était même pas sûre que ça les aide.

Une fois dans l'appartement, si Anders partit pour la salle de bain, ses pas à elle la menèrent dans la chambre où elle commença à retirer ses vêtements sans aucune pudeur. Elle n'était pas bien droite et faillit tomber à chaque mouvement mais Sasha la suivit en soupirant. Elle lui intima l'ordre de la laisser faire et l'aida à enfiler le même vêtement que la veille. Grace avait assez chaud et le dit en ces termes à Sasha, spécifiant même que Anders en était la raison. Son amie l'obligea alors à rejoindre la douche en s'occupant également du jeune homme qui n'avait pas fini de rendre ce qui devait sortir. Sasha fit son possible pour tout bien contrôler, du rideau de douche que Grace voulait rouvrir sans cesse pour voir Anders, de l'équilibre de Grace, du mal-être d'Anders... Elle n'allait sans doute pas beaucoup dormir mais fut bien contente quand elle réussit à en glisser au moins une des deux dans le lit. Ce fut le miracle de la soirée même si Grace mit un certain temps avant d'arrêter de rire à nouveau.

Elle voguait maintenant sur un petit nuage et n'avait jamais connu cette sensation de plénitude. Elle était totalement ailleurs et il fallut longtemps pour que le sommeil la prenne. Peut-être pas assez longtemps toutefois pour qu'elle sente qu'Anders l'avait finalement rejointe et que Sasha avait enfin pu relâcher la pression non sans fatigue.

JOUR 8 (05/07/90)

Il était passé une heure de l'après-midi quand elle émergea de son sommeil, assaillie par un mal de tête impressionnant. Non seulement ça mais tout son corps semblait être douloureux, comme si elle avait couru un dix kilomètres ou bien exagéré les activités nocturnes... Son esprit voyagea vite vers la seconde hypothèse quand elle sentit un souffle dans son cou qui la fit frissonner. Elle tourna lentement la tête en sachant déjà qui elle y trouverait et un sourire flotta de lui-même sur son visage malgré la douleur de sa boite crânienne.

La soirée de la veille était confuse mais elle avait la sensation que sa mémoire était presque à portée de main. Plus elle regardait son ami toutefois, plus elle oubliait ce dont elle voudrait se souvenir. Il était torse nu et force était de constater que son bas-ventre réagissait de lui-même à cette vision. Elle aurait voulu le toucher, après tout, il était bien constitué et elle était une femme de toute évidence attirée par les hommes. Il n'y avait rien d'anormal. Surtout quand l'homme en question dormait collé à elle. Mais il y avait aussi une tendresse dans son regard qu'elle n'expliquait pas et ne voyait peut-être même pas. Même lorsque sa main ne put pas résister à balayer une mèche de son front sous la forme d'une caresse. C'était le premier vrai mouvement qu'elle faisait depuis le réveil et sentit véritablement que ses muscles la tiraient de partout. Elle n'avait jamais ressenti pareille sensation dans les bras mais étrangement, ça ne la dérangeait pas. Si c'était le prix à payer pour se réveiller comme ça tous les matins, pourquoi pas ?

Mais la raison réussit d'elle-même à se glisser une place dans son esprit et elle réussit à se relever sans le réveiller. Elle glissa jusqu'à s'extraire de son bras et se leva. Si l'odeur ne trompait pas, Sasha devait déjà être debout si bien qu'en s'agrippant aux murs, elle la rejoignit. Celle-ci ne tarda pas à lui faire part des événements d'hier dans les grandes lignes, expliquant surtout à quel point elle était désolée pour la drogue, qu'elle ne savait pas et que Anders avait été très mal en rentrant. Cela contrastait avec le jeune homme paisiblement endormi dans sa chambre. Heureusement ou malheureusement, Sasha ne précisa pas vraiment ce qui avait pu se passer à la soirée et l'esprit de Grace n'avait pas encore eu besoin de chercher ces souvenirs.

Au lieu de ça, elle retourna plutôt dans la chambre et s'assit sur le bord du lit. Il fallait qu'il se réveille pour manger quelque chose. Ce n'était pas raisonnable de dormir toute la journée. Ils n'auraient qu'à se coucher plus tôt ce soir. Alors, doucement, elle passa une main sur son bras et le caressa en l'appelant :

- Andy ?... Andy ?

Elle continua sa manœuvre et remonta tout aussi doucement sa main jusqu'à son visage où la mèche rebelle avait à nouveau élue domicile.

- Andy, il faut te réveiller. Murmura-t-elle encore en voyant qu'il commençait à réagir.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 22 Nov - 11:49
This is real.
anders et grace


Zzz.
Dormir était la meilleure chose à faire et Anders était tellement bien dans son petit monde, il ne voulait pas le quitter et voulait y rester. Il ne savait pas sur quoi il était en train de rêver, il était juste dans le vide et volait dans tous les sens. Il ne s'arrêtait pas et il n'y avait aucune matière, il volait tout simplement dans les airs, en train de planer... Puis subitement, il vit un gros losange qui remplaça toute l'image qu'il avait et suivi d'un carré, puis d'un rectangle et ainsi d'autres formes. Oui, ses rêves étaient assez étranges et cela n'allait pas mieux quand il sentit un mouvement mais il ne fit pas attention qu'il sombra à nouveau dans son rêve.

Anders ne voulait pas ouvrir les yeux, il avait mal quand il reprenait à peine conscience et préférait dormir encore un peu. Il se sentait trop fatigué et aimait le matelas, au moins, ce n'était plus le sol à qui il avait déclaré sa flamme. La chaleur avait disparue et tout se fit froid dans ses rêves, il avait un peu bougé pour trouver encore de la chaleur et sentir l'odeur qui était restée.

S'il était tranquille pour un certain temps, cela ne dura pas très longtemps qu'il sentit une main froide sur son bras. Ce contact le fit frissonner et bougea à peine, il fronça juste les sourcils alors qu'il était en train de rêver d'être sur une plage avec Grace, tous les deux allongés sur la plage et il était en train de dormir. Sauf que là, il se réveillait, justement, par cette même voix qui l'appelait doucement. Il fit une moue et grogna un peu dans son sommeil. Il bougea un peu et fronça vraiment les sourcils, il sentit la douleur au crâne et au ventre, il n'aurait peut-être pas dû bouger pour lui tourner le dos parce qu'il ne voulait pas se lever, ayant peur de la douleur.

- Mhnon.

Ow. lâcha-t-il en même temps quand il essaya d'ouvrir l'oeil et passa la main devant les yeux. Il lâcha un gros soupir après quelques longues secondes, puis se retourna vers Grace vraiment pas réveillé et grimaçant de douleur.

- Léquellheure ? marmonna-t-il en mâchant les mots.

Il avait la gueule de bois, la bouche vraiment pateuse et avait l'impression qu'il avait vomi pendant toute la nuit. Rien que d'y penser, il avait à nouveau un haut de coeur ou c'était juste parce qu'il avait faim et n'avait pas mangé depuis plus de 24h...!

- 'Jour. fit-il avec un léger sourire en réalisant qu'elle était assise sur le lit et qu'elle était venue pour le réveiller.

Oh, s'était passé quoi pour qu'elle ne le réveille plus comme hier ? Il ne s'en rappelait pas trop mais ce n'était pas sa préoccupation pour le moment. L'important, c'était se lever, mettre son tee-shirt, rejoindre la cuisine en trainant les pieds et en affrontant le mal de partout. Il avait super mal partout en fait... C'était pire qu'une gueule de bois, y avait forcément autre chose.

Il finit par se redresser doucement et grogna de douleur encore une fois. Il lâcha un gros soupir quand il se retrouva assis sur le lit et la lumière lui faisait super mal aux yeux.

- Mein gött... Nous est arrivé quoi...?


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 22 Nov - 19:47
This is real.
anders et grace


Rien du tout.
Sasha ne lui avait rien dit du tout sur le contenu de leur soirée de la veille et Grace faisait vite le calcul. S'ils avaient été malades et particulièrement difficile, c'était qu'ils devaient être dans un mauvais état, surtout Anders apparemment. Elle avait d'abord refusé de croire son amie quand elle lui avait dit qu'elle avait été malade, elle ne l'était jamais du moins pas jusqu'à maintenant mais la vérité semblait bien là. Le fait est qu'elle ne se souvienne pas de la globalité de la nuit précédente en disait long.

Elle y penserait après. Pour le moment, réveiller Anders était une meilleure idée. Autant parce qu'elle voulait lui parler que parce qu'une nuit en plein jour n'était jamais bon ! Il pourrait dormir un peu plus tard mais manger ne pouvait pas attendre. Surtout après avoir été malade toute la nuit. Lentement, elle le rejoignit alors et ne se sentit même pas sourire à la vision du jeune homme ainsi à l'aise dans son lit. Il dormait à poings fermés et à le voir, elle ne voulait que le protéger des agressions extérieures. Ce sentiment lui passa totalement au dessus et encore une fois, elle ne comprit rien de ce qui se passait dans son propre corps et dans sa propre tête.

Elle se contenta de s'asseoir et essayer de lui faire ouvrir les yeux. Entreprise difficile avec un ronchon comme lui. Elle avait raison de le surnommer grincheux. Cela lui allait parfaitement bien à l'instant présent. Elle étouffa rapidement un petit rire en insistant légèrement.

- Si, si.

Et elle enchaîna vite avec l'heure en l'entendant marmonner.

- Passé une heure de l'après-midi.

Son expression mal réveillée avait quelque chose de franchement adorable et elle lui sourit dans cette optique, avec une affection dont elle ne se rendait toujours pas compte. Les choses semblaient soudainement si familière qu'elle aurait pu se glisser à nouveau dans ce lit, ça n'aurait choqué personne à part elle-même peut-être. A son bonjour, son sourire s'agrandit et elle concentra son attention sur son visage.

- Bonjour grincheux. Dit-elle avec taquinerie.

Grace semblait redevenue elle-même. La veille avait été un simple mauvais rappel et elle avait été effrayée mais ce jour reprenait sur de meilleures bases, en grande partie parce qu'elle se disait que peu importe ce qu'il pensait, lui était son ami.

Le dit ami entreprit d'ailleurs de se redresser et son regard tomba immanquablement sur son torse nu. Ses yeux papillonnèrent quelques instants comme si elle essayait de concilier cette vision avec le reste ou tentait de ne pas défaillir. Toutefois, à sa question, elle releva la tête et fit la moue.

- Tu ne te souviens pas ? C'est un peu flou. Je sais que Sasha nous a entraîné à sa façon à cette soirée, qu'on s'est vu et parlé rapidement, que tu m'as dit que j'étais coincée, ça pas moyen de l'oublier mais après... J'espérais que tu t'en souviennes pour nous deux.

Finalement, elle haussa les épaules dans un signe d'indifférence et se releva. Elle trouva un des t-shirts qu'il avait amené avec lui et le lui lança de l'autre bout de la pièce.

- Dépêche-toi de venir, j'entends ton ventre d'ici et Sasha est a-f-f-a-m-é-e.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mar 22 Nov - 22:19
This is real.
anders et grace


- Roh ... Pas ce surnom... soupira-t-il.

Le grincheux.
Il n'était pas grincheux d'abord, ce n'était pas vrai. Il était Anders qui avait la gueule de bois et qui n'avait pas beaucoup dormi la nuit. Il avait l'impression qu'il avait dormi trois heures tout au plus et pourtant ... Ce n'était pas le cas, il était à peine treize heures passés et il comprenait que ce n'était pas une bonne idée de dormir le jour, il ne se sentait quand même pas bien et avait terriblement besoin de dormir. Sauf que Grace n'allait pas le laisser tranquille et Sasha non plus, il devait faire un effort et surmonter la douleur qu'il appréhendait.

Alors, il était tellement concentré à prier que la douleur s'en aille comme par magie qu'il ne remarqua pas que Grace était en train de le détailler avec insistance. Il passa la main devant ses yeux et la remonta à ses tempes pour les masser un peu. Il écouta son amie lui expliquer ce qui s'était passé, avant de se rendre compte, qu'en fait, elle ne savait pas du tout. Elle était comme lui.

- Mh ... Non. Trou noir total pour moi. J'ai l'impression d'avoir passé une nuit d'enfer tellement j'ai mal partout. J'ai jamais eu une gueule de bois de ce genre. marmonna-t-il comme si parler tout simplement lui était impossible.

Anders était un habitué de l'alcool, c'était sûr. Tient, oui, il se rappelait d'avoir organisé un jeu assez basique et ça devait être ce moment-là où il avait provoqué Grace en disant qu'elle était coincée. Mais après, il ne s'en rappelait plus trop... Dans tous les cas, il n'aurait pas trop bu comme ça. Il ne se serait pas senti trop mal et pourtant, il avait mal partout, il ne savait pas à quel endroit c'était le pire.

Dans tous les cas, ça commençait par son ventre qui gargouilla, signe qu'il avait faim. Il se rendit compte qu'il n'avait pas mangé depuis Central Park, à peu près midi de la veille. Cela faisait un bon moment qu'il n'avait rien mis sous la dent et ...

- Aow !

Il se prit le tee-shirt en pleine figure et Grace qui le pressa pour venir manger, il lâcha un gros soupir et haussa les épaules signe qu'il avait compris... Avant de se rendre compte qu'il était torse nu... Qu'il avait dormi torse nu. Torse nu. Dans le lit. De Grace. Avec Grace.

- Heeein.... réalisa-t-il.

Oh merde. Quand même pas...? Non ... ? Non. C'était bon. Anders se rassura et se rendit compte que non, ils n'avaient pas couché et qu'ils ne s'en souvenaient pas. Il remit son tee-shirt en laissant tomber l'idée que Grace l'ait vu torse nu, ce ne serait de toute évidence pas la première fois.

Anders se leva et grogna encore à la douleur, il préféra froler le mur de la main en marchant presque les yeux fermés. La lumière lui faisait mal aux yeux et entendre les voix féminines n'aidaient pas trop, il n'écoutait pas grand chose non plus mais put entendre Sasha s'exclamer.

- Ah ! Bah te voilà ! Je me deman...
- Sasha, moins fort s'il te plait ... coupa Anders
- Oh pardon. Je me demandais quand tu allais venir, on allait commencer sans toi. On dirait que ça va mieux par rapport à cette nuit, tu m'as drôlement inquiétée. Ça va mieux hein ? fit-elle doucement et sans trop hausser le ton de la voix
- Ch'ais pas ... J'ai l'impression que ... Je suis déboussolé je crois. fit-il en regardant Grace avec un air qui se voulait interrogateur avant de s'asseoir avec une grimace.
- C'est normal. Tient.
- C'est quoi ?
- Aspirine, verre d'eau.
- Merci. De nous trois, t'as l'air en forme, tu sais ce qui s'est passé hier soir ? Cette nuit ... ?
- Mange d'abord. T'as besoin de manger. Toi aussi Grace. Hop. Mangez !

Anders n'eut pas besoin d'un bouquin de guide pour apprendre à connaître Sasha, parce qu'il comprit que par là, elle préférait qu'il mange avant qu'elle raconte ce qui s'était passé. Car ce serait peut-être le genre de chose qui couperait l'appétit à ce couple qui s'était formé pendant cette nuit.

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 23 Nov - 10:04
This is real.
anders et grace


S'habiller.
Il valait sans doute mieux qu'il enfile un vêtement pour sa santé d'esprit autant que pour le protéger des regards de Sasha. Elle ne voulait vraiment pas avoir à supporter le regard dévorant de son amie. Sa justification première était bien sûr que ça l'exaspérerait mais il était aussi certain qu'une certaine jalousie pourrait venir l'envahir.

Cela étant dit, Anders les rejoignait enfin et Grace se tut immédiatement pour éviter qu'il entende une part de la conversation qui consistait en Sasha la taquinant avec son petit sourire amoureux parce qu'elle n'avait sûrement pas de petit sourire amoureux en sortant de cette chambre ! Levant les yeux au ciel, elle laissa son ami s'installer en se préparant à toute intervention s'il tombait de sa chaise. Il ne semblait véritablement pas bien et lui rappelait un peu Ivan quand il rentrait d'une grande soirée et que Mamilou poussait des hauts cris. Une chance pour elles deux, sa parente ne la verrait jamais dans un état un peu similaire bien que Grace avait la nette impression d'avoir mieux vécu l'expérience que lui.

Suivant les ordres de Sasha et sans avoir prononcé un mot, Grace haussa les épaules et décida que manger n'était pas une si mauvaise idée. Le silence fut alors quasi religieux jusqu'à ce qu'enfin, elle n'y tienne plus.

- Alors, tu vas nous dire ce qu'il s'est passé ? On dirait vraiment que tu nous en fais un secret d'état.
- Mmh, pas du chout attendez ! Répondit son amie, la bouche pleine.

Celle-ci se releva sous le regard impatient de Grace et revint près d'eux avec son téléphone portable.

- J'ai reçu des photos ce matin, je pense que ça vaut mieux que des mots. Tiens.

Et elle tendit l'appareil à Anders en jetant une grimace amusée à Grace qui ronchonna une minute. Evidemment, son amie la taquinait ! Forcément ! Elle ne voyait pas les photos et puisqu'Anders était quelque peu en face d'elle...

- Je sais ce que tu fais Sasha. Lança Grace devant l'expression trop innocente de son amie.
- Moi ? Je ne fais rien.
- Tu fais exprès de montrer à tout le monde à part moi, histoire que je m'énerve, ça ne marchera pas.
- Je crois qu'il est déjà trop tard mon chou.
- De toute manière, même si je ne les vois pas, ça finira par me revenir quand j'aurai l'esprit plus claire, je nous revois déjà marcher dans la rue après tout ça ! Le reste suivra. Ce qui fit rire Sasha. Quoi ?
- Si tu savais...
- Oh tais-toi au lieu de jouer les madame je sais tout. Tu n'as pas bu toi hier ou quoi ?
- J'ai pas eu le temps. Figure-toi qu'il y avait trop de choses intéressantes à boire pour que j'enchaîne les verres !

Et sur cette réplique suivit d'un bref grognement de Grace, l'attention se tourna vers Anders.

- Anders ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 23 Nov - 12:48
This is real.
anders et grace


Le silence était pesant.
Anders ne dit rien et obéit après un soupir, il voulait savoir et n'avait pas trop faim. Enfin, c'était ce qu'il pensait car après avoir mangé une bouché de son petit-déjeuner qui était un déjeuner, il avait mal à la mâchoire tellement elle se crispait toute seule. Cela montrait qu'il avait vraiment besoin de se nourrir, il mangea bien lentement et réussit enfin à ouvrir les yeux malgré la lumière qui était trop vive.

Anders haussa les sourcils avec un air qui se voulait dire ' tu te fous de moi' parce que oui, Sasha en faisait tout un secret d'état et savait des choses qu'eux non. C'était un poil flippant parce qu'il n'était pas sûr de vouloir savoir ce qu'il avait fait, surtout quand il était bourré, il avait déjà entendu des choses lors de ses précédentes gueules de bois et il avait peur que ce soit pire cette fois-ci.

- Mh ? Les photos ... ? répéta-t-il un peu bêtement.

Il prit le téléphone de Sasha et finalement, il se positionna de façon à ce que Grace ne voit pas ce qu'il était en train de voir. Il avait peur du résultat en fait et il avait bien raison. Anders n'entendit rien du tout, n'écouta même pas la conversation entre les deux filles tellement il était focalisé sur les images qu'il voyait. Il essaya de contrôler toute ses expressions et pourtant, il pouvait sentir le coeur battre la chamade, oublia de respirer convenablement et sentit sa tête tourner sous le manque de l'air.

Il commençait à se souvenir un peu là maintenant qu'il en ouvrit presque la bouche, choqué de lui-même. Il savait qu'il pouvait aller loin en étant bourré, mais jamais ... Ça ! En de boire les shots avec Grace, ça il s'en souvenait. En train d'embrasser Grace, enfin, ils s'embrassaient avec tellement de passion comme s'ils venaient de se retrouver, il s'en souvenait même pas, seulement qu'il lui avait bien semblé avoir embrassé quelqu'un. Puis la suite était encore pire. Il avait fait ça sur Grace avant de voir une ligne blanche sur le ventre...

Ok c'en était assez.
Il ne s'était pas senti rougir. Il continua malgré tout à regarder les photos en revenant tout au début pour ensuite les défiler encore, parce qu'il n'en croyait pas à ses yeux. Il entendit Grace l'appeler, il releva son regard vers elle et le regretta immédiatement, elle pouvait trop le lire maintenant qu'elle le connaissait et surtout, il n'était plus trop capable de la regarder dans les yeux.

- Je ... Euh ...

Non. Hors de question qu'elle regarde ça. Elle n'avait pas besoin de ça. Il plongea à nouveau son regard sur le téléphone.

- Une minute. J'ai besoin de regarder ça à nouveau. fit-il mal à l'aise.

Un brin suspicieuse et amusée, Sasha alla voir ce qu'il était en train de regarder et pour s'amuser à donner des commentaires pour embêter Grace.

- EH ! fit-elle en remarquant ce qu'il était en train de faire. SUPPRIME PAS LES PHOTOS !

Elle essaya d'attraper le téléphone qui était dans la main d'Anders, ce dernier l'en empêcha en la repoussant et finalement, ils bataillaient comme des gamins alors que ce n'était carrément pas une bonne idée pour lui qui avait mal partout. Il grimaça et essaya de supprimer en même temps les photos alors que Sasha finit par monter sur la chaise et se poussa pour attraper le téléphone.

- Rends-moi ça !
- Il faut que je le fasse ! Laisse-moi !
- Rends le môôôôaaaaaAAAHHH !!!

Et la chaise bascula subitement faisant tomber les deux énergumènes au sol. Sasha était tombée sur Anders qui était dos au sol. Il avait perdu le téléphone qui avait glissé au sol le laissant à la portée de Grace, Anders essaya de se dégager mais fut coincé par Sasha qui l'en empêcha et qui voulut s'assurer s'il allait bien. Enfin s'il bougeait toujours et essayait de dissuader Grace, c'était qu'il allait presque bien.

- Grace ! Regarde pas ! Je t'en prie ! Fais-moi confiance c'est pas à ...
- Laisse tomber mon chou. Avec tout ce spectacle que tu viens de donner, elle ne voudra que voir qu'est-ce qui te fait agir comme ça pfhéhéhé.
- Pfff ... fit-il en posant la tête contre le sol en voyant Grace prendre le téléphone.

Ok il abandonnait.

- C'est ce moment-là où tu décides maintenant de déclarer ta flamme au sol ?
- Aaah... Tais-toi Sasha et dégage plutôt de là s'il te plait.
- Oh.. Oups. fit-elle en retirant les mains du torse de l'homme et se décolla de lui pour se relever alors que lui se mit en position assise avec une grimace.

Il n'osait pas regarder Grace sur le coup et se pinça la lèvre en regardant le plafond. Dire que tout allait bien jusque là et encore, il ne se sentait pas bien depuis qu'il avait compris qu'il avait pris de la drogue.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 23 Nov - 19:13
This is real.
anders et grace


Interrogatrice.
Elle voulait savoir tout autant que lui ce qu'il y avait sur ces photos. Son visage semblait étrangement coloré et cela ne lui inspira que de l'inquiétude. Que pouvait-il y avoir de si... Ok, peut-être qu'il pouvait y avoir quelque chose d'inquiétant. Elle commençait à savoir, avec le temps, que l'alcool la déridait énormément. Sasha avait déjà su lui dire plus d'une fois mais est-ce que c'était cela dont il s'agissait ? Est-ce qu'elle s'était donnée en spectacle ou bien regardait-il des images de lui-même ?

La discussion qui s'enchaîna entre ses deux amis sembla lui donner la réponse. Il supprimait les photos comme s'il y avait un dossier sensible. Elle n'eut toutefois pas le temps de réagir que Sasha tentait déjà de récupérer son appareil. Grace observa alors le spectacle se jouer, spectatrice impuissante d'une bataille difficile. Elle ne saurait pas dire lequel allait gagner. Elle n'eut pas non plus le temps de s'amuser de leurs pitreries qu'ils finirent tous deux à terre. Si sur le moment elle s'inquiéta profondément pour la réception qu'Anders avait dû avoir du sol froid, l'apparition d'un téléphone dans sa direction coupa toute parole. Aucune jalousie ni aucun malaise par rapport à la situation de ses deux amis, elle n'en eut pas le temps.

Anders essaya bien de la dissuader de prendre le téléphone mais comment pouvait-elle prendre en compte ses paroles ? S'il lui demandait de ne pas regarder c'était justement parce que c'était sensible. Et sur le moment, elle voulut croire que ça ne concernait qu'Anders alors elle pourrait toujours... sourire gentiment et rendre l'appareil. Mais la vérité devait bientôt s'imposer et puisqu'il parla, révélant qu'il allait "bien" elle déverrouilla l'écran en jetant un regard sceptique aux deux à terre.

Ce fut à ce moment que l'image s'imposa devant ses yeux et qu'elle fut incapable de regarder autre chose que sa propre personne entrain d'embrasser si ce n'était pas dévorer Anders. Cette simple image suffit pour que les souvenirs reviennent ou s'imposent à son esprit. Le blocage était levé et pourtant, elle avait toujours l'impression qu'il s'agissait de la mémoire d'une autre.

- J-J'ai fait ça ?! Demanda-t-elle dans un souffle, incapable de croire à ce qu'elle voyait.
- Tu étais droguée, vous l'étiez tous les deux, ça peut justifier ce...

Mais Grace secoua la tête pour la faire taire, le visage mélancolique et les sourcils légèrement froncés. Il n'y avait aucune manière douce de le réaliser. Elle était vraiment une aguicheuse et hier soir c'était son ami qui en avait pâti. Elle qui se pensait pourtant trop timide et mal assurée dans le domaine se révélait soudainement être une prédatrice. Après tout, c'était elle qui avait dormi avec lui, elle qui s'était montrée presque nue, elle encore qui l'avait embrassé. Mais le pire, c'était qu'elle ne s'en souvenait même pas correctement. Elle n'embrassait pas beaucoup de monde et même, à vrai dire, personne parce que quand ça se passait, elle voulait que ça ait de l'importance, qu'elle puisse s'en souvenir et s'y raccrocher. Ça comptait pour elle au moins autant que le reste. Mais là, c'était l'unique baiser qu'elle partagerait avec lui et elle n'était même pas capable de se souvenir de ce qu'elle avait ressenti ou n'avait pas ressenti.

Elle ne voulait même pas voir les images suivantes en sachant déjà, à peu de choses près ce que ça contiendrait. Elle se souvenait des body shots aussi vaguement qu'elle se souviendrait d'un vieux rêve mais c'était bien là... Elle avait vraiment fait ça et elle se sentait affreusement coupable.

- Non... Ça ne justifie rien... Je suis désolée Anders, je n'aurai pas dû. Je ne sais pas pourquoi ou bien si, je sais très bien pourquoi... Dit-elle lentement avant de marmonner pour elle-même. Je suis dégoûtante... Et enchaîner bien plus fort. Je n'aurai pas dû te forcer la main et jouer comme ça... Je suis désolée.

Et quelque peu maussade, son sourire fané depuis longtemps, elle redonna le téléphone à Sasha, évitant tout contact avec le jeune homme qui faisait tout sauf la regarder.

- Je... Ok... Je comprends.

Elle non plus ne pourrait plus se regarder à sa place. Et avec un léger sourire qu'elle espérait illusionniste, tel un écran de fumée pour faire croire que tout allait bien, elle termina.

- J'avais promis de récupérer du matériel pour Ivan. Enfin, c'est pour Missy mais c'est une surprise. Alors, je vais passer au magasin de vélo.
- Mais Grace, ce n'est pas grave tout ça. Tu ne vas pas...

Elle passa rapidement devant eux pour retourner dans la chambre sans écouter d'avantage Sasha, se changer en quatrième vitesse et attacher ses cheveux dans un chignon totalement fou.

- A plus tard. Essaya-t-elle de dire en passant à nouveau, les regardant de biais pour ne croiser aucun regard.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Mer 23 Nov - 22:14
This is real.
anders et grace


- Comment ... À part ce que j'ai pris dans cette photo... J'ai été drogué ?
- Les verres.
- Oh ... J'enaibeaucoupbuenplus finit-il en se tapant le front avec la main pour cacher davantage son visage, honteux.

Drogué.
Voilà, il n'y avait pas d'autres explications quant à son comportement qu'il avait sur certaines photos. Ce n'était pas lui, il n'avait jamais été comme ça et ne pensait pas qu'il irait dépasser les bornes envers Grace. Jamais, mais ô grand jamais il aurait embrassé Grace à cause d'un jeu de bouteille, ce n'était pas lui, c'était la drogue qui avait décidé à sa place. Il n'avait pas bu de son plein gré et en plus... Il était allé trop loin et elle allait se sentir mal, il comprendrait qu'elle ne veuille plus lui parler et c'était pour ça qu'il avait cherché à tout prix à préserver Grace en supprimant les photos.

En vain.

Anders comprit mieux pourquoi il était si mal comparé aux deux filles, il était celui qui buvait beaucoup et qui tenait bien l'alcool en général, mais avec la drogue dans le mélange, ça n'avait pas dû lui faire du bien, surtout quand il prenait pour la première fois la drogue... Il comprenait pourquoi il ne se souvenait rien et rien que d'y penser, il avait envie de revoir Toby pour lui mettre le poing sur la figure.

Pourtant, il aurait dû faire attention et puis bon, ce n'était pas comme si ses souvenirs lui étaient définitivement volé puisqu'il s'en souvenait, mais ce n'était pas pareil. Il ne se rappelait pas en détail des sensations qu'il avait eu en l'embrassant, ni en faisant le jeu du body shot. Il ne s'était pas attendu à retrouver Grace sur la table et qui s'était justement laissé faire, qui avait apparemment adoré et prenait son pied. En fait, tous les deux prenaient tellement leur pied et Anders ne fut pas surpris maintenant pourquoi il était tellement mal.

Mais ce n'était rien en comparaison à ce qu'il ressentait maintenant, la main toujours devant ses yeux, il ne put observer la réaction de Grace tandis qu'il réalisait tout cela et essayait de passer par dessus en se disant qu'il avait agi sous l'effet de drogue et que tout allait bien. Il n'était pas trop malade, un peu si, mais pas trop, il aurait pu être aux urgences pour le surdosage, parce que vu la quantité de verre qu'il avait bu... Anders devait arrêter les fêtes pour un certain temps.

Il ne dit rien face aux excuses de Grace, elle n'avait pas à être désolée. Il secoua doucement la tête voulant dire qu'elle n'avait pas à le faire, parce qu'aucun mot ne voulait sortir de sa bouche et ça l'agaçait dans un sens. Il était toujours par terre, assis, la main devant ses yeux et ce fut au moment où Grace finit par dire qu'elle comprenait quelque chose. Il finit par la regarder sans pour autant la regarder avec l'air de se demander qu'est-ce qu'elle comprenait.

Puis tout s'enchaina assez rapidement. Grace qui finit par disparaître alors que Sasha hésita entre s'assurer si Anders allait bien parce que sa non-réaction était peut-être inquiétante et Grace qui allait partir au magasin de vélo. Fallait faire quelque chose et finalement Grace revint s'étant rapidement changée.

- Grace !

Et la porte se ferma.

- Pff... fit-il en essayant de se relever tout seul avant de se tenir à la table
- Mais Anders ...
- Je savais qu'elle allait réagir comme ça, mais laisse-la. Elle a besoin de prendre l'air et moi d'une douche pour me réveiller, je m'en occupe quand elle arrivera. Ok ?

Il avait l'air de prendre les choses en main alors que Sasha commençait peut-être à regretter d'avoir montré les photos, en même temps, elle devait bien les faire croyant pouvoir s'amuser de leur réaction. Peut-être était-ce le cas mais elle venait tout de même se rendre compte qu'il y avait quelque chose entre ces deux-là et que ni l'un, ni l'autre s'en rendait compte. Anders avait peut-être compris un truc mais dans tous les cas, il n'était pas content dans le fond que ça débute comme ça et qu'il y ait ce malaise pour le reste de son séjour, du moins de son rétablissement.

Il fallut quelques temps pour que Grace revienne finalement, alors qu'il avait fini de prendre sa douche, qu'il commençait à lire un livre, assis sur le canapé et que Sasha était partie faire les courses rapides. Après s'être perdu dans ses pensées, il l'entendit rentrer et se retourna pour la voir revenir avec un sac, sans plus attendre, il laissa tomber le livre pour essayer de se relever afin de se diriger vers elle un peu plus rapidement dès que possible pour l'empêcher de s'enfuir dans sa chambre et s'y enfermer. Il posa les mains sur les bras de son amie pour l'empêcher de faire tout mouvement.

- Grace. Grace. Grace. Attends. Tais-toi et écoute-moi. Quand je dis tais-toi, c'est même tes pensées ok ? Ce qui s'est passé hier soir et cette nuit... C'est de ma faute d'abord, parce que c'est moi qui t'ai provoquée en disant que tu étais coincée alors que je savais dans le fond que tu ne l'es pas, parce que bon, si je ne t'ai pas provoquée, tu n'aurais pas bu ces verres et ça n'aurait pas dérapé. Après je me dis que ça ne sert à rien de me rejeter la faute, encore moins que tu penses que c'est ta faute aussi parce qu'on aurait pas pu le savoir. Justement, on n'en savait rien Grace et ce n'était pas nous. Ce qui s'est passé, c'était pas nous, enfin si, mais non, on était là sans être là et on a agi sous l'effet de la drogue. La drogue justifie nos actes que tu le veuilles ou non, tu ne m'as en aucun cas forcé la main parce que je me suis laissé allé dans ce jeu et je voulais le faire. Ça ne fait pas de toi une aguicheuse et je suis vraiment désolé d'avoir dit ça l'autre soir, ce n'est pas vrai. Tu n'es pas une aguicheuse, au contraire et je t'interdis de me dire le contraire, même d'y penser. C'était une grosse connerie de ma part de confirmer ça pour plaisanter.

Sur ces mots, il finit par hausser les sourcils avec l'air de lui demander, c'est bon ? C'est compris ? avant de la relâcher tout en laissant les mains presque en l'air avec un léger sourire pincé.

_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Jeu 24 Nov - 1:26
This is real.
anders et grace


Sortir.
Après la journée de la veille passée enfermée dans sa chambre, elle avait pensé que s'éloigner était préférable. Elle en avait assez de se sentir minable et de ne rien pouvoir y faire. Elle voulait échapper au monde écrasant et à la réalité. Elle ne serait même pas étonnée si Anders avait disparu quand elle rentrerait. Elle ne pourrait même pas lui en vouloir. Elle décida de courir. C'était une chose qu'elle ne faisait jamais mais ça lui sembla nécessaire à cet instant. Courir jusqu'à ce que ses poumons remontent jusque dans sa gorge et qu'elle soit obligée de se pencher en croyant avoir quelque chose à recracher. Mais même le mal ne voulait pas sortir, seulement les larmes. Elle prit le temps de s'asseoir sur un banc avant de rejoindre le magasin. Elle en arrivait à un stade où elle ne pouvait que se demander si elle serait un jour normal et si cette nuit-là ne dirigerait plus toute sa vie. Elle ne parlait bien sûr pas de la soirée d'hier mais d'un souvenir bien plus vivace. Ça, bien sûr, elle ne parvenait pas à oublier mais une nuit vieille de la vieille, elle n'était même pas capable de s'en souvenir. Quelle ironie !

Finalement, calmée et un léger sourire plaqué sur le visage, elle entra dans le magasin. Ce que lui avait dit Anders sur le vendeur lui revint en tête et elle observa comme elle le pouvait ce qu'il se passait. Peut-être qu'il la regardait et peut-être qu'il était gentil en lui demandant comment elle allait mais c'était tout ? Il y avait aussi ses gestes et le fait qu'il semble plus tactile qu'elle l'ait jamais remarqué. Elle produisait donc ça. Elle en était vraiment désolée et sortit un peu précipitamment du magasin en oublia son porte-monnaie. Mais au moins, elle avait ce qu'il fallait pour sa sœur. Elle profita donc d'avoir accomplie sa seule mission de la journée pour errer sans but. Elle n'était pas du tout pressée de rentrer.

En plus de cela, ça lui permettait de songer à un autre point qu'elle n'avait pas pris en compte : la drogue. Elle avait été droguée à son insu. N'était-ce pas interdit ? Elle devait dire quelque chose. Il aurait pu s'agir de n'importe qui. Ils auraient pu faire un malaise ou faire une réaction. Ce n'était jamais la chose à faire. Et puis, si ce genre de drogues tournait pourquoi pas d'autres genres de celles contre lesquelles elle se battait. Sur le simple fait que de toute manière, elle pouvait bien être détestée de tous si elle sauvait des vies, elle se dirigea vers le poste de police le plus proche.

Elle y passa trois longues heures avant qu'on l'autorise à rentrer chez elle mais qu'on la mette autant sur liste rouge que d'autres. Au moins, elle n'avait pas cité les deux personnes auxquelles elle tenait vraiment. Anders et Sasha étaient hors d'atteinte et c'était tout ce qu'elle pouvait faire. En ce qui la concernait, ils n'étaient pas à cette soirée. Elle avait menti mais sa déclaration contenait de grands flous, alors elle n'était plus à ça près.

Quand finalement elle décida de rentrer, elle ne fit aucun détour malgré son envie de voir si la voiture d'Anders était toujours là. Elle entra sans même relever la tête et ne fut arrêter dans sa marche que par deux mains qui la retenaient. Immédiatement, son regard tomba sur le visage d'Anders et elle aurait pu sourire si elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait en tête. Au lieu de ça, elle se trouva muette, incapable d'un geste et d'un mot en l'écoutant.

De nombreuses choses furent comprises et d'autres demeurèrent sans fondements mais la vérité était qu'elle avait encore envie de pleurer et que les paroles de son ami ne l'aidaient pas du tout. Peu importe ce qu'il s'était passé, il était toujours là et plus incroyable encore, il essayait de la convaincre qu'elle n'était pas responsable. Il s'excusait même et pour ça, elle commença à sourire légèrement. Les yeux rouges, elle ne réussit pas à contenir les larmes plus longtemps quand il insista à la détromper sur un nouveau point. Il n'y avait que sa famille qui savait et qui pouvait dire ces mots avec autant d'assurance. Anders n'était pas de sa famille, pas vraiment. Il était un ami, un ami précieux et il ne la laissait pas tomber. Il la voyait autrement, il le lui disait et elle ne savait pas quoi penser. Il lui faudrait sans aucun doute plus que ça pour qu'elle arrive à passer ce nouveau cap où les mots du passé resurgissaient. Mais Anders n'était pas parti et c'était ce qu'elle retenait si bien que sa réponse parut presque hors sujet alors qu'il attendait une réponse précise.

- Est-ce que tu te rends compte d'à quel point ta vie est devenue une vraie catastrophe depuis que tu me connais ?

Elle le perdait peut-être avec cette question sortit de nul part et après un nouveau petit sourire, reprit un peu plus durement :

- Je n'aime pas me battre de cette façon. J'ai la sensation de batailler avec moi-même pour espérer être moi-même un jour et j'en oublie que j'ai des amis. J'imagine que c'est moi contre le monde sans... Je ne sais pas comment être une bonne amie. Je te crée plus de problèmes qu'autre chose et j'aurai dû penser à la possibilité de la drogue. Maintenant c'est trop tard. Je déteste vraiment cette sensation de ne pas avoir le contrôle sur moi-même et à chaque fois que je me souviens de quelque chose, c'est l'impression que j'ai... Je... Je continue de te créer des problèmes. J'ai fait quelque chose tout à l'heure quand j'ai réalisé... J'ai réalisé qu'il aurait pu t'... nous arriver n'importe quoi hier soir et que nous ne sommes sans doute pas les seuls à ne pas l'avoir su. J'ai été parlé à la police et je... Je risque de t'entraîner encore dans une sale affaire. Mais je ne pouvais pas laisser ça passer. N'importe qui pourrait mal finir une de ces soirées à cause de tout ça. Et tu... tu n'es vraiment pas obligé d'être gentil avec moi. Je fais tout foirer quand j'essaie d'arranger les choses apparemment... Tout pourrait foirer en beauté... Et je suis désolée... de ne pas être à la hauteur. Pleurnicha-t-elle dans un mal être bien visible. Je tiens beaucoup à toi Anders. Ton amitié compte beaucoup pour moi mais depuis hier... Je suis entrain de tout détruire. Je me perds en palabres et je ne sais même plus où je veux en venir... pardonne-moi...


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Jeu 24 Nov - 6:24
This is real.
anders et grace


Mal.
Grace était mal et avait passé des heures dehors, Anders était certain qu'elle n'était pas seulement restée dans le magasin du vélo, elle avait dû marcher pour se changer les esprits et c'était ce qu'il aurait fait s'il n'était pas trop malade pour sortir sur le coup. Il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter pour Grace parce qu'il avait peur d'un côté qu'il lui arrive quelque chose, qu'elle se fasse écraser par une voiture, qu'elle soit allée voir Toby pour s'énerver, qu'elle était restée avec ce vendeur de vélo... pour se faire consoler. Anders fit bien d'enlever ses mauvaises idées de la tête, parce que d'abord, ce n'était pas ce qui allait arriver, du moins, le pensait-il naïvement. Il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter à l'idée que Grace ne se rende pas compte quel effet elle avait sur Bastian ou encore le vendeur du vélo, Aaron et il avait fallu qu'il soit celui qui le lui dise. Maintenant, il le regrettait fortement et avait l'impression qu'il grandissait le complexe de son amie. Il savait qu'il y avait bien quelque chose, qu'elle avait un gros problème qu'elle ne disait pas, Anders ne voulait pas la presser et faisait toujours comme celui qui ne savait rien. Il était patient et il allait continuer à l'être, lui faire comprendre qu'il était là et qu'il le sera toujours quand elle en aura besoin.

À dire vrai, il n'était pas sûr qu'il ait été comme ça avec quelqu'un d'autre que Sonja et Thomas. Être présent, là pour consoler et essayer de bien faire sentir la personne tout en ayant peur de la perdre d'un autre côté. Bon il y avait des amis bien sûr, mais il n'était pas tout le temps comme ça, pas trop. Alors, il essayait de consoler à sa nouvelle façon Grace, de l'aider mais ça ne semblait pas être le cas. Au moins, peut-être avait-il mit au clair un point parce qu'il avait besoin de s'assurer à sa façon qu'elle le comprenne. Oh, il aurait aimé lui balayer les larmes en posant les mains sur ses joues, mais il ne le fit pas parce qu'il était un peu perturbé par la question.

Sa vie était devenue une catastrophe depuis qu'il l'avait rencontrée ? Sa vie était bien déjà une catastrophe avec son père, avec Laura, avec ses petits problèmes avec les gens. Alors il avait l'habitude et puis il ne regrettait pas d'avoir rencontré Grace, peu importe si elle avait donné des ennuis, parce que d'une certaine manière, elle avait permis à Anders de prendre plaisir à certaines catastrophes, à confronter d'autres... Grace lui avait permis d'avancer, elle était là, sans jamais se rendre compte de l'effet qu'elle avait sur les gens. Toujours à leur faire sentir bien, à les écouter. Elle avait ce petit quelque chose qu'Andy ne saurait pas définir... Ce n'était pas un petit quelque chose, mais c'était quelque chose qui aidait les gens à vouloir être ami avec elle. Bien sûr qu'elle ne s'ouvrait pas facilement d'une certaine manière, elle n'était pas comme Anders. Mais elle était là, à des fêtes, à des moments où elle pouvait parler aux gens, mais elle ne s'attachait pas tellement à eux de façon si personnelle. Pas comme elle s'était attaché à lui. Elle restait un peu à la surface et c'était ce qui expliquait pourquoi elle n'avait jamais personne qui venait à New York, pas un ami qui venait chez elle selon Sasha. Elle vivait seule parce qu'elle en avait besoin, mais ça ne lui convenait pas, ça ne convenait pas à lui non plus qui s'inquiétait pour elle. Alors, Anders haussa les sourcils surpris par la question avant de hausser les épaules avec un air indifférent, comme si cela ne l'embêtait pas au final.

- Et alors ? Elle l'était bien avant que tu arrives.

Et alors, Grace n'aimait pas ce qui lui arrivait, ce qu'elle était et n'avait pas l'impression d'être une bonne amie. Anders voulut réagir, mais il la laissa parler, il fallait qu'elle dégage tout ce qu'elle avait sur le coeur et peut-être que ça ira mieux. Enfin peut-être qu'elle n'allait pas tout dire, mais au moins, elle exprimait ce qui n'allait pas pour elle et tant mieux, elle ne se renfermait pas devant lui au moins. Elle n'était pas allée dans sa chambre et se tenait toujours devant lui, c'était déjà ça au moins.

Quelque part, il la comprenait sur le fait qu'il n'avait pas le contrôle sur lui-même entre ce qu'il avait fait dans le passé, cette année et se retrouvait toujours dans le même état qu'elle. À culpabiliser, à se dire que c'était de sa faute, qu'il était vraiment une mauvaise personne, que les gens ne devaient pas être amis avec lui. Il serra la mâchoire en la voyant si mal en point et il était inquiet pour elle. Au moins, elle savait une chose : elle tenait à lui, à leur amitié et elle avait peur parce qu'elle ne faisait que tout détruire depuis hier. Elle ne savait plus trop quoi dire, elle se tut subitement pour pleurer, il ne dit rien et tout ce qu'il pouvait entendre dans cet appartement, c'était Grace qui pleurnichait.

- Hey ... Grace, ce n'est pas grave si tu fais tout foirer quand tu essayes d'arranger les choses, parce que justement c'est important d'essayer faire quelque chose au lieu de rester là à ne rien faire. Ça c'est pire. Tu as bien fait de le dire à la police, c'est ce que j'aurai fait aussi, j'aurai bien pu y passer un moment donné vu la quantité et je n'aime pas ce sentiment après avoir appris ce qui nous est arrivé, cette fois-ci je ne l'ai même pas cherché de mon plein gré, je ne peux pas imaginer pour les autres qui ne sont même pas au courant contrairement à nous... Je ... Euh... Comment dire ça ...? Tu sais ... Ton problème avec ta famille, ton petit-ami imaginaire ... Sans ça, si tu ne m'avais pas embarqué dans ton jeu, on n'en serait pas là. Peu importe les problèmes, Grace, il n'existe pas une amitié sans que l'un créé un problème à l'autre. Ça marche comme ça. Malgré ce qui se passe chez moi, j'arrive à m'ouvrir d'une certaine manière, mais je reste quand même fermé à une nouvelle amitié et je m'en rends compte. Avec ce qui s'est passé avec Laura, j'ai complètement perdu confiance en moi et aux autres que je me suis dit que je suis tout seul et que ça vaut mieux ainsi. Sauf que non, ce n'est pas le cas. Nous sommes humains, on a besoin de contact des autres, qu'on le veuille ou pas, c'est dans notre nature. Tu m'as permis de me rendre compte de ça, tu me permets d'être ce que je suis et t'es l'une des rares personne qui a su faire tomb... Non, massacrer plutôt, ma barrière. Tu n'as pas à chercher à être une bonne amie, parce que tu l'es déjà même si t'as l'impression du contraire. Faut pas chercher à être toi-même, ni à faire tout pour être une bonne amie. Ne cherche pas, juste faut que tu sois ce que tu es. Je suis ton ami et je tiens aussi à ton amitié, je suis là quand ça ne va pas et ne te sens pas non plus obligée de dire ce que tu n'as pas envie. Quand ça ne veut pas sortir, ça ne sort pas. Je le comprends. Une pause et il lâcha un léger soupir malgré son mal de crâne Et tu ne m'obliges pas à être gentil avec toi, parce que c'est ce que je suis.

Il se pinça intérieurement la lèvre, n'étant pas trop sûr ce qu'il allait faire serait approprié. Il hésita juste quelques secondes, mais décida finalement de le faire, peut-être la surprendrait-elle, il savait juste que ça faisait du bien quand une personne allait mal. C'était pour ça qu'il la prit dans ses bras pour un câlin qu'elle puisse pleurer contre lui.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Jeu 24 Nov - 13:26
This is real.
anders et grace


Parler à Anders.
Elle y arrivait à peine et elle avait l'impression de se répéter pour ne rien dire. Ce qui aurait eu un sens, elle le gardait encore pour elle. Le temps avait beau passer c'était toujours aussi difficile. Pourtant, elle avait l'impression d'être passé à autre chose, d'avoir réussi d'avancer. Mais la vérité qu'elle ne voyait pas était simplement que la présence d'Anders faisait ressortir tout ça. Son inconscient savait ce dont elle n'avait pas conscience et connaissait l'importance du jeune homme pour elle mieux qu'elle-même. Et ses peurs ressortaient parce qu'elle manquait de confiance et aussi parce que c'était une aventure qu'elle n'avait pas vécu depuis quatre ans. Peut-être aussi parce que ses sentiments encore cachés risquaient de l'exposer. Elle craignait qu'il la laisse, qu'il sache la vérité et s'éloigne. C'était simple et complexe. Et elle ne le réalisait même pas.

Plus elle écoutait la réponse d'Anders et lui elle avait la sensation que tous les deux partaient dans des considérations presque trop complexes pour eux. Plus les secondes passaient et plus elle pensait qu'il disait tout ça pour elle, pour la rassurer. Elle avait terriblement besoin de tous ces mots. Ils n'étaient pas forcément gratifiants et pas toujours rassurants mais l'aidaient. Ils établissaient une réalité et une autre vision des choses. Ils lui montraient encore que les autres ne la voyaient pas comme elle se voyait. Ils réussissaient à la faire sourire brièvement. Elle, écraser des barrières ? Elle ne se savait pas capable de piétiner quoique ce soit mais le fait est qu'elle espérait toujours être là pour lui était un fait. Et elle était au moins rassurée de savoir qu'il voyait les choses positivement. Alors que des deux, elle était bien la plus positive ! Cette journée atteignait un summum. C'était un comble que les rôles soient ainsi inversés. Elle sourit et elle continua à pleurer en l'entendant conclure. Il savait que quelque chose n'allait pas mais il savait aussi qu'elle ne pouvait pas en parler et il ne lui demandait rien. Elle n'aurait jamais imaginé à quel point elle compterait sur Anders et à quel point cette relation qu'ils avaient lui était vitale.

Aussi, quand il la prit dans ses bras, elle n'hésita pas à passer les bras sous les siens, remontant les mains jusqu'à ses épaules en collant le visage contre son cou. Elle continua à pleurer, collée contre lui, entourée dans une étreinte rassurante. Cela avant qu'enfin, quelques mots s'échappent.

- Ça m'a rappelé de mauvais souvenirs... Etre une étrangère dans mon propre corps et voir les choses se passer sans pouvoir intervenir m'a rappelé que j'en étais toujours au même point...

Elle se recroquevilla encore plus contre lui, tremblante de cette mémoire qui l'obligeait à se souvenir du moindre moment mais aussi de sa terreur que les choses se reproduisent.

- J'ai eu peur... Quand tu étais avec Callie et que j'étais... Tu es le seul en qui j'avais confiance à cette soirée. Je me suis retrouvée seule et j'avais peur de ce qui pouvait arriver. C'est pour ça que j'ai réagi comme ça. Avoua-t-elle pour finir.


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Anders Weiss
I walk alone
I walk alone
I walk alonehic



Avatar : hic


MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Jeu 24 Nov - 22:20
This is real.
anders et grace


La prendre dans ses bras.
Anders n'était pas friand des contacts physiques, mais là, étrangement, il n'avait pas hésité trop longtemps et l'avait quand même pris dans ses bras alors qu'il aurait fait le contraire. Il voyait une personne qui avait besoin de bras rassurants, un petit cocon où elle se sentirait bien. Enfin bon, Anders était conscient qu'il n'était pas encore sa maison, encore moins quand Grace était justement sa seconde maison quand ça n'allait pas fort. Il ne s'était pas encore rendu compte qu'il la considérait ainsi comme ça. S'il s'était senti tendu quand il avait senti que son amie s'accrochait à lui, mais cela n'avait pas duré longtemps, étrangement, il se sentait bien, à l'aise quand il avait Grace dans ses bras et n'hésita pas à mettre la main sur sa tête. Il pouvait sentir sa respiration dans son cou, les larmes qui venaient par la suite et il restait silencieux, la laissant pleurer et libérer tout ce qu'elle pouvait libérer.

Était-ce quand même ce moment-là qu'il réalisait qu'ils venaient vraiment de très loin et qu'ils franchissaient la limite d'amis ? Anders n'en savait trop rien, parce que dans le fond il était perturbé par le comportement de Grace que ça l'en inquiéta, il voulait savoir mais il ne voulait pas la forcer en même temps. Il se dit que peut-être cela finira par s'arranger tout seul, mais c'était une pensée tout à fait naïve.


À l'écouter parler. Il avait quand même l'impression que cela la rongeait depuis des années, ça l'empêchait d'aller à des fêtes. Elle n'était pas coincée par sa personnalité, mais juste par son expérience dans la vie. Anders réfléchissait beaucoup et essayait de savoir ce qui se passait. Il essayait de remonter à leurs retrouvailles à la fête de Thomas, voir ce qui avait poussé Grace à créer un faux petit-ami. Elle cherchait à montrer à tout le monde qu'elle allait bien en montrant qu'elle avait bien un petit-ami, c'était évident. Il avait joué le petit-ami pour que les membres de la famille arrête de s'inquiéter pour elle, alors il y aurait personne qui se pose la question si elle allait bien. Ensuite, elle n'allait pas à des fêtes, n'avait pas grand nombre d'amis et disait être toujours seule, n'étant pas sûr que même si elle essayait de le paraître, la solitude ne lui convenait pas. Surtout, elle avait quitté Chicago pour aller à New York, était-ce vraiment pour les études ? Surtout qu'elle avait quitté Thomas assez brutalement, alors que tout allait bien entre eux. C'était si soudain que même Thomas n'avait pas compris. Au départ, il s'en foutait parce que ça ne le concernait pas et maintenant, il se sentait impliqué en même temps qu'il ne l'était pas assez. Il voulait qu'elle arrête de pleurer, qu'elle sourisse davantage et qu'elle s'amuse, qu'elle rigole comme durant les précédents journées. C'était bien tout ça, se lâcher et ne pas se prendre au sérieux. Il s'était amusé à déclencher les batailles qui au moins leur avait permis de se lâcher un peu.

- Je suis désolé Grace... Je ne pensais pas que ça te mettrait dans un tel état... dit-il sans pour autant prendre ses distances. Il regarda la porte devant lui et reprit doucement La prochaine fois qu'on ira à une fête, je ferai attention et je ne te laisserai pas seule.

Il ne voulait plus la laisser toute seule contre tout, contre le monde entier.


_________________

Soul mates, partner in crime and soul lovers

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Grace Moore
Admin
Admin
AdminPaige Turco
Admin
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.





Avatar : Paige Turco
FAMILY
love of my life
━✽━
So there's this boy. He kinda stole my heart and he calls me "mommy". ► Riley. He is precious in every way. The sunshine in my day, the joy in my soul and the love of my life.


FAMILY
loves gone too soon.
━✽━
I wish I could see you tomorrow. ► Thomas. I miss everything about you and I miss out on the best moments of my life. Jamie. There is no greater torture in this life for a mother to live without one of her children.


FAMILY
sisters by chance
━✽━
Being sisters or brothers means being there for each other. ► Scarlett. Side by side or miles apart, sisters are always close to the heart.


FAMILY
true friend
━✽━
Hard times will always reveal true friends. ► Anders. A true friend is someone who sees the pain in your eyes when everyone else believes the smile on your face.




MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister Ven 25 Nov - 3:35
This is real.
anders et grace


Etre dans ses bras.
Cela lui faisait du bien, tant de bien qu'elle ne voulait pas s'en éloigner. Il le faudrait bien un moment donné mais pas tout de suite. S'il aurait été préférable de s'éloigner aux vues de la soirée de la veille, elle n'y parvenait simplement pas. La sécurité qu'il lui procurait à cet instant n'aida en rien ses larmes. Son parfum naturel tout autour d'elle l'attirait malgré elle et elle ne voulait que resserrer d'avantage cette étreinte. Il lui procurait un sentiment sans nom qui lui rappelait la chance qu'elle avait de trouver un soutien. Il la comprenait, cherchait à la comprendre et n'attendait rien de plus que ce qu'elle avait à donner. Il l'écoutait et elle avait l'impression qu'il la rattraperait si elle venait à tomber. C'était un sentiment terrifiant et pourtant euphorisant.

Cela étant dit, elle n'en oubliait pas pour autant ce qui s'était passé, son attitude tout comme ce fatalisme dont elle semblait faire preuve. Il méritait mieux que ça. Il méritait au moins une explication. Mais elle était incapable d'en donner une. Les mots bloquées dans sa gorge dès qu'elle tentait d'aller plus loin. C'était préférable de ne rien dire. Elle n'avait pas autant peur de son regard que du simple fait de l'admettre à voix haute.

Une autre vérité réussit finalement à sortir, révélant sa peur mais aussi, surtout, la confiance qu'elle avait en lui. Ce n'était pas ses excuses qu'elle recherchait et le fait qu'il en donne ne réussit qu'à lui tirer un vague mouvement de tête. Cela enchaîné d'un sourire lorsqu'il lui assura qu'il serait là, la prochaine fois. Elle savait déjà qu'il était là maintenant. L'entendre dire ne faisait que lui faire comprendre qu'elle comptait pour lui et qu'il pensait ce qu'il disait là.

Un léger sourire contre son cou, elle redressa doucement la tête jusqu'à atteindre sa joue qu'elle embrassa rapidement.

- Aussi touchante que soit l'intention, je vais admettre être quelque coincée : je n'aime pas trop les fêtes. Je préfère un moment tranquille à la maison, devant la télévision ou à tenter de faire des crêpes. Je préfère quand on est entre nous... Essaya-t-elle de sourire légèrement en s'écartant jusqu'à croiser son regard. Tu as vraiment changé.

Et avec cette phrase, elle trouva nécessaire de rompre le contact visuel. Trop de choses pouvaient passer dans un regard et elle n'était sûrement pas prête à admettre quoique ce soit. Au lieu de ça, elle regarda autour d'elle, à la recherche de quelque chose.

- Où est Sasha ?


_________________
grace foster ⊹ i want to be as i was once with you. just to feel hope instead of this deadness in my heart. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister
Revenir en haut Aller en bas

AU W6 {FLASHBACK juin 1990} This is real ► Weister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: New-York-