AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Hyun-Su Woon
I walk alone
I walk alone





MessageSujet: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:46

We are not drunk !

Penny & Saffron


Tout ça parce que Su n’avait pas compris l’agent de sécurité.
Le jeune Coréen avait voulu découvrir davantage la ville et il ne savait réellement pas quoi faire les soirs si c’était d’aller marcher de bars en bars pour rencontrer quelques personnes. Très récemment, il avait entendu parler d’une boite de nuit où la majorité de personnes se réunissaient pour danser et faire des rencontres. Sauf que voilà quoi, Hyun-Su devait faire face à la plus grande frustration qu’il n’avait jamais connu depuis qu’il était arrivé à Lewiston : on lui avait refusé l’accès. Il ne savait pas pourquoi, peut-être parce qu’il n’était pas très bien habillé ? À cette pensée il se regarda, haussa les épaules et prit un air blasé. Il était bien habillé lui ! Parce qu’il n’avait pas compris tout de suite ce que venait de dire la personne, enfin il n’avait pas entendu qu’on lui parlait…! Bon, d’ici là, il devait progresser un peu la compréhension et l’expression de la langue anglaise. Ce n’était quand même pas évident de l’apprendre quand il n’y avait pas vraiment quelqu’un qui puisse l’aider…! Il avait une voisine qu’il aimait bien et qu’il trouvait assez sympathique, il n’avait pas pensé à devoir passer des soirées avec elle. Préférant se plonger dans les bouquins de vocabulaire d’anglais, d’expressions et tout ce bla bla bla.

Ça donnait carrément mal au crâne à force d’apprendre à mieux parler l’Anglais, à chercher du travail à côté où les gens demandaient des années d’expériences. C’était encore plus que pénible pour Hyun-Su. Il avait l’impression que personne ne voulait de lui, que ce pays n’était pas réellement fait pour lui… Enfin, la Corée n’était pas du tout fait pour lui, c’était pire même…! C’était dans un soupir que Sullivan but sa bière, accoudé sur le comptoir du bar qui se trouvait pas loin de la boite de nuit. Regroupant les gens qui avaient été refusé à l’entrée, ça faisait un peu une bande de losers par ici… Ouais non, ce n’était pas une pensée très sympathique du tout ! Alors qu’il déposa le verre sur le comptoir, il se mit à regarder à sa gauche… Une jeune femme qui était en train de se faire allumer par un gars qui était plus ou moins lourd avec elle… Elle semblait vouloir quitter, décrocher de la conversation, aller voir ailleurs. La tension commençait à monter en quelque sorte.

Sûrement le manque de l’action, du tournant dans sa vie… Hyun-Su avait décidé d’intervenir. C’était surtout parce qu’il était proche et qu’il voyait que ça allait limite dans du harcèlement. C’était sûrement le coup de l’alcool qui rendait l’autre gars assez lourd là. Il vint se mettre entre l’homme et la femme, comme ça, comme si ça ne le gênait pas du tout. « Ça va, je ne dérange pas ? » fit-il avec un accent un peu étranger, mais qu’on arrivait quand même à le comprendre. Il venait de déposer son verre devant lui. « Je pense que tu devrais la laisser tranquille. Tu vas déposer ton verre, partir de ce bar et rentrer chez toi… » une pause, Hyun-Su fronça les sourcils, il prenait rapidement un air pensif et à ce moment-là… Il haussa les sourcils « ou encore essayer à nouveau l’entrée de cette boite de nuit inaccessible ? » Peut-être que c’était un mot de trop, car il y avait un sous-entendu dans cette phrase qui les avait mené directement dans un problème. Hyun-Su savait peut-être parler anglais, mais dire des choses à la bonne situation … Il y avait encore du boulot à faire ! Alors ça virait en une prise de tête … Et bien sûr, Hyun-Su n’était pas réellement doué dans les paroles qu’il préférait utiliser les mains pour lui faire comprendre qu’il ne plaisantait pas. Qu’il était réellement lourd. Malheureusement, ça n’avait fait que déclencher la bagarre générale dans tout le bar.

Voilà pourquoi notre jeune Coréen se retrouvait dans une cellule, avec la femme qu’il avait voulu défendre .. Ce qui apparemment… N’était pas réussi : il n’avait fait qu’aggraver la situation. Encore, ils étaient avec le type lourd…! Ils étaient tout les trois dans la même cellule, alors que les autres du bar étaient placés ailleurs. Hyun-Su était assis sur un banc, tenant un sac de glace sur la tête, quelqu’un avait tenté de l’assommer avec une bouteille et Su s’était mangé un coup de poing en même temps à ce moment-là. Ça faisait un mal de chien. Il se pinça un peu la lèvre, assez gêné d’avoir embarqué la femme qu’il avait voulu aider et discuter un peu par la suite, dans les emmerdes. Sullivan s’inquiétait un peu pour lui, il n’était pas Américain et ils pouvaient l’expulser pour avoir fait une bagarre… Enfin il n’était pas trop sûr. Pour essayer d’oublier ça tout de suite, il engagea la conversation avec la jeune femme, afin de faire passer le temps aussi. « Je suis désolé de vous avoir embarqué dans cette situation… Je ne pensais pas que ça allait se terminer ainsi. » une pause, il esquissa un petit sourire, retirant la glace de sa tête. « Au moins… » Il ne termina pas la phrase qu’il réfléchit déjà à la suite en Coréen, pour le traduire en anglais… Il plissa les yeux, dans un air songeur avant d’ajouter calmement « … Ça aurait pu vraiment mal se terminer. » Il essayait d’être optimiste … Il ferait mieux oui : se retrouver finalement à passer le reste de la soirée/nuit avec l’autre type qui était là dans l’autre coin de la cellule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Penny E. Ribbs
I walk alone
I walk alone
I walk aloneaime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.





aime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.




MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:52

We are not drunk !

Hyun-Su et Saffron


Enfin. Elle avait été accepté pour une formation rapide au sein du FBI. Elle aurait pu demander Quantico, on lui avait même dit que c'était là-bas qu'elle devrait aller mais ses qualification et son chef de formation à l'académie de police aura fini de convaincre qu'elle pourrait suivre la formation internet au bureau de Boise. Cinq heures de route néanmoins. Mais c'était mieux que rien. Bordel ! Son rêve se réalisait enfin. Devenir un agent et rouvrir l'enquête de ses parents. Il fallait fêter ça. La jeune femme avait tout d'abord sonné chez Connor avant de surprendre une autre femme à l'autre bout du fil. Ce n'était pas le moment. Décidée néanmoins à sortir et s'accorder une soirée de détente loin de cette maison qui lui rappelait toujours bien trop de souvenirs, Penny se prépara, ajustant une robe bien trop courte pour la saison avant de se rendre à un bar qu'elle savait ouvert. La boîte de nuit non loin, au besoin, elle aurait de quoi faire la fête.

Ainsi, elle commanda, engageant la conversation à droite et à gauche, flirtant un peu avec les diverses jeunes hommes qu'elle croisait. Elle n'avait aucune envie de finir la soirée en charmante compagnie mais rien ne l'empêchait de profiter un peu de l'alcool pour sourire au monde qui l'entourait. Très vite néanmoins, un homme attira son regard. Ce n'était pas à proprement dit une attirance mais plutôt un regard interrogateur. Il était là, la regardait et ... et il venait maintenant vers elle. Ok. Il n'était pas si terrible, peut-être même était-il séduisant. Elle ne l'avait encore jamais vu ou n'avait jamais prêté attention à lui mais ce soit, elle ne put absolument pas faire autrement. Et il était là, et il parlait et il souriait. Mais de ces sourires qui mettent soit mal à l'aise soit énervent par leur signification évidente. Pas de doute possible sur ce qu'il attendait d'elle. Si Penny était entrée dans son jeu, ce n'était pas pour le voir continuer toute la soirée. C'est vrai, elle n'était pas la seule fille du bar et un peu de drague ne voulait absolument pas dire drague continue et répétitive. Elle en était à son troisième verre de vodka, cela après l'avoir échangé contre un alcool plus doux et pensait clairement à l'envoyer voir ailleurs quand il se montra encore plus insistant. Un roulement de paupières et elle se redressa, serrant fortement les jambes et prenant deux autres verres d'affilés, décidant d'agir. "Désolée mais je ne suis vraiment pas intéressée !" Tenta-t-elle afin de s'échapper de là. Mais il continuait comme si son intervention ne s'était jamais produite. Elle réfléchit un instant. Non. Vraiment, sa tête ne lui disait rien. Même du temps où elle bossait au Naughty pour payer l'académie, elle ne l'avait jamais vu, du moins le croyait-elle. Il n'avait donc aucune raison de croire plus que cela, qu'elle cèderait finalement.

Au bord de l'implosion, ce fut l'intervention soudaine d'un inconnu qui la sauva d'un geste regrettable. Elle crut que ça s'arrêterait là mais stupéfaite, assista à tout autre chose. Elle se serait presque cru dans un de ces vieux western où le plus sage restait assis à siroter son alcool tandis que les autres s'assommait à coup de chaises. Et c'est ce qu'elle fit, finissant néanmoins sont dernier verre ... le dernier après un certain nombre à grande vitesse avant de tenter de s'éclipser, se rendant compte que leur demander de cesser ça était inutile. Il était fort possible qu'ils ne l'entendent pas mais dans ce cas-là, elle ne voulait pas être encore ici quand ... et merde ! ...

A présent assise derrière des barreaux très gris, dans une pièce très grise et sur un banc très grinçant, elle se décida à fixer le mur en attendant que le temps passe. Crier, s'époumoner et simplement insulter l'agent en fonction n'avait servi à rien. "Je suis du FBI." Avait-elle dit avant qu'on ne ricane dans son dos. Non. Elle allait attendre. Un air pincé sur le visage et le regard bien moins fixe qu'elle l'aurait voulu, un peu vitreux en raison de l'alcool ingéré, elle se tourna finalement vers l'inconnu qui lui parlait. Oui. Parce qu'en plus d'être en cellule, elle devait la partager avec l'inconnu, cela passait encore, mais surtout avec le dragueur lourd et tenace qu'elle avait du affronter au bar. Et évidemment, c'était le jour où elle décidait de s'éloigner de ses juges semi-longue ou de ses beaux jeans pour une robe courte et bien trop peu couverte qu'elle se trouvait dans une situation pareille. Il manquerait plus qu'on la rappelle pour lui dire que son acceptation dans la formation était une erreur et elle n'aurait plus qu'à penser se pendre en rentrant. Exagérément touchée par sa mésaventure, il lui fallut un moment avant de finalement répondre à l'asiatique à côté d'elle : "Ce n'est pas comme si ça se terminait très bien." Fit-elle mine de s'exaspérer. "Je ne sais pas vous, mais je n'ai pas l'habitude de finir ma nuit en cellule de dégrisement pour DEUX OU TROIS MALHEUREUX VERRES D'ALCOOL." Dit-elle finalement, poussant sa voix jusqu'au bureau de l'autre côté de la porte en espérant que le gardien l'entende et décide dans un extraordinaire instant de bonté de la faire sortir. "Mais merci. D'être intervenu. Je crois qu'il aurait continué longtemps." Enfin, un signe de reconnaissance de sa part, ce n'était pas trop tôt. "Je ne sais pas pourquoi, je crois que j'attire les types comme lui ..." Soupira-t-elle en jetant un regard en coin à l'autre bout de la cellule où le type les regardait. "Au fait, vu qu'on va passer le reste de la nuit ici ... Penny." Se présenta-t-elle en tendant une main formelle ratant de peu l'endroit visé, signe flagreux de son état d'ébriété. Mais de mauvaise foi, jamais elle ne l'admettrait.



_________________
Slow Love Slow
Only the weak are not lonely. This deep sigh coiled around my chest, intoxicated by a major chord I wonder, do i love you or the thought of you ? unbreakable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Admin
Admin






MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:54
cc

We are not drunk !

Penny & Hyun-Su


Il avait prit une cuite d'enfer. Il avait mal à la tête. Il n'avait pas dit un mot à partir du moment ou le petit asiatique lui avait collé une droite à laquelle Saff avait répliqué, mais au final, il n'était plus certain sur qui il avait frappé et encore moins qui l'avait frappé. Il croit se souvenir que ça venait de tous les côtés. Bref, excepté ce mal de tête, la soirée avait été excellente. Du moins pour ce qu'il se souvenait. Dès qu'il avait mit les pieds dans la cellule, il s'était couché sur le banc, face contre le banc, et il n'avait plus bougé. Il avait laissé écouler de longues minutes, le temps que ça cesse de tanguer un peu. Il adore l'effet de l'alcool dans son cerveau, l'effet de marée et le bourdonnement. Il apprécie un peu moins le mal de tête, mais tout de même, ça, ça peut se régler facilement. Il entend parler, pas très loin de lui. Des camarades de cellule, c'est bien ça. Ce qui le décide à bouger, c'est la voix forte d'une femme. Oh, intéressant. Il prend son temps, il se retourne sur le dos et se laisse prendre de tout côté. Un bras sur les yeux pour se cacher de la lumière, il interpelle quelqu'un.

- Jasper, appelle-t-il la voix pâteuse. Il attends quelques secondes, puis répète, plus fort. JASPER !!

Cette fois, on lui répond et on lui dit d'attendre un peu. Il en profite pour se redresser péniblement et de s'asseoir, avant de se prendre la tête dans les mains. Il grommelle quelques trucs, incompréhensible, puis un agent approche et interpelle Saffron, doucement. Il se déplie lentement et tend la main. On y dépose un cachet blanc et un verre d'eau. Sans attendre, il avale le cachet et le verre d'eau d'une traite. Il redonne le verre au flic qui repart. Quelques minutes d'immobilisme, puis Saffron renaît. Il commence par se redresser, puis appuie son dos contre le mur. Il respire quelques secondes, puis s'étire comme un matou après une sieste, ce qui, concrètement, est plutôt le cas.

- Oh, on s'habitue à cette cellule, dit-il avant de poser les yeux sur les deux personnes devant lui. Ah, le petit asiatique. Et la jolie blonde que voilà. Moi j'y termine souvent la nuit et souvent dans cet état, confit-il en se frottant la mâchoire. Mais habituellement, je suis seul, dit-il. Puis il sourit, un sourire de pur ravissement. Il se lève d,un coup et vient s'affaler entre les deux, ravi d'avoir de la compagnie. Salut, moi c'est Saff, annonce-t-il. Je suis pas certain de ce qui s'est passé, mais habituellement, j'ai finit par bousculer quelqu'un. J'espère que j'ai pas trop fait mal à personne, dit-il en affichant, durant quelques secondes, une mine peinée. Mais enfin, si je suis ici, c'est que c'est une soirée réussie !

De toute évidence, il est de bonne humeur.

_________________

what was that?
let's call it hope.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyun-Su Woon
I walk alone
I walk alone





MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:54

We are not drunk !

Penny & Saffron


« Ce n’est pas comme si ça terminait très bien. » Elle prit une mine exaspérée, Hyun-Su n’avait pas tout compris dans cette phrase, il savait que c’était pénible. Puis… Bon … Oui, c’était vrai que ça ne terminait pas bien d’être dans une cellule, mais lui … Le Coréen pensait qu’il aurait pire comme sanction, il y avait pas eu grand chose si ce n’était que des policiers qui venaient et qui embarquaient les personnes. « Je ne sais pas vous, mais je n'ai pas l'habitude de finir ma nuit en cellule de dégrisement pour DEUX OU TROIS MALHEUREUX VERRES D’ALCOOL. » Le Coréen sourit légèrement, il avait peut-être l’air bête avec son sourire, mais ça le faisait un peu rire quoi…! Elle ne tenait pas si bien que ça l’alcool, alors que lui … Heu … ? Combien de verres en était-il déjà ? Hm. C’était un bon réflexe de ne pas compter en fait ! « Oh, on s'habitue à cette cellule » Il fronça les sourcils et tourna son regard vers l’autre type qui était assis au coin, il croisa son regard et sa mâchoire se serra … avant de se rendre compte que ce n’était pas une bonne idée. Ça faisait mal. «Moi j'y termine souvent la nuit et souvent dans cet état » « Je ne suis pas surpris. » Oui, il disait ça dans le sens où il avait pu observer cet homme réagir avec les policiers, comment il réagissait au fait qu’il était dans la cellule, comment il avait pu avoir son aspirine et le tout comme un prince… Il savait reconnaître ça chez les gens.. Car … « Ce n’est pas ma première fois … Même si j’ai eu pire. » Annonça-t-il, il haussa les épaules et continua un peu sur sa petite lancée, alors qu’il était en train de réfléchir sur les mots à venir. « L’homme qui … Enfin, le policier qui nous surveille ne ressentent jamais de la … compassion. Bonté. … Il nous a mis ensemble … Pour qu’on puisse discuter … et heu … » Oui, non il s’était tout de suite arrêté dans sa lancée, parce qu’il n’arrivait plus à trouver la suite et puis il avait déjà dit ce qu’il voulait dire, bien que c’était avec des mots d’anglais assez simples. Montrant tout de suite que c’était un étranger, puis bon, ça se voyait dans sa façon d’être. « Mais merci. D'être intervenu. Je crois qu'il aurait continué longtemps » Su’ sourit doucement alors qu’il retira la glace de son crâne, faisant un air qui voulait dire : je vous en prie. « Je ne sais pas pourquoi, je crois que j'attire les types comme lui … » « Ça arrive quand on fête quelque chose, on est dans … l’euphorie ? Oui, ça doit être ça. On s’emballe et on s’enivre et … » Oui le schéma classique, les personnes n’hésitaient pas s’approcher de ce genre d’individu et de finir la soirée en beauté. Après, ce n’était pas au goût de cette jeune femme. « Au fait, vu qu'on va passer le reste de la nuit ici ... Penny. » Le Coréen attrapa la main de la jeune femme alors qu’elle ne semblait pas trouver la sienne du premier coup, il ne fit pas de commentaire là-dessus. Il comprit de suite qu’ils se présentaient. « Hyun-Su, mais tu peux m’appeler Sullivan, c’est mon prénom Américain. » Il avait pas eu le choix, puis c’était naturel de faire ça, car certaines personnes n’arrivaient pas à prononcer son prénom Coréen et c’était assez pénible. Serrer la main, c’était comme ça que ça se faisait en Amérique sur le coup ? C’était un concept assez étrange … ! Il savait qu’en allant à ce pays, il aurait vu beaucoup de différences par rapport à la Corée. Le court de ses pensées fut interrompu par un « Salut, moi c'est Saff » … Homme qui au moment où les deux autres se serraient la main a cru bon de se mettre entre eux. Le Coréen se mordit la lèvre inférieure et cacha son agacement en se poussant un peu pour laisser l’autre s’installer. D’ailleurs, il continua à parler alors que Sully se remit à nouveau la glace sur la tête. « Je suis pas certain de ce qui s'est passé, mais habituellement, j'ai finit par bousculer quelqu'un. J'espère que j'ai pas trop fait mal à personne. Mais enfin, si je suis ici, c'est que c'est une soirée réussie ! » Le temps qu’il comprenne, il fronça les sourcils et plissa les yeux… Réfléchissant avant de devoir comprendre et lui lancer. « … C’est moi qui ai commencé … Parce que… ça vous semblait difficile de comprendre quelque chose. » fit-il en le regardant à côté de lui, sans montrer une once d’hostilité. Non, il était mieux placé pour savoir que ça ne servait à rien de déclencher une bagarre dans la cellule, ça allait rallonger sa nuit et sa journée entre les barreaux. « J’espère aussi que je n’ai pas trop fait mal à quelqu’un. Ça ira ? » demanda-t-il finalement à Saff’ - quel étrange prénom d’ailleurs - parce qu’il se rappelait de lui avoir donné un coup ou deux … Avant que les autres s’y mêlent à la bagarre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Penny E. Ribbs
I walk alone
I walk alone
I walk aloneaime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.





aime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.




MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:55

We are not drunk !

Hyun-Su et Saffron



La malchance la poursuivait. Ou plutôt débarquait pour commencer les bonnes nouvelles de ces dernières semaines. L'équilibre de l'univers était rétabli. A ses dépends. Et le pire, comme elle le pensait, c'était l'autre, affalé dans son coin. Pitoyable. Il avait pu avoir l'air charmant mais ainsi allongé, il ressemblait à un caniche écrasé. Elle n'avait aucune comparaison valable mais c'était l'effet que ça lui faisait. Au moins y avait-il cet autre homme à qui faire un semblant de conversation, bien son accent dénote d'une certaine difficulté à tout saisir. Elle pouvait le comprendre. Et étonnamment, maintenant, elle était curieuse de savoir qui était l'homme. Elle aurait presque pu penser qu'il se mettait à défendre l'homme qu'il avait plus tôt cogné si ce n'était simplement pour lui donner une réponse plausible à ce qui s'était passé. Mouais. Elle était peut-être un peu trop alcoolisée pour trouver quoi répondre de malin. Elle se tut donc aux présentations, souriant simplement à la mention du double prénom. "Sully alors." S'empressa-t-elle de marmotter avec un sourire un peu atteint. La seconde de silence suffit apparemment à l'autre pour s'éveiller au monde et montrer à l'assemblée à quel point il semblait accoutumé à l'endroit. Génial. A nouveau, elle prit sur elle de ne rien dire. Elle avait suffisamment à faire avec l'alcool dans son estomac. Et en plus, il faisait froid. Mais ... ce n'était pas pour autant qu'elle voulait se retrouver coller au lourdaud qui venait de s'affaler entre eux deux, lui tirant un mouvement de recul. Les bras croisés comme pour se protéger mais aussi dans une attitude très mature de fille qui boude, elle nota tout juste le prénom de l'autre.

Pas trop de fait de mal à qui que ce soit ? Un mouvement de tête et un coup d'oeil mauvais lui firent penser que si, il avait fait du mal, à son ego en partie, également à sa réputation maintenant entachée par une nuit en cellule. Penny allait répliquer mais Sully la devança. Elle écouta le tout, nettement ahurie par l'échange plus cordial qu'attendu. Enfin, quand l'asiatique demanda si Saff allait bien, de manière détournée certes, mais tout de même, elle se redressa. "Vous vous foutez de moi ?" Elle les regardait tous les deux comme s'ils avaient pris de la drogue ou étaient victimes d'hallucinations, à moins que ce soit elle la victime de tout cela. "Il n'y a pas encore deux heures, vous vous tapiez dessus et maintenant vous vous parlez comme si vous étiez potes ? Je sais bien que les cellules ça rapproche mais tout de même. Au diable les civilités !" Finit-elle avec bien moins de dignité qu'elle le voudrait, tanguant en se relevant pour leur faire face, tentant de réajuster cette maudite robe qui remontait sans cesse. "On ne doit vraiment pas avoir la même définition d'une soirée réussie." Marmonna-t-elle finalement en allant s'asseoir lourdement à l'autre bout de la cellule. La colère était montée aussi vite qu'elle avait disparu et elle se sentait maintenant, uniquement déphasée avec une certaine envie de pleurer, à moins que ce soit de rigoler. Oh oui, rire. C'est ce qu'elle fit sans pouvoir se retenir. "C'est pas possible. J'ai la pire chance du monde ... Non mais c'est vrai, il y avait combien de possibilités pour que je finisse en cellule le jour où j'ai enfin obtenu une promotion." Ok. La, elle avait mal à la tête. "Dites Saff, ça vous dérangerez de rappeler votre copain pour ses cachets..."


_________________
Slow Love Slow
Only the weak are not lonely. This deep sigh coiled around my chest, intoxicated by a major chord I wonder, do i love you or the thought of you ? unbreakable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Admin
Admin






MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:56

We are not drunk !

Penny & Hyun-Su



Le regard plissé, Saffron observe l'asiatique qui prétend avoir commencé. Oui, c'est vaguement le souvenir qu'il a de la situation, mais concrètement, c'est Penny qui a commencé. Si elle avait été juste un peu plus délicate au lieu de le repousser comme ça, le type à côté de lui n'aurait pas tenté de jouer les chevalier servant.

- Ah, oui, ça me revient, tu voulais que je quitte le bar, pour un autre, pour je ne sais quelle raison, ment-il avec une effronterie évidente. Un mensonge pas si terrible parce que son sourire implique ouvertement qu'il ment. Il étire les bras et se contorsionne un peu, a une brève grimace douloureuse, mais son sourire revient. J'ai rien de cassé, alors je m'en sors plutôt bien, non ?

Il reste surprit par la réaction de Penny, qui semble tout d'abord courroucé par leur comportement et la relation si peu vengeresse qu'il entame avec Sully. Saff a un moment de réflexion, il jette un coup d'oeil sur Sully, revient sur Penny et hausse les épaules, ce qui lui arrache tout de même une petite grimace douloureuse.

- Tu peux pas comprendre, c'est un truc de mec. On a un différent, on se tape sur la gueule, après, c'est bon, c'est finit. Au fait, rien de cassé ?

Enfin, c'est pas tout à fait exact, il y a des rancoeurs même chez les mecs, mais comme Sully et lui ne se connaissaient pas du tout avant de se retrouver dans ce bar, ça ne peut pas être de la rancoeur. Et puis bon, Saffron n'est pas du genre à avoir des ennemis. La plupart des gens aiment bien Saffron. Surtout parce qu'ils sont si contente de découvrir qu'il est tout le contraire de ses frères.

- Mais si, si on se retrouve ici, c'est qu'on en a vachement profité de sa soirée, dit-il, tout sourire.

Mais ça ne semble pas satisfaire Penny, qui est contrariée, mais en même temps, pas tant que ça. Elle dévoile alors qu'elle se retrouve ici le jour même de sa promotion. Spontanément, le visage de Saffron s'éclaire en un sourire ravi.

- Toutes mes félicitations ! lance-t-il, sincèrement ravi.

Et elle est seule avec eux, ici, dans cette cellule et personne dans la cellule voisine, pourtant pleine à craquer, ne cherche à lui parler. Dans l'esprit encore embrumé de Saffron, le déclic se fait. Il lève la tête et la dévisage.

- Ok, je vois, tu es de ce genre là ? Ah, c'est pour ça que je me suis fait jeter, conclue-t-il. JASPER ! Le flic revient en soupirant, comme si la tâche était ingrate. Elle l'est à bien y réfléchir. Il n'a pas le temps de parler, Saff demande déjà. Mon flacon, demande-t-il et Jasper le lui tend. Il le lance à Penny.
- Mais...
- C'est vraiment des cachets pour la tête. Oh, Jasper, je n'aurais pas laissé traîné ces trucs n'importe ou, voyons, surtout pas dans un poste de police. Tu veux bien lui apporter un verre d'eau ? Et pour lui aussi, la glace ne semble pas suffire pour la douleur. Mais ça ira pour l'enflure.

Saffron est ravi d'avoir de la compagnie autre que Jasper.

_________________

what was that?
let's call it hope.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyun-Su Woon
I walk alone
I walk alone





MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:57

We are not drunk !

Penny & Saffron


Au moins, c’était un grand pas que Hyun-Su admette qu'il avait frappé en premier Saffron. Le pire quand même était le fait qu’il n’avait pas respecté ses résolutions de l’année 2011 : ne pas commencer une bagarre. En réalité, il n’était pas du tout doué pour tenir jusqu’au bout ne serait-ce qu’une résolution … ! Le type se souvint d’un coup, avec un sourire qui expliquait bien qu’il mentait ouvertement, mais le coréen ne tarda pas sur ce détail ne voulant pas engendrer à nouveau une prise de tête. Il ne voulait pas vraiment être renvoyé en Corée et le mieux à faire c’était de se tenir à carreau ! Il se mit à sourire face au commentaire de Saffron en guise de réponse avant d’ajouter par lui-même « Oui. Vous avez eu de la chance… » Avant que Penny s’énerva et fit toute une scène parce que tout d’un coup … Le Coréen et l’Irlandais étaient déjà devenu potes après s’être frappés dessus. Hyun-Su prit un air comme quoi il ne comprenait pas en quoi c’était mal de sympathiser et de s’inquiéter de l’état du compagnon de la cellule. Il hocha la tête par la suite aux dires de Saff’ c’était bien vrai. Les mecs qui ne se connaissaient pas spécialement agissaient toujours comme ça, c’était le genre qui n’arrivait jamais aux filles. « Non. Ça va… Je crois. » fit-il en regardant le sac de glace. « La bouteille et le coup de poing en même temps fait … assez mal ceci dit. » il sourit.

Puis il observa la jeune Penny s’asseoir dans un coin de la cellule, comme si elle cherchait à s’éloigner d’eux comme la peste. Il fit un léger sourire pincé… À ce moment-là Hyun-Su était en train de penser que la pauvre Penny était sous l’effet de l’alcool et que ça ne l’aidait pas totalement. Il regarda Saff’ « C’est ça votre définition de soirée réussie ? … On dépasse les … heu .. bornes en “s’amusant“ et on se retrouve à payer une amende ? » Une pause, il hocha la tête avec un air approbateur. « J’aime bien. » Lui, quand il était en soirée durant sa jeunesse il dépassait les bornes de cette manière là. Quoique, c’était peut-être plus violent et la réconciliation marchait toujours. Y avait très rarement des soirées qui se terminaient par des cellules, mais pas impossible ! Toutefois, ce genre de situation, c’était la première fois.

« Oh ? La blague du FBI … N’est pas une blague ? » Tout d’un coup, il se tendit un peu trop. « Promotion du FBI ? » Il fallait disparaitre la tension ! « Félicitations à vous ! » fit-il avec un sourire sincère, un peu à la même façon que Saff’ ! Il mit donc la main sur le côté de son crâne pour vérifier sa douleur, malgré le mal de tête qu’il avait. Hyun-Su se résigna vite fait en voyant que ce n’était pas une bonne idée. Il écouta un peu la conversation et un policier intervint sous l’hurlement de Saff’. Le coréen se redressa quand il entendit qu’on parlait de lui « Qui moi ? » une pause et prit un air comme quoi il avait compris, ça allait un peu trop vite pour lui. « Ah. Je viens de comprendre. » Il lança un regard vers Saff’ « Merci. » Il observa Penny, prêt de recevoir le flacon pour prendre l’aspirine aussi alors que Jasper était parti chercher les deux verres d’eau comme un serveur l’aurait fait. « En fait, ce Jasper c’est votre ami ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Penny E. Ribbs
I walk alone
I walk alone
I walk aloneaime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.





aime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.




MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:57

We are not drunk !

Hyun-Su et Saffron



Un truc de mecs ? Il la prenait pour une idiote en plus de ça ! Un truc de mecs. "Je vous en donnerez des trucs de mecs." Dit-elle entre ses dents, imperceptible avant de les voir discuter comme deux comparses totalement sensés. Totalement fou. Un cauchemar. Elle s'éloigna du duo comme s'ils allaient la contaminer avec leur folle maladie. Et à nouveau, les deux trouvèrent un point d'entente. Une soirée ratée, foutue, totalement anéantie par ces deux idiots. Et si en plus son avenir au FBI se trouvait compromis par eux deux, ils entendraient parler de la furie d'une blonde ! Désespérée, elle leva les bras au ciel en signe de défaite. Il aimait bien... Elle imagina souvent que c'était le dépaysement de son pays natal qui devait autant le chambouler parce que vraiment, aimer se retrouver en cellule, c'était moyen, très moyen.

Elle ne put pas résister à se plaindre, recevant un semblant de félicitations d'un côté qui ne reçut qu'une grimace faussement souriante pour toute réponse et les interrogations de l'autre. Très sérieusement et le regardant presque comme si ce qu'il venait de dire était choquant, elle répondit d'un ton maugréant : "Ouais. Je vois pas pourquoi j'aurai plaisanté avec ça." Un vrai bout entrain. Cela ajouté au mal de tête qui pointait son nez, elle envisagea de pleurer avant de décider que montrer une telle faiblesse devant le blond et son nouvel ami n'était pas ce qu'elle avait envie pour le moment et puis, en réalité, ce n'était pas tant pleurer qu'elle avait envie que de se taper la tête contre le mur. Elle finit par se résigner à demander à Saffron une certaine aide et fronça les sourcils, le regardant d'un air soupçonneux lorsqu'il parla du "genre" de personne qu'elle était. Ça voulait dire quoi ça ? Mais avant qu'elle ne retrouve le bon sens de la parole et que les mots puissent s'enchaîner, on lui balança ce qu'elle avait demandé et se retrouva à prendre ce qu'il lui fallait sans broncher une fois que l'autre flic, sensiblement larbin lui ait apporté de l'eau.

Après quoi, elle laissa le temps à son esprit de faire la lumière sur ce qu'il se passait, notant grimaçante que Sully était quand même amoché. Elle se rapprocha de lui, tendant le flacon pour qu'il prenne ce qu'il fallait à son tour tournant son attention vers le blond. "Ça voulait dire quoi, je suis de ce genre là ? Et c'est qui lui ?" Demanda-t-elle en pointant Jasper du doigt avant qu'elle replace les mains sur ses hanches dans l'espoir de paraître maître d'elle-même. "Il est flic ou vous l'avez engagé pour qu'il fasse semblant ?"


_________________
Slow Love Slow
Only the weak are not lonely. This deep sigh coiled around my chest, intoxicated by a major chord I wonder, do i love you or the thought of you ? unbreakable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Admin
Admin






MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:58

We are not drunk !

Penny & Hyun-Su



Le plaisir avec les soirées bien arrosée et réussie, c'est qu'il faut parfois tenter de remettre en ordre le déroulement de la soirée et selon si le bien arrosé implique aussi quelques cachets illicite, l'ordre des événement devient parfois secondaire et les événements eux-même deviennent des pièces de casse-tête à assembler. Et c'est très divertissant selon Saff. D'ailleurs, en ce moment, replacer le déroulement exact de la rixe le travaille. Il n'arrive pas à déterminer qui a frappe le premier et concrètement, il s'en bat les couilles. Lui, il pas trop de mal, rien de pire que d'habitude. Et en plus, il n'est pas tout seul dans sa cellule. Il se demande si les flics sont assez intelligent pour avoir pensé à mettre un agent du FBI avec lui pour qu'il parle. C'est peut-être un coup monté, qui sait. Sans doute du FBI, parce que les flic de Lewiston, c'est quand même pas des lumières. Ce qui explique pourquoi ils sont flics.

Il refile ses cachets, tout à fait légaux ceux-là, à ses compagnons de cellules, à la vue de tout ceux de la cellule voisine, qui eux n'ont pas le droit à ce traitement de faveur. Ils sont tous sagement installés dans la cellule voisine, regardant ailleurs chaque fois que Saffron regarde dans leur direction, mais le fixant avec une haine non dissimulé aussitôt qu'il détourne les yeux. Saffron regarde Jasper s'éloigner et revenir.

- Lui? C'est Jasper. Mon ami ? Nan, jamais de la vie, c'est un flic. Oui, un vrai de vrai. Err, pourquoi il serait mon ami d'abord ? J'ai l'air d'être copain copain avec les flics ? Jamais de la vie ! Il se retourne vers ses deux nouveaux amis et leur chuchote, sur le ton de la confidence. Mais c'est tout de même pas pour ses héroïques états de services qu'il a été relégué à surveiller la crème des ivrognes de Lewiston, informe-t-il, perfide et mesquin. Ce p'tit salopard attends juste que tout le monde soit libérés, commente-t-il surtout pour lui-même.

Puis il s'étire paresseusement.

- Mais en fait, je me plante totalement, hum ? dit-il en regardant Penny, cherchant à trouver cet éclat familier chaque fois qu'un flic, peu importe l'espèce, pose les yeux sur lui. Il éclate de rire. Bon sang, elle a aucune idée de qui je suis, dit-il pour lui-même, mais ça semble le contrarier. Alors c'est vraiment une toute nouvelle promotion. T'as même pas encore eu un briefing sur la faune locale ? Saffron secoue tristement la tête, avant que son air se change en un sourire railleur. C'est vrai que ça doit leur déplaire de voir débarquer une petite blonde sexy, dit-il en la détaillant d'une oeillade appréciatrice, qui pourrait leur foutre une raclée dans tous les domaines. Un coup de pied dans leur égo, dit-il, visiblement ravi. Quelle bande de connards. Ils auraient vraiment du te briefer avant, tu aurais été parfaite, dit-il, rêveusement.

_________________

what was that?
let's call it hope.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyun-Su Woon
I walk alone
I walk alone





MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 12:59

We are not drunk !

Penny & Saffron


Hyun-Su semblait être vraiment dépassé par la conversation anglaise qui fusait à toute vitesse. Il venait à peine d’être arrivé en Amérique et c’était déjà trop pour lui d’un coup de se retrouver en compagnie de deux personnes, un peu trop éméchés. Puis bon, quand il avait demandé si Penny, était vraiment du FBI, ce n’était pas une blague, elle rétorqua qu’elle ne voyait pas pourquoi elle aurait plaisanté avec cela. « Heu… Ben … Agent du FBI. Cellule. Police… » fit-il en faisant un geste avec sa main, pour faire une addition : plus plus qui fait égal à .. « C’est pas … hm.. Attendez le mot va me venir… … » il se mit à réfléchir assez durement cherchant le mot, jurant en coréen. « LOGIQUE ! » hurla-t-il, comme si c’était une révélation avant de grimacer un peu de douleur, mais ça ne l’empêcha pas de parler. « Oui c’est ça. 그 때문에 나는 그것은 영어를 쉬운 일이 아닙니다 ... 그 말을 잊었다. (j'avais oublié ce mot, parce que voilà... C'est pas évident de parler l’anglais.) » une pause, il fronça les sourcils et observa les deux personnes qui le regardaient bizarrement. « 무엇을? 내가 외계인처럼 보였다 것처럼 당신은 날 봐. (quoi ? Vous me regardez comme si j'avais l'air d'un extraterrestre.) » Une pause. Le coréen se mit à observer les deux personnes. Sans vraiment comprendre ce qui lui arrivait. Il ne se rendait pas compte qu’il était en train de parler sa langue natale et ce, c’était l’effet de l’alcool.

Puis la conversation continua. Hyun-Su resta silencieux après avoir remercié la jeune femme de lui avoir passé un cachet, préférant se taire cette fois-ci parce qu’il disait vraiment de belles conneries et il allait sûrement en dire une et le fortement regretter. Surtout quand il se retrouvait dans une cellule de police, dans la même pièce que l’agent du FBI, ce qui compliquait encore plus les choses. Enfin bref, il écouta. « C’est moi ou vous êtes en train de la draguer ? » fit-il en le montrant du doigt ainsi que Penny. « Briefer de quoi en plus ? » demanda-t-il encore une fois de plus, sans vraiment se rendre compte qu’il était terriblement chiant sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Penny E. Ribbs
I walk alone
I walk alone
I walk aloneaime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.





aime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.




MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 13:00

We are not drunk !

Hyun-Su et Saffron



Elle regarda Hyun-Su, Saffron, Hyun-su, Saffron, à nouveau Hyun-Su. Et elle éclata de rire. Ce n'était pas un rire joyeux. A peine pouvait-il porter le titre de rire. C'était plus de l'ordre du tic ou du rire nerveux. Néanmoins, ce n'était pas non plus un rire sans joie, pas totalement. Sully était assez marrant avec sa façon de se tromper et de les regarder avec incompréhension. Savait-il seulement que les deux autres ne pouvaient pas le comprendre ? Elle en doutait. "Vous êtes le type le plus drôle du monde." Rigola-t-elle encore avant que la conversation tourne court et que son air renfrogné prenne le dessus.

Et elle leva les yeux au ciel. "Comme vous êtes là, vous feriez ami-ami avec tout le monde." Ce type ne manquait pas de répartie mais avait actuellement également la possibilité d'exacerber tous les sens de Penny. Un vrai emmerdeur. Un criminel. Elle haussa un sourcil, gardant le visage fermé et les mains sur les hanches dans une attitude qui aurait sans doute l'air clownesque pour quiconque d'autre. Elle écouta le semblant de confidences et n'en retira rien de plus qu'un soupir exaspéré. "Évidemment, quand on est celui qui se retrouve derrière les barreaux, facile de dénigre les autres. Je plains simplement de devoir vous surveiller vous... C'est pas comme s'il y avait besoin d'un roi de la cellule de dégrisement." Et elle se rassit entre les deux hommes brutalement, poussant Saffron qui s'étirait.

"La faune locale... Je ne savais pas qu'il y avait autre chose à savoir que votre nom, O'Leary. C'est pas comme si vous étiez important comme mec." Et là, elle perdait peu à peu sa capacité à parler dans un langage correct. Il continua et elle le regarda avec pitié et un minimum de considération. "V..." Mais Sully l'interrompit. Il devançait sa question. Elle allait attendre la réponse, les bras croisés. "Sans doute me briefer sur le fait que ce type est le dernier des charognards. Enfin, si vous connaissez pas les O'Leary, vous perdez pas grand chose, ce sont... juste des sales types." Répliqua-t-elle avec un sourire quelque peu mesquin dans la direction du dénommé O'Leary justement. "'Voyez, je vous connais. Je crois juste pas qu'il y a besoin de vous faire des éloges. Vous étiez déjà une infestation quand j'étais môme, ça n'a pas changé avec le temps..." Et à cette phrase, elle avoue les connaître depuis un bon moment.


_________________
Slow Love Slow
Only the weak are not lonely. This deep sigh coiled around my chest, intoxicated by a major chord I wonder, do i love you or the thought of you ? unbreakable.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Admin
Admin
Admin






MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 13:01

We are not drunk !

Penny & Hyun-Su



Ok, il sait bien qu'il a pas mal picolé et même que c'est pas que de l'alcool qu'il a prit, mais soudainement il a l'impression de perdre tout à fait le fol de la conversation. Bon sang, il a prit quoi déjà ? C'est bien la première fois que ça lui fait cet effet.

- ... quoi ?

Éberlué un moment, il chercher ce qu,il a bien pu raconter au moment ou Penny se met à rigoler. Il la dévisage un instant, se disant que ouais, franchement, ce qu,il a prit c'était de la bombe et qu'il ferait mieux d'éviter à l'avenir, puis le lien se fait. Asiatique = langue asiatique. Il perd son air ahuri qui se meut en son sourire habituel, celui que la plupart des flics voudraient bien défoncer à coups de matraques.

- J'ai rien compris, répond Saffron à l'adresse de Su, amical, J'ai jamais essayé les langues asiatiques, dit-il d'un ton qui, quand on connait le type, fait douter de la nature des langues en question. Faudra s'y mettre quand on sortira d'ici, lui promet-il avec une oeillade qui tranche avec le sujet.

Et il sourit d'autant plus, il adore les quiproquos. Cette Penny lui plait, elle n'a pas la langue, justement, dans sa poche et elle sait s'en servir. Elle est tout à fait type FBI, prétentieuse et qui dénigre qui, la frontière est mince. Et Penny y va de révélations qui, mieux que tous les autres flics qu'il a côtoyé dans sa vie, effacent le sourire victorieux du visage de Saffron. Elle frappe là ou sa fait mal, dans la fierté criminelle, de tout criminel qui se respecte. Il ne trouve même rien à répliquer sur le coup. La bouche entrouverte en une réplique qui ne vient pas, il y apparaît tout de même un quelque chose qui pourrait être pire que l'air qui rend dingue les flics. Si son sourire s'est effacé, c'est un regard admiratif qui se pose sur elle. Il retient son souffle, jusqu'à ce qu'elle se taise. Puis le sourire revient en même temps qu'il inspire.

- Touché ! Double touché ! lance-t-il en même temps qu'un sourire vient éclairer toute la cellule. J'avais raison, puis tort et... tu... C'est du pur ravissement qu'il affiche. Puis qu'elle s'est glissé entre eux, il ne se prive pas de se serrer un peu plus contre elle, sans y toucher, même si elle a été brusque. Si un jour je me fais chopper, je veux que ce soit par toi, ronronne-t-il d'un ton langoureux empreint de milles promesses de bon temps. T'as probablement rien compris, répond-il à l'adresse de Su, mais elle parle de la réputation de ma famille. Elle est exagérée. Moi, je suis pas comme ça. Moi, je fais que profiter de la réputation familiale pour passer du bon temps, dit-il, tout sourire.

Saffron a l'habitude des interrogatoires, de parler avec les gens, de discuter de sa famille. Il sait ce qu'il doit dire et ne pas dire. Et surtout, il sait comment avoir l'air de ne pas y toucher.

_________________

what was that?
let's call it hope.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Penny E. Ribbs
I walk alone
I walk alone
I walk aloneaime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.





aime le dessin et la photographie ϟ parle russe et espagnol ϟ déteste les injustices ϟ mordue de physique et de musique ϟ s'emporte facilement mais s'énerve difficilement ϟ lit beaucoup ϟ n'aime pas les réceptions ϟ n'aime pas être le centre de l'attention. ϟ a un chien, un setter irlandais nommé Dani. ϟ déteste la procrastination.




MessageSujet: Re: [FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully] Jeu 1 Sep - 13:01

We are not drunk !

Penny & Saffron


Rien qu'à voir les regards éberlués de ses deux compagnons de cellule, Hyun-Su ne semblait pas vraiment comprendre ce qui se passait et il soupira rien qu'à cette pensée, il n'aimait pas quand il n'arrivait pas à se faire comprendre. Surtout que la Penny était en train de rire, complètement morte de rire lui disant qu'il était le type le plus drôle au monde. " Mais fatigué moiiiii.." fit-il dans un soupir, se massant le crâne qui lui faisait un mal de chien. Alors que Saffron lui avoua qu'il n'avait rien compris, qu'il n'avait jamais essayé les langues asiatiques. " J'avais jamais essayé votre langue avant que je travaille dans un hôtel. Bon sang, c'était dur de l'apprendre. La langue coréenne ne va pas être votre amie." fit-il en faisant un effort monumental de parler en Anglais.

Hyun-su secoua doucement la tête, comme pour répondre qu'il n'avait rien compris et après tout il était bien fatigué pour comprendre quoi ce que ce soit. Mais petit à petit, le puzzle se faisait, il comprenait quelques mots et il les reformulait pour savoir un peu le contexte et tout cela. Saffron était là, expliquant davantage à Hyun-Su mieux que Penny ne l'aurait fait. " Si la miss FBI veut chopper toi. C'est parce que c'est à cause de ta famille ? Les O'Leary, c'est Irlandais non ?" une pause et ce fut à ce moment-là que le coréen eut une illumination, comme s'il venait de comprendre ce qui se passait. " Ah ok.. Je vois." Oui, c'était bon, Hyun-Su venait de comprendre et ... Rien qu'à y penser, il soupira et lâcha un juron en coréen. Il n'était jamais tranquille en réalité.

_________________
Slow Love Slow
Only the weak are not lonely. This deep sigh coiled around my chest, intoxicated by a major chord I wonder, do i love you or the thought of you ? unbreakable.

Revenir en haut Aller en bas

[FLASHBACK : Mars 2011] We are not drunk ! [Penny, Saffron, Sully]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MWMA :: poste de police-